Сommentaires (4)

  1. Serge

    Catherine Ribeiro caresse et cogne dans l’éclatante lumière des nuits partagées et s’éprend du velour des corps calmes jusqu’à l’infinie jouissance de l’amour feu. Ô Catherine, quand descends-tu à Uzeste voyager avec Lubat et sa bande merveilleuse ? Quand ?

  2. Guerric

    Grand personnage de la chanson française, voix, textes, musiques. Que demander de plus? Qu’on l’entende beaucoup plus souvent. Une femme à grande personnalité que j’ai écoutée dans ma jeunesse et que je réécoute avec plaisir. Ca donne la pêche.

  3. Remy

    Catherine Ribeiro un monument de la chanson Française. Hélas radios, Télévisions et les médias en général censurent cette artiste au talent incommensurable. C’est une honte pour un pays soi-disant démocratique de ne pas nous faire entendre plus souvent tous ces chanteuses et chanteurs engagés avec de belles chansons à texte. La faute aussi aux télespectateurs qui préfèrent la starc’ac ou je ne sais quelles émissions toutes plus idiotes les unes que les autres. Moi-même je ne regarde plus la télé ou très peu, rien ne m’interresse. Je suis victime d’une grave maladie et handicapé à 70% j’aimerais tellement entendre et regarder notre Chère Catherine. Hélas les Français ont une culture bien faible en ce qui concerne la bonne chanson Française. J’ai rencontré en son temps Catherine Ribeiro, c’est une femme formidable et d’une gentillesse extraordinaire. Dommage que je ne puisse aller la voir à Paris en janvier, ma santé ne me le permet pas. Je lui souhaite beaucoup de courage et une excellente réussite pour cette soirée. Catherine Ribeiro une grande Dame de la chanson Française. Bon courage Catherine. Sincères amitiés de quelq’un qui aime ce que vous faites. Bernard

  4. Remy

    Pour Catherine, Si tous les “admirateurs” de Catherine Ribeiro lançaient une pétition pour que nous puissions l’entendre plus souvent à la radio et la regarder davantage à la télé ce serait formidable. Catherine me redonnerait le moral. Tous mes voeux pour 2008 avec Catherine dans les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *