Сommentaires (4)

  1. Red-G says:

    Message à l’attention de la rédaction. Comment est-il possible de parler de la filmographie de Ice Cube dans votre fiche sans mentionner ses débuts à l’écran en 1990 dans “Boyz’n the Hood” ! (de John Singleton). Avec ce film et le film “Colors”, le cinéma (et le monde avec lui) a découvert South Central L.A. et la réalité du ghetto à l’américaine, annonçant les émeutes de Los Angeles de 1992 (suite à l’acquittement lors du procès des policiens qui avaient tabassé Rodney king). Moins “roots” mais quand même significatif, comment est-il possible de ne pas mentionner “Les rois du désert” (1999), avec Mark Wahlberg et George Clooney, ou encore “Ghosts of Mars” de John Carpenter…

  2. Red-G says:

    Message à l’attention de Olivier: Dans ton post du 03/10, tu dis que l’album “War & Peace – volume 1” est pourri. Je ne partage pas ton avis. Le titre “Ghetto vet” est à mon sens un best du Gangsta rap. Les lyrics sont hors normes. Je ne ferai pas la liste des titres, mais une ré-écoute s’impose. “Ask about me”. Red-G.

  3. smiley says:

    ice cube c’est et sa restera un rappeur de légende!

  4. dogone says:

    super flaw, super style, super acteur, 1 artiste au top du biz ricain, excellent dans le film culte boy’s in the hood à quand son prochain album?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *