Сommentaires (10)

  1. Memphis says:

    Tant pis, je me décide à rédiger un avis de plus: inconditionnel, j’ai vu Chuck Berry 12 fois ces dernières années, encore hier soir (17-07-08) à Sète et qui connait sur vidéo la maestria de ses concerts sixties (ORTF Belge) peut être déçu (frustré?) par les fausses notes incontestablement régulières… Cependant, je continue d’aller à ses concerts car le chant de Chuck reste superbe et sa présence – énergie, bonne humeur, humour et chaleur – entière ! Réjouissons en 2008 (!) de pouvoir écouter live un tel artiste, créateur d’un genre et pourtant toujours si proches de ses racines Blues. Un jour (malheureusement) le souvenir de ses concerts sera inestimable pour tout amateur de R n’R. Hey! Hey ! r…

  2. Julien, 15 ans says:

    Je viens de le voir hier à Sète et malgré quelques fausses notes comme dit précédemment et une guitare qui se désaccordait (il a meme joué avec la strat de son fils en attendant que l’on réaccorde sa Gibson) mais quand on voit son grand âge, on lui pardonnera tout ça, le rock ‘n roll était bel et bien présent. Tous les classiques étaient biens presents et malgré les gorilles de la sécurité qui veillaient autour de la scène pour que tout le monde reste assis, le public s’est finalement levé et s’est mis à danser au milieu des musiciens. Bref, 1 heure d’anthologie qui nous a presque fait oublier les m***s a l’eau de rose que l’on entend a longueur de journée à la radio ou à la TV. Long Live Rock ‘N Roll !!!

  3. jahson411 says:

    2 places à vendre du concert de chuck berry le 06/07/08 à la halle aux grains toulouse contact: jahson411@yahoo.fr

  4. grebus says:

    j’ai vu Chuck Berry 4 fois sur scène: en 1976 il avait 50 ans au stadium de Toulouse la grande forme intros riffs et duckwalk à la pelle. en 1992 à carcassonne: ok il a pris un coup de vieux mais nous régale encore et lache même la guitare pour un peu de piano il nous invite à danser sur scène (surtout les filles mais je ne peux laisser mon épouse seule à côté du mythe vivant), un grand moment. en 2005 au havana café à ramonville (31) la sono est degueulasse, la guitare désaccordée du début à la fin décevant. en 2006 à la halle aux grains de Toulouse: son fils couvre la guitare, sa fille couvre sa voix. Oh Chuck t’as passé le relais à ta progéniture? guitare toujours désaccordée, ça fait long depuis janvier 2005. je ne redépense pas 45 ou 50 euros le 6 juillet 2008 même si c’est le jour de l’anniversaire de mon épouse, je préfère vivre avec les souvenirs de la grande époque d’un dieu vivant un peu déchu aujourd’hui.

  5. chuky says:

    Mon plus beau souvenir musical: avoir dansé un rock n’ roll sur scène à côté du dieu Chuck Berry… et oui, c’était à Carcassonne en 1992… je l’ai revu en 2005 (le pauvre, l’ampli à sauté en plein roller…) et alors que je repartais vers ma VL, il est apparu au coin du bâtiment et est rentré dans sa mercédes de location. Je me suis approché et lui ai demandé de me signer une couverture de CD. Mais exténué, il est parti et je n’ai pas insisté… Deux fois j’ai approché Dieu et maintenant personne ne m’enlèvera ma foi que je conserve depuis + de 30 ans… d’ailleurs je vais à la prochaine messe à la halle au grains de Toulouse le 06 juillet, il parait que Dieu sera là et tant pis si parfois il y a des ratés, lui au moins il est nature sur scène et assume (sans choriste qui couvre sa voix quand ça ne va plus) Dieu est immortel et c’est Chuck Berry

  6. fanrockroll says:

    Mais je ne comprends pas ceux qui critiquent chuck berry. Ok je veux bien reconnaitre que les solos ne sont plus ceux d’antan. Mais je suis desolé on reconnait bien chuck berry et c’est toujours tres bon à entendre. Moi j’ai passé une très bonne heure à l’Olympia

  7. yoann says:

    Jim. Si cela te dérange tant que ça tu n’est pas obligé d’allé à c’est concerts. Mais à 82 ans jaimerais faire ce qu’il fait encore. Il est debout, il chante, c’est une légende et j’irai le revoir une troisième fois avec c’est 2 frères ennemis à Paris.

  8. jim says:

    Stop Mr Berry! vous etes une legende et vous n’avez plus besoin d’argent. Alors arretez de massacrer vos anciens morceaux. Votre public merite mieux que ça. A quoi vous servent ces tournées où vous êtes ridicule? heureusement qu’il y a derrière vous des musiciens qui assurent car, vous, vous mélangez tout. A voir si on veut approcher une ancienne gloire du rock. Moi plus jamais, je préfère vos enregistrements.

  9. fanrockroll says:

    Suite du precedent post: Mais des les premières notes mes craintes se sont vite dissipés, dans un enthousiasme effervescent d’un public tout acquis à sa cause Chuck entamait son “Roll over Beethoven” et en effet Beethoven pouvait aller se retourner dans sa tombe. Car la voix de Chuck respirait encore la puissance envoûtante et débordante du Rock & Roll celle qui avait tout bousculé dans les fifties et le public était monté avec moi dans la Dolorean géante de Michael J fox. Et que dire des solos alors c’est vrai la je le concède Chuck a un peu vieilli. J’ai bien dit “un peu” car après 5 minutes d’échauffement de ses doigts certainement usés à nous avoir tout au long de leur vies concoctés des riff surpuissants la magie du solo chuck est revenu. Et que dire de son attitude sur scène si à 82 ans elle n’est plus celle d’antan elle n’est pas figée, on retrouve bien les mimiques du prince du Rock & roll ce dernier nous gratifiant même sous les hourras de la mythique salle qui a vu tant de stars défiler d’un de ses célèbres “Duck Walk”. Et tout cela pendant une heure ininterrompue où tous les tubes se sont succédés. Une heure cela fait peu me direz vous mais à 82 ans la performance est plus qu’honorable et mérite notre respect et d’ailleurs la salle qui lui a réservée une ovation dépassant…

  10. fanrockroll says:

    Bon allez disons le tout de suite je suis un fan inconditionnel du killer qui pour moi a un petit quelque chose en plus que les autres. Mais ce n’est pas pour autant que j’ignore les autres artistes surtout lorsqu’il s’agit de Chuck Berry car il est clair qu’il a été un précurseur, un innovateur tout comme Jerry Lee et si Chuck jouait du piano je le préférerais peut être à Jerry Lee. Alors moi qui regrette de n’avoir que 28 ans et de n’avoir découvert tous ces monstres sacrés que tardivement (et qui est plus est pas dans leur prime jeunesse) je n’allais pas manquer la venue de Chuck Berry à l’Olympia. Je voulais faire un retour vers le passé. Pensez vous!! Mon premier concert d’un pionnier du rock&roll, du vrai, de celui des fifties, pas de la soupe de la décennie suivante. Bon ok lorsque j’ai lu certaines critiques des derniers concerts de l’inventeur de Johnny Be Good j’ai eu une frayeur parce que au prix de 80 Euros la place j’ai un peu flipper. On y décrivait des solos bâclés, manqués. Alors c’est vrai je suis rentré dans l’Olympia avec une certaine appréhension mais non ce n’était pas l’appréhension d’avoir “perdu” 80 Euros mais celle de voir une icône en déclin car quoi de plus terrible que de voir une des ses idoles sur le déclin. Mais dès les premières notes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *