Mois : juin 2001

Limp Bizkit : New Old Songs

New-Old-Songs
New Old Songs
Limp Bizkit
Album CD – 2001

Liste des titres

:
Nookie- For The Nookie
Take A Look Around
Break Stuff
My Way
Crushed
N 2gether Now- All In Together Now
Rearranged
Getcha Groove On
Faith/fame Remix
My Way
Nookie
Counterfeit
Rollin’

Biographie de Lââm

LââmSi elle chante aujourd’hui les enfants de l’an 2000, la vie de Lamia -son vrai prénom-, elle commence un 1er septembre 1971. Née dans une famille nombreuse du douzième arrondissement à Paris, la petite fille est placée dès l’âge de six ans dans un foyer d’accueil.

Cette enfance difficile, loin de sa famille, développe chez cette métisse franco-tunisienne un sens aigu de la persévérance. « Je suis ambitieuse. Je pense que, dans la vie, quand on veut vraiment quelque chose, on y arrive. Mon ambition, c’était de m’en sortir. Et je pense que n’importe qui peut y arriver comme moi » déclare-elle aujourd’hui en parlant du courage qui l’anime.

Et si l’ambition de devenir chanteuse brûle très tôt en elle, c’est à l’adolescence que la passion de la musique la dévore complètement. Fascinée entre autres par Céline Dion, elle passe son temps à chanter les plus grands hits du moment. Une passion qui convainc son foyer d’accueil de lui payer des cours de chant… Des cours qui lui permettent de devenir choriste dans des bals populaires.

J’ai le feeling

Au sortir de l’adolescence, elle met plus de dix ans avant de connaître enfin le succès. Les années nonante la verront tout à tour choriste pour Mariah Carey, serveuse dans des bars et même chanteuse dans le métro. Vivotant entre divers petits métiers, elle envoie inlassablement ses cassettes de démos dans les radios et dans les boîtes de production. Vivant dans 15 mètres carrés et dormant à même le sol, Lââm et son compagnon n’ont même pas les moyens de se marier.

C’est finalement lors d’une soirée hip hop où elle démontre l’étendue de son talent qu’elle rencontre deux musiciens. On est en 1997 et les deux musiciens, séduits par sa voix, ne tardent pas à la présenter à Hervé Benhamou qui la signe tout de suite sur son label Heben Music.

Elle sort un premier single J’ai le feeling qui ne cartonne pas vraiment. Cela ne la décourage pas. Celle qui se fait désormais appeler Lââm travaille perpétuellement à améliorer sa musique. « Comme chaque fois que je chantais, on me disait que j’y mettais toute mon âme, du coup j’ai pris Lââm pour pseudonyme » raconte-elle à propos de son nouveau surnom.

Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux

En mars 98, elle se fend d’un nouveau titre. Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux est un succès foudroyant. Cette reprise du répertoire de Michel Berger séduit plus de 750.000 mélomanes charmés par la musique mais aussi par le look de la chanteuse qui n’hésite pas à s’afficher avec son grand chapeau fétiche.

Un autre titre intitulé Assez paraît peu après et recueille les mêmes faveurs du public. C’est donc tout naturellement que, début 99, la chanteuse lance son premier album symboliquement appelé Persévérance. Une tournée passant par la France, les Dom Toms et la Tunisie vient appuyer la sortie de cet album.

La tournée étant un réel succès, Lââm retourne ensuite dans les studios pour préparer un second album. C’est le 24 avril 2001 que sort Une vie ne suffit pas, son deuxième opus. Un album dont elle espère qu’il rencontrera la même réussite que le premier.

Mais Lââm voit déjà plus loin: « Mon plus grand rêve ? Aller chanter un jour devant un public américain. Etre reconnue là-bas comme l’est Charles Aznavour ». L’ambition et la persévérance… Deux valeurs importantes dans la carrière de Lââm !

zicactu.com