Mois : janvier 2004

Alain Chamfort : Le Plaisir







Le Plaisir
Alain Chamfort
Album CD – 2003 – BMG France

Après 7 ans d’absence, Alain Chamfort nous revient avec ce nouvel opus, Le Plaisir, dont le titre évocateur se vérifie à l’écoute des 13 morceaux qui le constituent. Qualifiant lui-même cet album de Grand retour, le chanteur reste modeste sur sa prestation…

Bien plus qu’un nouvel album, Le Plaisir correspond au début d’une nouvelle phase dans la carrière d’un artiste qui a toujours veillé à ne pas se répéter. La fin d’une relation contractuelle avec Sony vieille d’une vingtaine d’années a permis à Chamfort de prendre un peu d’air, et le temps de créer quelque chose de nouveau.

Le Plaisir s’ouvre avec Le Grand retour, titre qui en dit long à l’écoute sur le reste de l’album. C’est « Le grand retour d’un has-been superbe », d’une « vieille connaissance » nous dit-il, trop modeste sans doute… Difficile à croire qu’il ait pu sortir des bacs durant ces 7 dernières années.

L’Hôtel des insomnies fait suite à ce grand premier titre, toujours aussi paisible, sur un fond de piano. Doux aux oreilles, ce titre envoûtant fait le tour des sentiments qui traversent chacun d’entre nous seul dans notre lit le soir lorsque le sommeil ne vient pas.

Les spécialistes nous balancent une petite dose d’énergie et de fraîcheur sur cet album jusque là très calme et langoureux. En duo avec April March, ce titre donne raison à toutes nos pensées fondées ou non sur ces « spécialistes » qui ont « raison même quand ils ont tort », « jouent pour la gloire », ou « ont raison avant tout le monde »… Petit clin d’oeil à tous ces gens qui savent tout mieux que tout le monde, surtout dans le monde de la musique. Histoire de bien faire comprendre à Sony pourquoi il est parti ?

Titre langoureux, Juste avant l’amour a été écrit par le romancier à succès Michel Houellebecq. L’auteur a empreint ce texte d’une grande délicatesse, qu’on retrouve également dans l’interprétation et l’accompagnement musical.

Lili Shanghai redonne un peu d’énergie dans cet album retombant dans la lenteur langoureuse. Une fois de plus ce texte fait l’éloge d’une charmante jeune fille, inaccessible… L’exotisme des passages en chinois et de la voix de Jin Xing, donne à ce titre une petite touche spéciale très agréable.

L’album se clôt sur un splendide triptyque intitulé Les sirènes de l’amour. Le premier morceau, Entre cafard et bourdon nous rappellera quelques airs de Brassens, chanté sur une voix assez monotone, accompagné d’une seule guitare. Cette chanson nous conte la solitude d’un marin perdu sur sa coquille de noix au milieu de l’océan, dérivant vers nulle part, et apercevant soudain un être mi-femme mi-poisson. La rencontre avec cette sirène est interprétée dans Love is a Gift. La voix de Jo Reynolds nous balade dans les sons les plus aigus tels les cris des sirènes. Le troisième morceau de ce triptyque, Fuyons, nous conseille de nous méfier de ces sirènes de l’amour, face auxquelles il vaut mieux « rester sourd » et fuir pour ne pas « tomber dans leur filet ».

Cet album très soft, smoothy, marque le grand retour d’Alain Chamfort sur la scène musicale, grand retour qui sera, espérons-le, de longue durée et productif, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Liste des titres

:
Le grand retour
L’hôtel des insomnies
La saison des pleurs
Charmant petit monstre
Les spécialistes (en duo avec April March)
Sinatra
Les beaux yeux de Laure
Juste avant l’amour
Les amies de Mélanie
Lili Shangai (en duo avec Jin Xing)
Les sirènes de l’amour (triptyque)
Entre cafard et bourdon
Love Is a Gift (en duo avec Jo Reynolds)
Fuyons

The Air : Talkie Walkie


Talkie Walkie
Air
Album CD – 2004 – Source – Astralwerks Records

Liste des titres

:
Venus
Cherry Blossom Girl
Run
Universal Traveler
Mike Mills
Surfing on a Rocket
Another Day
Alpha Beta Gaga
Biological
Alone in Kyoto

Texas : Careful What You Wish For


Careful What You Wish For

Texas

Album CD – 2003 – Mercury

Liste des titres

:

Telephone X
Broken
Carnival Girl (avec Kardinal Offishall)
I’ll See It Through
Where Did You Sleep ?
And I Dream
Careful What You Wish For
Big Sleep
Under Your Skin
Carousel Dub
Place In My World
Another Day

Lionel Richie

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »459″]

Biographie de Lionel Richie

Lionel RichieDepuis environ 30 ans, Lionel Richie n’a jamais regardé en arrière, ni lorsque les Commodores étaient le premier groupe pop-R&B des années 70, ni pendant les années 80, lorsqu’il était l’un des auteurs compositeurs interprètes les plus populaires de la planète.

Mais, comme l’année 2003 promet d’être l’année la plus dynamique de l’illustre carrière de Lionel Richie, avec sa tournée de concerts aux USA et la sortie de 4 albums/compilations, Lionel Richie admet qu’il a finalement pris conscience de ce qu’il a fait dans le passé aussi bien que de ce qu’il va faire dans le futur.

Comme le disent les pilotes de formule 1, se plait à rappeler Lionel Richie, « Ce qui est derrière vous ne compte pas. Je ne regarde jamais en arrière ! Mais je pense que maintenant il est temps de raconter mon histoire ».

The Definitive Collection

L’histoire se raconte d’elle-même par la compilation des plus grands tubes de sa carrière: The Definitive Collection est sorti aux USA et au Canada en février 2003. C’est un résumé de tous les plus grands succès de Lionel Richie à ce jour.

L’histoire de Lionel Richie, c’est aussi plus de 100 millions d’albums vendus dans le monde, une flopée de Grammy Awards et autant de tubes au sommet des hit-parades de la pop music. Three Times a Lady, Still, Endless Love, Truly, Hello, All Night Long, Say You, Say Me et Easy sont devenus des standards de la nouvelle génération.

Lionel Richie rappelle que Frank Sinatra lui a un jour déclaré: « Si tu fais un tube et que tu entends les gens le chanter encore et encore, tu feras une carrière, et si tu fais plus d’un tube, alors tu es l’homme le plus chanceux de la terre ! ».

Cependant, c’est seulement en 2001, lorsqu’il s’est produit en concert à Wembley-Londres, 4 soirs consécutifs, à guichets fermés, que Lionel Richie a compris l’importance de ce qu’il avait réalisé: « C’est moi qui suis resté éloigné pendant un certain temps, pas les fans. Normalement, si vous vous absentez de la scène pendant des années, c’est ‘le baiser de la mort’ et on vous oublie. Mais là, des années plus tard, ils étaient présents, plus forts et avec plus de voix que jamais. Je pensais qu’ils étaient venus pour m’écouter chanter. Non, j’ai découvert que le plus grand des compliments, c’est quand votre public veut chanter avec vous. J’ai seulement fait acte de présence. Le concert était dans le public ».

The Commodores

La vie de Lionel Richie a débuté le 20 juin 1949 à Tuskegee dans l’Alabama. Il a grandi sur le campus de l’université de Tuskegee, où une partie de sa famille travaillait.

En 1968, des copains d’université, Milan Williams, Ronald LaPread, William King Jr., Thomas McClary et Walter « Clyde » Orange se sont joints à Lionel Richie (chanteur et saxophoniste) pour former un groupe qu’ils appelèrent « Commodores », un mot qu’ils trouvèrent dans un dictionnaire en le pointant du doigt, au hasard d’une page.

Ils se sont faits une réputation de chanteurs de « hard funk ». Le groupe a gagné, lors d’une audition en 1971, le droit de faire la première partie des concerts des Jackson 5. Il a signé un contrat avec la firme de disques Motown pour accompagner les Jackson 5 pendant près de deux années, avant de sortir un premier album.

Les Commodores ont mis le feu en 1974 avec Machine Gun, succès du Top 40 Pop et Top 10 R&B. Lionel Richie devint le principal auteur-compositeur du groupe. Trois albums de platine et une avalanche de tubes suivirent: Three Times a Lady, Still, Just To Be Close To You, …

Jusqu’à ce que Lionel les quitte en 1982, les Commodores furent le groupe le plus rentable de la Motown.

Lady

En 1980, Lionel écrit et produit, pour Kenny Rogers, le tube connu de tous Lady, et, l’année suivante Endless Love, son fameux duo avec Diana Ross, qui est resté « au Top 1 » pendant 9 semaines et devint la chanson-tube la plus célèbre de l’histoire de Motown.

Il sort un album solo éponyme en 1982. Ce disque a connu un grand succès avec la chanson Truly qu’il avait écrite à l’origine pour Barbra Streisand. Son second album Can’t Slow Down paru en 1983, eut encore plus de succès et lui rapporta le très rare « Diamond Award » de la RIAA, pour plus de 10 millions d’albums vendus.

All Night Long

En 1984, Lionel Richie clôt la cérémonie des Jeux Olympiques à Los Angeles en chantant sur scène et devant les téléspectateurs du monde entier: All Night Long.

Il co-écrit ensuite, avec Michael Jackson, We Are The World, qui devient, en 1985 « quadruple titre de platine » et rapporte des millions de dollars versés au bénéfice de la lutte contre la famine en Afrique.

Say You Say Me

Cette même année, il écrit la chanson Say You Say Me pour le film White Nights, qui devient numéro 1 et lui rapporte un « Academy Award » de la meilleure chanson originale de film.

Il a remporté ainsi, au cours des années 80, 10 « American Music Awards », 6 « People’s Choice Awards » et 1 « Golden Globe Award ».

Après avoir écrit trois albums solo, Lionel Richie décide de s’arrêter pendant presque 10 ans, même si, pendant ce temps, il écrit 3 nouvelles chansons pour son album Back to Front en 1992. Au cours de cette période, il en profite pour faire le point.

En 1996, il sort Louder Than Words suivi de Time en 1998. Il se produit ensuite en tournée avec Tina Turner. Puis, en 2001, il nous livre son album Renaissance et effectue une grande tournée mondiale.

« Je ne pouvais pas rester allongé sur une plage » dit Lionel Richie, « j’éprouve du plaisir à écrire des chansons, je n’ai jamais cessé d’en écrire et c’est ce que j’aime ! ».

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Lionel Richie

La discographie de Lionel Richie n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Muse

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »145″]

Biographie de Muse

musePar quel stratagème ce trio encore inconnu en 1999 est devenu, en un temps record, l’une des formations les plus ambitieuses de la scène rock internationale ? Détrônant Radiohead ou Placebo dans le coeur des aficionados, Muse impose une musique électrique et originale sur toutes les scènes du monde.

Rocket Baby Dolls

Comme de nombreuses autres formations, l’histoire de Muse commence sur les bancs de l’école. Plus exactement dans la petite ville anglaise de Teignmouth, dans le Devon, où Chris Wolstenholme, Matthew Bellamy et Dominic Howard partagent déjà une solide amitié.

Une amitié confortée par la même énergie rebelle de l’adolescence, et le goût prononcé pour la musique. Après plusieurs expériences éphémères, ils se réunissent enfin au sein d’une seule formation nommée Rocket Baby Dolls début 1996.

Matthew à la guitare et au chant, prend les commandes. Il est sans doute le plus expérimenté, lui-même issu d’une famille de musiciens (son père était bassiste au sein des Tornadoes) et pianiste confirmé. Chris est à la basse et Dominic à la batterie. Leurs influences: le grunge de Nirvana et le rock bien calibré des Oasis, Supergrass, Smashing Pumpkins et autres Stone Roses.

Battle of the Bands

Premiers concerts et premières récompenses dans leur Devon natal: le groupe remporte le concours Battle of the Bands (« la bataille des groupes »). Encouragés par cette victoire, les trois amis tournent dans les bars de la région, rodant sur scène leurs premières compositions, ou reprenant les tubes des années 60. Mais leur carrière naissante ne leur rapporte pas un sou.

A dix-huit ans, immobilisés dans une sinistre cité balnéaire, les jeunes Anglais sont bien obligés de travailler pour vivre. Quelques petits boulots manuels ponctuent donc les répétitions et les concerts. Jusqu’à ce que Matthew convainque Dom et Chris de passer à la vitesse supérieure. Rebaptisé Muse, le groupe est rapidement remarqué par Dennis Smith des studios Sawmills. Il propose aux jeunes artistes l’enregistrement d’une maquette.

Dangerous Records

En fait, ils enregistreront un album complet, sobrement intitulé Muse, qui sort en mars 1998 chez Dangerous Records à moins de mille exemplaires, ainsi que de nombreux autres titres, prémices d’un autre opus. Convaincu qu’il tient là un véritable trésor, Dennis Smith exporte Muse aux États-Unis dès septembre 1998.

En seulement quelques concerts, le groupe fait sensation et attire les convoitises des plus grandes maisons de disques. Ils signent en l’espace de quelques semaines chez Maverick (Madonna) aux États-Unis, puis dans de nombreuses autres maisons de disques européennes (Naïve, Mushroom, …). La machine est lancée et rien ne peut plus les arrêter.

Showbiz

Le trio anglais retourne alors en studio pour (ré)enregistrer un premier album Showbiz. Porté par les singles Cave et Uno, il sort durant l’été 1999 et obtient une place plus qu’honorable dans les charts. Produit par John Leckie (Radiohead), l’album fait sensation auprès de la jeunesse, qui voit rapidement en eux les dignes successeurs de la bande à Thom Yorke.

Une tournée anglaise permet à Muse d’asseoir sa réputation naissante et de faire fonctionner le bouche à oreille. C’est à cette époque que le groupe fait ses premières apparitions sur les scènes françaises (St Malo, Paris, …) et conquiert le public de l’Hexagone. Si bien que les Anglais sont programmés sur l’antenne de Canal Plus, puis en première partie des Red Hot Chili Peppers à Paris Bercy !

Muse apparaît dans tous les médias et suscite rapidement un énorme engouement. Pas étonnant au vu de l’étonnante maturité musicale du groupe, malgré sa moyenne d’âge d’à peine vingt ans. Des titres comme Muscle Museum, Cave ou Failing Down sont la preuve que la formation anglaise est loin de jouer les figurants sur la scène rock internationale.

Origin of Symmetry

L’année 2000 est consacrée à la scène, à la promotion, et à la préparation de leur deuxième album Origin of Symmetry, qui sort en juin 2001. Du Japon en Allemagne, en passant par la France et les États-Unis, personne ne résiste à la tornade Muse. Leurs tournées sont de véritables marathons comme l’atteste la sortie d’Hullabaloo en juillet 2002, DVD live filmé lors de leurs nombreuses tournées. Absolution, leur dernier album sort à l’automne 2003 et ne fait que confirmer la formidable ascension du groupe.

En moins de cinq ans, les trois Anglais de Muse sont passés du statut d’anonymes à celui de véritables stars. En trois albums empreints d’une énergie extraordinaire et d’une grande maturité musicale, le trio s’est hissé au niveau des plus grandes formations rock: Radiohead, Smashing Pumpkins ou Placebo n’ont qu’à bien se tenir, Muse mérite bien sa place au panthéon du rock.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Muse

Albums
2015 Drones
2012 The 2nd Law
2009 The Resistance
2006 Black Holes And Revelations
2003 Absolution
2002 Hullabaloo
2001 Origin of Symmetry
1999 Showbiz

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Speakerboxxx – The Love Below

Speakerboxxx - The Love BelowSpeakerboxxx – The Love Below

OutKast

Double album CD – 2003 – Arista Records

Liste des titres

:

Intro
Ghetto Musick
Unhappy
Bowtie
The Way You Move
The Rooster
Bust
War
Church
Bamboo
Tomb Of The Boom
E-Mac
Knowing
Flip Flop Rock
Interlude
Reset
D-Boi
Last Call
Bowtie
Volume 2 :
The Love Below
Love Hater
God
Happy Valentine’s Day
Spread
Where Are My Panties ?
Prototype
She Lives In My Lap
Hey Ya
Roses
Good Day, Good Sir
Behold A Lady
Pink & Blue
Love In War
She’s Alive
Dracula’s Wedding
Take Of Your Cool
Vibrate
A Life In The Day of Benjamin André
Titre Bonus

Black Eyed Peas : Behind The Front





Black Eyed Peas Behind The Front
Behind The Front
Black Eyed Peas
Album CD – 1998 – Interscope Records

Liste des titres

:
Fallin’up
Clap Your Hands
Joints & Jam
The Way U Make Me Feel
Movement
Karma
Be Free
Say Goodbye
Duet
Communication
What It Is
Que Dices ?
A8
Love Won’t Wait
Head Bobs
Positivity

Black Eyed Peas : Bridging The Gap





Black Eyed Peas Bridging The Gap
Bridging The Gap
Black Eyed Peas
Album CD – 2000 – Interscope Records

Liste des titres

:
Bep Empire
Weekends
Get Original
Hot
Cali To New York
Lil’ Lil’
On My Own
Release
Bridging The Gaps
Go Go
Rap Song
Bringing It Back
Tell Your Mama Come
Request + Line

Atliens

AtliensAtliens

OutKast

Album CD – 1996 – Arista Records

Liste des titres

:

You May Die (Intro)
Two Dope Boyz (In a Cadillac)
ATLiens
Wheelz Of Steel
Jazzy Belle
Elevators (Me & You)
Ova Da Wudz
Babylon
Wailin’
Mainstream
Decatur Psalm
Millennium
E.T. (Extraterrestrial)
13th Floor/Growing Old
Elevators (ONP 86 Mix)

The Rasmus : Playboys


Playboys

The Rasmus

Album CD – 1997 – Warner Music Finland

Liste des titres

:
Playboys
Blue
Ice
Sophia
Wicked Moments
Wellwell
Sold
Carousel
Jailer
Kola
Raggatip
Violence
Panda

Aquemini

AqueminiAquemini

OutKast

Album CD – 1998 – Arista Records

Liste des titres

:

Hold On, Be Strong
Return of the « G »
Rosa Parks
Skew It on the Bar-B
Aquemini
Synthesizer – George Clinton
Slump
West Savannah
Art of Storytellin’ (Pt. 1)
Art of Storytellin’ (Pt. 2)
Mamacita
Spottieottiedopaliscious
Y’all Scared – Big Gipp
Nathaniel
Liberation
Chonkyfire

Lorie : Attitudes


Attitudes

Lorie

Album CD – 2004 – Sony France

Liste des titres

:

Intro
Week End
Ensorcelée
Sur la scène
En regardant la mer
Baggy, bandana et poésie
La positive attitude
C’est plus fort que moi
Si tu revenais
Ma bonne étoile
Le temps de partir
C’est fini
Au-delà des frontières

Black Eyed Peas : Elephunk

bep-elephunk
Elephunk

Black Eyed Peas

Album CD – 2003 – Polydor

Liste des titres

:

Hands Up
Labor Day (It’s a Holiday)
Let’s Get Retarded
Hey Mama
Shut Up
Smells Like Funk
Latin Girls
Sexy
Fly Away
The Boogie That Be
Elephunk Tree (Intro)
The apl Song
Anxiety
Where Is The Love ?

Big boi and Dre Present

Big boi and Dre PresentBig boi and Dre Present

OutKast

Compilation – 2001 – Arista Records

Liste des titres

:

Intro
Funkin’ Around
Ain’t No Thang
So Fresh, So Clean
Rosa Parks
The Whole World
Aquemini
B.O.B
Southernplayalisticadillacmuzik
Crumblin’ Erb
Ms Jackson
Players Ball (Original)
Elevators (Me And You)
Spottieottiedopaliscious
Git Up Git Out

The Rasmus : Hell of a Tester


Hell of a Tester

The Rasmus

Album CD – 1998 – Warner Music Finland

Liste des titres

:
Every Day
Dirty Moose
Swimming With The Kids
Man In The Street
Tonight, Tonight
City Of Dead
Liquid
Pa-Pa
Vibe
Help Me Sing
Tempo

The Rasmus : Hell of a Collection


Hell of a Collection

The Rasmus

Album CD – 2001 – Warner Music Finland

Liste des titres

:
F-F-F-Falling
Chill
Liquid
Every Day
City Of The Dead
Help Me Sing
Playboys
Blue
Ice
Sophia
Wicked Moments
Ghostbusters
Funky Jam
Myself
Ps.
Rakkauslaulu
Life 705
Liquid Demo

The Rasmus : Into


Into

The Rasmus

Album CD – 2001 – Playgroundmusic

Liste des titres:

Madness
Bullet
Chill
F-F-F-Falling
Heartbreaker
Smash
Someone Else
Small Town
One & Only
Last Walz

Indochine : 3.6.3 Live







Indochine  3-6-3 Live
3.6.3 Live
Indochine
Double album CD – 2004 – Columbia

Liste des titres

:
Intro Natja
Venus
Paradize
Electrastar
Trois nuits par semaine
Punker
Astroboy
Dark
Le grand secret
Mao Boy
Popstitute
J’ai demandé à la Lune
Punishment Park
Miss Paramount
Indo Club: des fleurs pour Salinger
Canary Bay
La machine à rattrapper
Le temps
Les tzars
A l’assaut (des ombres sur l’O)
Le baiser
Salômbo
La colline des roses
Comateen 1
Anne et moi
Tes yeux noirs
3ème sexe
Marilyn
L’aventurier
Dunkerque
Glory Hole

On ne vit qu’une fois

On ne vit qu'une foisOn ne vit qu’une fois

Singuila

Album CD – 2003 – Hostile Records

Liste des titres

:

C’est pour le ä
Ma conscience
J’avance en chantant
Préparatifs
Aïcha
Moi et mes gars
Comme personne
Elle me saoule
Je doute
Tournons la page
C’est trop
Malédiction
Le roi des connards
En bas de ma fenêtre
Evité
Trop tard

Garou : Reviens








Reviens
Garou
Album CD – 2003 – Columbia

Liste des titres

:
Passe ta route
Et si on dormait
Hemingway
L’aveu
Reviens (Où te caches-tu ?)
Pour l’amour d’une femme
Pendant que mes cheveux poussent
Les filles
Le sucre et le sel
Quand passe la passion
Au coeur de la terre
Prière indienne
Tout cet amour là
Ne me parlez plus d’elle
Ton premier regard
Une dernière fois encore