Mois : novembre 2004

Raggasonic : Rude Best Of (95-99)


Rude Best Of (95-99)

Raggasonic

Album CD – 2004

Liste des titres

:

J’entends Parler
Kisder
Aiguisé Comme Une Lame
Ainsi Va La Vie
Bleu Blanc Rouge
Légalisez La Ganja
Rude Boy
Laisse Le Peuple S’exprimer (Feat. Supa)
Au Nom De Qui
Mental (Feat. Mykal Roze)
Faut Pas Me Prendre Pour Un Âne
Sors Avec Ton Gun
La Ramene Pas
Raggasonic Crew (Remix By Demon)
Faut Pas Me Prendre Pour Un Âne (Remix Par Jus Jase)
A L’ancienne (DJ Tools Remix)

Lil Wayne : Tha Carter








Tha Carter
Lil Wayne
Album CD – 2004

Liste des titres

:
Walk In
Go DJ
This Is The Carter
BM J.R.
On The Block #1
I Miss My Dawgs
We Don’t
On My Own
The Heat
Cash Money Millionaires
Inside
Bring It Back
Who Wanna
On The Block #2
Get Down
Snitch
Hoes
Only Way
Shine
Ain’t That A Bitch
Walk Out

R.E.M : Around The Sun


Around The Sun

R.E.M

Album CD – 2004

Liste des titres

The Worst Joke Ever
High Speed Train
Aftermath
Boy In The Well
Wanderlust
I Wanted To Be Wrong
Final Straw
Make It All Okay
The Outsiders
Electron Blue
Leaving New York
The Ascent Of Man
Around The Sun

Biographie de Bourvil

BourvilPour nombre d’entre nous, Bourvil reste avant tout l’excellent comédien de La grande vadrouille, du Corniaud, de La cuisine au beurre ou du Cerveau. Mais cet homme jovial au sourire de grand enfant fut d’abord l’égal d’un Georgel, d’un Polin ou d’un Paulus, enregistrant près d’une centaine de disques dans le registre très prisé du comique troupier d’après-guerre, puis dans un répertoire plus varié.

Des Crayons à La rumba du pinceau, en passant par La ballade irlandaise, Salade de fruits, Je t’aime moi non plus avec Jacqueline Maillan ou A bicyclette, Bourvil a marqué de son inégalable rire et de son immense tendresse le monde musical des cinquante dernières années.

Bourville, Normandie, France, 1917

Né André-Zacharie Raimbourg-Ménart le 27 juillet 1917, dans un petit bourg rural de Normandie, Bourvil doit son nom d’artiste à son village natal, Bourville. Il naît orphelin puisque son père, André Raimbourg, est mort en début d’année sur les champs de bataille de la triste et grande guerre.

Remariée à Louis Ménart, la veuve Raimbourg et ses deux enfants, René et André, s’installent dans les alentours de Dieppe, où naîtront encore trois autres enfants de cette nouvelle union. La vie est rude dans la campagne normande de l’entre-deux-guerres, et les Ménart, aidés de leurs cinq enfants, travaillent dur à la ferme.

Dès l’âge de dix ans, André prend goût à la musique, en s’abreuvant des derniers tubes sur la TSF de l’instituteur du village. A quatorze ans, certificat d’étude en poche, il quitte la campagne pour le pensionnat de Doudeville. Eprouvé par cette vie d’enfermement, il s’enfuit et rentre chez lui. Sa vie, c’est la terre, à laquelle il restera attaché toute son existence.

Les premières notes

Après avoir étudié l’harmonica, l’accordéon et le cornet à piston, André intègre la fanfare du village. Mais à dix-neuf ans, il se sent pousser des ailes. Adieu la campagne, bonjour la ville. Il part pour Rouen et y exerce le métier d’apprenti boulanger, dans le but d’obtenir une situation et de demander en mariage son amie Jeanne Lefrique. Mais il n’en oublie pas pour autant la musique.

Puis un soir de 1936, c’est la révélation lorsqu’il assiste, sidéré, à un concert du grand Fernandel. C’est décidé, il sera artiste ! Mars 1937, direction Paris et le 24e Régiment d’Infanterie que le jeune Raimbourg vient d’intégrer. Il s’engage pour trois ans au sein de la clique du Régiment. Il y fait ses véritables débuts de chanteur, devant des camarades stupéfiés par son talent et sa drôlerie. Mais il brille aussi en dehors des murs étroits de la caserne, en remportant de nombreux Radio-crochets qui sont autant de petites victoires.

La guerre

Septembre 1939. la deuxième guerre mondiale commence, et avec elle, son lot d’exil et de souffrances. Raimbourg est envoyé sur le front, puis démobilisé en août 1940, près de Pau, où il fait la connaissance d’Etienne Lorin, son meilleur ami et le parolier de nombre de ses futures chansons. Ensemble, ils mettent au point les numéros du nouveau comique-troupier Andrel (c’est le nom que Raimbourg s’invente alors).

Retour à Paris en 1941. Mais personne ne veut du jeune normand. Sauf La Gaîté Montparnasse, qui finit par l’embaucher pour un soir. Il y chante ses premières compositions, accompagné d’Etienne. Puis il accompagne Bordas à l’ABC pour plusieurs représentations. Il met ainsi le pied à l’étrier du métier d’artiste. Après plusieurs contrats dans les cabarets parisiens, il décide de troquer son nom Andrel pour Bourvil. Nous sommes en 1942, et Bourvil débute véritablement sa carrière.

Il en profite pour épouser sa Jeanne, en janvier 1943. Petit à petit, ses contrats sur scène font parler de lui. Jusqu’à ce jour de 1944 où, ému par une petite vendeuse de cartes postales croisée dans les rues de Paris, il écrit Les crayons. Cette chanson passe sur toutes les ondes et devient son premier tube. Bourvil est maintenant une star !

Cinéma et opérette

Soudainement très sollicité, il obtient un premier rôle au cinéma dans La ferme du pendu en 1945, puis il tourne sous la houlette d’André Berthomieu dans Pas si bête. Il remplit les music-halls, vend ses disques comme des petits pains, joue dans de nombreuses opérettes et entame une fulgurante carrière au cinéma.

L’après-guerre est propice à l’explosion médiatique du jeune comique. Plus rien ne peut lui résister. Il devient papa le 28 avril 1949 et continue de tourner avec les plus grands (Pagnol, Grangier, Berthomieu, …). Sans manquer de consacrer une grande partie de son temps à sa famille, Bourvil poursuit sa carrière avec brio.

Malgré quelques critiques, chacune de ses apparitions est largement récompensée par un énorme succès public. Il faut dire que le Normand est toujours resté simple et populaire au sens premier du terme. C’est sur scène qu’il va décrocher un nouveau succès en 1952 aux côtés d’Annie Cordy et de Georges Guétary: l’opérette L’auberge fleurie se joue à guichets fermés au mois de décembre 1952 à l’ABC et son succès durera des années.

La maladie

Pendant vingt ans, Bourvil enchaîne les succès cinématographiques (La traversée de Paris, Le passe-muraille, Le chanteur de Mexico, Les misérables, Le bossu, La jument verte, Un drôle de paroissien, Le corniaud, La grande vadrouille, Le cerveau, …) et discographiques (Fredo le Porteur, Ballade irlandaise, Berceuse à Frédéric, Salade de fruits, Les papous, Ma p’tite chanson, La tactique du gendarme, …).

Puis en 1967, lors du tournage des Cracks, le couperet tombe. Au faîte de sa gloire, Bourvil apprend qu’il est atteint de la maladie de Kahler. Ses jours sont comptés. Il vivra en fait trois ans de plus, jusqu’à ce jour du 23 septembre 1970 où il s’éteint, à l’âge de 53 ans. Il venait de terminer le tournage du Cercle rouge avec Alain Delon et Yves Montand.

Derrière ses faux-airs de benêt, Bourvil a réellement marqué la chanson et le cinéma du vingtième siècle. Populaire et généreux, cet artiste unique a su apporter à son personnage de comique paysan une grande finesse. Chacun de ses rôles au cinéma a fait montre d’une grande intelligence du rôle, et ses interprétations des classiques (Marcel Aymé, Victor Hugo, Pagnol) ont marqué le public de plusieurs générations. Il fut l’un des rares à savoir teinter l’humour d’une extrême et délicate tendresse.

zicactu.com

Queen : Queen On Fire – Live At The Bowl


Queen On Fire – Live At The Bowl

Queen

Album CD – 2004 – EMI

Liste des titres

:

CD1 :

Flash
The Hero
We Will Rock You
Action This Day
Play The Game
Staying Power
Somebody To Love
Now I’m Here
Dragon Attack
Now I’m Here (reprise)
Love Of My Life
Save Me
Back Chat

CD2 :

Get Down Make Love
Guitar Solo
Under Pressure
Fat Bottomed Girls
Crazy Little Things Called Love
Bohemian Rhapsody
Tie Your Mother Down
Another One Bites The Dust
Sheer Heart Attack
We Will Rock You
We Are The Champions
God Save The Queen

Britney Spears : Greatest Hits: My Prerogative







Britney Spears Greatest Hits My Prerogative
Greatest Hits: My Prerogative
Britney Spears
Compilation – 2004 – Jive Records

Liste des titres

:
CD1 :
My Prerogative
Toxic
I’m A Slave 4 U
Oops! I Did It Again
Me Against The Music (avec Madonna)
Stronger
Everytime
Baby One More Time
(You Drive Me) Crazy (The Stop Remix)
Boys
Sometimes
Overprotected (The Darkchild Remix)
Lucky
Outrageous
Don’t Let Me Be The Last To Know
Born To Make You Happy
I Love Rock ‘N’ Roll
I’m Not A Girl, Not Yet A Woman
I’ve Just Begun (Having My Fun)
Do Somethin’

CD2 :
Toxic (remix inédit)
Everytime (remix inédit)
Breathe On Me (remix inédit)
Outrageous (remix inédit)
Stronger (remix inédit)
I’m A Slave 4 U (remix inédit)
Chris Cox Megamix (remix inédit)

Kylie Minogue : Ultimate Kylie


Ultimate Kylie

Kylie Minogue

Compilation – 2004 – Parlophone

Ils sont forts ces gens du marketing. Arrive la période des fêtes et paf, on nous sort des intégrales, best of et autres greatest hits en pagaille.

Dernière en date, la pétillante Kylie Minogue avec un double album de 33 morceaux, Ultimate Kylie et c’est pas peu de le dire.

Ils sont forts ces gens du marketing (bis). Non contents de surfer sur la vague « compile », ils naviguent aussi sur le revival eighties. Il faut dire que la môme Minogue a débuté dans ces années-là et le premier CD nous le rappelle éloquemment.

Pour tout vous avouer, j’ai écouté ce CD dans ma voiture alors que je venais de la récupérer à la fourrière. On ne peut pas vraiment dire que j’avais la tête à la bonne humeur. Et pourtant… Pourtant, ça a marché, dès le troisième morceau, je chantais à tue-tête ces fameux hits de Stock, Aitken et Waterman. Sans fausse honte. Il faut dire que ces trois producteurs avaient le sens du hit et le début de la discographie Minoguienne nous le rappelle à chaque morceau. Pratiquement tous les titres ont cartonné à l’époque faisant de sa jeune interprète une star absolue.

Puis passage à vide. La chanteuse est lâchée par sa maison de disques. Elle reviendra en force avec Can’t Get You Out Of My Head. Et c’est reparti comme en 40.

Quand on analyse bien le type de musique, force est de constater que Kylie est toujours une diva de la pop dance, l’emballage a juste changé. Dans les années 80, Kylie jouait sur le côté adolescent à dents blanches en tenues flashy. Vingt ans plus tard, elle peut se permettre de jouer sur un côté plus sensuel de sa jolie personne, quitte à se découvrir.

Ne nions pas l’évidence, l’ensemble reste très efficace mais cela n’en fait pas l’album de l’année. A trop manger des sucreries, on peut être écoeuré. Ce CD est-il indispensable ? Pour tous ceux qui ont un projet de boum ou de fête kitsch, c’est obligatoire.

Depuis, ma voiture a encore connu des déboires. J’ai crevé un pneu. Vous n’auriez pas l’intégrale de Rick Astley pour tenir le coup ?

Jean-François Peereman

Liste des titres

:

CD1 :

Better The Devil You Know
The Loco-motion (7″ Mix)
I Should Be So Lucky
Step Back In Time
Shocked
What Do I Have To Do (7″ Mix)
Wouldn’t Change A Thing
Hand On Your Heart
Especially For You
Got To Be Certain
Je ne sais pas pourquoi
Give Me Just A Little More Time
Never Too Late
Tears On My Pillow
Celebration

CD2 :

I Believe In You
Can’t Get You Out Of My Head
Love At First Sight
Slow
On A Night Like This
Spinning Around
Kids (Radio Edit)
Confide In Me
In Your Eyes
Please Stay
Red Blooded Woman
Giving You Up
Chocolate (Radio Edit)
Come Into My World (Radio Edit)
Put Yourself In My Place
Did It Again
Breathe
Where The Wild Roses Grow

Patrick Bruel : De faces


De faces

Patrick Bruel

Album CD – 1986 – Philips

Liste des titres

:

Regarde devant toi
Tout l’monde peut s’tromper
J’roule vers toi
L’appart’
Rêve à part
De face
Ca fait désordre
Musique vieille
J’ai l’béguin pour elle (avec Miou Miou)
Non, j’veux pas ! (remix)
Comment ça va pour vous ? (édition CD)
Marre de cette nana-là (édition CD)

Frank Black : Frank Black Francis








Frank Black Francis
Frank Black
Compilation – 2004 – Cooking Vinyl

Liste des titres

:
CD1 :
The Holiday Song
I’m Amazed
Rock A My Soul
Isla De Encanta
Caribou
Broken High
Build High
Nimrod’s Son
Ed Is Dead
Subbacutcha
Boom Chickaboom
I’ve Been Tired
Break My Body
Oh My Golly
Vamos

CD2 :
Caribou
Where Is My Mind ?
Cactus
Nimrod’s Son
Levitate Me
Wave Of Mutilation
Monkey Gone To Heaven
Velouria
The Holiday Song
Into The White
Is She Weird ?
Subbacutcha
Planet Of Sound

Patrick Bruel : Puzzle

Puzzle

Patrick Bruel

Compilation – 2004 – BMG

Liste des titres

:

CD1 :

Place des grands hommes
Dors
J’te l’dis quand même (version espagnole)
L’Italien (avec Serge Reggiani)
Casser la voix
Demain
Au Café des délices
Qui a le droit (avec Ana Torroja)
Jeff (live)
Alors regarde
Tout s’efface
Sorry Seems To Be The Hardest Word (avec Joe Cocker)

CD2 :

Pour la vie
Décalé
J’suis quand même là
Les rues de Philadelphie (avec Jean-Louis Aubert)
Elie
A contretemps
J’te mentirais
Combien de murs
Bouge !
On t’attendait (live)
Marre de cette nana là
Comment ça va pour vous ?
Puzzle (version 2004)
Bonus vidéo: les spots tv du live 2001 + le clip de « Pars Pas » 1994

Nirvana : With The Lights Out







Nirvana With The Lights Out
With The Lights Out
Nirvana
Compilation – 2004 – Geffen

Liste des titres

:
CD1 :
Heartbreaker (Led Zeppelin – live, 1987)
Anorexorcist (prestation radio, 1987)
White Lace and Strange (prestation radio, 1987)
Help Me I’m Hungry (prestation radio, 1987)
Mrs. Butterworth (répétition, 1988)
If You Must (démo, 1988)
Pen Cap Chew (démo, 1988)
Downer (live, 1988)
Floyd the Barber (live, 1988)
Raunchola / Moby Dick (live, 1988)
Beans (démo)
Don’t Want It All (démo)
Clean Up Before She Comes (démo)
Polly (démo)
About a Girl (démo)
Blandest (démo, 1988)
Dive (démo, 1988)
They Hung Him on a Cross (démo, 1989)
Grey Goose (démo, 1989)
Ain’t It a Shame (démo, 1989)
Token Eastern Song (démo, 1989)
Even In His Youth (démo, 1989)
Polly (démo, 1989)

CD2 :
Opinion (acoustique en solo, 1990)
Lithium (acoustique en solo, 1990)
Been a Son (acoustique en solo, 1990)
Sliver (démo, 1989)
Where Did You Sleep Last Night (démo, 1989)
Pay To Play (démo, 1990)
Here She Comes Now (démo, 1990)
Drain You (démo, 1990)
Aneurysm (démo, 1990)
Smells Like Teen Spirit (démo, 1991)
Breed (mix, 1991)
Verse Chorus Verse (chutes, 1991)
Old Age (chutes, 1991)
Endless, Nameless (session radio, 1991)
Dumb (session radio, 1991)
D-7 (session radio, 1990)
Oh, the Guilt (B-Side, 1992)
Curmudgeon (B-Side, 1992)
Return of the Rat (B-Side, 1992)
Smells Like Teen Spirit (mix de Butch Vig, 1991)

CD3 :
Rape Me (acoustique en solo, 1992)
Rape Me (démo, 1992)
Scentless Apprentice (démo, 1992)
Heart Shaped Box (démo, 1993)
I Hate Myself and Want To Die (extrait d’une compilation, 1993)
Milk It (démo, 1993)
Moist Vagina (démo, 1993)
Gallons of Rubbing Alcohol Flow Through the Strip (B-Side, 1993)
The Other Improv (démo, 1993)
Serve the Servants (acoustique en solo, 1993)
Very Ape (acoustique en solo, 1993)
Pennyroyal Tea (acoustique en solo, 1993)
Marigold (B-Side, 1993)
Sappy (a.k.a. Verse Chorus Verse) (inédit, 1993)
Jesus Doesn’t Want Me for a Sunbeam (démo, 1994)
Do Re Mi (acoustique en solo, 1994)
You Know You’re Right (acoustique en solo, 1994)
All Apologies (acoustique en solo)

DVD :
Love Buzz
Scoff
About a Girl
Big Long Now
Immigrant Song
Spank Thru
Hairspray Queen
School
Mr. Moustache
Big Cheese
In Bloom
Sappy
School
Love Buzz
Pennyroyal Tea
Smells Like Teen Spirit
Territorial Pissings
Jesus Doesn’t Want Me for a Sunbeam
Talk to Me
Seasons in the Sun

Florent Pagny : Baryton







Baryton_cover_s200
Baryton
Florent Pagny
Album CD – 2004 – Mercury

Liste des titres

:
Io le canto per te
Nessun dorma
Guide me home
Volo di notte
Finche pace non avro
La donna e mobile
Silenzio e pace
Maria
E lucevan le stelle
The Day We Made God Cry
Una nube blanca

Zazie : Rodéo

Rodeo_cover_s200
Rodéo

Zazie

Album CD – 2004 – Mercury

Liste des titres

:
Doolididom
Slow
Rodéo
Lola Majeure
La Pluie Et Le Beau Temps
Toc Toc Toc
Excuse Moi
J’aime J’aime Pas
La Dolce Vita
Sauver Le Monde
Oui
J’arrive / Ghost

U2 : The Best of 1990 – 2000






The Best of 1990 – 2000
U2
Album CD – 2002 – Island Records

Liste des titres

:
Even Better Than The Real Thing
Mysterious Ways
Beautiful Day
Electrical Storm
One
Miss Sarajevo
Stay
Stuck In A Moment You Can’t Get Out Of
Gone
Until The End Of The World
The Hands That Built America
Discothèque
Hold Me, Thrill Me, Kiss Me, Kill Me
Staring At The Sun
Numb
The First Time

Nickelback: Silver Side Up


Silver Side Up

Nickelback

Album CD – 2001 – Roadrunner Records

Liste des titres

:
Never Again
How You Remind Me
Woke Up This Morning
Too Bad
Just For
Hollywood
Money Bought
Where Do I Hide ?
Hangnail
Good Times Gone

U2 : The Best of 1980 – 1990





The Best of 1980 – 1990

U2

Compilation – 1998 – Island Records

Liste des titres

:
Pride (In the Name of Love)
New Year’s Day
With or Without You
I Still Haven’t Found What I’m Looking For
Sunday Bloody Sunday
Bad
Where the Streets Have No Name
I Will Follow
The Unforgettable Fire
The Sweetest Thing
Desire
When Love Comes to Town
Angel of Harlem
All I Want Is You

Hubert Felix Thiefaine : Eros über alles







Eros über alles
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1988 – CBS

Liste des titres

:
Was ist das rock’n’roll
Je ne sais plus quoi faire pour te décevoir
Amants destroy
Pulque, mezcal y tequila
Septembre rose
Syndrome albatros
Droïde song
Je suis partout

Destiny’s Child : Destiny Fulfilled








Destiny Fulfilled
Destiny’s Child
Album CD – 2004 – Columbia

Liste des titres

:
Lose My Breath
Soldier (feat. T.I. and Lil Wayne)
Cater 2 U
T-Shirt
Is She The Reason
Girl
Bad Habit
If
Free
Through With Love
Love
Game Over (Bonus Track)

Shania Twain : Come On Over








Come On Over
Shania Twain
Album CD – 1997 – Mercury

Liste des titres

:
Man! I Feel Like A Woman
I’m Holdin Onto Love, To Save My Life
Love Gets Me Everytime
Don’t Be Stupid, You Know I Love You
From This Moment On
Come On Over
When
Whatever You Do! Don’t!
If You Wanna Touch her, Ask!
You’re Still The One
Honey, I’m Home
That Don’t Impress Me Much
Black Eyes, Blue Tears
I Won’t Leave You Lonely
Rock This Country
You’ve Got A Way

Shania Twain : Come On Over (International Version)








Come On Over (International Version)
Shania Twain
Album CD – 1998 – Mercury

Liste des titres

:
You’re Still The One
When
From This Moment On
Black Eyes, Blue Tears
I Won’t Leave you Lonely
I’m Holdin Onto Love, To Save My Life
Come On Over
You’ve Got A Way
Whatever You Do! Don’t
Man! I Feel Like A Woman
Love Gets Me Everytime
Don’t Be Stupid,You Know I Love You
That Don’t Impress Me Much
Honey, I’m Home
If You Wanna Touch her, Ask
Rock This Country

Françoise Hardy : Tant De Belles Choses


Tant De Belles Choses

Françoise Hardy

Album CD – 2004

Liste des titres

Côté Jardin, Côté Cour
Grand Hôtel
La Folie Ordinaire
Tard Dans La Nuit…
Un Air De Guitare
So Many Things
Sur Quel Volcan?
Jardinier Bénévole
Soir De Gala
Moments
A L’ombre De La Lune
Tant De Belles Choses…

The Rolling Stones : Live Kicks

Live Kicks

The Rolling Stones

Double album CD – 2004 – Virgin

À un âge où la plupart des gens un tantinet sérieux prennent leur retraite, l’actualité discographique des Rolling Stones est plus brûlante que jamais. Un peu plus de deux ans après la sortie de l’imposante et luxueuse réédition de vingt-deux de leurs albums et deux ans après la double compilation Forty Licks, voici maintenant Live Licks.

Derrière une pochette provocante et toujours sous le même format de deux disques, cet album retrace l’incommensurable Lick World Tour 2002/2003. Outre les innombrables classiques de la bande à Jagger présents sur la première plaque (Paint It Black, Brown Sugar, (I Can’t Get No) Satisfaction, Gimme Shelter, Angie, …), se retrouvent également sur le second disque onze chansons inédites en public. Parmi lesquelles des perles moins connues comme, Monkey Man, le sémillant Rocks Off ou une magnifique reprise du bluesy That’s How Strong My Love Is. Ce n’est donc pas demain la veille que le répertoire de ces vétérans du rock se verra figé une fois pour toutes.

Par ailleurs, les Stones accueillent sur scène quelques invités de marque comme l’improbable Sheryl Crow sur Honky Tonk Women ou la légende de la soul Solomon Burke sur son entraînant Everybody Needs Somebody To Love, sorte d’hommage à celui qui fut longtemps une source d’inspiration pour ces vieilles canailles.

Exercice périlleux et parfois trompeur via retouches, gommages ou ajouts discrets effectués en studio, la formule du live semble quelque peu éculée de nos jours. Mais ici la grosse machine est parfaitement huilée et la sauce prend encore une énième fois.

Nonobstant un son très (trop ?) soigné et policé, le tout rend néanmoins efficacement l’atmosphère électrique propre à l’énergie d’un groupe rompu aux tournées mondiales et aux stades combles depuis longtemps déjà. Ainsi Mick Jagger paraît infatigable et s’agite sur toute la largeur de la scène; Keith Richards et Ron Wood martyrisent encore leur instrument avec autant de plaisir et Charlie Watts s’érige en métronome, toujours aussi vaillant à la batterie. Quel enthousiasme !

Si les papys font de la résistance, leur musique semble bel et bien indémodable, voire intemporelle tant elle touche et rassemble inexorablement toutes les générations depuis plus de quarante ans. Malgré quelques excès et certaines absurdités, le mythe reste intact et les pierres roulent toujours.

zicactu.com

Liste des titres

:

CD1 :

Brown Sugar
Street Fighting Man
Paint It, Black
You Can’t Always Get What You Want
Start Me Up
It’s Only Rock n’ Roll
Angie
Honky Tonk Women
Happy
Gimme Shelter
(I Can’ Get No) Satisfaction

CD2 :

Neighbours
Monkey Man
Rocks Off
Can’t You Hear Me Knocking
That’s How Strong My Love Is
The Nearness Of You
Beast Of Burden
When The Whip Comes Down
Rock Me, Baby
You Don’t Have To Mean It
Worried About You
Everybody Needs Somebody To Love

Eminem : 8 Mile








8 Mile
Eminem
Album CD – 2002 – Aftermath – Interscope

Liste des titres

:
Lose Yourself
Love Me
8 Mile
Adrenaline Rush
Places To Go
Rap Game
8 Miles And Runnin’
Spit Shine
Time Of My Life
U Wanna Be Me
Wanksta
Wasting My Time
R.A.K.I.M.
That’s My N**** Fo’ Real
Battle
Rabbit Run

Eminem : Encore








Encore
Eminem
Album CD – 2004 – Aftermath – Interscope

Liste des titres

:
Curtains Up – Encore version
Evil Deeds
Never Enough
Yellow Brick Road
Like Toy Soldiers
Mosh
Puke
My 1st Single
Paul
Rain Man
Big Weenie
Em Calls Paul
Just Lose It
Ass Like That
Spend Some Time
Mockingbird
Crazy In Love
One Shot 2 Shot
Final Thought
Encore/Curtains Down

Eminem : The Eminem Show








The Eminem Show
Eminem
Album CD – 2002 – Aftermath – Interscope

Liste des titres

:
Curtains Up (intro)
White America
Business
Cleanin’ Out My Closet
Square Dance
The Kiss (interlude)
Soldier
Say Goodbye Hollywood
Drips
Without Me
Paul Rosenberg (interlude)
Sing for the Moment
Superman
Hailie’s Song
Steve Berman (interlude)
When the Music Stops
Say What You Say
Till I Collapse
My Dad’s Gone Crazy
Curtains Close (outro)

Diam’s : Ma vie / mon live


Ma vie / mon live

Diam’s

Album CD – 2004 – Hostile Records

Liste des titres:

CD Live :
DJ
Incassables
Evasion
1980
Daddy
Suzy
Cause à effet (inédit)
Marine (inédit)

DVD :

Mon live (Concert au Chabada d’Angers)
Ma vie – Making of de ‘Brut de femmes’
Ma vie – Documentaire sur les coulisses de la tournée
Ma vie – Entretien avec Diam’s
Bonus – clips, photos

U2 : How to Dismantle an Atomic Bomb

Les clips de U2 : How to Dismantle an Atomic Bomb


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »997″]

How to Dismantle an Atomic Bomb

U2

Album CD – 2004 – Island Records

Liste des titres

:
Vertigo
Miracle Drug
Sometimes You Can’t Make It On Your Own
Love And Peace Or Else
City Of Blinding Lights
All Because Of You
A Man And A Woman
Crumbs From Your Table
One Step Closer
Original Of The Species
Yahweh

M. Pokora :Showbiz


Showbiz

M. Pokora

Album CD – 2004 – ULM

Liste des titres

:

Saga 05
Showbiz (Battle)
Elle me contrôle
Pas sans toi
Vie de star
Senorita
Combien de temps
Tourne pas le dos
Parti trop tôt
L’objet du désir
L’adrénaline
Au rythme de ma voix