Mois : février 2005

Lara Fabian : 9


9

Lara Fabian

Album CD – 2005 – Polydor

Liste des titres

:

La lettre
Un Ave Maria
Si tu n’as d’amour
Il ne manquait que toi
Ne lui parlez plus d’elle
Rien qu’une seule larme
Les Homéricains (avec Mélissa Mars)
Speranza
Le tour du monde
L’homme qui n’avait pas de maison
Je me souviens

Raphael : Caravane


Caravane

Raphaël

Album CD – 2005 – Capitol Records, Inc.

Deux ans après La réalité, Raphaël nous revient avec un opus encore plus authentique: Caravane. Raphaël, chanteur bohème, nous y parle de la vie, des doutes, de l’amour, de la pauvreté, de la mort, … Des thèmes sensibles qui ne laissent pas indifférents.

Sans enrobages superflus, toutes ces chansons « acoustiques » nous vont droit au coeur. Ainsi, dans Caravane, Raphaël nous incite comme le fit en son temps Ronsard à profiter de la vie sans plus attendre.

Et dans 150 ans est une chanson qui nous raconte la vie et ses combats, les apparences et les désirs humains… Et nous fait relativiser tout cela en nous posant une question ultime: que pouvons-nous espérer vivre dans 150 ans ? Réponse évidente qui ne laisse qu’une seule issue: vivre sa vie maintenant !

Dans la chanson Peut-être a-t-il rêvé ?, une voix sensible nous invite à la découverte d’une femme, d’une étincelle de joie, d’un soleil matinal… Tout en nous rappelant la notion du rêve et de la fin. Raphaël nous fait songer à la beauté de l’existence avant que le sablier se vide, que notre temps imparti s’épuise.

Par ailleurs, même la pochette est conçue avec brio. En effet, n’avez-vous pas remarqué ce bout d’allumette sur le papier glacé qui au fil du regard se consume pour ne rester derrière le disque qu’un vague amoncellement de cendres. La métaphore entre la vie et l’allumette, encore et toujours, un appel au Carpe Diem.

En fait, ce véritable bijou est tout simplement remarquable. On ne peut qu’être séduit par la beauté des textes, la subtilité des arrangements et le côté vrai et humain de l’artiste. Alors « Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie… » et n’attendez plus pour découvrir cet album magnifique.

zicactu.com

Liste des titres

:

Caravane
Ne partons pas fachés
C’est bon aujourd’hui
Chanson pour Patrick Dewaere
Et dans 150 ans
Les petits bateaux
La route de nuit
Shengen
Peut-être a-t-il rêvé ?
La ballade du pauvre
Funambule

Asian Dub Foundation : Tank








Tank
Asian Dub Foundation
Album CD – 2005 – Labels

Liste des titres

:
Flyover
Tank
Hope
Round Up
Oil
Powerlines
Who Runs The Place
Take Back The Power
Warring Dhol
Tomorrow Begins Today
Melody 7

Philippe Katerine : Robots Après Tout


Robots Après Tout

Philippe Katerine

Album CD – 2005

Liste des titres

:

78-2008
Après Moi
Qu’est-Ce Qu’il A Dit
Excuse-Moi
Patati Patata !
100% Vip
Le 20-04-2005
Titanic
Louxor J’adore
Le Train De 19h
Numéros
Borderline
11 Septembre
Etres Humains

Bonnie Tyler

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »476″]

Biographie de Bonnie Tyler

Bonnie TylerC’est au Pays de Galles, le 8 juin 1951, que naît Bonnie Tyler. De son vrai nom Gaynor Hopkins, elle débute sa carrière musicale dans des clubs et des pubs locaux en solo ou avec le groupe Mumbles.

Aujourd’hui, elle est surtout reconnaissable par sa voix rauque et sa longue chevelure blonde. Son timbre de voix lui vient d’une opération à la gorge qui a mal tourné en 1976… En revanche, la roue du succès venait de tourner dans le bon sens !

It’s A Heartache

Remarquée par le duo d’auteurs compositeurs producteurs Steve Wolfe et Ronnie Scott, Bonnie Tyler connaît son premier gros succès en 1978 grâce à It’s A Heartache. Elle en vend des millions d’exemplaires dans le monde dont un million rien qu’aux États-Unis. C’est en raison de ce titre-là qu’on la considère comme le pendant féminin de Rod Stewart.

Total Eclipse Of The Heart

Au début de la décennie suivante, elle publie deux nouveaux albums avec Diamond Cut et Goodbye To The Island en hommage à son pays natal.

Elle s’associe ensuite avec Meat Loaf et enregistre Total Eclipse Of The Heart. Un carton absolu et un clip réalisé par Russel Mulcahy, le maître d’oeuvre de « Highlander ». L’album dont il est tiré, Faster Than The Speed Of Night, sort en 1983. Plus d’une demi-douzaine de singles lui succèdent !

Notes From America

D’une manière générale, Bonnie Tyler reste extrêmement populaire jusqu’au début des années 90. Sa discographie s’enrichit avec les albums Secret Dreams & Forbidden Fire en 1986, Notes From America en 1988 et Bitterblue en 1991.

Elle continue ainsi d’empiler tranquillement les hits comme If You Were A Woman And I Was A Man ou Loving You’s A Dirty Job But Somebody’s Got To Do It, en duo avec Todd Rundgren.

Elle collabore aussi avec Mike Oldfield ou Dan Hartman et offre un titre à la bande originale du film Footlose avec Holding Out For A Hero. A son actif également le titre The Best, repris après par Tina Turner.

Eclipse

Cependant, la popularité de Bonnie Tyler va peu à peu décliner sauf en Allemagne. Elle est surtout présente dans les bacs à travers différents best of qui reprennent ses grands succès mais aussi des reprises de Bryan Adams (Straight From The Heart) ou Creedence Clearwater Revival (Have You Ever Seen The Rain?) qui furent autant de hits.

Les albums Angel Heart (1992), Silhouette In Red (1993), Free Spirit (1996) et All In One Voice (1998) passent plutôt inaperçus.

En 2003, Bonnie Tyler enregistre toute une série de reprises de grands tubes pop rock dans l’album Heart Strings. Elle y est accompagnée par l’orchestre symphonique de Prague, reprenant notamment Human Touch de Bruce Springsteen !

Kareen Antonn

L’année suivante, elle est contactée par la Française d’origine grecque Kareen Antonn qui souhaite reprendre Total Eclipse Of The Heart. La dame de Galles n’est pas très enthousiaste mais se laisse finalement convaincre par le projet.

Et ce duo franco-britannique est un vrai triomphe ! Rebaptisé Si demain / Turn Around, le single fait les beaux jours des radios et il s’en écoule six cent mille exemplaires rien qu’en France.

Ce duo trouve sa place sur l’album Simply Believe qui sort également en 2004. Et ce n’est pas le seul puisque les deux acolytes remettent ça avec It’s A Heartache devenu Si tout s’arrête. Bonnie Tyler revisite en outre trois vieux titres et délivre dix inédits. Joli retour.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Bonnie Tyler

Albums
2019 Between the Earth and the Stars
2013 Rocks and Honey
2007 From the Heart – Bonnie Tyler Greatest Hits
2006 Celebrate
2006 Live Bonnie On Tour (Live CD)
2006 Bonnie on Tour DVD
2005 Wings
2004 Simply Believe
2003 Heart Strings aka. Heart And Soul
2002 Total Eclipse The Bonnie Tyler Anthology
2001 Greatest Hits
1998 All In One Voice
1995 Free Spirit
1993 Silhouette In Red
1992 Angel Heart
1991 Bitterblue
1988 Hide Your Heart aka. Notes From America
1986 Bonnie Tyler The Video
1986 Secret Dreams and Forbidden Fire
1983 Faster Than the Speed of Night,
1981 The Very Best Of Bonnie Tyler
1981 Goodbye To The Island
1979 Diamond Cut
1978 Natural Force aka. It’s a Heartache
1978 The Hits Of Bonnie Tyler compilation
1977 The World Starts Tonight

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Paul Personne

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »530″]

Biographie de Paul Personne


René-Paul Roux, dit Paul Personne, est né le 27 décembre 1949 à Argenteuil. Ce titi devenu bluesman a grandi dans une famille ouvrière établie à Houilles et s’est très vite passionné pour Jimi Hendrix. Il apprend la guitare, tout en s’initiant également à la batterie sur des fûts construits de bric et de broc. Ses parents lui avaient pourtant acheté un accordéon… Il monte ses premiers groupes au lycée.

Club Med

C’est avec l’un deux, L’origine, que Paul Personne enregistre en 1967 un premier 45 tours qui n’intéresse pas grand monde. Un CAP de mécanique en poche, Paul Personne se trouve un job de batteur au Club Med !

De retour en France, il travaille en usine puis rencontre une troupe de théâtre, le Liquid Theater, grâce à laquelle il forme un groupe d’une quinzaine de membres, La Folle Entreprise. Un titre, enregistré dans une ferme, près de Toulouse, sort en 1973: Pas des anges. C’est à ce moment là qu’il rencontre Colette qui lui donne une fille, Jessica, et rentre à Paris.

Backstage

De bars en bars, de groupes en groupes, Paul Personne continue de tenter sa chance en travaillant son style douze heures par jour ! Mais au moment où le punk est en vogue, son blues rock n’a pas la cote d’autant qu’il lui est souvent reproché de trop chanter en anglais. C’est ainsi que Fly away/some loving, une chanson qu’il signe avec Bracos Band n’a pas plus de réussite. Il se lance dans une nouvelle aventure avec Backstage, un trio qui tourne jusqu’en Angleterre mais splitte après deux albums, en 1979 et 1980.

Nicoletta

Paul Personne se dit alors qu’il est peut être effectivement temps de chanter en français et… en solo ! Arrive donc un album éponyme en 1982 qui passe encore inaperçu. Puis il fait une rencontre qui va changer sa vie. C’est Nicoletta qui l’invite à se produire lors d’une émission de télévision à laquelle assistent de nombreux responsables artistiques. Babette Jones, l’une d’elles accepte de le signer sans qu’il ne change sa façon de jouer !

Barjoland

Et ça marche ! L’album Exclusif, en 1983, le fait enfin sortir de l’ombre par le biais de titres tels que Ca va rouler ou Comme un étranger. Le pied est mis à l’étrier et à partir de là, Paul Personne fonce ! Rien ne pourra plus l’arrêter.

L’année suivante arrive Barjoland, qui reste comme l’un de ses plus grands succès commerciaux. Pourtant, il est écrit que rien ne sera jamais facile pour lui puisque c’est l’année au cours de laquelle il perd sa fille dans un accident.

Québec

Malgré une grande déprime, le guitariste retourne en studio pour mettre en route 24/24. La parution intervient en 1985 et elle comprend un morceau au titre lourd de symboles, Faut que j’me laisse aller.

Isolé dorénavant dans le Perche, il profite alors de la vie avec sa nouvelle compagne, Gloria et son fils Jeremy, né en 1976. Un break qui prend fin en 1987 au Québec. Il est complètement remis en selle par l’accueil du public du festival de Québec, fou de ce blues à la française.

La chance

Paul Personne retrouve goût à la scène et à l’inspiration. Il en résulte le superbe album de 1989, La chance, pour lequel il collabore sur deux titres avec le parolier Boris Bergman. Une longue tournée suit, relatée par le live La route de la chance et bouclée par la remise du « Bus d’acier », le grand prix du rock français en 1991.

Revenu au bercail, il y cisaille de nouveaux bijoux au coin du feu. C’est Comme à la maison en 1992, encore une fois bonifié par la présence de Bergman mais aussi de Jacno et de… Gérard Lanvin.

Johnny

Paul Personne repend la route, passe à l’Olympia puis est invité par Johnny Hallyday pour ses cinquante ans au Parc des Princes.

Toujours en 1993, il participe à Rio Grande, l’album d’Eddy Mitchell, et se voit célébrer lors d’une soirée spéciale aux Francofolies de la Rochelle. La roue tourne…

En 1994, c’est Rêve sidéral d’un naïf idéal, remarquablement tiré par Loco Loco et qui marque sa première collaboration avec un producteur anglais, Ian Taylor (Gary Moore, Bob Dylan, Eddy Mitchell). Une union qui se prolonge en 1996 avec Instantanés auquel Jean Louis Aubert et Richard Bohringer apportent leurs contributions. Le live Route 97 témoigne des concerts qui suivent cette sortie.

Patchwork électrique

Paul Personne a de la réserve puisque il prépare environ cinquante titres pour son Patchwork électrique en 2000. Seuls quatorze ressortent de ce choix cornélien et deux d’entre eux sont coécrits avec Hubert-Félix Thiéfaine. On note la présence d’un certain nombre de musiciens étrangers qui l’accompagnent pour sa grande rentrée scénique. Des concerts ouverts par un jeune chanteur, Manu Lanvin, fils de Gérard, et auteur d’un premier album cette année-là.

Il s’écoule ensuit trois ans avant que Paul Personne nous offre Demain il f’ra beau, un album composé de ballades acoustiques et, en fin d’année 2003, Coup de Blues Volume 2, fait de morceaux nettement plus enlevés.

Le périple hexagonal organisé dans la foulée l’amène au festival des Vieilles Charrues, en Bretagne, où est filmé le DVD 24 juillet 2004. Une prestation de grande classe complétée par un long documentaire sur ce personnage si attachant.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Paul Personne

Albums
2006 Il était une fois la route (live)
2003 Coup d’blues Vol. 2
2003 Demain il f’ra beau
2000 Patchwork acoustique
2000 Patchwork électrique
1997 Route 97 (live)
1996 Instantanés
1994 Rêve sidéral d’un naïf idéal
1992 Comme à la maison
1991 Master Série
1990 La route de la chance (live)
1989 La chance
1985 24/24
1984 Barjoland
1983 Exclusif
1982 Paul Personne

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]
[/cherry_col]

[/cherry_row]

Björk: Army of Me: Remixes and Covers








Army of Me: Remixes and Covers
Björk
Album CD – 2005

Liste des titres

:
Army of Me ( Interzone )
Army of Me ( Grisbi )
Army of Djur
Army of Me ( The messengers of god )
Army of Me ( Dr Syntax )
Army of Me ( Dr Gunni )
Army of Me (Accordion Mix)
Army of Me ( hemp )
Army of Me ( Lunamouth )
Army of Me (Bersarinplatz Mix)
Army of Me (Baker Mix)
Army of Me ( Random )
Army of Me ( Atoi )
Army of Me (The Liquid Riot Mix)
Army of Me (Pink Battle Mash-Up)
Army of Me (Army of Klaus Remix)
Army of Me (Undancing remix)
A ( r )mour
Once More (In CoF Minor)
Army of Me ( Tor Bruce )

Björk: Drawing Restraint 9








Drawing Restraint 9
Björk
Album CD – 2005

Liste des titres

:
Gratitude
Pearl
Ambergris March
Bath
Hunter Vessel
Shimenawa
Vessel Shimenawa
Storm
Holographic Entrypoint
Cetacea
Antartic Return

Stereophonics

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »111″]

Biographie de Stereophonics


C’est à Cwmaman, au Pays de Galles, que le chanteur et guitariste Kelly Jones, le bassiste Richard Jones et le batteur Stuart Cable forment en 1992 les Stereophonics, initialement dénommés Tragic Love Company. Ce trio se connaît depuis l’enfance.

Férus de rock, les trois copains écoutent Nirvana, Police, U2 ou encore les Manic Street Preachers et bien entendu s’en inspirent en les reprenant lors de leurs innombrables concerts dans les pubs locaux…

Word Gets Around

Dès 1996, les Stereophonics migrent vers Londres où ils rencontrent le manager Jeremy Pearce avec qui ils signent un premier contrat sous le label V2 nouvellement créé par Richard Branson.

Dans la foulée, ils commencent à travailler sur des compositions amenées à figurer sur un premier album. C’est notamment le cas de More Life in a Tramp’s Vest qui fera office de single au même titre que Traffic ou Local Boy In The Photograph. Un opus baptisé Word Gets Around, qui sort en 1997.

Performance & Cocktails

Une tournée européenne est mise en place et le groupe est récompensé d’un Brit Award en tant que révélation pop-rock de l’année. Afin de ne pas décevoir tous les espoirs placés en eux, la formation se remet rapidement au travail et prépare l’album suivant. Performance & Cocktails paraît en 1999. Il est conçu entre loges et chambres d’hôtels au cours de leur tournée. Fait dans l’urgence mais pari gagnant.

Just Enough Education To Perform

La réussite est également au rendez-vous avec le troisième opus Just Enough Education To Perform, sorti en 2001. Certains de ces nouveaux morceaux avaient été testés par Kelly Jones au cours d’une mini-tournée en solo et l’ensemble est produit par Kelly Wallace. Un disque plus acoustique que les précédents mais d’une remarquable justesse.

L’année suivante, les Sterophonics participent à la bande originale du film I Am Sam. Ils y reprennent un titre des Beatles aux côtés de Ben Harper, Sheryl Crow et Heather Nova. Un DVD live sort à l’été 2002 après des premières parties de U2 aux États-Unis.

Rolling Stones

Sous la houlette de Kelly Jones, le groupe retourne en studio pour son quatrième album. Enregistré à Los Angeles, You Gotta Go There To Come Back sort début juin 2003.

Popularisé par le single Maybe Tomorrow, ce disque remporte un vif succès au point que les Stereophonics sont engagés pour se produire en ouverture de la tournée française des Rolling Stones ! Mais l’ambiance n’est pas forcément au beau fixe au sein du combo puisque Stuart Cable quitte le navire en fin d’année. Un an plus tard, un nouveau batteur, l’argentin Javier Weyler est recruté.

Le trio recomposé accouche d’un nouvelle galette en mars 2005. Son titre: Language. Sex. Violence. Other ?. Le titre s’inspire du code de classification anglo-saxon reproduit au verso des DVD.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Stereophonics

Albums
2019 : Kind
2017 : Scream Above the Sounds
2015 : Keep the Village Alive
2013 : Graffiti on the Train
2009 Keep Calm And Carry On
2006 Live From Dakota
2005 Language. Sex. Violence. Other?
2003 You Gotta Go There To Come Back
2001 Just Enough Education To Perform
1999 Performance And Cocktails
1997 Word Gets Around

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Stereophonics : Language. Sex. Violence. Other ?


Language. Sex. Violence. Other ?

Stereophonics

Album CD – 2005 – V2 Records

Presque deux ans après You Gotta Go There To Come Back, les Gallois de Stereophonics reviennent avec un cinquième album rock très électrique. Évoluant habituellement dans la lignée des Manic Street Preachers, d’Oasis ou encore de U2, le son de Language. Sex. Violence. Other ? est pourtant légèrement plus dur et se rapproche davantage de l’enthousiasme juvénile des Australiens de The Vines.

Tout est propre et net chez Stereophonics. Des couleurs du boîtier au son en passant par les titres à un mot façon Pearl Jam: ces petits malins ne laissent rien au hasard. Mais en creusant sommairement sous la couche de vernis, apparaissent déjà les premières failles. Entre autres cette façon quasi automatique et permanente de recouvrir leurs chansons de strates superflues proprement superposées.

Cette production lisse, très léchée au demeurant, s’avère paradoxalement chargée et accouche au final de onze compositions grandiloquentes et gavées d’effets. Parsemées de touches parfois discrètes mais le plus souvent lourdes, le groupe tourne en rond de bout en bout. Dakota, lointaine réminiscence du Johnny and Mary de Robert Palmer, reste la meilleure plage de l’album sans toutefois échapper à cette règle de saturation.

La multiplicité de guitares rugissantes asphyxie par moments la voix rocailleuse du chanteur Kelly Jones et illustre à merveille cette impression de surcharge. De surcroît, les mêmes riffs réapparaissent au fil des plages, agencés proprement et calibrés sans la moindre prise de risques. En résumé, les guitares plombent malencontreusement de bonnes compositions qui dégageraient davantage d’émotions dans un canevas simplifié, voire acoustique.

À force d’éluder toute innovation et de faire surgir de manière intempestive des mélodies sirupeuses, l’album devient aussi lustré que sa production et étouffe l’émotion. Comme si l’auditeur écoutait un seul long morceau. L’essai, consensuel et archi-conventionnel, est donc partiellement manqué par des Gallois qu’on a connu nettement plus inspiré, sur Performance And Cocktails notamment.

Nicolas Gillet

Liste des titres

:

Superman
Doorman
Brother
Devil
Dakota
Rewind
Pedalpusher
Girl
Lolita
Deadhead
Reel

Nine Inch Nails : With Teeth

Les clips de Nine Inch Nails : With Teeth


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »1029″]


With Teeth

Nine inch Nails

Album CD – 2005

Liste des titres

:

All The Love In The World
You Know What You Are?
The Collector
The Hand That Feeds
Love Is Not Enough
Every Day Is Exactly The Same
With Teeth
Only
Getting Smaller
Sunspots
The Line Begins To Blur
Beside You In Time
Right Where It Belongs
Home

Louis Chedid : T’as Beau Pas être Beau


T’as Beau Pas etre Beau

Louis Chedid

Album CD – 2005

Liste des titres

:

La Belle
King Kong
La Fille Que J’aime
Hold-Up
Ver De Terre
Je Marche Dans Les Rues De Paris
Je Chante Dans Les Transistors
Vive Nous
Chacun Chacune
Vade Retro Satanas
Demain
T’as Beau Pas être Beau

Biographie de Laurent Garnier

Laurent GarnierLaurent Garnier naît le 1er février 1966, à Boulogne-sur-Mer, d’un père forain et d’une mère coiffeuse. Il se trouve très vite plongé dans l’ambiance des discothèques et joue au DJ dans sa chambre avec la collection de vinyles constituée grâce à un ami de papa, à la tête d’une importante maison de disques. Il s’intéresse à tous les styles, du funk au reggae en passant par le rock.

Mais ses parents rêvent d’un métier plus sérieux pour Laurent et l’encouragent à suivre des études à l’école hôtelière de Paris. Il s’y inscrit et part vivre à Londres en 1987, où il trouve un stage à l’ambassade de France.

Au bout d’un an et demi, il met le cap sur Manchester où il fait ses premières armes de DJ à l’Hacienda, le plus célèbre club de la ville. En pleine expansion de la scène house, il est surnommé DJ Pedro. Il reste en Angleterre jusqu’en 1990.

Shot In The Dark

De retour en France, il effectue ses obligations militaires puis séjourne à New York, ville qui lui permet de découvrir le précurseur de la house, Frankie Knuckles. Revenu à Paris, il reprend du service au Palace et au Boy. Il y organise les premières soirées house de la capitale avec Eric Rug et amène la techno dans la capitale. Laurent Garnier se fait un nom et le tout Paris se presse pour assister à ses prestations endiablées.

Il sort ses premiers singles, As French Connection en 1991, Strange By Design en 1992 et A bout de souffle en 1993. En quelques années, il devient aussi célèbre qu’un DJ de Chicago, Farley Jackmaster Funk, son influence majeure.

Véritable icône en Angleterre, il publie en 1994 son premier album Shot In The Dark après avoir créé son propre label, F Communications, aux côtés d’Eric Morand. Le disque démontre de réels talents de musicien et s’écoule à plus de 70.000 exemplaires à travers une vingtaine de pays.

Victoire de la Musique

A la fin de l’année, il franchit à nouveau la Manche pour recevoir quatre Dance Awards anglais, en tant que meilleur DJ, meilleur artiste/producteur, meilleur label et meilleur club (il est devenu organisateur des soirées « Wake up » au Rex, à Paris).

En 1996, il publie un best of sur un label anglais, Laboratoire Mix, qui ne compte qu’une seule plage, longue de 344 minutes ! Il anime en prime des soirées au Queen, club ultra réputé de Paris.

Mais c’est son second album, 30, conçu dans ses propres studios de la banlieue parisienne et paru en 1997, qui révèle Laurent Garnier au grand public, non seulement comme DJ mais aussi comme compositeur. Il continue d’y explorer divers styles, touchant même au jazz.

La même année il est élu meilleur DJ en Angleterre, mais aussi meilleur artiste ‘dance’ en France. Il reçoit la première Victoire de la Musique du genre en février 1998 et conçoit la plupart des thèmes des défilés du couturier japonais Kenzo.

Techno Parade

Laurent Garnier symbolise la « French Touch » et son succès ouvre les portes à une nouvelle génération de DJ et musiciens électroniques. Dans la foulée de son maxi Coloured City, il fait le tour des grands rendez-vous techno de la planète, de l’Espagne à l’Australie en passant par le festival Boréalis à Montpellier.

Il se produit devant plus de cent mille personnes lors de la première Techno Parade de Paris, en septembre 1998, puis fait salle comble à l’Olympia la même année.

En février 2000, Laurent Garnier édite son troisième album Unreasonable Behaviour, toujours sur son label F-Com. Il propose à ses fans de mixer le single Greed selon leurs propres désirs, en mettant à disposition les éléments du morceau en MP3, sur son site internet. C’est un album plus intime, plus introspectif que les précédents, qui joue sur les atmosphères et les couleurs de la musique.

Electrochoc

En 2003, Excess Luggage, un coffret de cinq mixes réalisés entre mai 98 et mai 2002, précède de peu la sortie d’un ouvrage intitulé Electrochoc. Il est cosigné par Laurent Garnier et le journaliste David Brun-Lambert et relate l’histoire de la techno.

Le DJ français le plus populaire dans le monde sort en 2005 un nouvel album, le premier depuis cinq ans: The Cloud Making Machine.

zicactu.com

Khaled

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »112″]

Biographie de Khaled

khaledC’est le 29 février 1960 que Khaled, de son vrai nom Hadj Brahim Khaled, naît à Sidi-El-Houari, dans la banlieue d’Oran, en Algérie. Fou de musique, il commence par écouter Elvis Presley puis Johnny l’une des stars du yé-yé. Il est aussi particulièrement fan de Dalida et de musique marocaine…

Son père, garagiste, n’a pas spécialement envie qu’il prenne cette voie, surtout quand il apprend que Khaled chante à son insu dans des mariages avec le groupe Cinq Etoiles ou qu’il fait le tour des clubs interdits aux mineurs avec des reprises d’Enrico Macias !

Cheb

Son premier 45 tours, Trig El Lici (littéralement « Sur la route du lycée ») paraît alors qu’il n’a que seize ans sous le nom de Cheb Khaled. Gros succès même si le jeune homme n’en retire aucun dividende, vivant de petits boulots comme garçon de café ou cordonnier. Il devient vite chef de file des « chebs » (jeunes) algériens, étant l’un des premiers ambassadeurs du raï et n’hésitant pas à briser quelques tabous en parlant d’amour, de filles, d’alcool et de liberté dans ses chansons !

Trois ans plus tard, c’est une star dans tout le pays et la jeunesse bourgeoise, surnommée « Tchi Tchi », le porte aux nues. Mais des éditeurs peu scrupuleux profitent aussi de sa naïveté pour mettre sur le marché des dizaines d’enregistrements à son nom. On en trouve jusqu’à Barbès, quartier parisien à dominante musulmane. Ce qui fait qu’après cinq réels disques, Cheb Khaled n’a toujours pas un sou en poche et rêve d’un meilleur destin.

Kutché

Cheb Khaled débarque en France en 1986. Il commence par se produire lors d’un festival de raï à Bobigny, près de Paris et y rencontre son futur manager, Djilali Ourak. Il lui permet de publier Hada Raïkoum, déjà paru en Algérie, puis de partir en tournée. Deux ans s’écoulent avant que Khaled n’enregistre Kutché, son premier disque réalisé en France et produit par Martin Meissonnier, spécialisé dans la world music.

Khaled laisse tomber le « Cheb » de son pseudonyme et part à la conquête du monde. Il sillonne l’Europe, passe au Japon et représente la chanson francophone lors du World Summer Festival de New York en 1991.

Didi

Au moment où son pays natal sombre dans le chaos à travers la montée de l’islamisme, il prône la tolérance et les valeurs traditionnelles du Coran. Un message qui trouve un large en écho en 1992 avec un nouvel album intitulé Khaled.

Mis en boîte entre Bruxelles et Los Angeles, cet album comprend le tube Didi qui se classe en tête des ventes et le fait découvrir au grand public. Un titre qui est aussi n°1 en Israël, en Égypte, en Arabie Saoudite et en Inde ! Dans ce disque en langue arabe, vendu à un million et demi d’exemplaires dans le monde, Khaled rend aussi hommage à Oran avec Wahrane.

César

En 1994, Khaled reçoit un César pour la bande originale du film 1,2,3 Soleils de Bertrand Blier. En 1995, il obtient la Victoire de la Musique dans la catégorie « artiste francophone de l’année » et s’attire la sympathie de tout le métier.

Khaled ne cache pas non plus ses idées anti-islamistes et ne remet plus trop les pieds en Algérie. Il crée avec le chanteur berbère Idir l’association « Algérie la vie » et organise un grand concert de soutien le 22 juin 1995, au Zénith de Paris. Salle comble.

Aïcha

C’est Jean Jacques Goldman qui écrit pour lui Aïcha, en 1996. Un single qui est un nouveau gros tube et grâce auquel il décroche un an plus tard une nouvelle Victoire de la Musique (chanson de l’année). Ce titre en français est tiré de l’album Sahra, enregistré entre la France, Los Angeles et la Jamaïque ! Khaled réussit un autre carton avec le titre Le jour viendra composé aussi par Goldman. On note également un duo entre Khaled et IAM sur la chanson Oran – Marseille.

1,2,3 Soleils

Sa tournée franco-européenne est un triomphe et après une parenthèse cinématographique (100% Arabica) en 1997, il se produit devant quinze mille personnes en délire pour la soirée « 1,2,3 Soleils ». Avec lui, ce soir là à Bercy, Faudel et Rachid Taha. Ce concert exceptionnel du 26 septembre 1998 est gravé en CD et DVD.

Khaled multiplie alors les apparitions dans divers festivals, rentre en Algérie pour régler quelques problèmes juridiques avant de mettre en boîte Kenza, du nom de sa seconde fille. Il y reprend Imagine de John Lennon en duo avec la chanteuse israélienne Noa. Beau message d’amitié et de tolérance… Il la chantera avec elle en 2002, dans le cadre somptueux du Colisée, à Rome. Goldman lui offre deux nouvelles compositions et Khaled découvre de nouveaux horizons comme le Brésil !

Alger

Le 14 novembre 2000 est une date historique puisque Khaled donne son premier concert à Alger depuis près de vingt ans ! Il doit en revanche annuler sa tournée prévue aux États-Unis en 2001 en raison des attentats du 11 septembre.

Son dernier album en date, Ya-Rayi, paraît en 2004 alors qu’il est dans l’actualité pour de sombres histoires de pension alimentaire impayée.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Khaled

Albums

2012 C’est La Vie
2009 Liberté
2004 Ya-Rayi
2001 Ya Taleb
1999 Kenza
1999 1 2 3 Soleils
1997 Sahra
1993 N’ssi N’ssi
1992 Khaled

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Texas : Red Book


Red Book

Texas

Album CD – 2005

Liste des titres

:

Getaway
Masterthief
Bad Weather
Nevermind
Get Down Tonight
Sleep
Cry
What About Us
Can’t Resist
036
Just Hold On
Red Book

Maurane

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »126″]

Biographie de Maurane

Maurane

Maurane, de son vrai patronyme Claudine Luypaerts, est née le 12 novembre 1960 à Ixelles, en Belgique. Avec une mère pianiste et un père directeur au conservatoire de musique, sa voie est toute tracée ! Dès l’âge de huit ans, elle suit une formation classique en apprenant le piano puis se met à la guitare. Férue de comédies musicales comme « Les demoiselles de Rochefort » ou « West Side Story », la jeune fille est aussi très attirée par le chant.

Claudie Claude

C’est à seize ans que Maurane monte sur scène pour la première fois, à l’occasion du concours « Visa pour le show » puis pour participer à un spectacle intitulé « Brel en mille temps » avec un certain Philippe Lafontaine… Elle prend alors le pseudonyme Claudie Claude pour chanter dans les bars et les cabarets de Bruxelles. C’est justement dans la capitale belge que le français Pierre Barouh, producteur et compositeur, la découvre en 1979.

Maurane

Il lui offre, dès l’année suivante, son premier 45 tours J’me roule en boule, grâce auquel elle remporte le prix de la presse de la Knokke Cup de la chanson. D’autres titres suivent comme Fais soleil en 1981, T’as pas la pêche en 1983 ou Moi l’argent, toi jeune, en 1985. Des chansons principalement composées au Québec qui n’ont pas un grand succès mais donnent néanmoins naissance en 1986 au premier album de Maurane, Danser, très marqué par des références jazzy.

Starmania

En 1986, Maurane sillonne les festivals de jazz et fait partie des découvertes du Printemps de Bourges. Sa voix tonitruante y fait merveille et elle assure la première partie de Claude Nougaro, son maître, à l’Olympia.

C’est en 1988 qu’elle fait la connaissance de Michel Berger. L’auteur de Starmania envisage de remonter sa célèbre comédie musicale dans une nouvelle version. Il lui propose de reprendre le rôle de Marie-Jeanne, la serveuse automate, ce qu’elle accepte avec joie.

Toutes les mamas

L’expérience dure quelques mois, jusqu’à la sortie de Maurane en 1989. Les chansons sont en grande partie l’oeuvre de ses musiciens de scène et lui permettent de décrocher quelques jolis tubes. Toutes les mamas, Tout pour un seul homme ou Pas gaie la pagaille la révèlent au grand public. Elle remplit 5 fois l’Olympia et va même chanter au Japon !

Bach

Sur sa lancée, elle renforce encore sa popularité grâce à Ami ou ennemi en 1991 et à l’énorme tube Sur un prélude de Bach. Le public apprécie sa gouaille, sa pêche, son humour.

Nouveau hit avec Ca casse, extrait du même album, et Maurane reçoit en 1994 la Victoire de la Musique de la meilleure artiste francophone. Elle multiplie alors les galas comme en témoigne l’album live Une fille très scène (1994).

Sol en Si

Jeune maman d’une petite Lou, Maurane vit avec le chanteur Pablo Villafranca (Les Dix Commandements) et partage son temps entre Paris et Bruxelles. Elle dédie d’ailleurs à sa fille Différente, un opus qui sort en 1995 puis prouve son grand coeur en intégrant les Enfoirés et en participant aux disques de Sol en Si.

Plaidant la cause de Solidarité Enfant Sida, elle monte en décembre 1997 une tournée avec Alain Souchon, Maxime Le Forestier, Zazie, Francis Cabrel, Michel Jonasz et Catherine Lara, afin de soutenir cette association.

Tu es mon autre

En 1998, elle fait le bilan d’une décennie dans la compilation L’un pour l’autre, puis apparaît au cinéma dans « Le comptoir », le premier film de Sophie Tatischeff, la fille de Jacques Tati. Maurane se remet ensuite au boulot pour les besoins de Toi du monde.

En 2002, c’est le fameux duo avec Lara Fabian pour Tu es mon autre qui devient un énorme tube !

Tout faux

Elle invite d’ailleurs sa compatriote mais aussi Marc Lavoine et Véronique Sanson sur son nouvel album Quand l’humain danse en 2003. Un opus pour lequel Jean Jacques Goldman signe quatre titres dont Tout faux, le plus gros succès de l’album.

Une tournée traverse ensuite la France et s’arrête notamment dans sa salle fétiche de l’Olympia. Des concerts gravés dans le CD / DVD L’heureux tour, qui sort à la fin de l’année 2004.

Maurane est décédée le 7 mai 2018 à l’age de 57 ans.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Maurane

Albums
2011 Fais-moi une fleur
2009 Nougaro ou l’espérance en l’homme
2007 Si Aujourd’hui
2003 Quand L’humain Danse
2000 Toi Du Monde
1996 Differente
1991 Ami Ou Ennemi
1989 Maurane
1986 Danser
1986 HLM

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Biographie de Grace Jones


De son vrai nom Grace Mendoza, l’androgyne Grace Jones est née le 19 mai 1948 à Spanish Town, en Jamaïque. Durant sa carrière, elle a cumulé les fonctions de mannequin, actrice et chanteuse.

Alors qu’elle n’a que douze ans, sa famille déménage à Syracuse, à proximité de New York. Grace Jones devient quelques années plus tard mannequin vedette. Elle apparaît, entre autres, en couverture des magazines Vogue et Elle. Elle débute aussi à cette époque au cinéma dans « Gordon War ».

Agée d’une vingtaine d’années, la sculpturale actrice lorgne aussi vers la musique et se forge un style tout au long des années disco. Elle sort en rafale les albums Portfolio (1977), Fame (1978) et Muse (1979). Son style est un curieux fourre-tout, mariant le funk, le reggae et la disco.

Nightclubbing

Son heure de gloire arrive cependant au début des années 80 avec deux albums au succès retentissant: Warm Leatherette (1980) et Nightclubbing (1981). Elle y accentue le côté new wave de son répertoire qu’elle associe à l’univers du reggae.

Grace Jones pioche également dans le répertoire des autres. Elle a notamment repris d’Édith Piaf La vie en rose, un nom qu’elle donna aussi à un restaurant français qu’elle ouvrit à New York.

Elle revisite aussi Les feuilles mortes, Pars de Jacques Higelin et des succès de Police, Roxy Music, The Pretenders et Astor Piazzolla.

Elle a également collaboré avec Salif Keita, Duran Duran pour So Red The Rose, et été fiancée à l’acteur Doplh Lundgren.

James Bond

Grace Jones renoue avec le cinéma en 1984 grâce à Conan le destructeur. Elle enchaîne dans la foulée avec Dangereusement vôtre, une aventure de James Bond, où elle endosse le rôle de « méchante ». Elle compte en tout plus d’une quinzaine de films à son actif et des spots de publicité comme pour Citroën.

En 1985, elle s’associe au producteur Trevor Horn pour livrer l’album Slave To The Rhythm.

Mariée au français Jean-Paul Goude jusqu’en 1982, elle donne naissance en 1979 à un fils, Paulo Goude, la panthère noire cultive un look extravagant, entre reine de la nuit et femme bionique ! Elle a fait scandale en arrivant à demi nue lors de la première cérémonie des Rock Awards en 1989…

zicactu.com

Corneille: Live 2004

Corneille: Live 2004

Corneille: Live 2004
Live 2004

Corneille

Double album CD – 2005 – Wagram

Liste des titres

:

CD1 :

Redemption Song
Terre
Sans rancune
Laissez-nous vivre
Toi
On regarde
Seul au monde
Roxanne
Ca me va
Rêves de star
Avec classe
Va (on se verra)
Tout va bien
Parce qu’on vient de loin

CD2 :

Comme un fils
Qu’est-ce que tu te fais ?
Overjoyed
Sexual Healing
Ensemble

Afroman: 4fro:20

4fro:20

Afroman

Album CD – 2005 – Hungry Hustler

Liste des titres:

Trip
Beer Bottle Up
Ghetto Life
On Tha Mio
Check Out My Website
The More U Drink
Take a Hit
Come On
Life of Tha Party
Smoke a Blunt

Afroman: Jobe Bells

Jobe Bells

Afroman

Album CD – 2004 – Hungry Hustler

Liste des titres:

Deck My Balls
Violent Night
12 J’s of X-Mas
Jobe Bells
O Chronic Tree
A Strainj Poem
Death to the World
Palmbells
Nutscracker
An Even Strainjer Poem
12 J’s of X-Mas
I Wish You Would Roll a New Blunt

Afroman: The Afroholic Brings You…the Even Better Times

The Afroholic Brings You…the Even Better Times

Afroman

Double album CD – 2004 – Redeye

Liste des titres:

CD1 :

Nobody Knows My Name
Leaving California
Turn It Off
Suck a D*** Jockey
Girlz
I’ve Been Hustlin’
West Y’All
Drive Better Drunk
Jackin’ Afroman
Colt 45
Freak On With You
Ghetto Memories
Cali Swangin’
What If
From tha Ghetto
Sag Your Pants
Wonderful Tonite

CD2 :

Keep on Limp’n
On My Hustle
Caddy Hop
Just My Paranoia
Let’s Get High Tonight
Late at Night
Rollin’
Hittin’ Switches
Airport
West Coast Rap
Compton Isn’t Too Far Away
Money (Ain’t Everything)
Money (Reprise)
U Can Make It
Major Beat
Me & Kenny

Diana Ross

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »442″]




Biographie de Diana Ross

Diana RossDiana Ross, de son vrai nom Diane Ernestine Earle Ross, est née le 26 mars 1944 à Détroit, aux États-Unis. Elle n’est encore qu’une frêle adolescente quand elle débute au sein des Supremes en 1960. Ce quatuor, qui s’est d’abord appelé Primettes, devient vite l’une des grandes vedettes de la Tamla Motown, le légendaire label de musique noire américaine.

Aux côtés de Mary Wilson, Florence Ballard et Barbara Martin (rapidement partie), la chanteuse a signé quelques chefs-d’oeuvre passés à la postérité comme Baby Love, Stop! In The Name Of Love, You Keep Me Hangin’ On ou You Can’t Hurry Love. Ces deux derniers titres ont été réadaptés par Kim Wilde et Phil Collins dans les années 80.

Upside Down

Un succès qui ne se dément pas pendant toute une décennie et qui nous rappelle la bonne époque des téléviseurs en noir et blanc. C’est à l’aube des années 70 que Diana Ross décide de voler de ses propres ailes.

Elle commence par signer la musique d’un film consacré à Billie Holiday, dans lequel elle tient le rôle titre.

Elle multiplie ensuite les albums et s’offre une nouvelle collection de tubes. La plupart sont estampillés disco, à l’image des classiques Upside Down, Chain Reaction (avec les Bee Gees) ou Muscles qui l’amènent jusqu’au coeur des années 80 en tant que véritable star.

Elle signe aussi le thème du film Mahogany avec Do You Know Where You’re Going To ? (repris récemment par Mariah Carey) ou de superbes duos avec Marvin Gaye (You Are My Everyhting) et Lionel Richie (Endless Love).

Dirty Diana

Mais c’est à cette période que le destin de Diana Ross bascule. Elle est la marraine de scène d’un certain Michael Jackson qui ne manque pas de l’écorcher dans son Dirty Diana, extrait de l’album Bad en 1987. Fin d’une belle amitié…

Les belles heures semblent loin et la chanteuse va peu à peu sombrer autant dans l’oubli que dans l’alcool ! Malgré une flopée de concerts et d’épisodiques reformations des Supremes, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. En 1993, Forever Diana, un somptueux coffret de quatre CD résume les grandes heures de sa carrière alors qu’une biographie sort en librairie.

Boire et déboires

La fin des années 90 n’est pas beaucoup plus glorieuse; elle multiplie les dépressions. Elle publie néanmoins Gift Of Love en 2000 puis un nouveau best of, Love & Life, l’année suivante.

Elle suit alors différentes cures de désintoxications destinées à la remettre d’aplomb. Elle est cependant arrêtée en état d’ébriété alors qu’elle circule au volant de sa voiture en 2002… Direction la prison ! Des déboires qu’elle relate dans ses mémoires intitulés « Upside Down… ». Triste épilogue d’une carrière débutée plus de quarante ans auparavant.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Diana Ross

La discographie de Diana Ross n’est pas encore disponible.





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Seal

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »113″]

Biographie de Seal

seal
Seal est né le 19 février 1963 à Londres. De son vrai nom Sealhenry Samuel, il est d’origine nigériane et brésilienne. Adolescent, il entreprend des études d’architecture, couronnées par un diplôme.

Avant de poser les fondations de sa carrière musicale, il officie en tant qu’ingénieur et dessinateur de vêtements en cuir. C’est à ce moment-là que la fibre artistique le saisit et qu’il commence à donner de la voix dans divers clubs de la capitale britannique.

House

Seal rejoint au milieu des années 80 un groupe funk nommé Push et part avec eux en tournée au Japon. En Asie, il lâche Push pour rejoindre un groupe de blues thaïlandais… L’aventure tourne court et notre homme -sans doute en quête de spiritualité-, part faire le tour de l’Inde. De retour en Angleterre, il fait la rencontre d’Adamski, un producteur de house et de techno très en vogue outre-Manche.

Crazy

Avec lui, Seal enregistre Killer puis Crazy qui sont d’immenses succès en Grande-Bretagne puis dans toute l’Europe, en 1991. Produit par Trevor Horn (Frankie Goes To Hollywood, Buggles, Yes), un premier album éponyme sort dans la foulée et rallie aussi tous les suffrages. Plus de trois millions d’exemplaires sont ainsi vendus.

Seal prend alors tout son temps pour savourer sa réussite et participe en 1994 à Stone Free, un album en hommage à Jimi Hendrix, où il reprend Manic Depression avec Jeff Beck à la guitare…

Batman

Son second opus porte encore son nom et paraît en 1994. Un million de copies trouvent immédiatement preneurs mais c’est surtout à partir du moment où l’un de ses extraits, Kiss From A Rose, est inséré dans la bande originale du film Batman Forever, que la machine s’emballe. Les ventes sont alors multipliées par quatre ! Le titre reste trois mois en tête du Billboard américain et y reste classé quasiment toute l’année.

Mylène Farmer

Devenu résident de Los Angeles, Seal publie Human Being en 1998. Ce disque connaît un succès certes honorable, mais relativement moindre par rapport aux deux premiers albums. Cependant, de la chanson titre à Lost My Faith, c’est un pur bijou !

Le temps de réfléchir à de nouvelles compositions et de renouer avec ses racines londoniennes, le chanteur s’offre une parenthèse amicale avec Mylène Farmer. Ce duo, Les mots, le remet tout en haut de l’affiche en 2001. Un titre inédit extrait de la compilation de Mylène et que Seal se fera fort de programmer dans son best of paru en 2004 (version française).

Entre-temps, il y a la sortie, en 2003, de Seal IV, toujours produit par le fidèle Trevor Horn. Le premier simple Love’s Divine, est l’une des treize pépites qui est en issue. Jamais Seal n’avait aussi bien chanté…

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Seal

Albums
2011 Soul 2
2008 Soul
2005 Live In Paris
2003 Seal IV
1998 Human Being
1994 Seal (1994)
1990 Seal (1990)

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

George Michael

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »114″]

Biographie de George Michael

George MichaelC’est le 25 juin 1963, à Londres, que naît George Michael. D’origine grecque, de son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou, il fait ses premiers pas musicaux à la fin des années 70 avec un copain lycéen, Andrew Ridgeley. Les deux jeunes gens, fans de funk mais aussi ébahis par la vague ska qui déferle alors sur la Grande-Bretagne, forment The Executive. Un duo qui va finalement entrer dans la légende sous le nom de Wham!.

Wham

Dès 1981, Wham! publie un single, Your Guns (Go For It), qui s’attire les sympathies du public. D’autres morceaux suivent tels Wham Rap!, Bad Boys ou Club Tropicana font le tour des bars branchés de la capitale britannique. Ils prennent logiquement place sur le premier album du duo, Fantastic!, qui sort en 1983. L’album n’est toutefois pas un énorme succès commercial.

Careless Whisper

La clameur populaire grandit en fait l’année suivante avec la parution de l’album Make It Big. Celui-ci comprend deux énormes tubes: Wake Me Up Before You Go Go et Careless Whisper. Le premier est en tête des ventes trois semaines consécutives aux États-Unis tandis que le second marque les vrais débuts d’émancipation de George Michael. Il sort d’ailleurs sous son propre nom tout en étant répertorié dans la discographie de Wham!.

Chine

Servis par des clips kitchissimes à souhait, ces deux titres sont rejoints dans les charts par Freedom et I’m Your Man, qui font de Wham! les nouvelles coqueluches des midinettes de l’époque. C’est donc en star que le duo est accueilli en Chine pour se produire à Pékin et Canton, première formation occidentale à obtenir ce privilège.

George et Andrew font aussi les beaux jours des magazines à sensation. Michael pour son homosexualité présumée mais pas encore assumée et Ridgeley pour sa passion des courses automobiles. Avec nombre d’accidents à la clé…

Live Aid

George Michael est néanmoins la vraie star de Wham! et éclipse totalement son compère. Il est ainsi invité en 1985 au Live Aid de Wembley où il partage la scène avec Elton John. D’un commun accord, George et Andrew décident de mettre un terme à leur collaboration sous la forme d’une compilation, Music For The Edge Of Heaven. Avec un nouveau tube dans les tiroirs, Last Christmas.

Faith

La question était alors de savoir si George Michael allait connaître la même gloire en solo. La réponse ne tarde pas et intervient en 1987. Il publie Faith qui est un triomphe mondial. Pas moins de six singles en sont extraits et la plupart monte sur la plus haute marche du podium des charts: Faith, Father Figure, One More Try et Monkey. Le chanteur décroche le Grammy Award du disque de l’année en 1988.

Listen Without Prejudice

George Michael est attendu au tournant et prend son temps pour peaufiner son second opus en solo. Listen Without Prejudice arrive en 1990 et le résultat, comme les scores de ventes, s’avère décevant. Seuls deux singles semblent trouver grâce aux yeux du public. Ou plutôt à ses oreilles… Il s’agit de Freedom 90 et Praying For Time.

Queen

Du coup, il refuse les interviews, ne tourne plus de clips et accuse sa maison de disques de ne pas favoriser ses productions, en particulier de ne pas valoriser son nouveau style musical, plus jazzy.

Une bataille juridique qui dure de longs mois mais ne l’empêche pas de connaître deux nouveaux tubes. En 1991, avec Elton John pour une reprise en live de Don’t Let The Sun Go Down On Me et en 1993 avec Queen pour Killer – Papa Was A Rollin Stone. Il est d’ailleurs un temps pressenti pour remplacer Freddie Mercury au sein du groupe…

Older

Libéré de son contrat et réfugié sur le label Dreamworks, George Michael est plus serein pour s’attaquer à Older, sans doute l’un de ses plus beaux disques. Il date de 1996 et lui permet de récolter de nombreuses récompenses comme des MTV et des Brit Awards.

Lassé de son étiquette de ‘sex-symbol’, notre homme semble avoir gagné son pari et s’être forgé une nouvelle image. Il défraie pourtant une nouvelle fois la chronique en 1998 lorsqu’il est arrêté pour s’être masturbé dans des toilettes publiques à Beverly Hills ! C’est à la suite de sa condamnation qu’il dévoile publiquement son homosexualité.

Mary J. Blige

George Michael propose la même année un best of, Ladies & Gentlemen, animé par son duo avec Mary J. Blige sur As, une reprise de Stevie Wonder. Il se rachète aussi une conduite en s’impliquant énormément dans la lutte contre le sida.

Il se mue en crooner en 1999 en distillant une pure merveille avec Songs From The Last Century, une collection de chansons indémodables comme Roxanne à laquelle il redonne un second souffle.

Patience

En 2002, George Michael publie Freeek !, dont le clip est censuré un peu partout dans le monde puis Shoot The Dog à la vidéo tout aussi décriée. Résultat: son nouvel album prend beaucoup de retard et sort finalement en 2004. Il lui donne d’ailleurs une appellation de circonstance: Patience. Il écrit, compose et produit cet opus de grande qualité. Mais le public ne semble pas adhérer en masse. George Michael annonce alors que ses prochaines productions ne seront disponibles que sur Internet.

2016 Décés

Le chanteur est décédé le 25 decembre 2016 dans sa maison de Goring-on-Thames, un village situé dans le comté de l’Oxfordshire.

Au cours de sa carrière, George Michael a vendu environ 100 millions de disques.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de George Michael

Albums
2014 Symphonica
2006 Twenty Five
2004 Patience
1999 Songs From The Last Century
1996 Older
1990 Listen Without Prejudice
1987 Faith
1984 Make It Big

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Linkin Park : Collision Course

Linkin Park  Collision Course
Collision Course

Linkin Park

CD + DVD – 2004 – Warner Music

Liste des titres

:

CD :

Dirt Off Your Shoulder / Lying From You
Big Pimpin’ / Papercut
Jigga What / Faint
Numb / Encore
Izzo / In The End
Points Of Authoriy / 99 Problems / One Step Closer

DVD :

Dirt Off Your Shoulder / Lying From You
Big Pimpin’ / Papercut
Jigga What / Faint
Numb / Encore
Izzo / In The End
Points Of Authoriy / 99 Problems / One Step Closer

Jay Z: Collision Course

collision

Collision Course

Jay-Z

CD + DVD – 2004 – Warner Music

Liste des titres

:

CD :

Dirt Off Your Shoulder / Lying From You
Big Pimpin’ / Papercut
Jigga What / Faint
Numb / Encore
Izzo / In The End
Points Of Authoriy / 99 Problems / One Step Closer

DVD :

Dirt Off Your Shoulder / Lying From You
Big Pimpin’ / Papercut
Jigga What / Faint
Numb / Encore
Izzo / In The End
Points Of Authority / 99 Problems / One Step Closer

Kent : Bienvenue au club

Kent  Bienvenue au club
Bienvenue au club

Kent

Album CD – 2005 – AZ

Liste des titres

:

Bievenue au club
Les vraies gens
Nous-mêmes
Terres de France
Beautés fatales
La vie te va bien
Notre terre
Tangue
Une chose
Va dire à Charlie
Le bonheur ne me rend pas heureux
Mégalopolis
Des jours ainsi
Le voyageur

The Cloud Making Machine

The Cloud Making MachineThe Cloud Making Machine

Laurent Garnier

Album CD – 2005 – F Communications

Liste des titres

:

The Cloud Making Machine Pt 1
9.01 – 9:06
Barbiturik Blues
Act 1 Minotaure Ex.
First Reaction (V2)
Huis Clos
Controlling The House Pt 2
(I Wanna Be) Waiting For My Plane
Jeux d’enfants
The Cloud Making Machine Pt 2

Jennifer Lopez : Rebirth


Rebirth

Jennifer Lopez

Album CD – 2005 – Epic

Liste des titres

:

Get Right
Whatever You Wanna Do
I Love
He’ll Be Back
Focus
Step Into My World
I’ve Got You
This Is Me
Hold You Down (feat. Fat Joe)
Still Around
Ride Or Die
Cherry Pie

Tori Amos : The Beekeeper








The Beekeeper
Tori Amos
CD + DVD – 2005 – Epic

Liste des titres

:
Parasol
Sweet the Sting
The Power of Orange Knickers
Jamaica Inn
Barons of Suburbia
Sleeps with Butterflies
General Joy
Mother Revolution
Ribbons Undone
Cars and Guitars
Witness
Original Sinsuality
Ireland
The Beekeeper
Martha’s Foolish Ginger
Hoochie Woman
Goodbye Pisces
Marys of the Sea
Toast
Inclus 30 minutes d’images backstage, interview et 1 titre inédit