Mois : mars 2006

Têtes Raides

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »1054″]

Biographie des Têtes Raides


Les Têtes Raides est un groupe parisien qui s’est formé au coeur des années 80. Christian, Cali et Grégoire étaient peintre, dessinateur et graphiste avant de se rencontrer.

Devenus respectivement chanteur, bassiste et saxophoniste, les trois acolytes donnent corps à un premier album qui sort en 1989: Not Dead But Bien Raides. Déjà, les textes sont aussi drôles qu’engagés et l’on sent bien que ces petits gars ont des choses à dire.

Mange tes morts !

L’accueil de la presse et du public étant plus qu’encourageant, les Têtes Raides engagent une violoncelliste pour leur deuxième opus. C’est en 1990 qu’arrive Mange tes morts, une production légèrement plus acoustique, qui permet au groupe de partir en tournée dans des petites salles. Et de se constituer un solide noyau de fans qui ne s’est jamais brisé depuis. Une nouvelle idée de la chanson française est née…

Les Oiseaux

Quelques mois de répit puis, en 1992, c’est l’un de leurs chefs-d’oeuvre: Les Oiseaux.

Lui succède Fleur de Yeux en 1993 pour lequel les Têtes Raides en comptent une de plus avec l’arrivée d’un membre supplémentaire dans la section « Cuivres ».

En 1996 sort Le bout du toit avec la participation de l’accordéoniste de Jacques Brel, à qui les Parisiens vouent une admiration sans limite.

Après Chamboultou en 1998, les Têtes Raides sortent leur premier best of en 2000, Ginette – 10 ans de Têtes Raides, avant de publier Gratte poil. Un nom inspiré d’un personnage imaginaire qui évolue tout au long de cet album.

Bouffes du Nord

Le groupe prouve toutefois en 2002 qu’il n’a pas besoin d’actualité discographique pour remplir les salles. Les Têtes Raides sont en effet à l’affiche du théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, pendant tout le mois de juillet.

Chaque soir, pendant plus de deux heures, les Parisiens revisitent l’essentiel de leur répertoire avec des versions acoustiques et électriques de leurs plus grands succès. Ce mois de représentations est immortalisé dans le DVD Bouffes du Nord qui sort au printemps 2003. Mention spéciale au décor qui forme une vaste arène sablée avec des images animées des Chats Pelés en toile de fond.

28.05.04

Lors de ces concerts, les Têtes Raides proposent toutefois quelques nouvelles compositions en avant première. On les retrouve dans Qu’est ce qu’on s’fait chier, qui paraît en fin d’année. Le sentiment que l’on ressent à son écoute est pourtant contraire à son titre tant l’ambiance y est agréable. Un disque qui donne lieu à une nouvelle tournée, gravée sur le CD 28.05.04, enregistré à cette date dans une petite salle de Rezé, à côté de Nantes.

Fin 2005, les Têtes Raides ont repointé le bout de leur nez avec l’album Fragile associant guitares électriques et délires communicatifs.

Ce groupe continue son aventure artistique et a son public, ce qui est l’essentiel !
zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie des Têtes Raides

Albums
2014 : Les Terriens
2013 : Corps de mots
2011 : Les Artistes
2011 : L’An demain
2007 Banco
2005 Fragile
2004 28.05.04
2003 Qu’est-ce qu’on se s’fait chier !
2000 Gratte poil
2000 Ginette – 10 ans de Têtes Raides
1998 Chamboultou
1997 Viens !
1995 Le bout du toit
1993 Fleur de yeux
1992 Les Oiseaux
1990 Mange tes morts
1989 Not Dead But Bien Raides

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Zucchero

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Zucchero


Zucchero, alias Adelmo Fornaciari, est né le 25 septembre 1955 à Roncocesi, en Italie. Il doit son nom de scène (Zucchero signifie « sucre » en italien) à son institutrice.

Il tombe dans la musique dès l’adolescence et s’initie à la guitare. C’est en Toscane, dans les années 70, qu’il commence à former différents groupes comme Le Nuove Luci et Sugar & Candies.

Son premier album, Un Po’ Di Zucchero, paraît en 1983. Il rencontre ensuite Randy Jackson avec qui il fonde un nouveau groupe, Zucchero & the Randy Jackson Band. Il publie ensuite un album éponyme (1986) et un Live In Moscow.

Blue’s

Sa véritable ascension débute avec l’album solo Blue’s (1987). Il se vend à quasiment un million et demi d’exemplaires de l’autre côté des Alpes. Le disque reste en tête des ventes durant un an et le Transalpin rejoint l’un de ses maîtres sur scène, Joe Cocker. Zucchero se révèle à l’Europe entière en 1989 avec le titre Diavolo In Me, justement inspiré d’un morceau du chanteur américain.

Senza Una Donna

Zucchero poursuit sur sa lancée deux ans plus tard avec le méga hit Senza Una Donna. Une chanson qu’il interprétait seul à l’origine -elle figure déjà sur l’album Blue’s- et qui devient un gros tube en association avec Paul Young.

Après l’album Rispetto (1992), Zucchero publie Miserere (1994). Celui-ci est sextuple disque de platine. La chanson titre est un duo avec Luciano Pavarotti. A cette occasion, ils initient tous deux le projet « Pavarotti & Friends », réunion annuelle de chanteurs à des fins humanitaires.

Zucchero est sacré meilleur chanteur italien aux World Music Awards de Monte-Carlo l’année suivante.

Shake

Passionné de blues américain, Zucchero file à Los Angeles en 1995 pour enregistrer Spirito Divino. Il s’en vend deux millions d’exemplaires dans le monde, ce qui est un record pour un artiste italien.

Quelques mois s’écoulent avant l’arrivée d’un best of qui est, lui aussi, couronné de succès. Les ventes sont par contre plus mitigées pour ses deux albums suivants, Blue Sugar (1998) et de Overdose d’Amore (1999).

Le chanteur retrouve cependant le bonheur en 2002 avec le disque Shake. Un disque encore une fois réalisé en grande partie aux États-Unis, avec le manager d’Eric Clapton. Cet album contient un véritable trésor: il s’agit d’un duo avec John Lee Hooker, Ali D’Oro, le tout dernier enregistrement du bluesman américain avant sa mort. Une vraie pièce de collection !

Comme à son habitude, Zucchero alterne sur cet album entre titres en anglais et en italien. C’est aussi le cas sur son disque suivant: Zucchero & Co (2004). Il s’agit d’une compilation de ses plus belles chansons, en duo. Et la liste des invités est impressionnante: de Sheryl Crow à Sting en passant par B.B. King et Johnny Hallyday. L’Italien y délivre un parfait condensé de sa brillante carrière en un peu plus d’une heure. Des enregistrements qui trouvent un prolongement scénique en 2004 lors d’un concert enregistré au Royal Albert Hall de Londres, disponible en DVD.

Fly

Zucchero a sorti en octobre 2006 un nouvel album studio, Fly, produit par Don Was qui a notamment travaillé avec Bob Dylan et Paula Abdul.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Zucchero

Albums
2017: Wanted (The Best Collection)
2016: Black Cat
2013: Una rosa blanca
2012: La Sesión Cubana
2010: Chocabeck
2008: Live in Italy
2007: All The Best
2006: Fly
2004: Zu&Co
2001: Shake
1999: Bluesugar
1997: The Best of: Greatest Hits (compilation)
1995: Spirito divino
1994: Diamante (compilation)
1992: Miserere
1991: Zucchero Live at the Kremlin
1989: Oro incenso & birra
1988: Snack bar budapest original movie soundtrack
1987: Blue’s
1986: Rispetto
1985: Zucchero and the Randy Jackson Band
1983: Un po’ di zucchero

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Patrick Bruel : Entre deux


Entre deux

Patrick Bruel

Double album CD – 2002 – RCA

Liste des titres

:

Mon amant de Saint-Jean
Ménilmontant (duo avec Charles Aznavour)
Ah, si vous connaissiez ma poule
Paris je t’aime d’amour
Que reste-il de nos amours ? (duo avec Laurent voulzy)
Vous qui passez sans me voir
Comme de bien entendu (duo avec Renaud)
Où sont tous mes amants? (duo avec Sandrine Kiberlain et Emmanuelle Béart)
Je suis dans la dèche
Quand on s’promène au bord de l’eau (duo avec Jean-Louis Aubert)
Le temps des cerises (duo avec Jean-Jacques Goldman)
Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux? (duo avec Johnny Hallyday)
A paris dans chaque faubourg (duo avec Danielle Darrieux)
La Java bleue
La complainte de la butte (duo avec Francis Cabrel)
Le Premier rendez-vous
Tout le jour toute la nuit (duo avec Kahimi Karie)
J’ai ta main (duo avec Zazie)
Ramona
Celui qui s’en va (duo avec Alain Souchon)
On n’a pas tous les jours vingt ans
La romance de Paris
Parlez-moi d’amour
A contretemps

Barry White

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »444″]




Biographie de Barry White

barry_1
Né le 12 septembre 1944 à Galveston, au Texas, Barry White restera à jamais comme l’une des plus grandes figures de la musique noire américaine.

Compositeur et parolier, on retiendra aussi sa voix de baryton capable des plus belles déclarations d’amour à travers de sublimes compositions passées à la postérité. Retour sur un parcours étonnant d’une trentaine d’années.

Love Unlimited Orchestra

Barry White commence par travailler dans un label durant les années 60 avant de se lancer dans la production avec un groupe exclusivement constitué de filles, Love Unlimited. Il compose pour elles Walkin’ In The Rain et y rencontre sa future femme, Glodean.

Leur premier album, From A Girl’s Point Of View We Give To You, sort en 1972 et se vend à un million d’unités. Il décide ensuite, après bien des hésitations et sous la pression d’un agent artistique, de se lancer en solo.

Love’s Theme

Il signe ses débuts discographiques en 1973 avec I’ve Got So Much To Give, suivi peu après par l’album Stone Gon.

Il peaufine ensuite Rhapsody In White avec l’aide des musiciens de Love Unlimited Orchestra en 1974. Il s’inspire des grands standards de la soul des années 60 et notamment des nombreux succès du duo de compositeurs Dozier – Holland. Le fameux Love’s Theme qui en est extrait est un gros tube aux États-Unis.

Let The Music Play

Très productif, Barry White publie quasiment deux albums par an et quelques chefs-d’oeuvre comme Together Brothers en 1974, Let The Music Play en 1976 et Barry White The Man en 1978.

C’est de cette période que datent certains de ses plus grands tubes comme You’re The First, The Last, My Everything ou Can’t Get Enough Of Your Love. Parmi ses musiciens, Ray Parker Jr, Nathan East ou Dean Parks qui ont fait un sacré bout de chemin depuis… A la fin de cette décennie, il totalise déjà plus de vingt albums en solo ou avec d’autres !

Ally Mc Beal

Dans les années 80, Barry White est moins en vogue malgré de belles réussites comme Change. On le voit plus à la télévision dans différents talk-shows ou encore caricaturé par Matt Groening dans le dessin animé des Simpsons. C’est également grâce à une série télévisée que les jeunes générations le découvrent dans les années 90. Il s’agit de « Ally Mc Beal », où il est le chanteur préféré d’un des personnages principaux, particulièrement avec la chanson You’re The First, The Last….

Malade

Parmi les albums de Barry White dans la dernière partie de sa vie, notons The Man Is Back ! en 1989, Put Me In Your Mix en 1991, The Icon Is Love en 1994 ou Staying Power en 1999. Celui-ci est le dernier enregistrement de compositions originales puisqu’il commence à connaître de sérieux ennuis de santé à l’aube des années 2000.

Malade des reins et victime de problèmes sanguins, il est placé sous dialyse à la fin de l’année 2002. Il décède le 4 juillet 2003 à l’âge de 58 ans. Il avait reçu en 2000 un Grammy Award d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre. Une légende.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Barry White

La discographie de Barry White n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Paul McCartney

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »85″]

Biographie de Paul Mc Cartney

mc-cartneyNé le 18 juin 1942 à l’hôpital Walton de Liverpool, où officiait sa mère, infirmière, Paul McCartney restera dans l’histoire pour avoir été l’inamovible bassiste des Beatles.

Cet auteur hors pair et musicien de génie découvre très vite cet univers avec son pompier de papa, pianiste occasionnel dans les bars de la cité portuaire anglaise. Mais c’est avec une trompette qu’il fait ses vrais débuts sur scène.

Sa rencontre avec John Lennon, de deux ans son aîné, en 1960, donne lieu à l’une des plus belles sagas de l’histoire du rock: les Beatles.

The Beatles

A son actif, quelques unes des plus belles perles des « quatre garçons dans le vente ». Citons Yesterday (la chanson la plus reprise au monde après My Way), Penny Lane, Hey Jude, Eleanor Rigby, Back In The USSR, Get Back ou Let It Be.

Vraie tête pensante du groupe, il reprend le flambeau de la production après la mort de Brian Epstein, le 27 août 1967. Il crée le label Apple et met le pied à l’étrier à des artistes comme James Taylor.

The Wings

C’est en fait son départ qui provoque la séparation officielle du groupe en avril 1970, et dans la foulée, il publie son premier album solo McCartney. Il avait déjà été le premier Fab Four à connaître une expérience en solo puisqu’il avait participé en 1966 à la bande originale du film The Family Way de Roy Boulting.

En 1969, McCartney se marie avec Linda Eastman, photographe et fan des Beatles. Avec elle et Denny Laine (Moody Blues), il fonde The Wings en 1971.

L’album qui inaugure cette nouvelle carrière est Wild Life et c’est un énorme succès alors que sort quasiment simultanément un autre chef-d’oeuvre avec Imagine de John Lennon !

Paul McCartney emmène tout son petit monde en tournée américaine, traversant l’immense pays en autobus… Un groupe qui va produire au total six opus avec quelques jolis succès à la clé comme Mull Of Kintyre. La dissolution intervient en 1980 après l’arrestation de Paul McCartney au Japon, pour détention de drogue, et le refus de Denny Laine de partir en tournée suite à l’assassinat de John Lennon.

Lennon

Les années 80 situent donc l’ouverture d’un troisième chapitre dans la vie musicale de Paul ! Son deuxième album solo, Mc Cartney II, arrive dans les bacs juste après la mort de John Lennon, le 8 décembre 1980.

Il lui rend hommage en 1982 dans le titre Here Today, en duo avec Denny Laine. Le duo est d’ailleurs devenu l’un de ses exercices favoris puisqu’il chante ensuite avec Stevie Wonder (Ebony and Ivory) ou Michael Jackson (The Girl Is Mine, Say Say Say).

Pipes Of Peace

En 1983, Paul McCartney enregistre l’excellent Pipes Of Peace et produit la comédie musicale « Give My Regards To Broad Street » qui est un échec mais contient l’agréable ballade No More Lonely Nights.

C’est à cette époque qu’il se brouille avec Michael Jackson lorsque celui-ci devient détenteur des droits des Beatles. Une manne substantielle…

En 1988, il publie un disque destiné à l’Union Soviétique, en pleine guerre froide, Choba B CCCP.

Ferry Cross The Mersey

La fin de la décennie est marquée par sa collaboration avec Elvis Costello pour l’album Flowers In The Dirt, en 1989, qui trouve un prolongement quatre ans plus tard dans Off The Ground.

La tournée mondiale qui s’ensuit est retracée dans le triple Tripping The Live Fantastic (1990).

Linda

Mais le bonheur ne tient parfois qu’à un fil et celui-ci se rompt le 17 avril 1998. Sa femme, Linda, meurt des suites d’un cancer du sein et la tournée censée promotionnée l’album Flaming Pie, paru peu de temps auparavant, est purement et simplement annulée. Paul McCartney honore la mémoire de son épouse dans Wide Prairie, composé de seize textes de Linda. Puis dans A Garland For Linda, enregistré avec un orchestre philharmonique.

Back In The World

Le chanteur gaucher mais pas gauche revient en 1999 avec Run Devil Run, toujours hanté par le souvenir de celle qui fût sa muse pendant près de trente ans. Mais en 2000, il rencontre un ancien top model, en la personne de Heather Mills. Le moral est revenu d’autant que l’album Driving Rain, en 2001, est couronné de succès.

Une nouvelle tournée mondiale a lieu, passant par le Stade de France et le bassiste y revisite notamment les grands classiques des Beatles. Le double live, en CD et DVD, Back In The World en témoigne.

En quarante ans de carrière, Paul McCartney a bâti une fortune estimée à un milliard d’euros ! Cela en fait le chanteur le plus riche du monde. Tout simplement.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Paul Mc Cartney

Albums
2013 New
2009 Good evening New York city
2007 Memory Almost Full
2006 Ecce Cor Meum
2005 Chaos and Creation in the Backyard
2001 Driving Rain
2000 A Garland For Linda
1999 Working Classical
1999 Run Devil Run
1999 Band on the Run: 25th Anniversary Edition
1997 Standing Stone
1997 Flaming Pie
1993 Off the Ground
1991 Liverpool Oratorio
1989 Flowers in the Dirt
1987 Choba B Cccp
1986 Press to Play
1984 Give My Regards to Broad Street
1983 Pipes of Peace
1982 Tug of War
1980 McCartney II
1979 Back to the Egg
1978 Wings Greatest
1978 London Town
1977 Thrillington
1976 At the Speed of Sound
1975 Venus and Mars
1973 Band on the Run
1973 Red Rose Speedway
1971 wild life
1971 ram
1970 Mc Cartney




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

David Guetta

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de David Guetta

guetta

David Guetta, né le 7 novembre 1967 à Paris, est l’une des grandes figures des nuits parisiennes. Il est notamment à la tête des Bains Douches, l’un des hauts lieux nocturnes de la capitale aux côtés de sa femme Cathy.

En pleine adolescence et alors que les radios libres émergent à peine sur la bande FM française, il joue déjà à l’apprenti DJ dans sa chambre en écoutant Sidney qui officie sur la défunte Radio 7. Nous sommes en 1981…

Le Palace

Il débute vraiment sa carrière à l’âge de 18 ans au Broad des Halles. Son style, forgé en autodidacte, attire très vite l’attention d’établissements plus réputés comme le Palace et les Bains.

Mixant avec talent dance, house et hip hop, il est également sollicité par des promoteurs pour organiser des soirées événementielles. C’est cela qui lui donne l’envie d’en faire son métier et de ne pas passer uniquement son temps derrière les platines.

Le Queen

David Guetta devient ainsi producteur avec l’aide du chanteur Robert Owens, avec qui il avait signé un joli hit en 1992, Up & Way. Il réhabilite ensuite un ancien théâtre porno en discothèque, le Folies Pigalle.

Son succès impressionne le Tout Paris et il ajoute une ligne à son curriculum vitae en devenant directeur artistique du Queen, référence des night-clubs parisiens.

Cathy

Marié depuis le début des années 90 à Cathy Guetta, il s’attache à redonner vie à des endroits qui sont passés de mode. C’est le cas du Palace, du Central, des Bains et de l’Élysée Montmartre, où ils organisent deux fois par mois les soirées Scream et les soirées King.

On leur doit aussi la découverte de jeunes DJ comme Warrio. Le Bataclan est également géré par les Guetta. Pour cela, il s’inspire de ce qui se fait à Detroit ou Chicago, capitale mondiale de la house.

Just A Little More Love

Mais chez David Guetta, la musique est une seconde nature et ses talents de musicien sont bien réels. Il décide donc de mettre à profit sa notoriété pour enregistrer quelques singles. Ceux-ci font le tour des dancefloors avant de faire le bonheur des radios. L’été 2001 le place ainsi en tête des ventes avec Love Don’t Let Me Go. Le titre suivant, Just A Little More Love, donnera son nom au premier album de cet artiste à multiples facettes.

Ce premier album solo sort en juin 2002, produit par Chris Willis de Nashville. Le producteur ainsi que Barbara Tucker font partie des invités et la « French Touch » se trouve un nouveau leader. Parallèlement, le couple lance un nouveau restaurant marocain, le Tanjia, ainsi qu’un nouveau style de cabaret érotico-chic. Davi Guetta fait le bonheur des clubbers d’Ibiza…

Ibiza

Les deux tourtereaux décident alors de connaître une aventure discographique commune et F*** Me I’m Famous paraît en juillet 2003. Ce nom est inspiré de celui d’une soirée qui se déroule chaque année à Ibiza. C’est en fait une compilation de titres qui y sont joués comme le remix du Just For One Day de David Bowie, réalisé par David Guetta quelques mois plus tôt. Parmi les autres temps forts du disque, des morceaux de Martin Solveig, Bob Sinclar ou Benny Benassi…

Guetta Blaster

L’année 2004 marque la parution d’un nouvel opus, Guetta Blaster, au début de l’été. Il lorgne résolument sur le rock et la new wave, nous rappelant furieusement le son des années 80. Un disque très dansant, à l’instar du single Money, qui bénéficie de la présence du groupe Stereo Mc’s.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de David Guetta

Albums

2014 Listen
2013 F*** Me, I’m Famous 2013
2012 Nothing But The Beat 2.0
2011 Nothing But The Beat
2011 F*** Me I’m Famous 2011
2010 F*** Me I’m Famous 2010
2010 One more love
2009 One Love
2007 Pop Life
2006 F*** Me I’M Famous! (Ibiza Mix 06)
2005 People Jet Set 2 (bof)
2004 Guetta Blaster
2002 Just A Little More Love





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Led Zeppelin

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »86″]



Biographie de Led Zeppelin

led-zeppelinGroupe légendaire, Led Zeppelin s’est formé en 1968 en Angleterre. Composé de Jimmy Page (guitariste), Robert Plant (chanteur, harmoniciste), John Paul Jones (bassiste, claviériste) et John Bonham (batteur), cette formation légendaire du rock a failli s’appeler The New Yardbirds mais c’est à Keith Moon que l’on doit finalement son nom: il pensait que la musique groupe était tellement lourde que les musiciens finiraient par s’écraser comme un « dirigeable en plomb » (Led Zeppelin, en anglais).

Stockholm

L’histoire retiendra aussi que le quatuor a d’abord connu le succès sur scène ! Le manager Peter Grant a en effet fait tourner Led Zeppelin en Scandinavie, sans le moindre disque au compteur, et quelques répétitions dans les jambes seulement…

Le 20 septembre 1968, c’est la grande première en live, au Tivoli Gardens de Stockholm, et l’assistance est subjuguée par la puissance de ceux qui n’ont pas encore opté pour leur nom définitif.

I Can’t Quit You Baby

Les titres Dazed and Confused ou I Can’t Quit You Baby, appelés à devenir des classiques, figurent sur le premier album après avoir faits leurs preuves sur scène.

Led Zeppelin est enregistré à Londres, en à peine trente heures, pour la modique somme de 1800 livres. Un monument du rock vient de naître, personne n’ayant jamais entendu un tel son auparavant, ce qui classe le groupe comme l’un des pionniers du hard rock.

Whole Lotta Love

C’est le moment de signer un juteux contrat avec la maison de disques Atlantic et de partir à la conquête de l’Amérique ! Le zeppelin se pose outre-Atlantique et va y tourner pendant plus d’un an et demi. Groupe scénique par excellence, les musiciens en profitent pour composer de nouveaux morceaux comme Whole Lotta Love, autre grand standard, qui trouve place sur le deuxième opus, Led Zeppelin II.

Moby Dick

Ce deuxième album est enregistré pendant l’une des trois tournées américaines, entre chambres d’hôtels, sièges de bus et coulisses de stades. Nouveau chef-d’oeuvre grâce à la guitare de Page, la voix sensuelle de Plant et la rythmique de Bonham. Ramble On, Moby Dick ou l’énorme Bring It On Home sont autant de perles. Nous sommes en 1969 et Led Zeppelin profite d’une pause dans leur périple à l’étranger pour accepter l’invitation de la BBC.

BBC

La première chaîne anglaise les accueille pour une série d’enregistrements restés longtemps confidentiels. Depuis 1997, ils sont rassemblés sur l’album BBC Sessions. C’est à partir de là que Led Zeppelin devient vraiment populaire au Royaume-Uni, terre un peu réfractaire à leur musique jusque là. Les quatre se produisent à Bath, à Londres, et viennent en septembre pour l’une de leurs uniques prestations en France. Des images exceptionnelles regroupées dans le DVD Led Zeppelin.

Stairway To Heaven

Le début des années 70 voit la parution de deux nouveaux albums, Led Zeppelin III et Led Zeppelin IV. Autant faire simple pour la discographie…

Le numéro 3 est mis en boîte au Pays de Galles et sort le 5 octobre 1970. Le quatrième album va propulser Led Zeppelin au Panthéon du rock en restant en tête des ventes de disques britanniques pendant 62 semaines d’affilée ! Seize millions d’exemplaires vendus et des tubes imparables comme Black Dog ou Stairway To Heaven. Ce dernier sera notamment repris au coeur des années 80 par les musiciens de Toto sous le pseudonyme de Far Corporation.

Kashmir

En 1973, sort l’album Houses Of The Holy qui marque une certaine évolution puisque des sonorités funk et reggae y sont insérées. Cela n’empêche pas la tournée qui suit d’être encore un triomphe et Led Zeppelin de reprendre le chemin des studios pour y concocter Physical Graffiti, dans les bacs en 1975. Il est surtout popularisé par l’immense tube Kashmir.

The Song Remains The Same

Presence date de 1976, soit la même année de parution que The Song Remains The Same, unique témoignage live de cette formation mythique.

Un film éponyme retranscrit aussi toute l’énergie des « Zep » sur scène, chaque membre apportant son éclairage sur cette sorte de best of en public. Tous les grands classiques sont là de Whole Lotta Love à Stairway To Heaven.

Décès de John Bonham

La fin de la décennie est toutefois moins rose. Le décevant In Through The Out Door paraît en 1979, après le traumatisme subi par Robert Plant, suite à la mort de son fils. Un décès qui en appelle un autre puisqu’en 1980, c’est John Bonham qui succombe à une trop grosse absorption d’alcool.

Après un Coda (1982) peut-être pas franchement indispensable, c’en est vraiment fini d’une monumentale carrière d’un peu plus de dix ans ! Page et Plant tenteront bien de relancer la machine dans les années 90 (album No Quarter : Unledded) mais l’essentiel de l’oeuvre est derrière eux. Une grande histoire.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Led Zeppelin

Albums
2007 Mothership
1997 BBC Sessions
1982 Coda
1979 In Through The Out Door
1976 The Song Remains The Same
1976 Presence
1975 Physical Graffiti
1973 Houses of the Holy
1971 Led Zeppelin IV
1970 Led Zeppelin III
1969 Led Zeppelin II
1969 Led Zeppelin




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Prince : 3121

Prince  3121
3121

Prince

Album CD – 2006 – Universal

Liste des titres

:

3121
Lolita
Te Amo Corazon
Black Sweat
Incense and Candles
Love
Satisfied
Fury
The Word
Beautiful, Loved & Blessed
The Dance
Get On The Boat

Ben Harper : Both Sides of the Gun







Ben Harper Both Sides of the Gun
Both Sides of the Gun
Ben Harper
Double album CD – 2006 – Virgin

Découvrir un nouvel album de Ben Harper est toujours un plaisir. Sorti le 21 mars, Both Sides Of The Gun se présente sous forme d’un superbe double album cartonné. Simple et épuré, c’est un très bel objet… Espérons que le ramage se rapporte au plumage.

C’est en fait à deux CD de 30 minutes que nous avons affaire. La raison ? Ben à voulu donner à chacun de ses CD un style bien particulier, le premier plus calme et le second plus funck/rock 70’s. Personnellement, ça m’agace dès le début, un double album étant plus cher qu’un simple, il y a comme un relent commercial peu plaisant derrière cette manoeuvre…

A propos de Both Sides Of The Gun, Ben a déclaré: « Je pense que les 5 premiers disques étaient des expérimentations et que nous avons vraiment eu la chance de pouvoir partir dans plein de directions différentes. Je crois que cet album est celui dans lequel j’ai mis en application tout ce que j’ai appris. » Cela laisse évidemment imaginer le meilleur. C’est donc avec un certain empressement que je me suis lancé dans l’écoute de ce nouvel opus.

Le premier CD comprend des ballades et chansons que je qualifierais volontiers de « romantiques ». Messieurs, si vous voulez enchanter et emballer votre belle lors d’un repas chez vous en tête à tête, ce disque est parfait ! On notera tout de même un certain manque d’inspiration: toutes ces ballades gentillettes se ressemblent plus ou moins, et on passe d’un morceau à l’autre sans trop s’en rendre compte…

Le second CD est bien plus intéressant. Il commence par un duo entre Ben et David Lindley, musicien de génie qui touche à tout ce qui possède des cordes: Better Way se montre d’entrée de jeu plus original. S’ensuit le titre éponyme de l’album, Both Sides of The Gun, qui nous rassure sur l’état de Ben avec cette phrase « Living theses days is making me nervous »…

Ce CD se présente comme très personnel et très engagé. Black Rain a été écrit quelques heures après le passage de l’Ouragan Catherina sur la Nouvelle-Orléans. Le titre est déjà très explicite et les paroles le sont encore plus (« You don’t fight for us, but expect us to die for you »). La voix de Ben y est sincère, grave, énervée.

Ce double album n’a en réalité pas vraiment de raison d’être, car si le tempo des deux CD diffèrent, le style reste le même, c’est du Ben Harper. On aurait tout à fait pu mettre ces 64 minutes sur une seule galette.

Au final, on y trouve des ballades manquant quelque peu d’inspiration, mais aussi des morceaux plus rock, plus funk, aux sonorités agréables. On notera que Ben produit lui-même son album et que, sur certains morceaux, il joue de tous les instruments (Engraved Invitation).

zicactu.com

Liste des titres

:
CD1 :
Morning Yearning
Waiting For You
Picture In A Frame
Never Leave Lonely Alone
Sweet Nothing Serenade
Reason To Mourn
More Than Sorry
Cryin’ Won’t Help You Now
Happy Everafter In Your Eyes

CD2 :
Better Way
Both Sides Of The Gun
Engraved Invitation
Black Rain
Gather ‘Round The Stone
Please Don’t Talk About Murder While I’m Eating
Get It Like You Like It
The Way You Found Me
Serve Your Soul

Patrick Bruel : Des souvenirs devant

Les clips de Patrick Bruel : Des souvenirs devant


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »648″]






Des souvenirs devant
Patrick Bruel
Album CD – 2006 – RCA

Liste des titres

:
Je fais semblant
J’m’attendais pas à toi
Panne de mélancolie
Lettre au père Noël
Raconte-moi
Adieu
Gosses en cavale
Va où tu veux
Notre plus beau visage
Où sont les rêves
Peuple impopulaire
Ma maison de papier

Jane Birkin : Fictions

FictionsFictions

Jane Birkin

Album CD – 2006 – Capitol

Liste des titres

:

Home
Alice
Living In Limbo
Waterloo Station
My Secret
Où est la ville
Steal Me A Dream
Sans toi
Harvest Moon
La reine sans royaume
Mother Stands For Comfort
Image fantôme – Pavane pour une infante défunte

Noyau dur (album)

Noyau durNoyau dur

Noyau dur

Album CD – 2005 – Because Music

Liste des titres

:

Présentation
Réconciliation
Départements
On ne sera jamais pareils
Instinct de survie
Attitude
Tout est permis (viens…)
L’histoire continue
Mode guerre
Besoin d’ennemis
OP
Partis de rien
Professionnels
Le son des loups
Dead

Gang of Four: Return The Gift

Return The Gift
Gang of Four
Double album CD – 2005 – V2 Records

Ce n’est pas pour rien que Franck Black des Pixies ou même Michael Stipe de R.E.M. ont été marqués par Gang of Four.

Gang of Four n’est plus un groupe tout jeune. Constitué en 1978 par quatre étudiants de Leeds, le groupe était plutôt influent dans les années 80. Leur dernier album, un double, intitulé Return The Gift est une sorte de « greatest hits » revisitant les anciennes chansons. Mais attention Gang of Four n’est pas n’importe qui. C’est un groupe qui a fait parler de lui et a influencé les plus grands comme Franz Ferdinand ou encore Kurt Cobain pour ne citer qu’eux.

Le premier CD de ce double album est une succession de 14 chansons qui ont fait le succès de Gang of Four. Beaucoup de titres proviennent de leurs deux premiers albums Entertainment (1979) et Solid Gold (1981), les deux meilleurs pour les connaisseurs. Bien entendu, le tout a été retravaillé et remis au goût du jour. À l’écoute c’est très bon. La verve et l’énergie du groupe sont toujours d’actualité.

Les réenregistrements et remix n’ont altéré en rien ce groupe génial, à classer dans le post punk. Mais ne nous y trompons pas, il y a aussi de l’influence rock dans leur musique ainsi que quelques rythmes plus funk. Return The Gift constitue donc un excellent retour aux sources pour ceux qui les connaissaient. Pour les plus jeunes, c’est un double album qui est une formidable entrée en matière pour découvrir Gang of Four.

Le groupe propose des sons vraiment secs et purs sur le premier CD consacré à leurs tubes. Incontestablement, les rythmes et mélodies s’appuient sur une basse bien présente. La guitare est puissante et plus que fournie de riffs sauvages et innovateurs. Le tout est swinguant. On tape le pied et les rythmes se succèdent entre rock, funk et punk plus ancien. Les textes sont politisés et assez radicaux. Tout cela n’est peut-être plus aux goûts du jour mais que c’est bon d’écouter un groupe audacieux et réfléchi.

C’est donc un beau coup de chapeau réussi par Jon King (chant), Andy Gill (guitare), Dave Allen (basse) et Hugo Burnham (batterie) qui, 27 ans après leur célèbre album Entertainment, refont surface. Revenir avec de tels titres c’est déjà bien, mais Gang of Four nous propose en plus un second CD avec des remix. Et c’est tout l’intérêt de ce double album car le groupe nous offre là une version plus moderne de leurs opus. C’est du pur bonheur à l’écoute et ça devrait plaire aux amateurs mixeurs et autres amoureux de bonne musique. Non ! Les deux séparations du groupe et les années qui passent n’ont rien enlevé à ce groupe de génies qui a tant influencé et innové.

Ce n’est pas pour rien que Franck Black des Pixies ou même Michael Stipe de R.E.M. ont été marqués par Gang of Four. Ce groupe n’est pas le plus connu des années 80, mais la qualité de leurs titres leur donne une grande valeur dans le monde de la musique. N’est-ce pas le principal à retenir d’eux ? Sincèrement, je vous invite à (re)découvrir Gang of Four, vous ne serez pas déçu.

Zicactu

Liste des titres

:

CD1 :

To Hell With Poverty
Damaged Goods
Natural’s Not In It
Not Great Men
Why Theory ?
Anthrax
Paralysed
What We All Want
Ether
He’d Send The Army
Capital
I Love A Man In A Uniform
At Home He’s A Tourist
We Live As We Dream, Alone

CD2 :

To Hell With Poverty (Go Home Production Remix)
Natural’s Not In It (Ladytron Remodel)
I Love A Man In A Uniform (Yeah Yeah Yeahs Remix)
Ether (Tony Kanal Remix)
At Home He’s A Tourist (The Others Remix)
Not Great Men (Phones Remix)
Anthrax (Faultline Remix)
Damaged Goods (Hot Hot Heat Remix)
Why Theory ? (Amusement Parks On Fire Remix)
Natural’s Not In It (Repackaged By The Rakes)
At Home He’s A Tourist (The Others Alternate Mix)
What We All Want (Dandy Warhols Remix)
Why Theory ? (Amusement Parks On Fire Alternate Remix)