Mois : septembre 2007

Line Renaud

Line RenaudLine Renaud est une chanteuse et comédienne française née Jacqueline Ente le 2 juillet 1928 à Nieppe, dans le département du Nord. Line Renaud est entrée avec succès dans le show-business grâce au soutien de Loulou Gasté, son pygmalion et mari. Elle s’est révélée à l’aube des années 50 notamment grâce à Ma cabane au Canada.

Dès la moitié de la décennie 50, jusqu’aux années 80, Line Renaud s’est imposée comme une figure incontournable du music-hall, tant à Paris qu’à Las Vegas. Par la suite, Line a prouvé ses talents de comédienne, au théâtre (Folle Amanda), à la télévision (Polly West) et au cinéma (Bienvenue chez les Ch’tis).

En octobre 2007 est parue une anthologie des 60 ans de carrière de l’artiste. Elle contient 100 chansons remasterisées, dont 35 inédits.

On a pu voir Line Renaud en 2008 dans le film à succès « Bienvenue chez les Ch’tis » où elle interprète la mère du personnage Philippe Abrams joué par Dany Boon.

Didier Barbelivien

Didier BarbelivienDidier Barbelivien est un auteur, compositeur et interprète français né le 10 mars 1954 à Paris. Didier Barbelivien fait ses débuts en écrivant pour les plus grands, de Johnny Hallyday à Michel Sardou, en passant par Christophe, Demis Roussos et Gilbert Bécaud.

Il démarre sa carrière de chanteur dans les années 80, nouvelle voie marquée par le succès du morceau Elle. Au début des années 90, il forme un duo avec Félix Gray, équipe très remarquée par son tube A toutes les filles. Barbelivien a aussi collaboré avec la chanteuse Anaïs, qui n’est autre que sa compagne.

Ridan


Ridan est un rappeur né en France de parents algériens. Début 2004, un inconnu publie son premier album, Le rêve ou la vie, sous le nom de Ridan (l’envers de Nadir). Certains reconnaissent en lui le producteur, six ans plus tôt, de la compilation 30 rappeurs contre la censure; d’autres ont entendu parler d’un autre projet discographique piloté par le jeune homme, Chroniques d’Algérie. Sur cet enregistrement resté inédit, et qui réunissait lui aussi des rappeurs, Ridan chantait Le quotidien. Le titre a séduit une maison de disques, qui l’a pris sous son aile.

Son premier album, Le rêve ou la vie, est couronné aux Victoires de la Musique dans la catégorie « album révélation » (ex-aequo avec Daniel Darc). Dans la foulée, Ridan s’embarque pour une tournée de 150 concerts.

En 2007, Ridan est revenu avec un deuxième album, L’ange de mon démon. Un opus aux couleurs plus sombres (Alerte à la bombe, Dans ma rue) où se mélangent reggae, ska et rap.

Vanessa Paradis : Divinidylle

Divinidylle

Vanessa Paradis

Album CD – 2007 – Barclay

Il y a des artistes qui gazouillent pour ne rien dire, il y a les rapides du studio qui programment tous les ans leurs maquettes sans originalité. La majorité du lot est donc plutôt dans un plan marketing avec un directeur artistique en grand mentor. Et puis, il y a ceux qui n’en font qu’à leurs têtes, ceux qui repèrent leurs tubes en flânant dans une prairie remplie d’herbes vertes. Les bulleurs infatigables qui travaillent en dormant. Vanessa Paradis fait partie de ces gens-là. Elle guette, elle cueille dans l’air du temps des mélodies, des paroles, des collaborateurs, se payant le luxe de se faire attendre sans décevoir.

20 ans de carrière, du rejet, de la passion, des albums où la muse impose avec douceur sa patte à ses pygmalions quels qu’ils soient, et qui impose également le respect en prouvant que ceux qui ne sont pas dans le tourbillon de Voici mais dans celui de la vie peuvent exister et s’envoyer au 7e ciel sans que le grand public le sache.

Le petit oiseau a fait son nid (quelques films, des collaborations musicales et 2 bébés) et pris 7 ans pour sortir un Divinidylle qui porte bien son nom. Ce disque a tout pour plaire: Vanessa bien sûr, des musiciens de grandes qualités comme M, Albin de la Simone, Vincent Ségal… (à noter qu’ils suivront la belle en tournée) et quelques plumes au rayon textes comme Marcel Kanché (qui trouve en Paradis un palliatif à son enfer), Jean Fauque, Franck Monnet et Brigitte Fontaine.

Cet album est classieux au dedans et au dehors (un coffret magnifique), et se situe dans la continuité d’une carrière qui affine au fil des disques la voix de l’artiste, ce point dit par certains « faible ». Ici, elle en fait un atout majeur en enrobant ses chansons d’une musique mesurée, à sa pointure.

Utilisant un scalpel d’une précision chirurgicale rock-pop, frappant l’épiderme via Dès que j’te vois ou Irrésistiblement, elle se pose ensuite mélancolique dans Les revenants ou Junior suite. Comme si cette femme en quelques tempos bien léchés pouvait passer d’un sourire en coin d’ange à une tristesse pudique cachée dans la doublure de sa robe à carreau. Prenant autant de plaisir à soulever un kilo de plumes ou un kilo de plomb mais toujours en tapant dans les mains. C’est selon l’humeur, c’est selon l’air du temps. Nous, quelle que soit l’option, on est comblé.

zicactu.com

Liste des titres

:

Divine idylle
Chet Baker
Les piles (en duo avec M)
Dès que j’te vois
Les revenants
Junior suite
L’incendie
Irrésistiblement
La bataille
La mélodie
Jackadi

David Gilmour

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »899″]

Biographie de David Gilmour

David Gilmour est un guitariste et chanteur anglais né le 6 mars 1946 à Cambridge. Adolescent, il rencontre Syd Barrett à l’académie des Beaux-Arts de sa ville et s’initie à la guitare. En 1963, alors que Syd Barrett rejoint Roger Waters, Nick Mason et Rick Wright pour fonder Pink Floyd, David Gilmour participe aux groupes Jokers Wild, puis Bullitt, une émanation de Jokers Wild.

Il rejoint Pink Floyd en 1968 et y remplace en tant que guitariste et chanteur Syd Barrett, en proie à des troubles mentaux. David Gilmour publie son premier album solo en 1978 alors que l’ambiance au sein du groupe se détériore. Un deuxième opus solo suit en 1984: About Face.

En 1985, Roger Waters quitte Pink Floyd. David Gilmour reprend la formation en main. Un nouvel album des Floyd paraît en 1987, A Momentary Lapse Of Reason, suivi d’une tournée mondiale. The Division Bell, dernier album studio du groupe, voit le jour en 1994.

En mars 2006, David Gilmour publie son troisième album solo, On An Island. Pour la réalisation de cet opus, le guitariste-chanteur s’est entouré d’une pléiade d’artistes, notamment le compositeur polonais Zbigniew Preisner, le guitariste Phil Manzanera (Roxy Music) et Richard Wright, le claviériste de Pink Floyd. « Il s’agit certainement là de mon album solo le plus réussi, dit-il. L’enregistrer avec mes amis musiciens a été une expérience positive à bien des égards ».

En septembre 2007, David Gilmour est revenu avec un double DVD, « Remember that Night », captation d’un concert retraçant son répertoire et celui de Pink Floyd, au Royal Albert Hall de Londres en mai 2006, avec en invités Crosby & Nash, Robert Wyatt et David Bowie.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de David Gilmour

La discocraphie de David Gilmour n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Redman

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »388″]

Biographie de Redman

Redman
Redman est un rappeur et acteur américain né Reginald « Reggie » Noble le 17 avril 1970 à Newark dans le New Jersey. Il est d’abord connu comme étant DJ sous le nom de Kut Killa mais il se désintéresse vite des platines au profit du micro. Lors d’un concert à New York, il rencontre Erick Sermon avec lequel il va collaborer. Il sort en 1992 son premier album Whut ? Thee Album chez Def Jam où il mélange reggae et funk dans un style de rap satirique et fluide. Il fait son retour en 1994 avec Dare Iz A Darkside. Il livre en 1998 l’album Doc’s Da Name qui lui offre la consécration en devenant disque de platine.
Il collabore avec Method Man ,du Wu-Tang Clan, sur l’album « Blackout ». D’où sont extraite la bombe « Da Rockwilda ».Après trois ans d’absence en son propre nom, Redman fait son retour en 2001, avec « Malpractice ». Toujours en 2001, il exerce ses talents d’acteur dans le film « How High »au coté de Method Man.

Redman part ensuite en quête de collaboration diverses, fort de son succès international. Il fait des apparitions en featuring avec des artistes variés, allant de la pop au punk : Gorillaz (« Gorillaz On My Mind »), The Offspring (« Original Prankster »), P!nk (« Get It Started Remix »), Christina Aguilera (« Dirrrty »), ou encore Limp Bizkit (« Rollin RMX ») et le groupe de rap marseillais IAM (« Noble Art »).

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Redman

2015 : Mudface
2010 : Reggie
2007 : Red Gone Wild
2001 : Malpractice
1998 : Doc’s da Name 2000
1996 : Muddy Waters
1994 : Dare Iz a Darkside
1992 : Whut? Thee Album

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Bruce Springsteen : Magic








Magic
Bruce Springsteen
Album CD – 2007 – Columbia

Liste des titres

:
Radio Nowhere
You’ll Be Comin’ Down
Livin’ in the Future
Your Own Worst Enemy
Gypsy Biker
Girls in Their Summer Clothes
I’ll Work for Your Love
Magic
Last to Die
Long Walk Home
Devil’s Arcade

Barbara Deschamps

Barbara Deschamps est une auteur et compositrice de chanson française.« J’aime écrire. Ma guitare posée dans mes bras, il me vient tous ces mots qui dépeignent nos sentiments et qui sont bien souvent difficiles à exprimer. J’aime écrire des chansons pleines de poésie pour parler de souffrance, d’amour, de tolérance de plaisir et de rêves. Mes chansons parlent de tout et s’adressent à tous, elles se veulent chargées d’émotions pour laisser une empreinte, et pour que l’on s’en souvienne. Une chanson ne doit pas laisser indifférent… » déclare Barbara.

Elle a sorti son premier album autoproduit en 2007 sous le titre Dernier regret.

Maurane : Si Aujourd’hui


Si Aujourd’hui

Maurane

Album CD – 2007

Liste des titres

:

Si Aujourd’Hui
Les Antipodes
Sereine
Je Me Suis Envolée
Dernier Voyage
Mousse Mousse Bébé
Prendre Hier A Deux Mains
D’Extase
Les Anémones
Le Bonheur
Mes Rivières Au Bord De L’Eau
Tout Ce Que J’Aimais
Rouge Amarante/Remoras Poisson Pilote

Sophie Ellis-Bextor :Trip The Light Fantastic

Les clips de Sophie Ellis-Bextor :Trip The Light Fantastic


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »633″]





Trip-The-Light-Fantastic_cover_s200Trip The Light Fantastic
Sophie Ellis-Bextor
Album CD – 2007 – Universal

On ne présente plus Sophie Ellis-Bextor: pas plus son regard perçant et son physique un peu froid que sa musique. Car qui n’a jamais esquissé quelques pas de danse au son vitaminé de Murder on the Dancefloor ? Ce single, sorti en 2001 et extrait de l’album Read my Lips, remporta un franc succès à l’époque.

Après le succès, plus timide lui, de l’album Shoot from the Hip (2003), cette lady aux allures cartoonesques nous revient avec un troisième album: Trip the Light Fantastic.

Trip the Light Fantastic est, selon ses dires, une invitation à danser et, effectivement, quel bonheur que de retrouver l’univers frais et coloré de Sophie Ellis-Bextor ! L’album est à tendance électro pop disco et même rock ! Un éclectisme fluorescent qui lui sied à ravir.

Catch You ouvre l’album sur un son électro-rock bien rythmé qui annonce une suite tout aussi dansante ! Me and my Imagination et New York City Lights vont puiser dans un registre pop-disco des plus bubble-gum aux refrains faciles et entraînants. If You Go nous charme dès les premières notes mais dans un genre plus « fleur bleue » et bien assumé !

La belle s’essaie également à la ballade rock avec Today the Sun’s on Us et c’est une réussite. Ce style lui va aussi bien que le disco et se marie parfaitement avec sa voix claire et sensuelle.

Trip the Light Fantastic, c’est tout simplement une série de tubes qui entrent dans la tête et y restent avec une facilité déconcertante !

zicactu.com

Liste des titres

:
Catch You
Me And My Imagination
New York City Lights
Today The Sun’s On Us
If I Can’t Dance
Distance Between Us
If You Go
Love Is Here
Only One
New Flame
China Heart
What We Have Started
Can’t Have It All
Supersonic