French bazaar
Arno
Album CD – 2004 – Delabel

En pastichant l’association franco-anglaise du titre de son dernier album, entrer dans l’univers d’Arno relève d’un package décalage. Tout commence avec la pochette, où le visage de l’Ostendais est immergé dans un amas de canettes vides. Chacun y verra le sens psychologique caché qu’il désire, il n’en reste pas moins que la photo et l’idée sont sublimes (c’est un certain Jean-Baptiste Mondino qui est derrière l’objectif, ça vous rappelle quelqu’un ?).

Dans le même esprit, on retiendra également le booklet, en imitation cheap d’un journal de quatre sous. Rien n’est laissé au hasard. Quand on vous dit que c’est un package…

On continue avec le titre de l’opus qui reflète à merveille son contenu: French Bazaar, titre éloquent pour un fourre-tout jouissif de chansons françaises à l’interprétation inimitable.

Il y a tout d’abord 12 titres d’Arno himself où l’on découvre ses obsessions du moment: la mode (Chic et pas cher), la gay attitude (In love avec une DJ) ou la chanson de charme (Chanteur de charme).

Mais c’est surtout dans ses textes plus intimistes voire plus “breliens” que notre homme donne toute sa puissance. L’interprétation est mélancolique, âpre, rugueuse à souhait. Arno chante comme il parle et c’est un bonheur sans nom de l’écouter disserter sur sa vie de bâton de chaise (on retiendra le sublime Vide sur le retour d’un poivrot au domicile conjugal… vide). Au final, le chanteur réinvente constamment la langue, ce qui est un comble pour un non francophone d’origine.

Mais Arno c’est aussi un talent immodéré pour les mélodies, le goût des guitares électriques et du piano bastringue. L’amour du blues. Un compositeur de talent.

Et puis, un album d’Arno ne serait pas un album d’Arno sans les reprises. L’inévitable Brel (Voir un ami pleurer), les Doors tendance Howlin’ Wolf (Back Door Man), Serge Reggiani (La femme qui est dans mon lit) mais surtout l’inattendu ABBA (Knowing Me Knowing You) passent à la moulinette et ressortent grandies de ces nouvelles interprétations. Arno peut tout chanter, ce qui est finalement gage d’un savoir-faire hors du commun. Une sorte d’artisan comme il en existe peu.

Enfin, ultime cadeau déglingué, le vidéo-clip de Chic et pas cher sur la partie CD Rom, un clip à l’humour bien noir digne des meilleurs Strip Tease voire de l’esprit “C’est arrivé près de chez vous”.

Bref, un album dense et plaisant à souhait. Une véritable réussite et un bonheur inégalé.

zicactu.com

Liste des titres

:
Chic et pas cher
La vie est une partouze
Françoise
Fais gaffe
Chanteur de charme
Lili
Femme riche
In love avec une dj
40 ans
Vide
Bonbons
Voir un ami pleurer
La fête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *