clips & BiographieDiscographie

Les clips






Biographie de B-52’s


Les Américains des B-52’s ont un point commun avec leurs compatriotes de R.E.M: ils sont originaires de la ville d’Athens, en Géorgie (États-Unis). Ils possèdent aussi un nom original puisqu’il s’inspire de celui des célèbres bombardiers US, utilisés pendant la seconde guerre mondiale.

Le groupe a aussi choisi de piocher dans l’ambiance résolument kitsch des années 50 pour habiller une musique et forger un style qui vont vite devenir uniques.

Tout a commencé à la table d’un restaurant chinois en 1976. Sont assis là Kate Pierson, Cindy et Ricky Wilson, Fred Schneider et Keith Strickland. On peut dire que les nems auront un effet plus que bénéfique.

La formation débute sa carrière par des petites salles où son alliance de rock, de punk et de disco attire vite l’attention des plus grands labels…

Planet

Un premier opus voit donc le jour, sans être toutefois soutenu par les radios américaines, ce qui ne l’empêche pas de s’écouler à un demi million d’exemplaires ! Le titre Planet Claire est ainsi devenu un classique de la période pré “New Wave”.

Après cet album éponyme, les B-52’s enfoncent le clou avec un second disque qui squatte également le haut des “charts” des deux côtés de l’Atlantique. La tendance se confirme jusqu’au milieu des années 80 grâce à deux nouvelles galettes.

En 1985, lors de l’enregistrement de Bouncing For Satellites, le guitariste Ricky Wilson meurt du sida. Les autres membres lui dédient donc ce cinquième tome de leurs aventures. Un disque dont la sortie est finalement retardée de trois ans ! C’est aussi le moment de se demander si la bande peut continuer sans sa “cheville ouvrière”…

Shack

Et comme souvent dans ces cas-là, un succès mondial vient à point pour relancer la machine ! 1989 marque en effet la sortie de Love Shack, tiré de l’album Cosmic Thing, vendu à plus de quatre millions d’unités…

S’ensuit une tournée marathon d’un an et demi qui va cependant laisser des traces. Pas seulement physiques puisque Cindy quitte le groupe tandis que Kate se lance en solo. Elle se joint ainsi à R.E.M. (décidément!) sur le tube Shiny Happy People ou encore à Iggy Pop.

Le combo devenu trio retourne en studio et publie Good Stuff en 1992. Il aborde de nombreux thèmes comme le droit des animaux, le sida ou l’écologie. Lui succède la semi compilation Time Capsule, mariage des plus grands succès des B-52’s et de quelques inédits. Un disque qui marque aussi le retour de Cindy Wilson.

Depuis cette date, le groupe s’est surtout signalé par son refus de donner des concerts afin de protester contre la guerre en Irak.

zicactu.com

Discographie des B-52’s

La discographie de B-52’s n’est pas encore disponible

Сommentaire

  1. Quentel a dit:

    Un groupe excellent avec de bons tubes : Planet Claire, Party out of bombs, Mesopotamia, queen of las vegas, Trism, Big bird, Moon 83, funplex, 52 girls, Rock Lobster, Lava , There is a moon in the sky, deux superbes chanteuses et jolies femmes qui me font craquer quand j’écoute leurs voix (Kate Pierson et Cindy Wilson), un très bon chanteur Fred Schneider, un excellent batteur et guitariste Keith Strickland. Dommage pour le frère de Cindy qui est décédé en pleine préparation d’un nouvel opus de maladie. Superbe groupe des années 70 – 80

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *