Bee Gees : This Is Where I Came In







Bee Gees This Is Where I Came In
This Is Where I Came In
Bee Gees
Album CD – 2001 – Polydor

Ecouter un nouvel album des Bee Gees, c’est comme redécouvrir un épisode oublié de Starsky et Hutch. On ne sait pas de quoi ça va parler mais on sait que ça va être tout bon. Certains artistes disent qu’on ne peut pas plaire à tout le monde mais force est de constater que le trio anglais a séduit énormément de gens. Tous les styles musicaux ont été passés en revue dans leurs différents albums et chacun a pu y trouver son compte.

Ce nouvel opus, lui, est synonyme de retour aux sources pour les frères Gibb. Leur mélange subtilement dosé de country, de rock et de blues séduit à la première écoute. Pas besoin d’être connaisseurs pour apprécier. Les vrais experts, eux, jubilent sur This is where I came in qui donne directement le ton de l’album. Wedding day rappelle la belle époque de leurs plus grands hits disco… To love somebody et Massachussets ne sont pas loin.

Le groupe s’aventure aussi sur les restes des boys bands avec un « Déjà vu » qu’on n’aurait pas renié dans la bouche de Ronan Keating des Boyzone. Un groupe Boyzone qui a d’ailleurs fait une reprise d’un des célèbres succès des frères Gibb, Words, en 1995.

Bref, This is where I came in est à conserver dans un écrin. Une ou deux chansons telles que Technicolor Dreams sont un peu décevantes mais l’ensemble du CD reste un travail d’orfèvre musical. Barry Gibb, le compositeur de la bande, n’est pas pour rien classé troisième plus grand producteur anglais de tous les temps. Une performance qui fait dire à Bono: « Je suis Bee Gees à fond. Pour moi, il y a les Beatles, les Rolling Stones et les Bee Gees ! » Que dire si c’est de Bono que vient le compliment !

Leur souhaiter de la réussite pour la sortie de ce nouvel opus est peut-être un peu paradoxal. Quand on sait que les Bee Gees ont placé 14 albums « numéro un » des ventes aux États-Unis, on imagine que l’avenir de leur nouveau bébé ne peut être que prometteur!

zicactu.com

Liste des titres

:
This is where I came in
She keeps on coming
Sacred trust
Wedding day
Man in the middle
Déjà vu
Technicolor dreams
Walking on air
Loose talk costs lives
Embrace
The extra mile
Voice in the wilderness

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.