Human Bomb
Black Bomb A
Album CD – 2001 – Sriracha Sauce

Après l’intraveineuse de leur cinq-titres en 1998, les Black Bomb A (BBA) jouent aux terroristes en sortant leur premier véritable album: Human Bomb. Et rien à voir avec la “bombe humaine” de Téléphone. Ici on est en terrain miné et le sol, sous nos pieds, est fait de metal-hardcore du plus solide alliage.

L’Extended-play Straight In The Vein donnait déjà le ton l’année passée, alors qu’il était distribué dans les Megastores de Virgin et à la Fnac. Black Bomb A détenait sans aucun doute l’énergie nécessaire pour affronter les grands. Des grands tels Nailbomb et Sépultura, cités par le groupe comme des influences majeures.

Mais BBA n’a rien à leur envier puisqu’ils font dans l’originalité avec leur très aiguisé double-chant. En effet, Poun et Jag chantent à deux. Pardon, braillent à deux ! L’un débite les paroles (en anglais et incompréhensibles) sur une voix aiguë pendant que l’autre émet des hurlements ou des grognements suivant l’état de son larynx. Pour être tout à fait objectif, on ne peut pas franchement dire que ce soit du chant bien que certains passages plus… gothiques soient un petit peu plus mélodieux.

A certains moments, on croirait entendre Axel Rose dont le micro serait branché sur la disto’… D’accord, ça fait partie du métier, mais sur Human Bomb, nos deux comparses dépassent un peu la mesure. Cependant, passé outre ce petit détail, on peut quand même apprécier la pêche qui se dégage de leurs compositions.

On entend tout de suite que BBA a d’abord été une formation pour la scène avant d’investir les studios. Ce groupe des Yvelines et formé de 6 copains fait partie, tout comme Lofofora, de la joyeuse famille Sriracha-Sauce. Dans cette boîte, tout le monde se connaît et tout le monde part en tournée en même temps. A vous de voir, donc, si le Sriracha Tour passe près de chez vous…

Sur le plan sonore, on notera quand même des titres tels que Get Out Da Bastards ou Down, morceau de 10 minutes avec plage cachée qui, s’il n’était pas là, ferait de Human Bomb un album vraiment fort court pour les adeptes. Ceux-ci seront rassurés de savoir que le message de Black Bomb A est sombre à souhait. Est-ce là leur vision du monde ? “Bien sûr !”, répondent-ils dans le magazine Sriracha, “Par rapport à notre musique, on ne va pas parler de choses légères, dire que tout va bien, ça ne collerait pas ! […] on veut faire passer un message lucide sur ce qui se passe.”

Au final, donc, Human Bomb ne laisse certainement pas indifférent ! Le metal-hardcore, c’est puissant, agressif et parfois malsain, mais on aime ou on aime pas, comme dit la formule consacrée… On leur souhaite quand même bon vent, tout en sachant bien que leur nouvel album fera sûrement une petite explosion dans le milieu metal européen.

zicactu.com

Liste des titres

:
Communication with God
Make your choice
Human Circus
Get out da bastards
You can’t save me
Police stopped da way
Your enemy
Everlast
Project
My mind is a pussy
Down

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *