Silent-Alarm
Silent Alarm
Bloc Party
Album CD – 2005 – V2 Records

Après une flopée de singles musclés et tenaces, les Britanniques de Bloc Party dévoilent leur premier album le jour de la Saint-Valentin. Amoureux de bonne musique: à vos écouteurs !

Bloc Party, quatuor né dans les tréfonds londoniens, voit la sortie de son album précédé d’une hype phénoménale. Le simple écho de leur patronyme provoque déjà une onde de choc, des concerts complets et une avalanche d’articles flatteurs dans la presse spécialisée.

Bien entendu, il convient d’admettre que cette jeune formation a brillamment réussi son opération de séduction grâce, notamment, à la sortie d’un formidable EP renfermant Banquet, composition speedée à la rythmique implacable.

La mèche de l’explosif était allumée. Encore fallait-il convaincre sur la longueur, prouver à tous que cet exploit ne s’apparentait pas à un pétard mouillé. A ce titre, le groupe, emmené par la voix épileptique de Kele Okereke, s’applique et signe Silent Alarm, un pertinent premier album.

Ostensiblement influencé par les atmosphères glaciales et nébuleuses de la New Wave, Bloc Party rend ici un bel hommage à ses maîtres. The Cure et Gang of Four en tête, nos Anglais se démènent et déterrent quelques chansons joliment troussées, prêtes à partir à l’assaut des tops et du titre honorifique de “Franz Ferdinand 2005”.

Outre Banquet, l’hymne de la révélation, le groupe peut compter sur quelques brûlots annonciateurs de jours heureux du côté de la Prude Albion (Helicopter, She’s Hearing Voices).

Un peu inattendues à ce rendez-vous médiatique, les compositions plus calmes, voire sédatives trouvent une place de choix au coeur de cette tourmente électrique. Blue Light, This Modern Love (hommage implicite aux mythiques Modern Lovers ?) ou So Here We Are se chargent d’apaiser l’ouragan Bloc Party.

Voilà donc une bonne entrée en matière pour ce groupe que nous attendions patiemment au tournant. Mais pour les quatre garçons, la route reste longue et parsemée d’embûches. Bloc Party se doit de garder la tête sur les épaules car s’ils ont gagné cette bataille, nul doute qu’ils n’ont pas encore gagné la guerre !

Liste des titres

:
Like Eating glass
Helicopter
Positive Tension
Banquet
Blue Light
She’s Hearing Voices
This Modern Love
Pioneers
Price of Gas
So Here We Are
Luno
Plans
Compliments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *