Comme si de rien n’était
Carla Bruni
Album CD – 2008 – Naïve

Comme si de rien n’était, la première dame de France sort son troisième album. Depuis près de 6 mois, elle défraye la chronique suite à son récent mariage avec Nicolas Sarkozy, et Carla Bruni n’a pas fini de faire parler d’elle…

Auteur compositeur interprète, cet ex-mannequin est une artiste complète qui n’a plus besoin d’être présentée. Son premier album Quelqu’un m’a dit sort en 2002 et s’écoule à plus de 2 millions d’exemplaires. Il lui vaudra par ailleurs une Victoire de la Musique en 2003 de l’Artiste féminine de l’année.

Après une courte pause, elle sort en 2007 son deuxième album No Promises. Il s’agit en fait d’un recueil de poèmes anglais qu’elle met subtilement en musique. Il aura cependant moins de succès que le premier.

L’amoureuse, premier extrait de son dernier album, est la chanson qui se réfère le plus à son mari, selon Carla (allez savoir pourquoi ?). Arrangée par Benjamin Biolay, l’auteur du Jardin d’hiver d’Henri Salvador, cette belle ballade se laisse écouter un après-midi d’été au bord de la piscine.

De sa voix grave, suave et sensuelle, Carla nous envoûte avec un album qui a néanmoins un petit goût de déjà vu. Cet album décidément plus rythmé et plus fourni est de fait moins brut que les précédents. Cela n’enlève néanmoins rien à l’écriture pure de Carla. Elle pose chaque mot comme une pierre à l’édifice que forme chacune de ses chansons.

D’après elle, cet album parle essentiellement de l’amour passionnel. Un amour dévastateur qui détruirait tout sur son passage, comme la drogue (Tu es ma came). Cette magnifique déclaration d’amour nous tiraille pourtant entre la gêne et l’embrassement du fait que l’on imagine très bien à qui elle est adressée, même si comme le déclare son agent “95% des chansons ont été écrites avant sa rencontre avec le président français”.

On ne peut s’empêcher de noter que l’album est également marqué par sa peur de vieillir (Ma jeunesse et Je suis une enfant). Et sur Déranger les pierres, elle retrouve Julien Clerc qu’elle rencontra en 1999 et pour qui elle a également composé l’album Si j’étais elle.

Les avis sont très partagés au sujet de Carla Bruni. Pendant que certains la détestent, d’autres s’en foutent complètement et les plus audacieux ne parviennent pas à oublier la manière dont ils ont été séduit aux premiers sons de cordes de Quelqu’un m’a dit. D’aucuns lui reprocheront sans doute d’être une “croqueuse d’hommes” mais son talent d’auteur compositeur et interprète apparaît aujourd’hui comme une évidence à la sortie de son dernier album, Comme si de rien n’était.

zicactu.com

Liste des titres

:
Ma jeunesse
La possibilité d’une île
L’amoureuse
Tu es ma came
Salut marin
Ta tienne
Péché d’envie
You belong to me
Le temps perdu
Déranger les pierres
Je suis une enfant
L’antilope
Notre grand amour est mort
Il vecchio e il bambino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *