Catégorie : Gang of four

Gang of four

Gang of Four

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »967″]

Des musiciens comme Kurt Cobain, Franz Ferdinand ou encore les membres des Red Hot Chili Peppers ont à de nombreuses reprises cité Gang of Four comme référence.

Biographie de Gang of Four

Gang of Four, groupe mythique anglais, est créé par quatre étudiants de l’université de Leeds fin des années 70. Ils profitent de la vague punk de 1977 pour monter leur quatuor et se faire entendre. Car leur musique est revendicative et assez politisée. Par exemple, le nom du groupe fait référence à une faction communiste chinoise réprimée après la mort de Mao Zedong et qui fut active notamment pendant le procès de la veuve de Mao au début des années 80.

Le groupe évolue dans le genre post punk et ne met pas longtemps pour sortir son premier album, Entertainment ! (1979). Le disque est un carton et demeure le meilleur opus de Gang of Four à ce jour. Preuve encore de leur côté rebelle, le titre le plus célèbre de l’album To Hell With Poverty est interdit sur toutes les radios d’Angleterre. Ce coup de pub leur est d’ailleurs bénéfique et la chanson devient l’hymne le plus connu de Gang of Four.

Les lauriers affluent pour Jon King (chant), Andy Gill (guitare), Dave Allen (basse) et Hugo Burnham (batterie). Il est vrai que les membres de Gang of Four innovent. Leur style est riche: une basse bien inspirée et très présente sur chaque titre donne une dimension musicale énorme qui influencera beaucoup d’autres formations. Mais il n’y a pas que ça. La guitare d’Andy Gill est puissante et propose des sons purs et rêches. Les rythmes sont abondants et souvent funk. Quant à leurs textes, ils sont réfléchis et truffés de messages radicaux.

Les années 80

Le groupe fait son bout de chemin et sort son deuxième album, Solid Gold, en 1981. Malheureusement, Gang of Four ne connaît pas le même succès qu’avec Entertainment !. Le groupe enchaîne, ensuite, les concerts mais les individualités s’affirment: Dave Allen quitte Gang of Four pour former Shriekback. Il est remplacé par Sara Lee.

Le troisième album sort en 1982, et fait couler beaucoup d’encre, entre autres, avec le titre I Love A Man In Uniform qui fait scandale et est interdit sur les ondes radio anglaises. En cause, des textes traitant de la guerre des Malouines et qui sont jugés trop rebelles. Ensuite, deuxième changement de line-up: Hugo Burnham est viré du groupe. Gang of Four se cherche et fait appel à un producteur américain pour les albums Hard (1983) et At the Palace (1984). Mais le succès n’est plus au rendez-vous. C’est la fin de l’histoire…

Que retenir alors du court parcours de Gang of Four ? Des titres accrocheurs et forts, des textes engagés, de la musique innovante. Et puis, rien de moins qu’une influence dont à l’époque le groupe ne se doutait pas. En effet, des musiciens comme Kurt Cobain, Franz Ferdinand ou encore les membres des Red Hot Chili Peppers ont à de nombreuses reprises cité Gang of Four comme référence.

Mais l’influence du goupe ne s’arrête pas là. La basse de Dave Allen est au fondement de la fusion entre rock et funk. Quant à la guitare incontrôlée d’Andy Gill, elle aura précédé la noisy pop. Au début des années 90, l’album Mall constitué de vieux enregistrements est là pour rappeler à la jeune génération l’influence de Gang of Four.

La reformation

Après 11 années de séparation et de vide, le groupe sort Shrinkwrapped en 1995. Un premier pas vers la reformation de Gang of Four. Mais le retour escompté ne se fait pas. Il faut attendre 2004 pour que Gang of Four, avec ses quatre membres d’origine, se reforme officiellement.

C’est d’abord une tournée en Angleterre qui refait parler du groupe. Mais c’est surtout la sortie en 2005 de Return the Gift qui va à nouveau propulser Gang of Four dans l’actualité. Ce double album revient sur leurs succès des années 80. Le deuxième CD est constitué de remix et de nouveautés. Gang Of Four se remet au goût du jour avec des sonorités fraîches et toujours aussi innovantes. Un réel bonheur que ce retour tonitruant au devant de la scène musicale.

Si le groupe n’a pas bénéficié d’une notoriété exceptionnelle par le passé, il demeure une référence pour les connaisseurs. Un beau coup de chapeau pour ce groupe de créateurs engagés proposant un mélange punk-rock-funk si particulier.

Zicactu
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Gang of four

La discographie de Gang of four n’est pas encore disponible
[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Gang of Four: Return The Gift

Return The Gift
Gang of Four
Double album CD – 2005 – V2 Records

Ce n’est pas pour rien que Franck Black des Pixies ou même Michael Stipe de R.E.M. ont été marqués par Gang of Four.

Gang of Four n’est plus un groupe tout jeune. Constitué en 1978 par quatre étudiants de Leeds, le groupe était plutôt influent dans les années 80. Leur dernier album, un double, intitulé Return The Gift est une sorte de « greatest hits » revisitant les anciennes chansons. Mais attention Gang of Four n’est pas n’importe qui. C’est un groupe qui a fait parler de lui et a influencé les plus grands comme Franz Ferdinand ou encore Kurt Cobain pour ne citer qu’eux.

Le premier CD de ce double album est une succession de 14 chansons qui ont fait le succès de Gang of Four. Beaucoup de titres proviennent de leurs deux premiers albums Entertainment (1979) et Solid Gold (1981), les deux meilleurs pour les connaisseurs. Bien entendu, le tout a été retravaillé et remis au goût du jour. À l’écoute c’est très bon. La verve et l’énergie du groupe sont toujours d’actualité.

Les réenregistrements et remix n’ont altéré en rien ce groupe génial, à classer dans le post punk. Mais ne nous y trompons pas, il y a aussi de l’influence rock dans leur musique ainsi que quelques rythmes plus funk. Return The Gift constitue donc un excellent retour aux sources pour ceux qui les connaissaient. Pour les plus jeunes, c’est un double album qui est une formidable entrée en matière pour découvrir Gang of Four.

Le groupe propose des sons vraiment secs et purs sur le premier CD consacré à leurs tubes. Incontestablement, les rythmes et mélodies s’appuient sur une basse bien présente. La guitare est puissante et plus que fournie de riffs sauvages et innovateurs. Le tout est swinguant. On tape le pied et les rythmes se succèdent entre rock, funk et punk plus ancien. Les textes sont politisés et assez radicaux. Tout cela n’est peut-être plus aux goûts du jour mais que c’est bon d’écouter un groupe audacieux et réfléchi.

C’est donc un beau coup de chapeau réussi par Jon King (chant), Andy Gill (guitare), Dave Allen (basse) et Hugo Burnham (batterie) qui, 27 ans après leur célèbre album Entertainment, refont surface. Revenir avec de tels titres c’est déjà bien, mais Gang of Four nous propose en plus un second CD avec des remix. Et c’est tout l’intérêt de ce double album car le groupe nous offre là une version plus moderne de leurs opus. C’est du pur bonheur à l’écoute et ça devrait plaire aux amateurs mixeurs et autres amoureux de bonne musique. Non ! Les deux séparations du groupe et les années qui passent n’ont rien enlevé à ce groupe de génies qui a tant influencé et innové.

Ce n’est pas pour rien que Franck Black des Pixies ou même Michael Stipe de R.E.M. ont été marqués par Gang of Four. Ce groupe n’est pas le plus connu des années 80, mais la qualité de leurs titres leur donne une grande valeur dans le monde de la musique. N’est-ce pas le principal à retenir d’eux ? Sincèrement, je vous invite à (re)découvrir Gang of Four, vous ne serez pas déçu.

Zicactu

Liste des titres

:

CD1 :

To Hell With Poverty
Damaged Goods
Natural’s Not In It
Not Great Men
Why Theory ?
Anthrax
Paralysed
What We All Want
Ether
He’d Send The Army
Capital
I Love A Man In A Uniform
At Home He’s A Tourist
We Live As We Dream, Alone

CD2 :

To Hell With Poverty (Go Home Production Remix)
Natural’s Not In It (Ladytron Remodel)
I Love A Man In A Uniform (Yeah Yeah Yeahs Remix)
Ether (Tony Kanal Remix)
At Home He’s A Tourist (The Others Remix)
Not Great Men (Phones Remix)
Anthrax (Faultline Remix)
Damaged Goods (Hot Hot Heat Remix)
Why Theory ? (Amusement Parks On Fire Remix)
Natural’s Not In It (Repackaged By The Rakes)
At Home He’s A Tourist (The Others Alternate Mix)
What We All Want (Dandy Warhols Remix)
Why Theory ? (Amusement Parks On Fire Alternate Remix)