Catégorie : Gérald de Palmas

Gerald de Palmas : La beauté du geste

de_palmas_-_la_beaute_du_geste-fb651
La beauté du geste

Gérald de Palmas

Album CD-2016

Liste des titres

:

Il faut qu’on s’batte
Le jour de nos fiançailles
La beauté du geste
Rose pleure
Bref
Mêmes causes mêmes effets
T’es belle à en crever

Gerald De Palmas : De Palmas

Les clips de Gerald De Palmas : De Palmas


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »765″]






De Palmas
Gerald De Palmas
Album CD – 2013

Liste des titres

:
Serait-il ?
Marlowe
Je me souviens de tout
Les Mots et les Gestes
L’Amant d’Éloïse
Jenny
Flying Away
Forget Your Name
She Said
Better Like This
Like Lovers
Innocent
Jolene

Gerald de Palmas : Sortir

gerald-de-palmas

Sortir

Gérald de Palmas

Album CD-2009 (AZ)

Liste des titres

:

Au Bord De L’Eau  
Dans Une Larme  
Rose  
Mon Coeur Ne Bat Plus  
L’Ange Perdu  
Indemne  
Qui S’Occupe D’Elle  
Fais De Ton Mieux  
Pandora’s Box  
Sous La Pluie  
Sortir

Gerald de Palmas : Live 2002 Gérald de Palmas


Live 2002

Gérald de Palmas

Double album CD – 2002 – Polydor

Liste des titres

:

CD1 :

Elle s’ennuie
Vérité
Rien à faire ensemble
Sans recours
Tellement
Regarde-moi bien en face
Tu finiras toute seule
Comme ça
Tomber
Les lois de la nature

CD2 :

Le gouffre
Mary Jane
Sur la route
Déjà
Si tu veux
Une seule vie
J’en rêve encore
Trop tard

Gerald de Palmas : Un homme sans racines


Un homme sans racines

Gérald de Palmas

Album CD – 2004 – Polydor

Liste des titres

:

Plus d’importance
Elle danse seule
Au paradis
Un homme sans racines
Elle habite ici
Dans la cour
Encore une fois
Dans mon rêve
Faire semblant
Je ne tiendrai pas
Silverado

Gerald de Palmas : Les lois de la Nature


Les lois de la Nature

Gérald de Palmas

Album CD – 1997 – Polydor

Liste des titres

:

Comme ça
Les lois de la Nature
Mary Jane
La seule qui sait
Ma sirène
Laisse-moi te dire
Johnny & Joe
Donneurs de leçons
La plaine
Six heures
Rester calme
… Comme ça

Gerald de Palmas : La dernière année


La dernière année

Gérald de Palmas

Album CD – 1995 – Polydor

Liste des titres

:

Sans recours
Sur la route
Si j’étais vous
Comme une ombre
Vérité
A peine de la peine
Mon alter ego
La malédiction
La dernière année
Ici ou ailleurs
Le jour viendra
Sans recours (version acoustique)
Black or white
Sur la route (version acoustique)

Gerald de Palmas : Marcher dans le sable

Marcher dans le sable

Gérald de Palmas

Album CD – 2000 – Polydor

Avec Marcher dans le sable, Gérald de Palmas s’inscrit définitivement parmi les personnages incontournables de la chanson française. Auteur et compositeur de tous les titres, sauf trois dont la paternité des textes revient à Goldman, Le Forestier et Nativel (grand-père de l’artiste et dont le texte est d’une grande poésie), de Palmas nous présente un album très digeste mais consistant et savoureux dès la première minute d’écoute.

La musique est bien ficelée, sans virtuosité ni originalité particulière si ce n’est quelques notes remarquables au slide dans Tomber. Les arrangements sont très conventionnels. La créativité musicale de l’artiste se remarque essentiellement dans ses riffs à la guitare acoustique, nombreux et splendides, qui donnent aux différents titres une véritable âme.

Les thèmes abordés sont presque exclusivement ceux des « relations entre sexes » (le terme « chanson d’amour » convenant mieux à Frédéric François et Frank Michaël), le dépit amoureux, la confiance, … Bref, des thèmes comparables à ceux de Miossec, la provocation en moins: « Rien ne doit jamais te forcer à rester », « Tu finiras toute seule », « Il n’y a rien que tu ne saches déjà, c’est pour un rien que tu te fâches, crois-moi », « Nous n’avons rien à faire ensemble mais seul je m’ennuie, reste encore une nuit ».

Les textes sont très bien écrits et ceux de Goldman et Le Forestier n’ont rien de supérieur aux autres qui mériteraient qu’on s’y attarde. De Palmas parvient à évacuer de ses textes toute connotation ringarde, ce qui est assurément une caractéristique des grands auteurs français. Personnellement, je ne vois pas ce qu’on pourrait trouver chez Eagle-Eye Cherry ou Patrick Fiori qui ferait défaut à De Palmas.

Il s’agit d’un album très bien fait à tout point de vue et très agréable à écouter, homogène et classique (dans le sens où de Palmas n’a pas la prétention de faire n’importe quoi au nom de la « créativité artistique »). A mettre entre toutes les oreilles, sauf peut-être celles des fervents défenseurs de textes anglais vides de sens.

zicactu.com

Liste des titres

:

Une seule vie
J’en rêve encore
Tomber
Regarde-moi bien en face
Tellement
Tu finiras toute seule
Rien à faire ensemble
Déjà
Je te pardonne
Le gouffre
Trop tard
Si tu veux

Gérald de Palmas

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »184″]



Biographie de Gerald de Palmas

de-palmas

Révélé en 1994 par le tube Sur la route, Gérald De Palmas continue de nous ravir avec un style original, entre blues et rock. Sa voix chaleureuse et sa guitare acoustique sont autant d’atouts pour cet homme discret et talentueux dont le dernier album, Marcher dans le sable, confirme le talent.

Les îles

Né à Saint Denis de la Réunion, en plein océan indien, le 14 octobre 1967, Gérald grandit tranquillement, entouré de sa soeur Catherine et de ses parents, d’origine bretonne et réunionnaise.

Lorsqu’il a dix ans, la famille quitte la Réunion pour s’installer à la métropole, à Aix-en-Provence. Nous sommes en 1977, en pleine effervescence musicale: punk, ska, reggae et new wave se métissent et bercent l’adolescence de Gérald, plutôt orienté vers le ska.

Il se lance alors avec passion dans la guitare et la basse. Ses études s’en ressentent, mais s’il échoue au baccalauréat, il devient en revanche un guitariste doué.

Premier groupe: Max et les Valentins

Avec deux amis, Edith et Jean-Louis, il fonde Max et les Valentins. Le jeune groupe joue beaucoup sur scène et enregistre même quelques 45 tours. Alors que le trio rencontre Étienne Daho qui les prend sous son aile, Gérald décide de mener une carrière solo.

Il se fait désormais appeler De Palmas, du nom de jeune fille de sa mère et quitte la Provence pour Paris en 1988. Le trio Max et les Valentins, devenu Les Valentins connaîtra un succès durable. Quant à Gérald, la gloire attendra. On le voit alors beaucoup dans les studios d’enregistrement, prêtant son talent sur les disques des autres. Il faut attendre 1994 pour que l’on parle enfin de lui.

Sur la route…

C’est en effet cette année-là que ce fan de Robert Palmer et de Stevie Wonder écrit et enregistre son premier album: La dernière année. Le succès de son premier extrait, Sur la route, est phénoménal.

Gérald devient soudain très médiatique. Il enchaîne les télés, les radios, et les concerts, notamment en première partie du groupe Texas, groupe dont il se sent très proche musicalement. Une Victoire de la Musique la même année confirme l’engouement du public et de la profession pour le jeune chanteur.

Le silence

De Palmas ne parvient cependant pas à rester au sommet de la vague. Eloigné de la scène pour se consacrer à sa famille (il se marie et devient papa d’un petit Victor en février 1996), le chanteur tombe aussi en panne d’inspiration.

Son deuxième album, Les lois de la nature, ne sort qu’en 1997 et ne profite pas de la médiatisation qui suivit la sortie de Sur la route. Cet album passe d’ailleurs inaperçu.

Mais si le succès le fuit un peu, rien n’empêche le chanteur d’être sollicité par la profession. Ainsi participe-t-il dès 1996 à des oeuvres humanitaires avec Les Enfoirés. Ensemble, Solidays, (organisme luttant contre le SIDA) et les Enfoirés sont autant de liens entre Gérald et un public attentif à sa musique.

Le salut

Le salut viendra d’ailleurs, d’un certain Jean-Jacques Goldman… C’est en effet le faiseur de tubes JJG, qui, à la demande de Gérald, écrit J’en rêve encore. Encouragé par ce superbe titre, et motivé par Le Forestier (il écrit Tomber pour Gérald), De Palmas reprend espoir et se lance dans le travail.

Le résultat est superbe: Marcher dans le sable, troisième album sorti fin 2000, le pousse à nouveau au sommet des ventes de disques. De promos en tournées, de la France au Québec, De Palmas récolte les fruits d’une longue attente et d’un travail passionné.

Frôlant le million d’exemplaires vendus, Marcher dans le sable est élu meilleur album francophone aux derniers NRJ Music Awards de janvier 2002. La grande Céline Dion enregistre même une version personnelle de Tomber qui paraît sur son dernier album en mars 2002.

A trente cinq ans, Gérald De Palmas est encore l’homme d’un tube, Sur la route. Mais les années jouent en sa faveur et chaque extrait de son dernier album (J’en rêve encore, Tomber, Je n’ai qu’une seule vie, …) laissent présager un avenir radieux.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Gerald de Palmas

Albums
2016 La beauté du geste
2013 De Palmas
2009 Sortir
2004 Un homme sans racine
2003 Live 2002
2001 Marcher dans le sable
1997 Les lois de la nature
1990 La dernière année




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]
[/cherry_col]

[/cherry_row]