Catégorie : Hubert-Félix Thiéfaine

Hubert Felix Thiefaine : Stratégie de l’inespoir


Stratégie de l’inespoir
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 2014

Liste des titres

:
En remontant le fleuve Écouter
Angelus
Fenêtre sur desert
Strategie de l’inespoir
Karaganda (camp 99)
Mytilene island
Resilience zéro
Lubies sentimentales
Amour desaffecte
Mediocratie
Retour a celingrad
Toboggan
Pere et fils

Hubert Felix Thiefaine : Suppléments De Mensonge

Les clips de Hubert Felix Thiefaine : Suppléments De Mensonge


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »496″]






Suppléments De Mensonges
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 2011

Liste des titres

:
La Ruelle Des Morts
Fièvre Resurrectionnelle
Trois Poèmes Pour Annabel Lee
Garbo XW Machine
Petit Matin 4.10 Heure d’Eté
Compartiment C Voiture 293 (Edward Hopper1938)
Infinitives Voiles
Ta Vamp Orchidoclaste
Lobotomie Sporting Club
Les Ombres Du Soir
Quebec November Hotel
Les Filles Du Sud

Hubert Felix Thiefaine : Amicalement blues








Amicalement blues
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 2007 – RCA

Liste des titres

:
Avenue de l’amour
Emeute émotionnelle
Amant sous contrôle
Strindberg 2007-10-02
L’appel de la foret
Les douceurs de la vengeance
Distance
Rendez-vous au dernier carrefour
Spécial ado sms blues
Photographie d’un rêveur
Your terraplane
Juste avant l’enfer
Le vieux bluesman

Hubert Felix Thiefaine : Scandale mélancolique

Les clips de Hubert Felix Thiefaine : Scandale mélancolique


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »494″]






Scandale mélancolique
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 2005 – Sony BMG Music Entertainment France

Artiste à part, véritable poète décalé, Hubert-Félix Thiéfaine vient d’une autre planète. Exigeant envers lui-même, il ne s’autorise jamais un projet mou, un disque fade. Impliqué sans concession dans le processus de création de l’artiste, Thiéfaine s’offre entièrement, c’est-à-dire brutalement et sans faux-fuyants.

Son univers, pas toujours évident à appréhender ou à intégrer, recèle une myriade de métaphores et de sons gais et glauques à la fois. Un désert pour ses détracteurs mais une forêt luxuriante pour ses inconditionnels. Son style engagé est indéfinissable mais, paradoxalement, reconnaissable entre tous.

Avec Scandale Mélancolique, Thiéfaine accouche enfin d’un successeur à Défloration 13 (2001), album avant-gardiste, élégamment balancé entre électronique et trip hop mais qui, par sa difficulté d’accès, ne connut qu’un succès mitigé.

Après une tournée acoustique en 2004, Thiéfaine, cinquante-sept ans au compteur, revient cette fois avec treize chansons d’une pop rock audacieuse, appuyée par des textes dont lui seul possède le secret. Derrière des accords souvent légers et entraînants, il maintient le cap en travaillant sa voix en profondeur. L’équilibre est donc fragile entre ombre et lumière, entre le ténébreux Thiéfaine acide et mordant et le Thiéfaine, coeur lourd et regard un chouïa moins catégorique sur la société actuelle.

Plus ouvert, notamment par le biais de collaborations discrètes ou plus apparentes mais toujours fructueuses (la ligne de banjo de M sur Libido Moriendi, le duo avec Cali sur Les Gynécées, l’apparition d’Elista sur Télégramme 2003, hommage appuyé à Bertrand Cantat), Scandale Mélancolique paraît plus accessible. Entre renoncement et apaisement, Thiéfaine s’applique comme dans Scandale Mélancolique, varie les ambiances et donne la leçon à la variété française.

Loin de la crainte qu’il inspire toujours un peu, Hubert-Félix finit par se lâcher et ne rappelle plus personne à l’ordre, laissant à chacun le soin de choisir sa route. La sienne ne sera jamais une longue ligne droite ni un long fleuve tranquille. Mais sa sincérité loufoque et ce goût pour la prose rejoignent finalement Bashung au panthéon de la chanson. Bel album et la promesse que le crépuscule du géant vaudra le détour.

zicactu.com

Liste des titres

:

Libido Moriendi
Scandale mélancolique
Gynécées
Confession d’un never been
Le jeu de la folie
Last Exit to Paradise
L’étranger dans la glace
Les jardins sauvages
Télégramme 2003
Loin des temples en marbre de lune
La nuit de la Samain
When Maurice Meets Alice
That Angry Man On The Pier

Hubert Felix Thiefaine : Eros über alles







Eros über alles
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1988 – CBS

Liste des titres

:
Was ist das rock’n’roll
Je ne sais plus quoi faire pour te décevoir
Amants destroy
Pulque, mezcal y tequila
Septembre rose
Syndrome albatros
Droïde song
Je suis partout

Hubert Felix Thiefaine : Soleil cherche futur








Soleil cherche futur
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1982 – CBS

Liste des titres

:
Soleil cherche futur
Lorelei sebasto Cha
Autoroutes jeudi d’automne
4-Ad orgasmum aeternum
Les dingues et les paumés
Exit to Chatagoune-Goune
Rock joyeux
Solexine et ganja

Hubert Felix Thiefaine : Dernières balises avant mutation








Dernières balises avant mutation
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1981 – CBS

Liste des titres

:
113ème cigarette sans dormir
Narcisse 81
Mathématiques souterraines
Taxiphonant d’un pack de Kro
Scènes de panique tranquille
Cabaret Sainte-Lilith
Photographie tendresse
Une fille au rhésus négatif
Exil sur planète-fantôme
Redescente climatisée

Hubert Felix Thiefaine : Météo für nada








Météo für nada
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1986 – CBS

Liste des titres

:
Dies olé sparadrap Joey
Zone chaude, môme
Precox éjaculator
Narine narchande
Affaire Rimbaud
Bipède à station verticale
Sweet amanite phalloïde queen
Diogène série 87
Errer humanum est

Hubert Felix Thiefaine : Chroniques bluesymentales








Chroniques bluesymentales
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1990 – TriStar Music

Liste des titres

:
Demain les kids
Pogo sur la deadline
Un automne à Tanger (Antinous Nostalgia)
Caméra terminus
542 lunes et 7 jours environ
Zoo zumains zébus
Portrait de femme en 1922
Misty dog in love
Villes natales et frenchitude

Hubert Felix Thiefaine : Autorisation de délirer








Autorisation de délirer
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1979 – Sterne

Liste des titres

:
La vierge au Dodge 51
Court-métrage
La môme Kaléidoscope
L’homme politique, le roll-mops et la cuve à mazout
Variations autour du complexe d’Icare
Enfermé dans les cabinets
La queue
Dernière station avant l’autoroute
Rock-autopsie
Autorisation de délirer
Alligators 427

Hubert Felix Thiefaine : Tout corps vivant branché sur le secteur…








Tout corps vivant branché sur le secteur…
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1978 – CBS

Liste des titres

:
L’ascenseur de 22h43 (1e partie)
La fin du Saint-Empire Romain-Germanique
Je t’en remets au vent
La maison Borniol
La cancoillotte
L’ascenseur de 22h43 (2e partie)
Première descente aux enfers par la face Nord
22 mai
La dèche, le twist et le reste
La fille du coupeur de joints
Le chant du fou

Hubert Felix Thiefaine : Fragments d’hébétude







Fragments d’hébétude
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1993 – TriStar Music

Liste des titres

:
Crépuscule – Transfert
Les mouches bleues
Est-ce ta première fin de millénaire ?
Bruit de bulles
Fin de partie
Animal en quarantaine
Série de 7 rêes en crash position
Juste une valse noire
Paranoid game
Maalox Texas Blues
La terre tremble
Une provinciale de petite bourgeoisie
Encore un petit café
Terrien, t’es rien

Hubert Felix Thiefaine : De l’amour, de l’art ou du cochon








De l’amour, de l’art ou du cochon
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1980 – Sterne

Liste des titres

:
Psychanalyse du singe
Groupie 89 turbo 6
L’amour mou
Scorbut
Comme un chien dans un cimetière
De l’amour, de l’art ou du cochon ?
L’agence des amants de Madame Müller
Vendôme Gardénal snack

Hubert Felix Thiefaine : La tentation du bonheur

Les clips de Hubert Felix Thiefaine : La tentation du bonheur


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »495″]





La tentation du bonheur
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1996 – Sony France

Liste des titres

:
24 heures dans la nuit d’un faune
Critique du chapitre 3
La nostalgie de Dieu
Orphee nonante-huit
Tita Dong-Dong Song
Sentiments numériques revisités
Mojo – dépanneur TV (1948-2023)
Copyright Apero Mundi
Psychopompes : Métempsychose & Sportswear
Des adieux
La philosophie du chaos
La nostalgie de Dieu (Version Unplugged)

Hubert Felix Thiefaine : Défloration 13








Défloration 13
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 2001 – Epic

Liste des titres

:
Une ambulance pour Elmo Lewis
Quand la banlieue descendra sur la ville
Le Touquet juillet 1925
Also sprach Winnie l’ourson
Guichet 102
Joli mois de mai de Marie
Camélia huile sur toile
Parano-safari…
Eloge de la tristesse
Routes et déroutes + croisements
Les fastes de la solitude

Hubert Felix Thiefaine : Alambic / Sortie Sud








Alambic / Sortie Sud
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1984 – CBS

Liste des titres

:
Stalag-Tilt
Whiskeuses Images Again
Nyctalopus Airline
Femme de Loth
Buenas Noches, Jo
Un vendredi 13 à 5 h
Chambre 2023 (et des poussières).

Hubert Felix Thiefaine : Le bonheur de la tentation


Le bonheur de la tentation
Hubert-Félix Thiéfaine
Album CD – 1998 – Sony Music

Liste des titres

:
Retour vers la Lune noire
La ballade d’Abdallah Geronimo Cohen
Empreintes sur négatif
Méthode de dissection du pigeon à Zone-La-Ville
Dans quel état terre
Bouton de rose
27eme heure : suite faunesque
Eurydice Nonante Sept
Le chaos de la philosophie
Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot coupable
Final Abdallah

Hubert-Félix Thiéfaine

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »170″]

Biographie de Hubert Felix Thiefaine


Chanteur et poète, inventeur de mots, créateur de sons, Hubert-Félix Thiéfaine véhicule l’image du troubadour moderne. Il sillonne le paysage musical francophone loin des médias et traîne avec lui une réputation d’esthète et de guerrier provocateur.

Depuis vingt-cinq ans, sa prose habille intelligemment un rock original, entre loufoquerie et romantisme noir. De Comme un chien dans un cimetière à Défloration 13, Thiéfaine rentre peu à peu dans la légende.

Sombre Jura

Avant-dernier d’une famille de six enfants, Hubert-Félix voit le jour à Dole au coeur du Jura, le 21 juillet 1948. Sombre Jura de l’après-guerre au sein duquel le chanteur passe une enfance triste et difficile.

Déjà mélancolique, rêveur et solitaire, son faible engouement pour le travail et la discipline scolaire le mène droit au séminaire, en pension (en prison ?!). Mis à l’écart, il forge là sa personnalité hors du commun et s’enivre d’écriture et de musique.

Ses premiers mots ont les sonorités décalées de ses futures oeuvres. A dix-sept ans, il forme ses premiers groupes, inspirés par Dylan ou Léo Ferré, et prend à vingt ans la poudre d’escampette, le bac en poche. Direction Besançon, la faculté de Droit. Premières évasions…

Besançon-Paris

Convaincu de sa nécessité de fuir la vie modèle (études-travail-vie rangée), H-F emprunte les chemins de traverse. Ses quelques expériences musicales avec son ami Tony Carbonare ne lui suffisent plus, parce qu’elles sont sans lendemain, comme des amours inachevées.

Après un service militaire avorté (il est exempté), guitare sur le dos, il quitte le Doubs pour Paris en 1971, certain qu’il a une carte à jouer. Deux années durant, il alterne les stages bidon, les petits métiers faciles, profitant de son temps libre pour écrire un roman et un spectacle musical.

Ce dernier s’intitule Comme un chien dans un cimetière et verra finalement le jour en 1973 dans les petits clubs et les cabarets de la région parisienne. Mais si le public commence à apprécier le jeune chanteur, ses textes déconcertants et son allure provinciale ne convainquent aucun éditeur. Bredouille et malade, Hubert quitte Paris en 1976 pour son Jura natal.

Machin

C’est finalement là que se fera le déclic, dans un salvateur retour aux sources. Il rencontre le groupe Machin, composé de quatre hurluberlus et dans lequel joue son ami Tony. Il les rejoint quelques temps sur scène. Machin correspond tout à fait à l’état d’esprit de Thiéfaine, cultivant déguisement, insolence et humour noir.

Une attitude de scène que gardera longtemps le chanteur, n’hésitant pas à se costumer comme sur la pochette de son troisième album De l’amour, de l’art ou du cochon ?

Pour l’heure, Hubert signe son premier contrat chez Sterne et sort en 1978 son premier album aux ventes confidentielles: Tout corps vivant sur le secteur étant appelé à s’émouvoir… En deux ans et trois albums, Thiéfaine obtient un succès d’estime. Radios et journaux spécialisés le sollicitent et ses premiers concerts attirent un public curieux de voir s’étendre le phénomène.

L’envol du poète

Puis tout va très vite. Son album Dernières balises obtient un disque d’or et lance la machine Thiéfaine. Sa poésie et sa musique décalées créent la surprise dans le milieu du rock. Intellectualisé (et marginalisé) par certains médias, il rentre dans la catégorie particulière des chanteurs à texte, empêchant ainsi son oeuvre de sombrer sous une popularité éphémère.

Assurément, son art s’inscrit dans le solide, le durable, le beau. De l’Olympia à Bobino, la foule venue lui rendre hommage le confirme. Désormais rien n’arrête sa carrière. Le chanteur aux allures de poète maudit devient prolifique et enchaîne les albums: Alambic sortie sud, Meteo für Nada, ou encore Eros über alles sont autant de chefs-d’oeuvre incontestés.

De nombreux « tubes » marquent les esprits de ces vingt dernières années de leur signature si particulière: La fille du coupeur de joints, Loreleï Sebasto Cha, Sweet Amanite Phalloïde Queen ou encore Les dingues et les paumés, Groupie 89 turbo6, Zone chaude môme, La vierge au Dodge 51.

Scènes privées

Pourtant timide et introverti, Hubert-Félix trouve son bonheur sur scène, à la rencontre de son public. Les tournées le mènent dans toute la France et durent parfois plus d’un an. Les plus grandes salles de spectacle l’accueillent à guichets fermés (le Zénith, l’Olympia, …) et ses apparitions dans les festivals sont autant de moments privilégiés (Bourges, Nyon, …).

Reconnu et rarement décrié, il inspire le respect et les journalistes se penchent sur la vie de cet homme attachant et trouble: une biographie de Pascale Bigot paraît dans les années 80 aux prestigieuses éditions Seghers et le magazine Chorus, bible de la chanson francophone, lui consacre de nombreux articles.

Ayant trouvé le juste équilibre entre vie publique et vie privée (il a deux enfants, Hugo et Lucas, nés en 1986 et 1993), Thiéfaine construit discrètement et durablement une oeuvre solide et attachante. Parce que chacun de ses albums a un véritable sens artistique et nécessite un travail d’écoute et d’appropriation, cet artisan des mots est devenu un auteur fascinant et inclassable.

Son treizième album, Défloration 13, paru en 2001, est accueilli comme un nouveau chef-d’oeuvre, sans défaut et sans âge. A la manière d’un Murat qui refuserait toute concession aux contraintes du système, Thiéfaine s’enorgueillit d’appartenir au cercle restreint des grands artistes de la francophonie.

Son oeuvre singulière et colorée traverse les années sans prendre une ride tant son ironie et sa quête inespérée du langage en font un modèle du genre.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Hubert Felix Thiefaine

Albums

2014 Stratégie de l’inespoir
2011 Suppléments De Mensonge
2007 Amicalement blues
2005 Scandale mélancolique
2001 Défloration 13
1998 Le bonheur de la tentation
1996 La tentation du bonheur
1993 Fragments d’hébétude
1990 Chroniques bluesymentales
1988 Eros über alles
1986 Météo für nada
1984 Alambic / Sortie Sud
1982 Soleil cherche futur
1981 Dernières balises avant mutation
1980 De l’amour, de l’art ou du cochon
1979 Autorisation de délirer
1978 Tout corps vivant branché sur le secteur…

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]