Catégorie : Khaled

Khaled : C’est la vie


C’est la vie

Khaled

Album CD – 2012

Liste des titres

:

C’Est La Vie
Hiya Hiya
Encore Une Fois
Ana Âacheck
Dima Labess
Elle Est Partie
Laila
Andalucia
El Harraga
Bab Jenna
Wili Wili
Samira

Khaled : Liberté


Liberté

Khaled

Album CD – 2009

Liste des titres

:

Hiya Ansadou Intro
Hiya Ansadou
Raikoum Intro
Raikoum
Ya Bouya Kirani
Gnaoui
Zabana
La Liberté Intro
La Liberté
Soghri
Sidi Rabbi
Yamina Intro
Yamina
Papa
Sbabi Ntya
Ya Minoun Intro
Ya Minoun
KM Même Pas Fatigués

Khaled

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »112″]

Biographie de Khaled

khaledC’est le 29 février 1960 que Khaled, de son vrai nom Hadj Brahim Khaled, naît à Sidi-El-Houari, dans la banlieue d’Oran, en Algérie. Fou de musique, il commence par écouter Elvis Presley puis Johnny l’une des stars du yé-yé. Il est aussi particulièrement fan de Dalida et de musique marocaine…

Son père, garagiste, n’a pas spécialement envie qu’il prenne cette voie, surtout quand il apprend que Khaled chante à son insu dans des mariages avec le groupe Cinq Etoiles ou qu’il fait le tour des clubs interdits aux mineurs avec des reprises d’Enrico Macias !

Cheb

Son premier 45 tours, Trig El Lici (littéralement « Sur la route du lycée ») paraît alors qu’il n’a que seize ans sous le nom de Cheb Khaled. Gros succès même si le jeune homme n’en retire aucun dividende, vivant de petits boulots comme garçon de café ou cordonnier. Il devient vite chef de file des « chebs » (jeunes) algériens, étant l’un des premiers ambassadeurs du raï et n’hésitant pas à briser quelques tabous en parlant d’amour, de filles, d’alcool et de liberté dans ses chansons !

Trois ans plus tard, c’est une star dans tout le pays et la jeunesse bourgeoise, surnommée « Tchi Tchi », le porte aux nues. Mais des éditeurs peu scrupuleux profitent aussi de sa naïveté pour mettre sur le marché des dizaines d’enregistrements à son nom. On en trouve jusqu’à Barbès, quartier parisien à dominante musulmane. Ce qui fait qu’après cinq réels disques, Cheb Khaled n’a toujours pas un sou en poche et rêve d’un meilleur destin.

Kutché

Cheb Khaled débarque en France en 1986. Il commence par se produire lors d’un festival de raï à Bobigny, près de Paris et y rencontre son futur manager, Djilali Ourak. Il lui permet de publier Hada Raïkoum, déjà paru en Algérie, puis de partir en tournée. Deux ans s’écoulent avant que Khaled n’enregistre Kutché, son premier disque réalisé en France et produit par Martin Meissonnier, spécialisé dans la world music.

Khaled laisse tomber le « Cheb » de son pseudonyme et part à la conquête du monde. Il sillonne l’Europe, passe au Japon et représente la chanson francophone lors du World Summer Festival de New York en 1991.

Didi

Au moment où son pays natal sombre dans le chaos à travers la montée de l’islamisme, il prône la tolérance et les valeurs traditionnelles du Coran. Un message qui trouve un large en écho en 1992 avec un nouvel album intitulé Khaled.

Mis en boîte entre Bruxelles et Los Angeles, cet album comprend le tube Didi qui se classe en tête des ventes et le fait découvrir au grand public. Un titre qui est aussi n°1 en Israël, en Égypte, en Arabie Saoudite et en Inde ! Dans ce disque en langue arabe, vendu à un million et demi d’exemplaires dans le monde, Khaled rend aussi hommage à Oran avec Wahrane.

César

En 1994, Khaled reçoit un César pour la bande originale du film 1,2,3 Soleils de Bertrand Blier. En 1995, il obtient la Victoire de la Musique dans la catégorie « artiste francophone de l’année » et s’attire la sympathie de tout le métier.

Khaled ne cache pas non plus ses idées anti-islamistes et ne remet plus trop les pieds en Algérie. Il crée avec le chanteur berbère Idir l’association « Algérie la vie » et organise un grand concert de soutien le 22 juin 1995, au Zénith de Paris. Salle comble.

Aïcha

C’est Jean Jacques Goldman qui écrit pour lui Aïcha, en 1996. Un single qui est un nouveau gros tube et grâce auquel il décroche un an plus tard une nouvelle Victoire de la Musique (chanson de l’année). Ce titre en français est tiré de l’album Sahra, enregistré entre la France, Los Angeles et la Jamaïque ! Khaled réussit un autre carton avec le titre Le jour viendra composé aussi par Goldman. On note également un duo entre Khaled et IAM sur la chanson Oran – Marseille.

1,2,3 Soleils

Sa tournée franco-européenne est un triomphe et après une parenthèse cinématographique (100% Arabica) en 1997, il se produit devant quinze mille personnes en délire pour la soirée « 1,2,3 Soleils ». Avec lui, ce soir là à Bercy, Faudel et Rachid Taha. Ce concert exceptionnel du 26 septembre 1998 est gravé en CD et DVD.

Khaled multiplie alors les apparitions dans divers festivals, rentre en Algérie pour régler quelques problèmes juridiques avant de mettre en boîte Kenza, du nom de sa seconde fille. Il y reprend Imagine de John Lennon en duo avec la chanteuse israélienne Noa. Beau message d’amitié et de tolérance… Il la chantera avec elle en 2002, dans le cadre somptueux du Colisée, à Rome. Goldman lui offre deux nouvelles compositions et Khaled découvre de nouveaux horizons comme le Brésil !

Alger

Le 14 novembre 2000 est une date historique puisque Khaled donne son premier concert à Alger depuis près de vingt ans ! Il doit en revanche annuler sa tournée prévue aux États-Unis en 2001 en raison des attentats du 11 septembre.

Son dernier album en date, Ya-Rayi, paraît en 2004 alors qu’il est dans l’actualité pour de sombres histoires de pension alimentaire impayée.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Khaled

Albums

2012 C’est La Vie
2009 Liberté
2004 Ya-Rayi
2001 Ya Taleb
1999 Kenza
1999 1 2 3 Soleils
1997 Sahra
1993 N’ssi N’ssi
1992 Khaled

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Khaled : Ya-Rayi


Ya-Rayi

Khaled

Album CD – 2004

Liste des titres

:

Mani Hani
Ya-Rayi
Zine Zina
El-H’mam
Lemen
Yema Yema
Ya Galbi
H’mama
Ensa El Hem
Hagda
El Ghira
El-H’mam

Khaled : Ya Taleb


Ya Taleb

Khaled

Album CD – 2001

Liste des titres

:

Ya Taleb
Biya Dek El Mor
Lila Oven Har
Ya El Mima
Ha Djedek
Ya Mina
Serbi Serbi
La Camel
Koubou Koubou
Ana Bia Taxi

Khaled : 1 2 3 Soleils


1 2 3 Soleils

Khaled

Album CD – 1999

Liste des titres

:

Khalliouni Khalliouni
Menfi
Eray
N’ssi N’ssi
Ida
Baida
Omri
Voila Voila
Indie
Chebba
Sahra
Madeeh
Wahrane Wahrane
Les Ailes
La Camel
Abdel Kader
Bent Sahra
Aicha
Tellement N’brick
Didi
Ya Rayah
Daiman
Comme D’habitude

Khaled : Kenza


Kenza

Khaled

Album CD – 1999

Liste des titres

:

Aalach Tloumouni
El Harba Wine
C’est La Nuit
Imagine
Trigue Lycee
E’dir E’sseba
Ya Aachkou
Melha
Raba-Raba
El Bab
El Aadyene
Gouloulha-Dji
Mele H’bibti
Derwiche Tourneur
Leili

Khaled : Sahra


Sahra

Khaled

Album CD – 1997

Liste des titres

:

Le Jour Viendra
Sratli
Oran Marseille
Hey Ouedi
Mektoubi
Haya Haya
Wahrane Wahrane
Ki Kounti
Walou Walou
Ouelli El Darek
Lillah
Detni Essekra
Oran Marseille
Aicha
Sahra

Khaled : N’ssi N’ssi


N’ssi N’ssi

Khaled

Album CD – 1993

Liste des titres

:

Serbi Serbi
Kebou
Adieu
Chebba
Les Ailes
Alech Taadi
Bakhta
N’ssi N’ssi
Zine A Zine
Abdel Kader
El Marsem

Khaled : Khaled


Khaled

Khaled

Album CD – 1992

Liste des titres

:

Didi
El Arbi
Wahrane
Ragda
El Ghatli
Liah Liah
Mauvais Sang
Braya
Ne M’en Voulez Pas
Sbabi
Harai Harai