Catégorie : Robbie Williams

Robbie Williams : Heavy Entertainment Show

Les clips de Robbie Williams : Heavy Entertainment Show


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »785″]






Heavy Entertainment Show
Robbie Williams
Album CD – 2016

Liste des titres

:
The Heavy Entertainment Show
Party Like a Russian
Mixed Signals
Love My Life
Motherfucker
Bruce Lee
Sensitive
David’s Song
Pretty Woman
Hotel Crazy
Sensational
When You Know
Time on Earth
I Don’t Want to Hurt You
Best Intentions
Marry Me

Robbie Williams : Swings Both Ways

Les clips de Robbie Williams : Swings Both Ways


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »784″]






Swings Both Ways
Robbie Williams
Album CD – 2013

Liste des titres

:
Shine My Shoes
Go Gentle
I Wan’na Be Like You
Swing Supreme
Swings Both Ways
Dream A Little Dream
Soda Pop
Snowblind
Puttin’ On The Ritz
Little Green Apples
Minnie The Moocher
If I Only Had A Brain
No One Likes A Fat Pop S

Robbie Williams : Take The Crown

Les clips de Robbie Williams : Take The Crown


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »787″]






Take The Crown
Robbie Williams
Album CD – 2012

Liste des titres

:
Be A Boy
Gospel
Candy
Different
Shit On The Radio
All That I Want
Hunting For You
Into The Silencee
Hey Wow? Yeah Yeah
Not Like The Others
Losers

Robbie Williams : In and out of consciousness – Greatest hits 1990 – 2010

In and out of consciousness – Greatest hits 1990 – 2010

Robbie Williams

Triple album CD-2010 (EMI)

Liste des titres

:
Shame Robbie Williams and Gary Barlow 
Heart And I Robbie Williams
Morning Sun Robbie Williams  
You Know Me Robbie Williams
Bodies Robbie Williams 
She’s Madonna (Radio Edit) Robbie Williams and Pet Shop Boys
Lovelight Robbie Williams  
Rudebox (Clean Radio Edit)   
Sin Sin Sin (Single Version)  
Advertising Space   
Make Me Pure (Edit)  
Tripping (Radio Edit)  
Misunderstood 
Radio
Sexed Up (Radio Edit) 
Something Beautiful (Radio Edit) 
Come Undone (UK Radio Edit)
Feel (Radio Edit)
Mr Bojangles 
I Will Talk And Hollywood Will Listen 
Somethin’ Stupid Robbie Williams and Nicole Kidman 
The Road To Mandalay (Radio Edit)  
Eternity (Radio Edit) 
Let Love Be Your Energy (Edit)  
Supreme
Kids (Radio Edit) Robbie Williams And Kylie Minogue   
Rock DJ  
It’s Only Us 
She’s The One 
Strong  
No Regrets  
Millennium (Radio Edit) 
Let Me Entertain You  
Angels  
South Of The Border  
Lazy Days
Old Before I Die
Freedom (Radio Edit)  
Everything Changes Take That  
Often
Karaoke Star 
Toxic 
My Culture (feat. Robbie Williams and Maxi Jazz) 1 Giant Leap  
Nobody Someday   
Get A Little High 
One Fine Day 
Coffee, Tea & Sympathy
Do Me Now 
The Postcard 
Meet The Stars  
Don’t Stop Talking 
Don’t Say No  
Lonestar Rising  
Lola
The Only One I Know
Elastik  
The Long Walk

Robbie Williams : Reality Killed The Video Star


Reality Killed The Video Star

Robbie Williams

Album CD – 2008

Liste des titres

:

Bodies
Morning Sun
You Know Me
Blasphemy
Do You Mind ?
Last Days Of Disco
Somewhere
Deceptacon
Starstruck
Difficult For Weirdos
Superblind
Won’t Do That
Morning Sun

Robbie Williams : Rudebox

Les clips de Robbie Williams : Rudebox


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »786″]






Rudebox
Robbie Williams
Album CD – 2006 – Chrysalis Records Ltd

Et voici l’Anglais en survêt, notre beau gosse arrogant, de retour dans les bacs. Le voyou au sourire carnassier nous propose aujourd’hui un style dans lequel, paraît-il, il s’est totalement trouvé. Que les fans se rassurent, cela reste du Robbie Williams, cru 2006.

L’artiste est en tout cas bien entouré, les collaborations valant à elles seules le détour: les Pet Shop Boys, William Orbit (célèbre ambianceur), Mark Ranson (DJ/producteur hip-hop, rock) et Joey Negro (DJ garage, house). Cet album contient des reprises toutes aussi impressionnantes: Louise de Human League, et Lovelight de Lewis Taylor, pressenti comme le single de la fin de l’année.

Plus surprenant, une version, à l’anglaise, de la chanson de Manu Chao Bongo Bong / Je ne t’aime plus où Robbie ne crée pas grand-chose mais s’approprie magistralement l’air, le rythme et même les paroles. Sacrilège ou évolution, chacun jugera.

De l’électro actuelle à celle des années 80, en passant par la dance, le hip-hop, l’acid house, la country, le rock indé ou la pop classique, cet album délicieusement commercial emprunte à de nombreux styles musicaux et remixe le tout au goût du jour. Robbie, toujours plaisant et parfait, nous régale de quelques hits de sa composition. Opportuniste ? La question serait de savoir si cet Anglais va, avec cet opus, trouver la clé des États-Unis, pays qui jusqu’ici a toujours boudé le personnage, ses frasques et sa musique.

En tout cas, ici, on l’aime. Et le nouvel album, s’il surprendra ses fans, ne les décevra pas. Ils découvriront avec plaisir de nouveaux aspects de la personnalité musicale de leur chéri. Et pour les autres, un disque à écouter en voiture, une journée de bouchons.

zicactu.com

Liste des titres

:
Rudebox
Viva Life On Mars
Lovelight
Bongo Bong / Je ne t’aime plus
She’s Madonna
Keep On
Good Doctor
The Actor
Never Touch That Switch
Louise
We’re The Pet Shop Boys
Burslem Normals
Kiss Me
The ’80s
The ’90s
Summertime

Robbie Williams : Intensive Care


Intensive Care

Robbie Williams

Album CD – 2005 – Chrysalis Records Ltd

Liste des titres

:

Ghosts
Tripping
Make Me Pure
Spread Your Wings
Advertising Space
Please Don’t Die
Your Gay Friend
Sin Sin Sin
Random Acts Of Kindness
The Trouble With Me
A Place To Crash
King Of Bloke And Bird

Robbie Williams Greatest Hits

GreatestHits_CD1
Robbie Williams Greatest Hits

Robbie Williams

Compilation – 2004 – Chrysalis Records Ltd

Robbie Williams. Voilà a priori un nom peu recommandable auprès des fans de rock pur et dur. Williams, c’est le parfait petit imposteur de la pop commercialisée à outrance: en 2002, il reçut de sa maison de disques un chèque inimaginable de 80 millions de livres pour ses cinq prochains albums !

Mais Robbie Williams, caméléon désinvolte, espiègle et facétieux, excelle dans l’art de manger à tous les râteliers et dans celui de surfer sur la crête de la hype. Sans scrupules mais à dessein et aux dépens de son intégrité artistique, ce businessman chanteur ne doute de rien. Tout en voulant assurer sa crédibilité auprès de ses (très nombreux) fans, il se comporte toujours comme bon lui semble.

Musicalement, Robbie Williams n’a rien inventé… et il ne s’en cache pas. Ses influences sont légion. La filiation avec Oasis saute aux yeux, surtout sur les premiers albums, tendance pop songs endiablées. Sur ses derniers opus, les compositions se veulent plus calmes et posées: on songe alors à la naïveté des ballades… d’Elton John. En concert, cette véritable bête de scène se nourrit des poses et de la comédie de Queen.

Loin des risques artistiques aléatoires dans le milieu de la pop musique, il pompe ses idées à gauche et à droite avant de les recycler en un produit fini ultra policé. Robbie Williams, donc, n’a rien inventé mais voilà: il le fait à la perfection. Force est de lui reconnaître un talent certain: une voix impressionnante, un charisme indéniable, une assurance jamais prise à défaut et une extraordinaire présence sur scène.

Qui sait si, grâce à cette faculté d’adaptation, il ne s’érigera pas en crooner ultime des années à venir ? En attendant, cette compilation retrace à merveille ses années post-boy’s band et ses nombreux « hits » en solo de Angels à Feel en passant par Strong et Millennium.

zicactu.com

Liste des titres

:

Old Before I Die
Lazy Days
Angels
Let Me Entertain You
Millenium
No Regrets
Strong
She’s The One
Rock DJ
Kids
Supreme
Let Love Be Your Energy
Eternity
The Road To Mandalay
Feel
Come Undone
Sexed Up
Radio
Misunderstood

Robbie Williams : Live at Knebworth


Live Summer 2003
Robbie Williams
Album CD – 2003 – Chrysalis Records Ltd

Compilation des meilleures prestations de ses trois jours de concert en Angleterre qui ont à eux seuls rassemblé 375.000 personnes !

Robbie revient non pas avec un nouvel album sous le bras mais avec un live très attendu par ses nombreux fans. Sa tournée estivale européenne ayant déchaîné l’équivalent de 14 Stades de France, le prince Williams se devait d’immortaliser ces moments.

Compilation des meilleures prestations de ses trois jours de concert en Angleterre (qui ont à eux seuls rassemblé 375.000 personnes), cet album réjouira ses fans invétérés et en contentera beaucoup d’autres. Robbie a sorti la grosse artillerie pour cette tournée avec plus de vingt personnes sur scène dont une section de cuivres étonnamment bien intégrée à l’ensemble.

Mais quel est donc le secret de son succès ? Comment fait-il pour provoquer un tel engouement ? Est-ce son énergie débordante ? Son impertinence ? Son accent british ? Chacun vous donnera sa propre raison. Nous choisirons l’énergie pour ce live. Même sans le voir de ses propres yeux, on sent que Robbie se donne à fond et qu’il fait entrer la foule en délire. Il parvient tout de même à faire hurler à des dizaines de milliers de personnes: « Alcohol, yes ! Drugs, bouh ! ».

Alternance de passages à vous remettre en forme un dépressif profond (Let Me Entertain You, We Will Rock You, Kids) et de chansons plus calmes reprises en choeur par le public (She’s The One, Better Man, Angels), ce CD vous fera passer d’excellents moments ou vous donnera tout simplement envie d’aller voir le prochain concert de Robbie Williams.

Et comme Robbie ne fait jamais les choses à moitié, signalons la sortie du DVD live du même concert intitulé What We Did Last Summer. Celui-ci reprend quelques titres en plus et bien sûr l’image, pour ceux qui veulent voir le roi de la pop britannique en action, ce qui ne risque sûrement pas d’être décevant.

zicactu.com

Liste des titres:

Let Me Entertain You
Let Love Be Your Energy
We Will Rock You
Monsoon
Come Undone
Me And My Monkey
Hot Fudge
Mr. Bojangles
She’s The One
Kids
Better Man
Man’s Song
Feel
Angels

Robbie Williams : Sing When You’re Winning


Sing When You’re Winning

Robbie Williams

Album CD – 2000 – Chrysalis

Liste des titres

:

Let Love Be Your Energy
Better Man
Rock DJ
Supreme
Kids
If It’s Hurting You
Singing For The Lonely
Love Calling Earth
Knutsford City Limits
Forever Texas
By All Means Necessary
The Road to Mandalay

Robbie Williams : Swing When You’re Winning


Swing When You’re Winning

Robbie Williams

Album CD – 2001 – EMI

Liste des titres

:

I Will Talk and Hollywood Will Listen
Mack The Knife
Somethin’ Stupid (with Nicole Kidman)
Do Nothing ‘Till You Hear From Me
It Was a Very Good Year (with Frank Sinatra)
Straighten Up and Fly Right
Well Did You Evah? (with Jon Lovitz)
Mr. Bojangles
One For My Baby
Things (with Jane Horrocks)
Ain’t That a Kick in The Head?
They Can’t Take That Away From Me (with Rupert Everett)
Have You Met Miss Jones ?
Me and My Shadow (with Jonathan Wilkes)
Beyond The Sea

Robbie Williams : The Ego Has Landed (USA et Canada)


The Ego Has Landed (USA et Canada)

Robbie Williams

Album CD – 1999 – EMD – Capitol

Liste des titres

:

Lazy Days
Millennium
No Regrets
Strong
Angels
Win Some Lose Some
Let Me Entertain You
Jesus In a Camper Van
Grace
Killing Me
Man Machine
She’s The One
Karma Killer
One of God’s Better People

Robbie Williams : I’ve Been Expecting You


I’ve Been Expecting You

Robbie Williams

Album CD – 1998 – Chrysalis

Liste des titres

:

Strong
No regrets
Millennium
Phoenix From the Flames
Win Some Lose Some
Grace
Jesus in a Camper Van
Heaven From Here
Karma Killer
She’s The One
Man Machine
These Dreams

Robbie Williams : Life Thru a Lens


Life Thru a Lens

Robbie Williams

Album CD – 1997 – Chrysalis

Liste des titres

:

Lazy Days
Life Thru a Lens
Ego A Go Go
Angels
South of the Border
Old Before I Die
One of God’s Better People
Let Me Entertain You
Killing Me
Clean
Baby Girl Window

Robbie Williams : Escapology


Escapology

Robbie Williams

Album CD – 2002 – EMI International

Liste des titres:

How Peculiar
Feel
Something Beautiful
Monsoon
Sexed Up
Love Somebody
Revolution
Handsome Man
Come Undone
Me And My Monkey
Song 3
Hot Fudge
Cursed
Nan’s Song Medley

Robbie Williams

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »199″]

Biographie de Robbie Williams

robbie-williamsLes exégètes se posaient la question depuis fort longtemps déjà. Ils ont enfin trouvé la réponse: oui, il y a bien une vie après les boys-bands. Robbie Williams en est la preuve vivante. La seule peut-être d’ailleurs.

Take That

Nous vous ferons grâce des années Take That, ce boys band anglais au sein duquel le jeune Robbie développe son sens musical et humoristique. Mais comme toutes les belles histoires ont une fin, ce natif de Stoke-on-Trent sent le vent tourner au milieu des années 90 et décide de poursuivre sa carrière en solo, abandonnant à leur triste sort Mark Owen et ses potes, après six ans de vie commune. Il est vrai aussi que la personnalité un tantinet mégalo du sieur Williams supportait de plus en plus mal la compagnie des autres boys, en particulier celle de Gary Barlow.

Bref, notre énergique gaillard se lance tout seul, comme un grand, à l’assaut de l’univers impitoyable du show-biz dès 1995. Enfin, pas vraiment tout seul, car pour assurer ses arrières, il rejoint en tournée le groupe Oasis des frères Gallagher. Au programme: des chansons pop, de la déconnade et de la bière, surtout de la bière d’ailleurs.

Libéré de toutes contraintes vis-à-vis de ses anciens partenaires, il trouve heureusement le temps de composer l’une ou l’autre chanson. Freedom, par exemple, une reprise d’un morceau pop de George Michael, travaillée à la sauce Robbie et signée sous son nouveau label Chrysalis. Résultat: un splendide bide qui ne l’empêche toutefois pas de faire la une de la presse, mais pas vraiment pour ses talents musicaux: à force de faire la teuf, l’énergique Robbie accumule les kilos superflus et fait le désespoir de ses groupies.

Life Thru a Lens

Après quelques cures de désintoxication (alcool et drogue), la star nous revient en 1997 avec un second single: Old Before I Die.

Life Thru a Lens, son premier album, sort la même année. Il marche sur les plates-bandes d’Oasis et de Blur. L’accueil est plus chaleureux, surtout en Grande-Bretagne où le titre Angels est plébiscité.

Suit en 1998 I’ve Been Expecting You, auquel Neil Trennant (Pet Shop Boys) et Neil Hannon (Divine Comedy) collaborent. On y retrouve le titre kitsch Millenium, reprise du thème du James Bond « You Only Live Twice » de John Barry et Leslie Bricusse.

C’est une année faste pour notre bonhomme: il décroche 3 trophées lors des « Brits Awards »: le meilleur clip vidéo (Millenium), le meilleur artiste masculin et le meilleur single (Angels).

Sing When You’re Winning

A la fin de l’été 2000, notre petit frimeur sympathique nous livre un nouvel opus: Sing When You’re Winning. On y retrouve la griffe du maître. En fait, l’extravagant Robbie de l’après Take That n’est pas fondamentalement différent de celui qu’avaient connu ses fans durant les heures de gloire du boys band. De nombreux coups de gueule et un cocktail musical somme toute assez classique: un mix de ballades pop à vous arracher des larmes et de morceaux rock plus hard. C’est sûr: Robbie fait désormais partie du gratin de la brit pop.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Robbie Williams

Albums
2016 Heavy Entertainment Show
2013 Swings Both Ways
2012 Take The Crown
2008 Reality Killed The Video Star
2006 Rudebox
2005 Intensive Care
2004 Robbie Williams Greatest Hits
2003 Live Summer 2003
2002 Escapology
2001 Swing When You’re Winning
2000 Sing When You’re Winning
1999 The Ego Has Landed (USA et Canada)
1998 I’ve Been Expecting You
1997 Life Thru a Lens

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]