Catégorie : Rock

The White Stripes

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


Biographie de The White Stripes

The White Stripes

Meg et Jack White: Frère et soeur mais en réalité ex-époux, mariés en 1996, puis divorcés quatre ans plus tard, en 2000…

Véritable phénomène du début des années 2000, les White Stripes ont en fait pris forme en 1997, à Detroit. Frère et soeur mais en réalité ex-époux, mariés en 1996, puis divorcés quatre ans plus tard, en 2000, Meg et Jack White constituent ce groupe de rock à la recette simple mais diablement efficace.

Construite autour d’une sonorité marquée de blues, leur musique est en fait le fruit d’une collaboration familiale qui date de l’enfance. Lui jouait de la guitare dans le grenier familial tandis qu’elle l’accompagnait à la batterie…

Ces souvenirs d’enfance se retrouvent jusque dans le nom du groupe, inspiré des bonbons rayés à la menthe qu’ils avaient l’habitude d’engloutir petits !

Elephant

Au début, les duettistes se produisent en compagnie de groupes locaux comme Rocket 455 ou les Dirtbombs. Suivent deux singles puis une signature sur un label indépendant californien.

Les White Stripes publient un premier album qui porte leur nom puis De Stijl en 1998. Les tournées qui sont ensuite programmées les confirment au rang de valeurs montantes.

Les critiques sont unanimes pour saluer leur débauche d’énergie sur scène. White Blood Cells, qui sort en 2001, les rapproche un peu plus du statut de stars.

Seven Nation Army

Une notoriété qui va exploser en 2003 avec le quatrième opus du duo: Elephant. Même si les ingrédients sont toujours les mêmes, ce qui implique parfois un air de déjà entendu, le public ne se lasse pas et s’agrandit de jour en jour.

Cela est notamment du au single Seven Nation Army dont la ligne de basse fait le tour du monde. Un album entièrement composé et produit par Jack White, excepté une reprise de Burt Bacharach (I Just Don’t Know What To Do With Myself).

Les mois qui suivent les voient tout autant en tête des ventes qu’en une des journaux. Jack se distingue en frappant à la tête le chanteur des Von Bondies, Meg inspire des créateurs de mode comme Louis Vuitton et les rumeurs de séparation vont bon train !

Les White Stripes assurent toutefois une tournée mondiale, gravée sur le DVD Under Blackpool Lights, qui sort en octobre 2004. Jack collabore aussi avec la chanteuse de country Loretta Lynn.

Le groupe se sépare le 2 février 2011.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The White Stripes

2007 Icky Thump
2005 Get Behind Me Satan
2003 Elephant
2001 White Blood Cells
2000 De Stijl
1999The White Stripes

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Coldplay

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Coldplay

coldplay-viva-coverFormé en 1998, Coldplay est composé de quatre Londoniens de souche: le chanteur, guitariste et pianiste Chris Martin, le bassiste Guy Berryman, le guitariste Jonny Buckland et le batteur Will Champion.

Ces quatre-là se sont rencontrés deux ans plus tôt à l’université. Un premier enregistrement, Safety paraît en 1999. Suit un single, Brothers & Sisters, puis un nouveau maxi Blue Room.

Parachutes

Arrive alors l’année 2000 et la signature chez BMG. En découle un véritable premier album: Parachutes. Celui-ci va immédiatement les parachuter en tête des « charts » du monde entier. Un succès soudain dû en grande partie au single Trouble. Coldplay remporte le Brit Awards de la révélation de l’année.

Un nouveau son pop très mélodique et romantique qui les place d’emblée au même niveau que leurs compatriotes de Radiohead ou Oasis. Un style qui n’est pas non plus sans rappeler celui de feuJeff Buckley !

Clocks

Le groupe retourne en studio en 2002 et y réalise l’excellent A Rush Of Blood To The Head. Ce second opus inclut trois tubes en puissance. Par ordre chronologique de sortie, In My Place, Clocks et The Scientist.

Une tournée mondiale est organisée dans la foulée. Elle passe par la France en 2003 et donne lieu à un album live. Celui-ci est complété par un DVD qui comprend toute une partie documentaire sur les coulisses de ce périple.

En 2004, le quatuor se remet au travail avec son habituel producteur, Kent Nelson, alors que Chris Martin collabore avec la chanteuse de R&B Jamelia et file le parfait amour avec sa femme, l’actrice Gwyneth Paltrow.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Coldplay


Albums

2019 Everyday Life
2015 A Head Full of Dreams
2014 Ghost Stories
2011 Mylo Xyloto
2009 Left Right Left Right Left
2008 Viva La Vida
2008 Prospekt’s March
2005 X & Y
2003 Live 2003
2002 A Rush Of Blood To The Head
2000 Parachutes
2000 Shiver
1999 Brothers and sisters
1999 The blue room
1998 Safety

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]
[/cherry_col]

[/cherry_row]

Texas

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Texas

texasTexas voit le jour en 1986, à Glasgow, en Écosse. À l’origine, Johnny McElhone, déjà connu pour ses prestations dans les groupes Altered Images et surtout Hipsway. Son frère, Gerry, lui présente une jolie petite coiffeuse, dotée d’un non moins joli grain de voix, Sharleen Spiteri.

Gerry devient manager de cette nouvelle formation qui doit son nom au film Paris Texas et à son admiration pour le guitariste Ry Cooder. Le reste du groupe est formé d’Eddie Campbell aux claviers et Ally McErlaine à la guitare. Le batteur, Stuart Kerr, est remplacé par Richard Hynd dès le second album.

Soleil

Mais Sharleen ne se contente pas d’être belle. Elle écrit aussi ! Dans ses tiroirs, un morceau composé pour ses dix huit ans: I Don’t Want A Lover…

Un titre qui fait très vite le tour de l’Europe et qui vaut au premier album, Southside, de frôler les deux millions de ventes rien qu’en Angleterre ! Ce « côté sud » leur assure une place au soleil mais ce n’est pas encore l’Amérique.

C’est le cas deux ans plus tard, grâce à Mothers Heaven qui les consacre outre-Atlantique. Mais à la maison, les ventes chutent de moitié. Nul n’est prophète en son pays !

Texas a néanmoins acquis une grosse notoriété et son savant mélange de blues, de rock et de country connaît une certaine évolution tout en douceur. C’est ainsi qu’en 1992, la reprise de Tired Of Being Alone d’Al Green est une belle réussite.

Si Ricks Road, en 1993, peut déconcerter les fans des débuts, les Ecossais continuent de suivre leur route sans se préoccuper le moins du monde des retombées commerciales. Le succès est moindre mais le public reste fidèle.

Glamour

Pourtant, Texas connaît à nouveau les cimes des « charts » en 1997 avec White On Blonde, un quatrième album tiré par le single Say What You Want. Une Sharleen au look plus glamour fait la une des magazines de mode et le disque s’écoule à plus de quatre millions d’exemplaires…

Les tournées se font toujours à guichets fermés et The Hush, qui sort en 1999, nettement plus pop que les précédents, est un nouveau carton. Emmené par Summer Sun, il permet à Texas de fêter brillamment ses dix ans de carrière.

Le nouveau périple qui suit les amène à Paris et c’est à Bercy qu’est filmé le DVD Paris Texas. Tout un symbole…

La chanteuse, jeune maman de deux enfants, donne toujours de la voix et son côté sexy ne dénature en rien l’identité du groupe. Careful What You Wish For, publié en octobre 2003, n’est pourtant pas à la hauteur des attentes et est un gros échec commercial.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Texas

Albums
2017 Jump on board
2013 The conversation
2005 Red Book
2003 Careful What You Wish For
2000 In Demand
1999 The Hush
1997 White On Blonde
1993 Ricks Road
1991 Mothers Heaven
1989 Southside

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

U2

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

 

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de U2

u2A la manière des Beatles ou des Rolling Stones, les quatre Irlandais de U2 sont devenus en quelques années un des plus grands groupes de rock du monde.

Adeptes des grosses machines scéniques, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les stades, flirtant parfois avec la mégalomanie, mais toujours avec une forte conscience artistique, les quatre garçons de U2 n’en sont pas moins des musiciens de talents, traversant les modes et les continents sans se soucier des années ni des styles musicaux.

Alors qu’ils s’apprêtent à sortir une compilation de leurs meilleurs titres de 1990 à 2000, revenons sur une carrière hors du commun…

Un groupe soudé

U2, c’est d’abord la réunion de quatre talents, l’osmose parfaite et complémentaire entre quatre amis. Fait rare dans le milieu: rien n’a jamais altéré le ciment du groupe. Depuis ses débuts en 1978, U2 est toujours resté soudé, résistant aux tempêtes, bravant les modes et les caprices du show-business. Une résistance à faire pâlir plus d’un groupe.

U2 c’est avant tout son leader charismatique Bono, né Paul Hewson le 10 mai 1960 à Dublin. Adolescent romantique et perturbé (la mort de sa mère pose en lui les bases d’une sensibilité exacerbée), il fonde en 1976 un groupe de rock, avec ses amis de lycée Adam Clayton, Larry Mullen Junior et Dave Evans dit The Edge.

De ces années post-adolescentes naissent le surnom de Bono -du nom d’un magasin de musique que le jeune homme fréquentait assidûment- et la solide amitié qui désormais réunit les quatre compères. Ils fondent ensemble Feedback, qui devient rapidement U2, allusion à l’avion espion britannique abattu en 1972 sur le sol soviétique.

Si leur premier répertoire se compose exclusivement de reprises des Beatles, des Beach Boys ou des Rolling Stones, le groupe ne tarde pas à prendre de l’assurance et à écrire ses premiers morceaux, fortement inspirés par l’actualité et les conflits opposant leur Irlande natale au souverain britannique. Comme de nombreux jeunes gens, la musique s’impose comme l’unique moyen d’expression de leurs angoisses et de leurs révoltes.

Rapide succès

Avec une conviction hors du commun, les quatre amis se lancent dans l’aventure musicale, massacrant les accords dans un premier temps, puis prenant de l’assurance, tant dans l’instrumentation que dans le chant. La récompense de ce travail ne se fait pas attendre.

Le 17 mars 1978, U2 remporte son premier « challenge » en sortant vainqueur d’un concours musical organisé par CBS. Le gain: quelques heures de studio d’enregistrement et 500 livres sterling. Tout va alors très vite, sous la houlette de Paul Mc Guinness, leur nouvel ami et manager.

La même année 1978, U2 assure les premières parties des Stranglers et des Virgin Prunes, et enregistre ses premiers titres en studio. Le premier 45 tours du groupe, U2-3, sort à l’automne 1979, puis débouche sur une série impressionnante de concerts pour un groupe de cette envergure.

Le but avoué est évidemment de se faire connaître dans tout le Royaume-Uni. Pari réussi puisque U2 passe même à la télévision et fait parler de lui dans les journaux spécialisés européens.

Island Records

Grâce à leur deuxième 45 tours, Another Day, paru chez CBS en février 1980, les quatre garçons signent chez le prestigieux label au palmier Island Records. Le premier album sort, quant à lui, en octobre de la même année sous le nom de Boy.

La machine U2 est lancée, relayée par la presse et le public, de plus en plus nombreux aux concerts du groupe, jusqu’au Canada et aux États-Unis.

Si October, le deuxième album sorti en octobre 1981 confirme la qualité musicale du groupe, c’est surtout le troisième album War et ses singles New Year’s Day, Sunday Bloody Sunday et Two Hearts Beat As One, qui imposent définitivement U2 comme une des grandes valeurs des années 80.

Les tournées sont gigantesques et conduisent les quatre amis de l’Australie au Japon, en passant par les États-Unis et l’Europe. Parallèlement à cette carrière grandissante, le groupe met un point d’honneur à défendre les valeurs qui lui sont chères.

U2 groupe à message ? Sans aucun doute tant la qualité de leurs textes et leurs efforts de communication provoquent une communion sans précédent avec le public et les médias. Ainsi participent-ils régulièrement à des oeuvres caritatives ou de soutien (Self Aid, Amnesty International, Sarajevo, Tibet libre, Live Aid, création de Mother Records pour les jeunes talents irlandais, …).

The Joshua Tree

Cet album au titre et au design quasi-mystique marque en 1987 un tournant dans la carrière des U2. Plus acoustique (banjo, harmonica, guitares sèches, …), plus mature aussi, il prouve que les quatre Irlandais savent se ressourcer et se diversifier, sans jamais perdre en qualité.

L’album est rapidement numéro un mondial. Après quelques années de pause pendant lesquelles le groupe ne reste pas inactif pour autant, sort Achtung Baby en 1991, qui, à l’instar du précédent album, accuse un revirement musical. Résolument rock et moderne, guitares électriques et effets électroniques à l’appui, ce disque accompagne également un look « nineties », entre Wenders et Mur de Berlin (graffitis, cuirs noirs et design urbain, à la manière des Depeche Mode des années Violator).

C’est aussi l’époque à laquelle U2 se lance dans la superproduction scénique. Zoo TV est le nom de la tournée suivant la sortie d’Achtung Baby, et dont le nom préfigure le prochain album Zooropa en 1993. Sur scène, écrans géants, décorations extravagantes, mise en scène époustouflante, costumes et maquillage, le tout dans des stades pouvant accueillir des dizaines de milliers de personnes.

Quand U2 se déplace, c’est désormais dans une sorte de gigantesque communion musicale avec son public dont personne ne sort indemne ! On leur reproche parfois leur mégalomanie. Ils répondent par un talent inégalable, des albums parfaits, un investissement dans le monde de l’art, de la culture, une conscience politique et écologique effrénée. Bref, U2 devient, à la manière des Beatles dans les années 60, LE porte-parole du rock mondial.

Pop

Se jouant des modes, Pop, le cru U2 1997 est truffé d’effets électroniques et artificiels (dans un premier temps pour des raisons pratiques, le batteur Larry Mullen Jr souffrant de tendinites à répétition). Pop appartient à la veine de Zooropa mais souffre d’une instrumentation trop sophistiquée. Ironie artistique ? Second degré ? Quête de la perfection ? Tout est possible avec nos Irlandais dont l’opus provoque encore et toujours, malgré les potentielles critiques, l’approbation de tous.

Afin de faire un premier bilan de cette déjà longue carrière, le groupe sort fin 1998 sa première compilation:1980-1990. Elle précède de peu le second volume 1990-2000, dont la sortie est prévue pour la fin de l’année 2002. Deux pavés monumentaux dans l’histoire du rock. A croire que U2 n’a écrit que des tubes: With Or Without You, Discotheque, New Year’s Day, Sunday Bloody Sunday, Where The Streets Have No Name, The Fly, Desire, One, I Will Follow, Gloria, etc.

Après vingt ans de carrière, personne ne peut nier l’influence des U2 dans le monde du rock. Chaque disque est attendu avec ferveur par des millions de fans. Célébrés par tous, du public aux journalistes, en passant par les personnalités les plus en vue (Bill Clinton, Kofi Anan, le Pape !), « la bande à Bono » reste une référence rarement contestée.

Solides et unis, les quatre Irlandais nous promettent encore de longues années de plaisir musical et artistique, comme si la sortie de 1990-2000 ne faisait que prolonger la vie du groupe. 2000-2010 ? 2010-2020 ? A l’heure où les Rolling Stones fêtent leur quarante ans de carrière, une envieuse perspective s’ouvre pour U2…

zicactu.com
.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de U2

Albums
2017 Songs of Expérience
2014 Songs Of Innocence
2009 No Line on the Horizon
2006 U218 Singles
2004 How to Dismantle an Atomic Bomb
2002 The Best of 1990 – 2000
2000 All That You Can’t Leave Behind
2000 Hasta La Vista Baby
1998 The Best of 1980 – 1990
1997 Pop
1995 Passengers : Original Soundtracks
1993 Zooropa
1991 Achtung Baby
1988 Rattle and Hum
1987 The Joshua Tree
1985 Wide Awake in America
1984 The Unforgettable Fire
1983 Under a Blood Red Sky
1983 War
1981 October
1980 Boy

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Imagine Dragons

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »274″]




Biographie de Imagine Dragons

Imagine Dragons est peut-être ce que Las Vegas nous a offert de mieux depuis des années. Tout ce que la ville a de superficiel et de factice, les quatre membres d’Imagine Dragons le digèrent et le retranscrivent magnifié, sublimé.
imagine-dragons-
L’histoire commence avec quelques prestations obtenues à l’usure dans les casinos de la ville. Le bouche à oreille fait son œuvre et bientôt, les bars des casinos ne suffisent plus pour un groupe qui n’a encore sorti que des EPs. Les salles et les tourneurs se ruent sur ce phénomène live, qui livre des prestations possédées, sans limite, dont on ressort changé. C’est Interscope qui finit par signer le groupe sur le label du producteur d’AlexDaKid. Après quelques mois de gestations débarque enfin l’album Night Visions.

Le travail de live du groupe paie puisque l’album se classe directement numéro 1 sur iTunes aux US et termine 2ème des ventes d’albums la première semaine avec le meilleur résultat pour un premier album rock depuis 6 ans. De Las Vegas, le groupe a gardé le côté grandiose, que l’on retrouve sur le premier extrait “It’s Time”, véritable hymne de stade, qui s’offre le luxe de côtoyer les Rihanna et Carly Rae Jepsen dans le top 10 du Billboard Hot 100.

En novembre 2012, le groupe met un premier pied en Europe avec une tournée d’une dizaine de date, donc la plus grosse en France le 8 novembre au Divan Du Monde. De quoi réitérer le travail accompli aux US et développer ce qui pourrait bien devenir la relève d’un Coldplay…

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Imagine Dragons

Albums

2012 Night Visions

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Soundgarden

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips

Biographie de Soundgarden

Soundgarden est un groupe de rock américain formé en 1984 à Seattle, par le chanteur Chris Cornell, le guitariste Kim Thayil et le bassiste Hiro Yamamoto. Matt Cameron est devenu le batteur du groupe en 1986, tandis que Ben Shepherd est le bassiste du groupe après le départ de Hiro Yamamoto en 1990.

Avec Alice in Chains, Nirvana et Pearl Jam, Soundgarden est considéré comme l’un des quatre groupes qui ont défini le style grunge. Il fut également le premier groupe grunge qui signa chez une major (A&M Records en 1989), mais il n’atteignit pas le succès commercial avant que le grunge soit devenu populaire au début des années 1990.

Soundgarden a connu son plus grand succès en 1994 avec l’album Superunknown, qui débuta numéro 1 dans les charts du Billboard, suivi par les singles Black Hole Sun et Spoonman, qui remportèrent deux Grammy Awards. En 1997, le groupe se sépare en raison de différends artistiques.

Le 31 décembre 2009, Chris Cornell annonce via son compte Twitter et via le site internet du groupe que « le break de 12 ans est fini et que le groupe est de retour en studio ». Soungarden à joué un concert sous l’anagramme « Nudedragons » à Seattle le 16 avril 2010 (premier concert du groupe depuis sa séparation). Le 23 mars 2011, sort le premier album live de Soundgarden intitulé Live on I-5. Á ce jour, ils ont vendu 9 millions de disques aux États-Unis et environ 21 millions de disques à travers le monde.

Chris Cornell est décédé le 17 mai 2017 à l’age de 52 ans, quelques heures après l’annonce de sa disparition, les autorités indiquent que la cause du décès est un suicide par pendaison.
En 2006, c’est lui qui avait signé -sous son seul nom- la chanson du générique de Casino Royale, le premier James Bond avec Daniel Craig, dont le titre était You Know My Name.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Soundgarden

Albums
2012 King Animal
2011 Live On I-5
2010 Telephantasm
2008 Screaming Life/fopp
1997 A-Sides
1996 Down On The Upside
1994 Superunknown
1991 Badmotorfinger
1989 Louder Than Love
1988 Ultramega Ok





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

The XX

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »327″]

Biographie de The XX

The xx se forme à Londres en 2008 autour de Romy Madley Croft et Oliver Sim aux guitares et chant, Baria Qureshi et Jamie Smith (boîte à rythmes).
Leur premier album xx paru sur le label XL Recordings le 17 août 2009 au Royaume-Uni et le 15 septembre en France.
Cette album fait l’objet d’une grande attention médiatique au Royaume Uni.
Groupe discret voir timide, The xx livre quelques prestations en public .
Aujourd’hui le groupe forme un trio constitué de Romy Madley-Croft, Jamie Smith (dit Jamie xx) et Oliver Sim.
Dévoilé le 10 septembre 2012, Coexist est le 2eme album du groupe.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The XX

Albums
2017 I see you
2012 Coexist
2009 XX

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Yeasayer

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Yeasayer

Originaire de Brooklyn, Yeasayer mélange le rock aux rythmes africains et moyen-orientaux pour créer un concept musical éclectique.
Le groupe est composé de Chris Keating (chant, clavier) et d’Anand Wilder (chant, guitare), ils se sont rencontrés à Baltimore .
En arrivant à New York, ils sont rejoints par Ira Wolf Tuton le cousin d’Anand Wilder , à la basse et par le batteur Luke Fasano.

Mélange de psychédéliques, de folk et de musiques africaines et d’Europe de l’Est , Yeasayer sort son premier album : All Hour Cymbals,
sorti en octobre 2007 .
En 2008, Yeasayer commence une tournée aux Etats-Unis en Europe avec MGMT et Beck.
En 2010 il nous livrent 10 titres dans l’album : Odd Blood

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Yeasayer

Albums
2019 : Erotic Reruns
2016 : Amen and Goodbye
2012 Fragment World
2010 Odd Blood
2007 All Hour Cymbals

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Mustang

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]
[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »295″]

Biographie de Mustang


Le rock n’a pas tué la culture française. Mustang, formé en 2006 par Jean Felzine (Chant, Guitare, Claviers), Rémi Faure (Batterie, machines) et Johan Gentile (Basse, Guitare) est un exemple rare, trop rare. Déjà sur A71 (2009), ils imaginaient la rencontre entre Suicide et Elvis, le tout en français. Un accident dans la scène musicale française parfois trop balisée.

Enchaînant les concerts, en France et ailleurs (Japon, Amérique Latine…), le groupe peaufine un son unique, vivant et synthétique à la fois, mélangeant guitares 60’s et claviers hypnotiques, porté par un jeu de scène électrisant.

Et Mustang dégaine TABOU, passant la vitesse supérieure pour traverser à toute berzingue près de quatre décennies musicales (50, 60, 70, 80). L’album cultive une élégance plus minimaliste, affranchi d’un optimisme trop sixties ; un recueil de chansons modernistes aux mélodies précises et denses.

Qu’on se le dise, Mustang se fout des sentiers battus. Parce que dans leur panthéon, il n’y a pas que le rock primitif : « La variété française, on aime ça, la pop aussi, et on a écouté beaucoup de soul, beaucoup de rock anglais 60′s cette année mais on vit avec notre temps. En fait, on a un peu le cul entre plusieurs chaises, ça peut être une faiblesse, mais c’est aussi une force. »

Produit par Stéphane « Alf » Briat (Air, Sebastien Tellier, Arnaud Fleurent Didier…), « TABOU » est plus direct et énergique, laissant les boites à rythmes en retrait, puisant l’essence de ces chansons sans artifices à l’écriture ciselée.

De tubes caustiques en poésie désenchantée, Mustang se réapproprie un rock dégoulinant de groove sexy, miraculeusement réconcilié avec le chant en français. Des jeunes gens modernes…
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Mustang


Albums
2011 Tabou
2009 A71

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

MGMT

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »293″]

Biographie de MGMT

MGMTMGMT est un groupe américain de rock indépendant composé de Ben Goldwasser et Andrew Van Wyngarden. Formé en décembre 2002, le groupe est originaire de Middletown, dans le Connecticut.

À l’origine, le groupe était connu sous le sobriquet de Management mais, comme l’a indiqué le duo, la dénomination correcte est à présent MGMT, chaque lettre étant prononcée séparément. Ce serait l’abréviation de Make Great Music Today.

Time to Pretend

Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden étaient tous deux étudiants à la Wesleyan University lorsqu’ils ont eu l’idée de monter ce groupe orienté à ses débuts vers un style noise/punk rock et électronique. Au fil du temps, leur univers musical a progressivement évolué et se caractérise désormais par une pop psychédélique.

Après avoir décroché leur diplôme, les deux jeunes gens ont livré en 2005 un premier maxi électro-rock intitulé Time to Pretend, distribué par le label Cantora Records. Ils sont ensuite parti en tournée pour promouvoir ce maxi.

Oracular Spectacular

Remarqués par le producteur britannique Steve Lillywhite officiant pour la maison de disques Columbia Records, ils signent avec celle-ci à l’automne 2006 un contrat portant sur 4 albums.

C’est à Brooklyn, New York, qu’ils réalisent leur premier album Oracular Spectacular, sous la houlette du producteur Dave Fridmann. Distribué sous forme digitale fin 2007, l’album connaît une sortie physique en janvier 2008. Le groupe tourne alors en première partie du groupe Of Montreal.

À noter qu’on a pu entendre le single Time To Pretend dans l’épisode final de la saison 2 de Skins, ainsi que dans l’épisode final de la saison 1 de Gossip Girl. Le morceau a visiblement séduit puisqu’il a également été repris au cinéma: en ouverture du film Las Vegas 21 et dans la bande-annonce de Sex Drive.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de MGMT

Albums
2013 MGMT
2011 Congratulations
2007 Oracular Spectacular

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Eagles of Death Metal

Eagles of Death Metal (EoDM) est un groupe américain de rock garage composé de Jesse « The Devil » Hughes et Josh « Baby Duck » Homme.

Contrairement à ce que la dénomination du groupe suggère, il ne s’agit donc pas d’une formation de death metal.

Le combo a vu le jour en 1998, à Palm Desert, en Californie. Cette année-là, il a pointé le bout de son nez pour la première fois sur le disque The Desert Sessions Volumes 3 & 4 de Josh Homme. Ce dernier est évidemment plus connu pour sa participation au groupe de desert rock Kyuss et à la formation hard rock des « Reines de l’âge de pierre », alias les Queens of the Stone Age.

Peace, Love, Death Metal

Jesse Hughes est l’élément moteur des Eagles of Death Metal, son acolyte étant régulièrement accaparé par ses autres projets musicaux. Le duo des EoDM a défloré sa discographie en 2004 avec l’album Peace, Love, Death Metal dont les chansons ont pu être entendues à de multiples occasions dans des publicités à la télévision américaine ainsi que dans la bande annonce du film Thank You for Smoking (2006).

Le duo a remis le couvert le 11 avril 2006 avec l’album Death by Sexy. Dans la foulée, le groupe s’est produit à plusieurs reprises en première partie des Strokes. Ils ont aussi assuré une prestation lors d’un concert des Guns N’ Roses à Cleveland le 24 novembre 2006, prestation qui ne leur a pas valu que des compliments du public (initialement peu réceptif) et d’Axl Rose, leader des Guns, qui les a surnommés « Pigeons of Shit Metal »…

Le 28 octobre 2008, les EoDM ont livré leur 3e album: Heart On. Un disque porté par une tournée en Amérique du Nord.

Le groupe est devenu tristement célèbre à cause des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, attaque terroriste la plus meurtrière menée sur le territoire français, lors de leur concert au Bataclan .

Pete Doherty

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »450″]

Biographie de Peter Doherty

Pete DohertyPeter Doherty est un musicien, auteur et artiste anglais né le 12 mars 1979 à Hexham.

Pete Doherty s’est fait connaître grâce au groupe punk The Libertines. Après la séparation des Libertines, il s’est ensuite investi dans la formation Babyshambles. Il a également démarré une carrière solo.

Pete Doherty a régulièrement défrayé la chronique des faits divers dans les tabloïdes britanniques pour sa consommation de substance illicites et ses relations amoureuses, notamment avec le mannequin Kate Moss.

The Libertines

Peter Doherty est né à Hexham, dans le comté du Northumberland, en Angleterre. Très jeune, il se révèle assez doué pour l’écriture et gagne un concours de poésie à l’âge de 16 ans. Après avoir suivi pendant un an les cours de littérature anglaise à l’université de Londres, il a emménagé dans un flat avec son ami Carl Barât.

Les deux gaillards ont fondé le groupe punk-rock The Libertines en 1997. La formation accouchera de deux albums seulement, Up the Bracket (octobre 2002) et l’éponyme The Libertines (août 2004), mais cela suffira à les porter au firmament du rock britannique.

Cependant, la consommation de drogue de Pete créera de nombreuses tensions au sein du groupe, pour finalement aboutir à la séparation fin 2004.

Babyshambles

Depuis la fin des Libertines, Doherty s’est lancé dans un nouveau projet: Babyshambles. Le combo a deux albums studio à son actif: Down in Albion (novembre 2005) et Shotter’s Nation (octobre 2007).

Doherty s’est également lancé dans une carrière solo concrétisée par une première galette Grace/Wastelands le 16 mars 2009. Cet album est porté par le single Last of the English Roses.

Outre ses activités musicales, Doherty s’est également illustré par des expositions picturales (Art of The Albion) composées d’oeuvres réalisées avec son sang…

Peter Doherty et Carl Barât se sont produits en concert le 12 avril 2007, leurs premières retrouvailles sur scène depuis l’épisode The Libertines. Depuis lors, les rumeurs vont bon train quant à une possible reformation du groupe, les tensions entre les deux jeunes hommes semblant aplanies.

Vie privée

Doherty, supporter des Queens Park Rangers, a une vie privée pour le moins agitée. Sa dépendance à la drogue l’a mené à la case prison à plusieurs reprises. Sa liaison sulfureuse avec la top-modèle Kate Moss a également fait les choux gras de la presse à scandale.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Pete Doherty

Albums
2016 Hamburg Demonstrations
2009 Grace/Wastelands
2004 For Lovers – Single solo (Crédité « Wolfman featuring Pete Doherty »)

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Dick Annegarn

Dick AnnegarnDick Annegarn est un chanteur et guitariste néerlandais né le 9 mai né Benedictus Albertus Annegarn à La Haye (Pays-Bas). Après l’étape de sa scolarité passée en Belgique, Dick Annegarn est « monté » à Paris à 20 ans. Il sera accueilli au Petit Conservatoire de Mireille. Annegarn a sorti son premier album en 1973, le superbe Sacré Géranium, qui renferme le titre auquel le public associe toujours son nom, Bruxelles.

Les années 80 l’ont vu se mettre volontairement au second plan dans le but de s’éloigner des poisons du show-biz. Il s’est replacé peu à peu à l’avant de la scène, l’album Approche-toi (1997) parachevant son retour.

Le 3 novembre 2008, Dick Annegarn a livré Soleil du soir chez Tôt ou Tard. Un titre qui « évoque le dernier éclat avant la fin ». Cet album, réalisé avec la complicité du guitariste Freddy Koella, contient 11 chansons.

Keane

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »309″]

Biographie de Keane

A l’origine du groupe Keane, le pianiste et bassiste Tim Rice-Oxley (né le 2/6/1976) faillit devenir membre de Coldplay, avant que le chanteur Chris Martin ne se ravise sur l’utilité d’un joueur de claviers dans la formation. Avec ses camarades de l’Unversity College de Londres, le guitariste Dominic Scott (15/5/1979) et le batteur Richard Hugues (8/9/1975), il a formé les Lotus Eaters en 1995.

Deux ans plus tard, il est sur les bancs de la Tonbridge School, il engage son ami d’enfance, le chanteur Thomas Oliver Chaplin (8/3/1979), de retour d’un service civil volontaire en Afrique du Sud. Le 13 juillet 1998, le groupe renommé Keane joue son premier concert dans cette formation au célèbre pub Hope & Anchor d’Islington (Londres), et décide de se consacrer pleinement à une carrière musciale. Fin 1999, le premier single autoproduit et pressé à 500 exemplaires, « Call Me What You Like » est vendu à leurs concerts via leur petite structure Zoomorphic, suivi par « Wolf at the Door ». Devant le manque de succès, Dominic Scott, décide de reprendre le cours de ses études et quitte le groupe. Invité en août 2001 par le producteur James Sanger dans son studio Les Essarts (France) en vue d’enregistrer quelques titres, Keane recentre sa musique autour des claviers.

Ce n’est qu’un an après, en décembre 2002, que Keane est remarqué par le label indépendant Fierce Panda et sort le single « Everybody’s Changing », repéré par l’influent animateur de la BBC Steve Lamacq qui en fait son Single of the week en avril 2003 (un second, « This is the Last Time », paraît en novembre). La bataille des majors qui s’ensuit se termine au profit d’Island Records qui signe le groupe et l’envoie en studio réaliser Hopes and Fears (mai 2004), précédé du single « Somewhere Only We Know » (n°3). Pendant que ce premier album entre instanténemnt à la tête des charts à la faveur d’un important bouche à oreille, Keane se prépare à une première tournée mondiale, comprenant les premières parties de la tournée américaine de U2.

Cette renommée internationale incite le groupe à accélérer le rythme pour un second album à sortir à l’été 2006. Si Under the Iron Sea révèle un trio plus inspiré, mais cependant moins bien accueilli par la critique, cet album donne une nouvelle direction vers une pop solennelle, presque ésotérique. Ce style aboutit avec des pièces comme le single « Altlantic », ou le plus rock « Crystall Ball » présentant un Tom Chaplin à la voix écorchée et aux messages forts. Son succès grandit, notamment aux Etats-Unis où il se pose à la 4ème place des charts.

Fort agréablement surpris du bon accueil des fans français, Keane vient enregistrer son troisième album à Paris début 2008. Pour les prochaines années, il faudra compter avec ce groupe en constante progression et désormais attendu au tournant.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Keane

Albums

2012 Strangeland
2010 Night Train
2008 Perfect Symmetry
2006 Under The Iron Sea
2004 Hopes And Fears

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Babyshambles

BabyshamblesBabyshambles est un groupe rock britannique emmené par le très turbulent Pete Doherty. Ce dernier s’est d’abord fait connaître en tant que leader du groupe The Libertines. Sa dépendance à la drogue et ses annulations à répétition de concerts ont largement été répercutées dans les médias. Babyshambles a tout de même trouvé le temps et l’inspiration pour pondre un premier album très attendu, Down in Albion, en novembre 2005.

Shotter’s Nation, le deuxième album du groupe de Pete Doherty est sorti le 1er octobre 2007. Au programme, décadence victorienne et nihilisme punk à parts égales. L’album est produit par Stephen Street (The Smiths, Blur, The Cranberries, …). Albert Hammond Jr., guitariste des Strokes, joue de son instrument favori sur un des titres de l’opus tandis que Bert Jansch, chanteur folk écossais, apparaît sur le dernier morceau The Lost Art of Murder.

30 Seconds To Mars

Les Clips

Biographie de 30 Seconds To Mars

30 Seconds To Mars30 Seconds To Mars est un groupe de rock alternatif formé en 1998 aux États-Unis.

Il s’agit en fait du projet musical de Jared Leto, acteur connu pour ses rôles sur grand et petit écran. On a pu le voir notamment dans les films Requiem for a Dream, Lord of War, Panic Room et Alexandre ainsi que dans la série télévisée Angela, 15 ans.

Outre Jared Leto, la formation se compose de son frère Shannon Leto, du guitariste Tomo Milicevic et de Tim Kelleher qui remplace l’ancien bassiste Matt Wachter. Le groupe a sorti son premier album -éponyme-en 2002. Produite par Bob Ezrin, la galette a séduit un peu plus de 100.000 paires d’oreilles.

C’est en 2005 que 30 Seconds To Mars a passé la vitesse supérieure: après avoir bourlingué sur une multitude de scènes, le groupe a peaufiné son deuxième album, A Beautiful Lie (nouvelle édition de l’album en 2007 en France). 30 Seconds To Mars y associe électro, rock progressif et courant post-punk. Porté par le single The Kill, l’album s’est classé dans le top 25 outre-Atlantique.

L’opus, certifié disque de platine, s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires. En outre, le quatuor a décroché un MTV Video Music Award pour le clip The Kill basé sur le film The Shining. À noter que le clip de leur second single, From Yesterday, a été tourné intégralement en République Populaire de Chine.

30 Seconds To Mars a démarré en octobre 2006 la tournée Welcome to the Universe sous les auspices de MTV2, suivi par une série de concerts en Europe et notamment une prestation au Bataclan, à Paris, en février 2007. Le groupe est revenu en France pour un concert à l’Élysée Montmartre le 31 mai 2007. A l’automne, 30 Seconds To Mars s’est envolé pour la première fois en Amérique Latine jouant devant des foules immenses au Mexique, en Argentine et au Brésil.

Le groupe a sorti son deuxième album, A Beautiful Lie, en février 2007. Il s’est engagé pour l’environnement à travers le clip de la chanson A Beautiful Lie, enregistré au Groenland et grâce auquel il espère sensibiliser les gens au réchauffement climatique.

30 Seconds To Mars a remporté le prix du meilleur artiste rock de l’année aux MTV European Music Awards 2007. Les autres nominés dans cette catégorie étaient Linkin Park, Fall Out Boy et My Chemical Romance.

The Ramones

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »325″]

Biographie de The Ramones

ramonesThe Ramones est un quatuor punk-rock américain formé en 1974. Les Ramones, tout en recyclant un certain héritage des Beatles et du rock garage, ont su s’inventer un style musical et toute une panoplie esthétique correspondante.

Pionniers du punk-rock new-yorkais, leur musique tonitruante et minimaliste a joué un rôle déterminant dans l’Histoire du rock. Ils ont ouvert la voie aux The Sex Pistols, aux Clash et autres Damned et ont enfanté des groupes comme Green Day ou Sum 41.
Les membres du groupe adoptaient des pseudonymes finissant par le nom « Ramone ». Ils firent 2 263 concerts, tournant pratiquement sans arrêt pendant 22 ans.
En 1996, après une tournée avec le festival Lollapalooza, le groupe joua un ultime concert avant de se dissoudre.
Le 15 avril 2001, Joey Ramone décède à l’hôpital d’un cancer de la lymphe, qu’il combattait depuis six ans. Il avait 49 ans.
Dee Dee Ramone, le fondateur et bassiste du groupe, disparaît le 5 juin 2002 d’une overdose, alors que ses proches pensaient qu’il avait arrêté la drogue.
Johnny Ramone, le guitariste, est emporté, le 15 septembre 2004 dans sa maison de Los Angeles, par un cancer de la prostate.
Tommy Ramone décède le 11 juillet 2014 des suite d’un cancer de la vésicule biliaire.
Il était le dernier membre encore vivant de la formation originale du groupe.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The Ramones

Albums
1995 ¡Adios Amigos!
1993 Acid Eaters
1992 Mondo Bizarro
1989 Brain Drain
1987 Halfway to Sanity
1986 Animal Boy
1984 Too Tough to Die
1983 Subterranean Jungle
1981 Pleasant Dreams
1980 End of the Century
1978 Road to Ruin
1977 Rocket to Russia
1977 Leave Home
1976 Ramones

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Bo Diddley

Bo Diddley est un chanteur, compositeur et guitariste américain de blues-rock, né Ellas Bates le 30 décembre 1928 à McComb dans le Mississippi et décédé d’une crise cardiaque le 2 juin 2008 à Archer en Floride.

Bo Diddley se fait connaître dès la moitié des années 50, avec son premier 45-tours Bo Diddley – I’m A Man.
Son premier album, Pretty Thing, renferme deux perles de l’histoire du rock: Who Do You Love ?, qui sera repris par les Doors, et Not Fade Away, qui sera quant à lui interprété par The Rolling Stones. Son style unique a influencé plusieurs générations de guitaristes.

Pigalle

PigallePigalle est un groupe de rock français formé en 1982 par François Hadji-Lazaro des Garçons Bouchers.

Évoluant en parallèle des Garçons Bouchers, avec qui Pigalle sera parfois confondu en raison de leur style relativement proche, Pigalle développe un répertoire oscillant entre rock et chanson réaliste.

Bien qu’il possède une veine relativement punk à l’écoute de titres comme Franc Tireur, Pigalle est beaucoup plus axé sur la chanson populaire que les Garçons Bouchers, n’hésitant pas à reprendre des titres de Fréhel. Une des chansons les plus connues est Dans la salle du bar tabac de la rue des martyrs sur laquelle on peut entendre un orgue de barbarie.

Biographie de The Blues Brothers

The Blues BrothersThe Blues Brothers est une formation soul et rhythm’n’blues américaine. Fondé à la base autour de la paire de comédiens Dan Aykroyd et John Belushi (pour un film éponyme de John Landis, en 79), le groupe des Blues Brothers a enregistré plusieurs disques en concert, faits de reprises de standards du rhythm’n’blues et de la soul des sixties. Le morceau Everybody Needs Somedy To Love reste le plus emblématique du duo. Une suite au premier film est sortie sur les écrans en 1998, John Goodman remplaçant John Belushi décédé d’une overdose le 5 mars 1982.

The Verve

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »381″]

Biographie de The Verve

The VerveThe Verve est un groupe pop britannique formé en 1989 et originaire de Wigan, une petite ville perdue du nord de l’Angleterre. Influencés par les Beatles dans leurs mélodies mais également dans leur style vestimentaire, The Verve sort son premier album, A Storm in Heaven le 21 juin 1993. Le deuxième album, A Northern Soul, voit le jour le 3 juillet 1995 et ne connaît pas plus de succès que le précédent…

Emmené par le charismatique Richard Ashcroft, The Verve rencontre un énorme succès si pas vraiment mondial au moins européen avec son troisième et dernier opus, Urban Hymns, paru le 29 septembre 1997. Les plages qui ont permis ce miracle que le groupe n’attendait plus sont la bien nommée Bitter sweet Symphony et le sobre mais frissonnant The Drugs Don’ Work.
La chanson Bitter sweet Symphony a longtemps fait l’objet d’une polémique et de procès en plagiat, dans la mesure où elle repend la séquence d’accord de la chanson The Last Time des Rolling Stones lors de l’enregistrement The Last Time – The Andrew Oldham Orchestra et la ressemblance est plus qu’évidente, Mick Jagger et Keith Richards seront ainsi crédités comme co-auteurs avec Richard Ashcroft, avant qu’ils ne décident en 2019 d’abandonner leurs droits sur la chanson de The Verve.

Lors de la tournée américaine de 1998, le guitariste Nick Mc Cabe quitte le groupe et The Verve se disloque. Ashcroft mène depuis une carrière solo assez médiatisée, tout en continuant à chanter les chansons de The Verve lors de ses concerts.

En 2007, The Verve a repris le chemin des studios pour enregistrer un nouvel opus.
Malgré le succès de leur album, le groupe se sépare une nouvelle fois. Richard Ashcroft décide alors de fonder un nouveau groupe, The United Nations of Sound, dont le premier album est sorti en juillet 2010.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The Verve

Albums

2008 Forth
1997 Urban Hymns
1995 A Northern Soul
1993 A Storm in Heaven

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

The Sex Pistols

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »375″]

Biographie de The Sex Pistols

The Sex PistolsThe Sex Pistols est un quatuor britannique né avec le courant punk des années 70, dont il est rapidement devenu une des plus importantes figures de proue.

Le groupe, remarqué grâce aux excès et aux personnalités de Johnny Rotten (chanteur) et Sid Vicious (bassiste), soignera particulièrement bien son image provocatrice et révolutionnaire pendant son parcours-éclair de 3 ans, de 1975 à 1978. Le morceau Anarchy in the UK résume à lui seul l’histoire de tout un mouvement.

Formé initialement de Steve Jones (guitariste), Paul Cook (batteur), Glen Matlock (bassiste) et John Joseph Lydon alias Johnny Rotten (chanteur), The Sex Pistols a considérablement influencé la musique de la fin des années 70, malgré un parcours plus que chaotique. Le groupe s’est notamment fait virer par son label EMI, avant de modifier son line up: exit Glen Matlock, remplacé par le charismatique et instable Sid Vicious.

Après avoir transité par le label A&M, les Sex Pistols aboutissent finalement chez Virgin qui accepte de sortir le très controversé single God Save the Queen. Le groupe enfonce le clou avec les deux singles Pretty Vacant et Holidays In The Sun, et surtout, ce qui restera son premier et unique album: Never Mind The Bollocks, Here’s The Sex Pistols en octobre 1977. Le disque se classe numéro un du hit-parade britannique.

Johnny Rotten décide alors de claquer la porte et part fonder dans son coin Public Image Limited. Le manager Malcolm Mclaren tentera vainement de convaincre les trois membres restant de continuer. Rien n’y fera, les Sex Pistols s’arrêtent. Et la mort de Sid Vicious le 2 février 1979 par overdose d’héroïne n’arrangera évidemment pas les choses.

Cependant, à la surprise générale, le groupe ressuscite dans les années 90 avec Glen Matlock de retour à la basse. Avec nettement moins de succès, il faut en convenir.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie des Sex Pistols

Albums
1977 : Never Mind The Bollocks, Here’s the Sex Pistols

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

No One Is Innocent

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »423″]

Biographie de No One Is Innocent

No-One-Is-Innocent
No One Is Innocent est un groupe pionnier incontournable de la fusion made in France. No One Is Innocent, sorte de réponse hexagonale à la fusion Rage Against The Machine d’Outre-Atlantique, explose en 1994, dès la sortie de son premier album (éponyme).

Formé initialement de Kmar Gulbenkian (chant), David de Four (guitare), Jérôme Suzat-Plessy (basse), Thierry Molinier (batterie) et Spagg (samples), le groupe crache à la France ses quatre vérités.

Le deuxième opus, Utopia, renferme leur plus gros carton: Nomenklatura. Après le split du groupe en 1999, Kmar, associé à Kmille, de UHT°, reprend l’étiquette No One Is Innocent pour sortir l’album Revolution.com. Le son y est nettement moins metal mais le groupe se révèle toujours aussi revendicatif. Le guitariste François Maigret rejoint alors le duo.

No One Is Innocent est revenu dans les bacs en mars 2007 avec l’album Gazoline, plus orienté rock et enregistré en une petite année. Y figure notamment le premier single, La peur, qui développe le thème du doute citoyen, entre vote utile et vote contestataire.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de No One Is Innocent

La discographie de No One Is Innocent n’est pas encore disponible




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Sharleen Spiteri

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »318″]

Biographie de Sharleen Spiteri

Sharleen SpiteriSharleen Spiteri est une auteur, compositrice et interprète écossaise né le 7 novembre 1967 à Glasgow. Connue pour être la chanteuse du groupe écossais de rock alternatif Texas, elle poursuit parallèlement une carrière solo.

Sharleen a fondé le groupe Texas en 1988 alors qu’elle travaillait dans le magasin de coiffure Irvine Rusk à Glasgow. Ses influences musicales vont de Marvin Gaye à Prince en passant par Diana Ross.

Outre sa participation au groupe à succès Texas, Sharleen Spiteri a également collaboré avec le combo allemand Rammstein sur le titre Stirb Nicht Vor Mir figurant sur leur album Rosenrot (octobre 2005). Elle a également prêté sa voix sur l’album Taking On The World and Gallus du groupe écossais Gun.

Le 7 juillet 2008, Sharleen Spiteri a sorti son premier album solo, Melody. La sensuelle chanteuse a non seulement écrit l’album en entier, mais elle l’a également produit afin d’en conserver le contrôle artistique de a à z. Melody fait la part belle aux sonorités de la soul des années 60, du rock ‘n’ roll et du doo-wop des années 50. Le single All the Times I Cried en constitue le premier extrait.

« J’ai toujours eu envie de faire un disque à la Nancy Sinatra » a-t-elle déclaré peu avant la sortie de l’album. « Je n’aurais jamais pu le réaliser avec Texas, mais en étant seule, je peux prendre le contrôle total et faire le type d’album dont j’ai toujours eu envie. Et Melody c’est exactement cela. C’est l’album de Nancy et Lee Hazlewood dont j’avais rêvé, mais avec aussi Johnny Cash, Elvis, The Righteous Brothers, tout cela mélangé. Voilà ce à quoi il se résume. Un disque qui représente un rêve personnel. »

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Sharleen Spiteri

Albums
2010 The Movie Song Book
2008 Melody

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Absynthe Minded

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »39″]

Biographie de Absynthe Minded

Absynthe MindedAbsynthe Minded est un groupe de pop-rock-jazz originaire de Ghent, en Belgique. Absynthe Minded était initialement le projet d’un seul homme, celui du compositeur, musicien et chanteur Bert Ostyn. L’aventure a démarré en 1999 avec l’enregistrement du titre More Than This, suivi peu après par la démo Mushroom Holiday réalisée avec la complicité de quelques musiciens.

La démo Krankenhaus Hotel a rencontré un certain succès auprès de quelques paires d’oreilles, ce qui a précipité la création d’un véritable groupe, toujours dénommé Absynthe Minded. La première véritable démo du quatuor, Sweet Oblivion, fut suivie d’une tournée dans de nombreux bars belges.

Après l’arrivée du batteur Jakob Nachtergaele, le groupe enregistra en 2004 son premier album, Acquired Taste, auprès du label Keremos. Produit par Geoffrey Burton, cet opus contient 14 titres et décrocha le trophée de « meilleur album belge de l’année » attribué par De Morgen, l’un des journaux belges les plus populaires.

En mars 2005, après une tournée en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas, le deuxième album, New Day, vit le jour, sous la houlette du producteur Jean-Marie Aerts. Le single My heroics, part one extrait de l’album a été élu « meilleure chanson belge de 2005 ». Porté par ce succès, Absynthe Minded décrocha un contrat avec Universal Belgique.

Ce groupe cher à Arno et Tom Barman, leader de dEUS, sort son 3e album There Is Nothing en 2007. Le réalisateur de cet opus n’est autre que Jean-Marie Aerts, guitariste légendaire de TC Matic (premier groupe d’Arno), et producteur entre autres de Urban Dance Squad. À noter que le groupe utilise du matériel « vintage » pour développer son univers musical.
[/cherry_tab]

The Eagles

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »376″]

Biographie de The Eagles

The EaglesThe Eagles est un groupe de country/folk-rock californien formé en 1971 par Glenn Frey. Les Eagles, formation désormais mythique, se révèlent dès 1973, par l’album Desperado. C’est seulement avec le suivant, On The Border (1974), qu’arrivera le succès commercial, notamment grâce aux titres The Best Of My Love et Already Gone.

Their Greatest Hits 1971-1975 est l’album qui s’est le plus vendu dans l’histoire de la musique enregistrée aux États-Unis, avec des ventes dépassant les 29 millions d’exemplaires. C’est un record historique, qui les place devant le Thriller de Michael Jackson.

Globalement, le groupe a écoulé plus de 120 millions d’albums dans le monde, plaçant quatre singles en tête des hit-parades américains et remportant quatre Grammy Awards. Leur DVD Farewell I Tour: Live from Melbourne a été certifié quatorze fois platine.

Le 30 octobre 2007 est à marquer d’une pierre blanche: le groupe a sorti ce jour-là son premier album studio depuis 28 ans, intitulé Long Road Out Of Eden.

Les Eagles sont entrés au Rock & Roll Hall of Fame en 1998.

Fondateur et leader du groupe The Eagles, le chanteur Glenn Frey est décédé le 18 janvier 2016, à l’age de 67 ans.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The Eagles

Albums
2007 Long Road Out of Eden
1994 Hell Freezes Over
1980 Eagles live
1979 The Long Run
1976 Hotel California
1975 One of These Nights
1974 On the Border
1973 Desperado
1972 Eagles

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Nickelback

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »1069″]

Biographie de Nickelback


Nickelback est un groupe rock canadien formé à Hanna en 1996. Nickelback, c’est une petite famille: Chad Kroeger chante et joue de la guitare, son frère Mike est bassiste, Brandon leur cousin est batteur… Cherchez l’intrus: le guitariste Ryan Peake, un ami.

Le succès rencontré par les Nickelback au Canada dès leur premier album, Curb, a lentement mais sûrement fait tache d’huile à travers le monde, bien aidé par le single How You Remind Me. Nickelback a d’ailleurs réussi une belle performance grâce à ce tube: il est devenu le 2e groupe canadien de toute l’histoire de la musique à être classé N°1 aux États-Unis et au Canada en même temps.

Autour d’eux, la critique se déchire, les uns les voyant comme l’avenir du rock FM, les autres comme de simples recycleurs du rock des années 90.

En avril 2008, le quartette canadien a mis en ligne son clip Rockstar dans lequel célébrités et anonymes se rejoignent pour crier leur envie d’être des stars du rock. On retrouve notamment dans ce clip Nelly Furtado, Kid Rock, Billy Gibbons (ZZ Top), Gene Simmons (Kiss), Bam Margera (Jackass / Viva la Bam).
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Nickelback

Albums
2017 : Feed the Machine
2014 : No Fixed Address
2011 : Here and Now
2008 Dark Horse
2005 All the Right Reasons
2003 The Long Road
2001 Silver Side Up
2000 The State
1996 : Hesher
1996 : Curb

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

dEUS

dEUSdEUS est un groupe rock anversois formé en 1991. dEUS rencontre le succès dès son premier album, Worst Case Scenario, marqué par le single Suds and Soda, qui fait un petit carton, même dans la sphère anglo-saxonne. Les sonorités du groupe forment un chaos organisé, rempli d’effets et de bidouillages exquis, saupoudrés d’accents pop et jazz.

dEUS confirme son talent sur In a Bar Under The Sea. Cet album, comme le suivant, The Ideal Crash sont très bien accueillis, par le public, la critique et les médias, même britanniques et américains. En 2001, le groupe a livré No More Loud Music – The Singles Compilation.

Après une année de concerts donnés à guichets fermés, dEUS est revenu dans les bacs le 21 avril 2008 avec l’album Vantage Point, porté par le premier single The Architect. Produit par Dave McKracken (Depeche Mode, Faithless), le disque a vu la participation de Karin Dreijer Andersson de The Knife et de Guy Garvey d’Elbow.

OneRepublic

OneRepublicOneRepublic est un groupe pop-rock américain formé au Colorado. OneRepublic se compose de Ryan Tedder (chant, piano), Zach Filkins (guitare, choeurs), Drew Brown (guitare), Brent Kutzle (basse, violoncelle), Eddie Fisher (batterie).

OneRepublic s’est fait connaître grâce à son tube Apologize, présent initialement sur la galette Timbaland Presents: Shock Value. La formation a également bénéficié d’un buzz important sur le site communautaire MySpace, depuis l’été 2006.

Signé précisément par le rappeur Timbaland sur son label Mosley Music, OneRepublic a livré son premier album pop-rock, Dreaming Out Loud, le 20 novembre 2007. L’opus fut porté par le single Apologize écoulé à plus de 3 millions d’exemplaires.

En 2007, le groupe s’est produit à plusieurs reprises en concert. En 2008, il a entrepris une tournée avec Maroon 5, The Daylights, Brandi Carlile et Ry Cuming.

Fleetwood Mac

Fleetwood MacFleetwood Mac est un groupe américano-britannique formé à Londres en 1967. Fleetwood Mac fait partie des ces groupes qui, au cours de leur carrière, ont radicalement changé de style. Initialement, la musique de la formation pouvait se définir à ses débuts comme étant une sorte de blues « à l’anglaise » jusqu’à évoluer en pop/rock californien en l’espace d’une décennie. Le groupe tire son nom de deux membres fondateurs à savoir Mick Fleetwood (batteur) et John McVie (à la basse).

Au milieu des années 70, le groupe migre vers la Californie où Lindsey Buckingham et Stevie Nicks les rejoignent. A la fin des « seventies », les ex Londoniens deviennent l’un des groupes les plus populaires du moment. L’album Rumours (1977) est un énorme succès commercial.

La bande garde sa popularité jusqu’au début des années 80 où Buckingham, Nicks et Christine McVie décident de poursuivre des carrières solos. Mick également avec notamment avec le disque The Visitor en 1981 enregistré au Ghana et avec la collaboration sur deux titres de Peter Green, fondateur du Fleetwood mac historique anglais.

Ils se retrouveront pour l’album, Tango in the night (1987), suivi en 1990 par le décevant Behind The Mask. Say You Will, sorti en avril 2003, est le premier album studio du groupe depuis longtemps avec le line-up formé de Lindsey Buckingham, Stevie Nicks, Mick Fleetwood et John McVie mais sans Christine McVie.