Catégorie : Stanislas

Stanislas

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »321″]

Biographie de Stanislas

Stanislas, de son vrai nom Louis Stanislas Renoult, né à Fontainebleau (Seine-et-Marne) le 29 mai 1972. Son père François Renoult auteur-compositeur-interprete a co-signé avec Antoine de nombreux titres et a notamment arrangé « Les Elucubrations ».

Il apprend la musique dès l’âge de 3 ans et est particulierement attiré par le solfège. A l’âge de 11 ans, il intègre la chorale des solistes de l’Opéra de Paris. Il se produit sur la scène de l’Opéra Garnier où il joue dans MacBeth de Verdi et La Tosca de Puccini, au côté de Luciano Pavarotti. Ce dernier le surnomme « le petit ténor ». Mais parallelement il chante dans un groupe de rock : Lacrima. C’est à l’âge de 15 ans, qu’il commence à composer ses premières chansons.

Stanislas suit des études supérieures à l’Ecole Normale de Musique et devient major de sa promotion à l’obtention de son diplôme de direction d’orchestre. Il devient alors chef d’orchestre de l’Opéra de Massy et professeur de direction d’orchestre à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Il devient ensuite arrangeur de cordes pour Céline Dion, Charles Azanavour, Kool Shen (NTM), Calogero… et compositeur pour Natasha St-Pier, Daniel Lévi… C’est à cette période qu’il se lie d’amitié avec Calogero.

En 2000, il fonde le groupe « Pure Orchestra » avec le frère de Calogero. Signés chez Atletico Records, le label de Pascal Obispo, ils enregistrent un album dont le single est « U & I ». Cela les amenera à faire la première partie de Calogero à l’Olympia.

2005 c’est la séparation du groupe. Stanislas collabore alors avec son frère Thibaud et sortent l’album « Les Pas Perdus ».

En Novembre 2007 enfin son premier album solo « L’équilibre Instable », avec la complicité de son frère Thibaud, Calogero, Philippe Uminski, Michel Aymé, Christophe Deschamps…
Le premier single « Le Manège » est un véritable succès. En 2008 « La Belle de mai », son second single rencontre également un large succés tirant vers le haut les ventes d’album. S’ensuit alors une tournée couronnée dans toute la France.

Janvier 2010 Stanilas sort son deuxieme album « Les carnets de la vigie » dont seront extrait 2 singles « Fou d’elle » et « Tu verras en France » en duo avec Mike Ibrahim.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Stanislas

Albums
2014 : Ma solitude
2011 : Top Hat (hommage à Fred Astaire)
2010 Les carnets de la vigie
2007 L’équilibre instable

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Stanislas : Les carnets de la vigie


Les carnets de la vigie

Stanislas

Album CD-2010 (Polydor)

Liste des titres

:

Introduction  
Ondine  
Fou D’Elle
Tu Verras En France  
Au Sud Du Ciel  
Le Gendre Idéal  
Je Laisserai La Vie Se Faire  
Le Souvenir  
Wonderland  
La Vigie  
Ma Belle Eve  
Sensiblement Modifiés  
C’Est La Nuit  
Les Filles De Tante Elisa  
Kerisper

Stanislas : L’équilibre instable


L’équilibre instable

Stanislas

Album CD Polydor 2007

Liste des titres

:

Le Manège
La Belle De Mai
Les Lignes De Ma Main
La Débâcle Des Sentiments
Entre Deux Femmes
Ana Quand Bien Même
Nouveau Big Bang
L’Absinthe Pour L’Absent
Le Temps Des Roses
L’Age Bête
A D’Autres
Mémoire Morte
L’Hiver
La Débâcle Des Sentiments
L’Equilibre Instable/Ghost 2