Catégorie : The White Stripes

The White Stripes

The White Stripes

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


Biographie de The White Stripes

The White Stripes

Meg et Jack White: Frère et soeur mais en réalité ex-époux, mariés en 1996, puis divorcés quatre ans plus tard, en 2000…

Véritable phénomène du début des années 2000, les White Stripes ont en fait pris forme en 1997, à Detroit. Frère et soeur mais en réalité ex-époux, mariés en 1996, puis divorcés quatre ans plus tard, en 2000, Meg et Jack White constituent ce groupe de rock à la recette simple mais diablement efficace.

Construite autour d’une sonorité marquée de blues, leur musique est en fait le fruit d’une collaboration familiale qui date de l’enfance. Lui jouait de la guitare dans le grenier familial tandis qu’elle l’accompagnait à la batterie…

Ces souvenirs d’enfance se retrouvent jusque dans le nom du groupe, inspiré des bonbons rayés à la menthe qu’ils avaient l’habitude d’engloutir petits !

Elephant

Au début, les duettistes se produisent en compagnie de groupes locaux comme Rocket 455 ou les Dirtbombs. Suivent deux singles puis une signature sur un label indépendant californien.

Les White Stripes publient un premier album qui porte leur nom puis De Stijl en 1998. Les tournées qui sont ensuite programmées les confirment au rang de valeurs montantes.

Les critiques sont unanimes pour saluer leur débauche d’énergie sur scène. White Blood Cells, qui sort en 2001, les rapproche un peu plus du statut de stars.

Seven Nation Army

Une notoriété qui va exploser en 2003 avec le quatrième opus du duo: Elephant. Même si les ingrédients sont toujours les mêmes, ce qui implique parfois un air de déjà entendu, le public ne se lasse pas et s’agrandit de jour en jour.

Cela est notamment du au single Seven Nation Army dont la ligne de basse fait le tour du monde. Un album entièrement composé et produit par Jack White, excepté une reprise de Burt Bacharach (I Just Don’t Know What To Do With Myself).

Les mois qui suivent les voient tout autant en tête des ventes qu’en une des journaux. Jack se distingue en frappant à la tête le chanteur des Von Bondies, Meg inspire des créateurs de mode comme Louis Vuitton et les rumeurs de séparation vont bon train !

Les White Stripes assurent toutefois une tournée mondiale, gravée sur le DVD Under Blackpool Lights, qui sort en octobre 2004. Jack collabore aussi avec la chanteuse de country Loretta Lynn.

Le groupe se sépare le 2 février 2011.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The White Stripes

2007 Icky Thump
2005 Get Behind Me Satan
2003 Elephant
2001 White Blood Cells
2000 De Stijl
1999The White Stripes

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

The White Stripes: Icky Thump

Icky Thump

The White Stripes

Album CD – 2007 – XL-Recordings

Liste des titres:

Icky Thump
You Don’t Know What Love Is (You Just Do as You’re Told)
300 M.P.H. Torrential Outpour Blues
Conquest
Bone Broke
Prickly Thorn, But Sweetly Worn
St. Andrew (This Battle Is in the Air)
Little Cream Soda
Rag and Bone
I’m Slowly Turning into You
Martyr for My Love for You
Catch Hell Blues
Effect and Cause

The White Stripes: Get Behind Me Satan

Get Behind Me Satan

The White Stripes

Album CD – 2005 – XL-Recordings

Liste des titres:

Blue Orchid
The Nurse
My Doorbell
Forever For Her
Little Ghost
The Denial Twist
White Moon
Instinct Blues
Passive Manipulation
Take, Take, Take
As Ugly As I Seem
Red Rain
I’m Lonely

The White Stripes : The White Stripes

The White Stripes

The White Stripes

Album CD – 1999 – XL-Recordings

Liste des titres:

Jimmy The Exploder
Stop Breaking Down
The Big Three Killed My Baby
Suzy Lee
Sugar Never Tasted So Good
Wasting My Time
Cannon
Astro
Broken Bricks
When I Hear My Name
Do
Screwdriver
One More Cup Of Coffee
Little People
Slicker Drips
St. James Infirmary Blues
I Fought Piranhas

The White Stripes: Elephant

Elephant

The White Stripes

Album CD – 2003 – XL-Recordings

Liste des titres:

Seven Nation Army
Black Math
There’s No Home For You Here
I Just Don’t Know What To Do With Myself
In The Cold, Cold Night
I Want To Be The Boy To Warm Your Mother’s Heart
You’ve Got Her In Your Pocket
Ball And Biscuit
The Hardest Button To Button
Little Acorns
Hypnotize
The Air Near My Fingers
Girl, You Have No Faith In Medicine
Well It’s True That We Love One Another

The White Stripes: White Blood Cells

White Blood Cells

The White Stripes

Album CD – 2001 – XL-Recordings

Liste des titres:

Dead Leaves And The Dirty Ground
Hotel Yorba
I’m Finding It Harder To Be A Gentleman
Fell In Love With A Girl
Expecting
Little Room
The Union Forever
The Same Boy You’ve Always Known
We’re Going To Be Friends
Offend In Every Way
I Think I Smell A Rat
Aluminum
I Can’t Wait
Now Mary
I Can Learn
This Protector

The White Stripes: De Stijl

De Stijl

The White Stripes

Album CD – 2000 – XL-Recordings

Liste des titres:

You’re Pretty Good Looking
Hello Operator
Little Bird
Apple Blossom
I’m Bound To Pack It Up
Death Letter
Sister, Do You Know My Name ?
Truth Doesn’t Make A Noise
A Boy’s Best Friend
Let’s Build A Home
Jumble, Jumble
Why Can’t You Be Nicer To Me ?
Your Southern Can Is Mine