Les chansons perduesLes chansons perdues

Mick est tout seul

Album CD – 2007 – Virgin

Que ce soit au cinéma (Star Wars, Batman) ou dans la bande-dessinée (Black et Mortimer), le “prequel” ou “antépisode” est un moyen de revenir en arrière, de connaître le fin mot de l’histoire par un flash-back, bref de raconter le début après la fin. Dans le nouvel album de Mickael Furnon, et de par l’analyse des photos du livret, il y a un peu de ça. Cet album est une ode au bon souvenir des jours tranquilles de son enfance.

Mick repart comme à ses débuts, seul -sans son groupe- mais inséparable de l’univers qu’il a construit en communauté. Ces nouvelles chansons imaginées pour faire une suite à Matador et à sa tournée triomphale ont finalement donné naissance à un projet solo car ces titres étaient trop personnels pour en faire porter la responsabilité à un collectif.

Comme un journal intime, les 14 clichés furent élaborés de manière artisanale à la maison en imaginant seul les arrangements, en jouant seul des instruments sous la base d’une simple guitare et d’une rythmique chiche.

En faisant resplendir son adolescence, Mickey1d délaisse l’épreuve sociale qui fait le charme de l’adulte responsable pour devenir plus sentimental. Nostalgique peut-être (Où sont passés les rêves ?), lucide toujours (L’invitation au mal), rempli de spleen (Les hommes se cachent pour pleurer) comme lorsque quelqu’un se remémore des moments finis. De l’homme utopiste qui pointe la cime de l’arbre à l’enfant qui considère de par sa taille d’abord les racines, il n’y a qu’un disque, une manière de voir la même chose sous un angle différent.

Pierre Derensy

Liste des titres

:

Modi
La clé des chants
J’te jure
Les hommes se cachent pour pleurer
Encore
Si tu tombes
L’invitation au mal
Où sont passés les rêves ?
Des filles et puis des mecs
Allez !
Des oiseaux dans mon ventre
Au bois d’Aline
Pianotom 97
L’océan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *