Orillas

OrillasOrillas

Juan Carmona

Album CD – 2002 – Nomades Kultur

Orillas, c’est la rencontre entre le flamenco que Juan Carmona illustre parfaitement et la musique traditionnelle marocaine, un hommage à l’Andalousie et au Maroc. D’où le titre de l’album, « rives » en espagnol, tout comme les deux rives de la Méditerranée qui séparaient l’Andalousie et le Maroc à une époque où il ne formait qu’un seul et même Royaume.

Gitan d’origine française (né en 1963 à Lyon), Juan Carmona triomphe en Espagne, surtout en Andalousie. Il a acquis une notoriété dans le monde du flamenco et ce n’est certainement pas ce nouvel opus qui va me contredire.

Après une courte intro rappelant l’Afrique du Nord, les premières notes de guitare nous arrivent aux oreilles: reposantes et limpides. On se laisse volontiers porter par le courant.

Noche, riche en voix additionnelles, s’inscrit dans le prolongement du premier titre tandis que Esperendo nous fait découvrir les voix espagnoles et les rythmes du flamenco. Le reste de l’album est du même ordre, à l’instar de Marrakech qui allie guitare acoustique et sons marocains, un mariage parfait.

Ce qui est remarquable avec Orillas, outre la qualité des chansons et des rythmes tantôt reposants, tantôt entraînants, c’est l’homogénéité de l’album. Les titres se suivent dans une continuité parfaite, comme un film.

Le dernier titre De Casablanca a Granada évoque bien ce mélange subtil, omniprésent sur Orillas de deux styles assez proches en fin de compte. A moins que ce ne soit le génie de Juan Carmona qui crée un ensemble musical harmonieux qu’on se plait à écouter et à réécouter!

zicactu.com

Liste des titres

:

Ronda
Noche
Esperando
Marrakech
Juncales
Il Han
Solea mora
Tu vives en mi
De Casablanca a Granada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.