Clips & BiographieDiscographie

Les Clips


Biographie des 2Be3


C’est en 1982, à Longjumeau que l’histoire du boys-band français le plus connu commence. Adel (Kachermi) et Frank (Delhaye) ont huit ans lorsqu’ils se rencontrent et se lient d’amitié. Les deux garçons passent leur temps ensemble, à l’école comme en dehors. Le dernier larron, Filip (Nikolic), connaît les deux compères de vue mais mène sa propre vie de son côté.

Le temps passe et arrive l’époque du collège. Filip s’y fait une réputation de bagarreur. Un jour, alors qu’Adel descend un escalier, Filip lui fait un croche-pied et la bagarre éclate. Relativisant par après l’incident, ils deviennent copains. Filip est introduit à Frank par Adel et le duo se transforme en trio.

To Be Free

A l’adolescence, ils intègrent une association qui lutte contre la délinquance en encourageant les jeunes à s’investir dans des activités artistiques. Ils y forment un groupe nommé To Be Free avec deux camarades, Sammy et Judy, qui délaissent très vite la formation pour tenter chacun une carrière solo. Les trois amis montent leur propre spectacle mélangeant danse acrobatique, rap et street dance. Ils se font connaître dans la région parisienne. L’expérience qu’ils en tirent les encourage à continuer.

Après avoir obtenu son bac, Frank décide d’arrêter les études pour se consacrer à sa passion et intègre un groupe d’artistes qui lui fait goûter l’univers de la comédie musicale. Filip et Adel, plus jeunes, ne peuvent le rejoindre mais décident aussi d’arrêter leurs études après l’obtention du bac.

Partir un jour

En 1996, Adel et Filip se font remarquer à un concours de mannequins organisé pour TF1 par Gérard Louvin. Ils apprennent qu’EMI recherche des garçons pour monter un groupe dans la lignée des Worlds Apart. Ils passent l’étape du casting et atterrissent directement dans le bureau du directeur artistique du label. Ils reconstituent le trio et signent un contrat avec la maison de disques. To Be Free devient 2Be3.

En octobre 1996 débarque sur les ondes le single Partir un jour. Il devient disque d’or en quelques jours. En moins de six mois, le trio devient un phénomène de société. S’enchaînent alors les émissions télés et radios, les interviews et les séances photos. Ils reçoivent en janvier 1997 un trophée au Midem de Cannes en tant que “Meilleur groupe de l’année”. Ils sortent un premier album Partir un jour et enchaînent les Zénith en province.

Musée Grévin

Au cours de la même année, les trois garçons s’essaient à la comédie en jouant pour AB Productions (Hélène et les garçons, Premiers baisers, …) dans leur propre série intitulée pour la circonstance “Pour être libre”. Le succès est immédiat et soutenu mais le planning surchargé des compères ne leur permet de tourner que 40 épisodes.

En février 1998, ils enregistrent leur second album, 2BE3. Il contient le tube Don’t Say Goodbye dont le clip est tourné à Londres. Le marchandisage du groupe est très efficace et le produit “2Be3” se décline à l’infini sous formes d’autocollants Panini, de parfums “Génération Mixte”, de t-shirts… Les garçons entrent même au musée Grévin.

Navarro

1999 annonce la sortie de leur troisième album, 2Be3 live à Bercy et la parution d’un livre sur l’histoire du groupe. Le cinéma leur tend les bras et Filip accompagné de Franck tournent chacun dans des productions américaines.

Le continent américain leur plaît tellement qu’ils décident d’enregistrer un album en anglais, voulant conquérir le public de l’oncle Sam. Conçu avec le producteur à succès, Desmond Child, l’album Excuse My French est un vrai flop de part et d’autre de l’Atlantique et précipite la fin des aventures musicales du trio.

Depuis lors, on a pu voir Filip dans la série culte Navarro et Frank dans l’émission de télé réalité La première compagnie. Quant à Adel, il travaille dans la communication.

Filip Nicolik est décédé dans la nuit du 15 au 16/09/2009 à l’age de 35 ans.

zicactu.com

Discographie des 2Be3

Albums
2001: Excuse My French
2001: L’essentiel – 2be3
1999: Bercy 98
1998: 2Be3
1997: Remix Collector
1997: Partir un jour (seconde édition)
1997: Partir un jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *