brigitte-bardot1Egérie des années 50 et 60, Pygmalion des plus grands artistes de l’époque (Gainsbourg, Vadim, Godard, …), “sex symbol” et tout à la fois emblème de l’émancipation des femmes, tantôt jeune fille modèle, tantôt diablesse provocatrice, telle est Brigitte Bardot.

Adulée pour sa beauté et sa fougue, détestée pour son franc-parler, son engagement sans faille pour la cause animale et ses sympathies avouées pour l’extrême droite, la légendaire B.B. a su s’affranchir des médias et des journalistes pour vivre, à plus de 70 ans, libre et indépendante.

Brigitte Anne-Marie Bardot naît à Paris, dans le quinzième arrondissement, le 28 septembre 1934. Issues d’une famille bourgeoise, Brigitte et sa soeur Marie-Jeanne suivent une éducation classique. Leur père, ingénieur, oriente Brigitte vers des activités artistiques: danse, musique, chant.

Roger Vadim

Sa beauté fait rapidement d’elle une jeune fille remarquée. Elle pose ainsi pour la première fois à quinze ans dans le célèbre magazine Elle. Puis à dix-huit ans, elle fait ses débuts au cinéma, dans “Le trou normand” de Jean Boyer, aux côtés du grand Bourvil.

La même année, elle fait la connaissance du réalisateur Roger Vadim, qu’elle épousera quelques mois plus tard, le 20 décembre 1952, alors qu’elle est encore mineure (la majorité à l’époque est à 21 ans). Tout va très vite pour cette superbe femme qui fait tourner les têtes jusqu’aux États-Unis, où elle tourne “Act of Love” avec Kirk Douglas en 1953. Plusieurs réalisateurs s’arrachent cette actrice hors du commun, pour sa beauté certes, mais surtout pour sa jeunesse provocatrice et impudique.

Et dieu créa la femme

Mais le déclic survient en 1956, lorsque sort dans les salles françaises “Et dieu créa la femme”, réalisé par son mari Roger Vadim. Ce film est un des plus grands scandales de l’histoire du cinéma. Il conte l’histoire de Juliette qui, de façon jugée indécente, est convoitée par trois hommes très différents. Brigitte y apparaît nue face à Jean-Louis Trintignant dans une scène devenue mythique. Le film déclenche une véritable fureur autour de l’actrice et fait naître une “bardôlatrie” sans égal qui précipite le couple Vadim dans le chaos. Le divorce est prononcé en décembre 1957.

L’aventure Vadim aura duré 5 ans. Devenue une véritable star, la jeune femme, dans le fond émotive et timide, reste très sensible aux critiques et à sa médiatisation outrancière. Les jeunes femmes font d’elle leur idole, s’habillent et se coiffent comme elle. Les hommes succombent à son charme. Les médias et les cinéastes se l’arrachent. Rien n’arrêtera plus le mythe B.B.

Jacques Charrier

Pendant des années, Brigitte enchaîne les films et les conquêtes. Parmi elles, Sacha Distel ou Jacques Charrier, jeune comédien qui deviendra en 1959, son deuxième mari, et avec lequel elle aura un enfant, Nicolas-Jacques Charrier le 11 janvier 1960.

Pour l’instant, la comédienne ne pense pas encore à la chanson. Elle se consacre pleinement au cinéma, et sa passion lui coûte son mariage. Elle divorce pour la deuxième fois en 1962 et confie la garde de son fils à Jacques Charrier, remarié. Période trouble et intense pour la jeune femme qui, à bout de nerfs, tente de se suicider.

Bonnie and Clyde

Son incursion dans la chanson viendra curieusement d’Argentine. C’est en effet en 1961 que débarque en France Jorge Vieira, chanteur argentin, interprète du célèbre titre Brigitte Bardot. L’année suivante, c’est au tour de Brigitte d’enregistrer son premier disque C’est rigolo. Ce qui ne l’empêche pas de tourner au cinéma avec les plus grands (Louis Malle, Godard, Molinaro, …), et de vivre un troisième mariage éclair avec un industriel allemand Gunter Sachs.

Mais sa carrière musicale débute vraiment avec la rencontre de Serge Gainsbourg, qui lui avait déjà proposé une chanson en 1962. Devenu son amant en 1967, il va lui écrire ses plus grands succès: Harley Davidson, Bonnie and Clyde, Contact, Comic Strip, Bubble Gum, Je t’aime moi non plus, Nue au soleil, … En tout, Brigitte Bardot interprètera quelques 80 morceaux qui, s’ils sont de valeurs inégales, lui permettent d’assurer définitivement son statut de chanteuse.

Présente sur tous les fronts de la vie publique, B.B. voit même son corps servir dès 1968 à la confection du buste de Marianne dans toutes les mairies françaises. Une consécration officielle qui atteint son apogée en 1985 lorsqu’elle reçoit le titre de Chevalier de la Légion d’Honneur.

Cause animale

Dès 1973, sa carrière prend un tournant. Lasse de cette vie publique, elle prend la décision d’arrêter le cinéma et la chanson, après un dernier film avec Francis Huster “L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise”.

Désormais, elle se consacrera entièrement à la défense des animaux, cause pour laquelle elle avait déjà utilisé sa notoriété en 1962. Dès lors, l’actrice et chanteuse laisse place à la militante. En 1977, son action contre le massacre des bébés phoques fait grand bruit et conduit le gouvernement à prendre des décisions importantes.

Avec la Fondation Brigitte Bardot, B.B. s’investit à fond dans cette cause et fédère un grand nombre d’écologistes et d’amoureux de la nature. Elle va même jusqu’à vendre aux enchères sa célèbre propriété La Madrague ainsi que de nombreux objets personnels, pour remplir les caisses de la Fondation. Victoire en 1986 lorsque celle-ci est déclarée par le gouvernement Association d’utilité publique.

Depuis des années, Bardot se fait rare. Remariée en 1992 avec Bernard D’Ormale, elle vit retirée du monde. Si elle défraie encore la chronique, c’est pour son franc-parler et son attachement à certaines idées d’extrême droite, ce qui lui vaut l’inimitié de nombreux médias et journalistes.

Symbole de la féminité

Mais c’est bien vite oublier qu’elle fut et reste encore le symbole de la féminité, et un mythe indestructible. Avec plus de 50 films et 80 chansons à son actif en seulement vingt ans de carrière, Brigitte Bardot reste une des artistes françaises les plus magistrales.

Au-delà de ses activités extra-artistiques, elle a profondément bouleversé les mentalités et les comportements des années 50 et 60. Si elle a fédéré tant de grands artistes autour d’elle, elle a surtout réussi à s’imposer comme symbole de la nation en devenant la première artiste représentant la Marianne française. Privilège rare, auquel n’auront droit que trois autres femmes: Catherine Deneuve, Sophie Marceau et Laetitia Casta.

zicactu.com

Сommentaires (13)

  1. ROBERT maurice a dit:

    j ai 64 ans.je suis un grand nostalgique des annees Bardot Distel Becaut Delon et de cette epoque ou tout semblait possible.Je me suis arrété souvent à saint tropez simplement pour respirer l’air que brigitte respire .Voir ces paysages que brigitte voit. Dans ces moments je me sent un autre homme .Si vous lisez ces lignes brigitte repondez moi je serai le plus heureux.En attendant je vous presente tous mes voeux de bonheur pour cette annee 2012.

  2. Marlyn a dit:

    Bonjour, je suis fan de Brigitte Bardot depuis ma tendre enfance, comme de Marilyn Monroe d’ailleurs !
    C’est quelqu’un qui est tout aussi forte que belle (même si elle dit se lever chaque matin moche pour rattraper le temps). J’admire et je respecte le combat qu’elle mène depuis des années pour les animaux et pour le reste (dont elle ne parle pas). Mon plus grand sohait aurait été de la rencontrer, mais malheureusement, ça parait impossible. Je me rapproche d’elle en regardant des émissions lui étant consacrées, des photos que je poste régilièrement sur mon facebook, je l’aime de tout mon coeur et j’espère qu’elle sait combien de femmes l’aiment et la soutienne !

  3. FB a dit:

    Bonjour à vous tous qui écrivez de si belles choses concernant Brigitte Bardot sur ce site. Merci pour elle ! Bien évidemment, Brigitte ne lit malheureusement pas ces superbes déclarations (elle n’a pas d’ordinateur chez elle !) aussi il serait plus sympa de lui envoyer directement tous vos mots d’amour et vos encouragements chez elle à Saint-Tropez (83990) où elle pourra les lire et donc les apprécier car il y a vraiment des messages très touchants. Cela lui remontera le moral et l’aidera à continuer son formidable combat. Bonne journée. FB

  4. danica a dit:

    Chère Brigitte, J’espère que vous lirez ces lignes. J’ai aujourd’hui 60 ans et sachez que au fond de moi-même, j’ai toujours su que vous étiez une personne formidable, même lorsque j’étais beaucoup plus jeune. Merci pour ce que vous faites et sachez que des anonymes comme moi pensent à vous et vous aiment.

  5. clarisse a dit:

    c’est superbe ce que fait brigitte, elle a sauvé les animaux, qu’elle continue on est avec elle.

  6. carole a dit:

    Brigitte Bardot me fait rêver. Elle était si merveilleuse (car il ne faut pas oublier que ça date et que maintenant notre B.B. nationale doit avoir je crois 74 ans et est super bien conservée et sans chirurgie). Elle a fait fantasmer tant d’hommes et cela pas seulement grâce à son physique parfait de femme fatale, mais aussi grâce à son charme, son franc-parler et sa forte personnalité. En plus, je l’admire pour avoir créé son association contre la maltraitance animale. Vive Brigitte Bardot!

  7. brigitte a dit:

    bonsoir brigitte, je vous admire, vous aimez les animaux moi aussi d’ailleurs on m’appelle comme vous. Je suis seule avec deux enfants cinq chats et un chien que j’ai récupéré malheureux. J’aimerais tellement vous rencontrer, j’habite dans le Var pas très loin de chez vous ! Lorsque mes enfants ne vivront plus à la maison, j’aurai plus de temps à me consacrer aux animaux et devenir bénévole pour votre association. Je vous embrasse, prenez soin de vous les animaux ont besoin de vous, et passez de bonnes fêtes de fin d’année.

  8. Linette a dit:

    Toute mon admiration, car vous avez donné un sens merveilleux à votre vie, un combat de chaque jour dans ce monde hostile pour la plus belle des causes, celle des animaux qui ont besoin de notre soutien. Je vous embrasse très fort Une admiratrice des années 50

  9. margaux a dit:

    J’adore les animaux, alors je t’encourage de tout coeur à continuer à te battre pour leur survie. Je t’admire beaucoup pour ton courage envers eux. J’ai lu tout les prospectus que tu as fait. J’ai apris beaucoup de choses, mais aussi horrible les unes que les autres. Je trouve aussi que les manteau de fourrures, c’est horrible. Ca ne sert pas à embellir, ca sert à rendre cruel. Encor merci pour t’être battu pour leur survie Bonne continuation

  10. Gaetane a dit:

    Je l’admire énormément. J’aurais aimé la rencontrer quelques minutes seulement. Je souhaite que ses douleurs s’estompent.

  11. Babou a dit:

    Chère Madame, Lorsque Dieu créa La Femme, c’est sûrement à vous qu’il pensait. Pour moi vous êtes l’être le plus parfait tant au point de vue de votre exceptionnelle beauté que de votre prodigieuse intelligence. Un jour, quelqu’un m’a dit que je vous ressemblais ! Ce fut le plus beau compliment que je reçus de toute ma vie. Je vous embrasse comme je vous aime c’est-à-dire: infiniment. martine.bastin@gmail.be

  12. lalie a dit:

    Je vous admire en tant que femme, votre force, votre courage pour une noble cause vous assumez vos opinions en faisant fi du jugement des autres dans une société en complète perdition vous êtes une grande dame. Message d’une chti

  13. Groiselle a dit:

    Depuis des années j’ai une grande admiration pour Brigitte Bardot, car moi aussi, j’ai un amour profond pour les animaux, je me prive d’en avoir chez moi car je n’ai confiance en personne s’il devait m’arriver quelque chose. Tout mon soutien à Brigitte que j’aime très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *