I Muvrini, c’est avant tout une grande saga familiale. L’histoire commence en Corse dans les années 70. Les frères Bernardini, Alanu et Ghjuvan Francescu, vivent avec leur père, Ghjuliu, dans un petit village de montagne, Tagliu – Isulaccia.

Le papa, qui fût l’un des plus grands poètes de l’île de Beauté, les initie très tôt aux chants traditionnels religieux comme La Paghjella. Il les fait ensuite participer à un album du groupe Canta U Populu Corsu.

Les mouflons

I Muvrini, littéralement “les mouflons”, va alors voir le jour et se faire un nom à travers de nombreux concerts gratuits dans toute la Corse. Le duo de frérots enregistre ses premières compositions sous ce nom dans un studio local, le Ricordu, et publie Te Ringrazianu, en 1979.

Le public insulaire est friand de cette formation qui véhicule remarquablement ses valeurs et I Muvrini franchit la Méditerranée en 1985 pour se produire au Printemps de Bourges, en Bretagne et à Paris.

Victoire de la Musique

De fil en aiguille, de disques en disques, de scène en scène, I Muvrini s’attire la sympathie des continentaux. Le groupe remplit les salles parisiennes du Zénith et de Bercy à chaque passage dans les années 90, et connaît son premier disque d’or en 1995 avec Curagiu, vendu à près de cent cinquante mille exemplaires.

Le live suivant est également certifié et les Corses collaborent avec Jacques Dutronc (Corsica), Michel Fugain, Florent Pagny, Véronique Sanson. I Muvrini reçoit la Victoire de la Musique dans la catégorie “musiques traditionnelles” en 1997.

Sting

En 1998, c’est la rencontre avec Sting pour Terre d’Oru (terre d’or), tiré de l’album Leia. Ce titre, adapté du “Fields Of Gold” de l’ancien membre de The Police, est le plus gros succès commercial des frères Bernardini.

Une grande tournée européenne est programmée. En 2000 sort A Strada, un best of qui montre à quel point I Muvrini a marqué le renouveau de la chanson corse. On y remarque toute l’étendue vocale du duo comme sur la sublime interprétation de la chanson Amsterdam, le standard de Jacques Brel.

Umani

Forts de ce nouveau disque d’or, Alain et Jean-François, traductions de leurs prénoms en français, font appel à de nouvelles têtes pour les besoins de Umani, qui paraît en 2002. C’est ainsi que MC Solaar (A Jalalabad), accompagné de Zarina et Marina Fazel, deux soeurs afghanes, vient leur prêter main forte. Stephan Eicher (Un Sognu Pè campà) et Luz Casal (Erein Eta Joan où se côtoient le français, le corse, le breton, l’occitan, le basque et le catalan) font également partie des invités de cet opus. Comme autant d’invitations au voyage et à la découvertes d’autres cultures.

Alma

À noter que Jean François Bernardini a publié en 1999, “Lumière dans la tempête Corse”, ouvrage dans lequel il évoque sans détour la crise d’identité de son île natale. En 2002, il rédige un recueil de textes qui sort simultanément avec l’album Umani. Une oeuvre profondément humaniste.

En septembre 2005, I Muvrini nous revient avec Alma, un album fort de 13 mélodies où resplendisent les couleurs de la Corse mais aussi celles de l’Afrique.

zicactu.com

Сommentaires (14)

  1. Michel Mazin a dit:

    Encore sous le charme -au sens fort, ils m’ont jeté un sort avec leur musique- du concert d’hier soir !
    Ca m’agace un peu que Jean-François soit toujours mis en avant. Par exemple, Astrothème se fend d’un thème astral pour lui alors qu’Alain -pourtant la plus belle voix du groupe- est superbement ignoré… L’un d’entre vous saurait-il sa date de naissance ?

  2. Babou a dit:

    Nous avons chanté avec vous à Banneux, moments inoubliables et merveilleux. Vous transmettez à tous les vraies valeurs, grani dumani, merci!

  3. je ne peus dire que merci ils ont tout dit avec leur coeur leur vois Alain et Jean-Francois Bernardini j’espaire pouvoir un jour vous recontrer et qui sais ont chanteras ensemble merci rester avec nous merci

  4. racheljeitz@libello.com a dit:

    15 ans de passion pour i muvrini, alain et GF bernardini des artistes au grand coeur humilité amour pour la musique ou une communication et un partage totalement indispensable aujourd’hui, merci de ce bel exemple longue vie à i muvrini que j’adore et que j’espère voir trés bientôt à monaco bises à tous rachel

  5. fred a dit:

    Que du bonheur! pace e salute atutti. Le concert de Lyon était génial, quand revenez-vous en Auvergne ou à Lyon? Les Corses de l’Allier vous aiment.

  6. marie-claude a dit:

    ils sont la gloire et la fierté de la corse le talent et la sincérité sont les moteurs de ces artistes d’exception et les amoureux de la musique ne s’y trompent pas en leur faisant des ovations et leur apportant un amour sans limites en remerciement pace e salute bonne année 2009

  7. Jo a dit:

    cari amichi, je vous souhaite pour cette année 2009, beaucoup de bonheur, du succès toujours plus grand dans vos entreprises. PACE è SALUTE per voi, a vostra famiglia è i vostr’amichi: che 2009 sia per voi un’ annu felice. Vi tengu caru, Alain et Jean-François. Au prochain concert à Folelli, ou peut-être ailleurs???

  8. paesolu a dit:

    Depuis 10 ans nous avons découvert la Corse et vous, et depuis 10 ans nous sommes accros de la corse et de vous, chaque été, nous allons vous voir sur plusieurs concerts, entre temps nous écoutons vos cd. Nous adorons ce que vous faites, votre mentalité qui devrait être suivi par beaucoup ce serait top. Ne changez rien continuez vous êtes de grands messieurs. Nous vous saluons

  9. Mali a dit:

    je vous aime très fort à chaque concert à lille je suis au rendez vous Imuvrini je trouve qu’il y’a très peu d’artistes qui soit rester aussi simple que vous surtout ne changez rien j’ai de la famille en corse et la corse est l’endroit le plus magique de cette planète les paysages sont magnifiques et les gens sont sensationnels vive la corse

  10. patcasta a dit:

    J’ai du sang corse, et les chansons d’imuvrini me le rappele, vous êtes humbles, poètes vous aimez les gens, la terre, vous n’aimez pas la violence. Je vous ai vu à Erbalunga aout 2008 magnifique! J’en avais les larmes aux yeux ne changez rien je vous aime du fond du coeur

  11. valérie A a dit:

    Merci, pour cette soirée à Campile du 22 Août 2008, magique ce concert sous la voûte celeste, et un merci tout particulier à Alain pour cette voix qui nous porte et nous transporte en d’autres lieux.

  12. nenos a dit:

    Pascal Paoli est le Père de la Diplomatie “en autres”, et je sais qu’il repose en paix car vous êtes ses enfants. Il ne serait pas non plus le fondateur de la première université Corse à Corté s’il avait douté un moment fusse-t-il infime, que ses fidèles ne soient pas à la hauteur. Je salue donc modestement votre générosité. René-Yves

  13. florian a dit:

    vous êtes des grands de la musique (ou corse). votre musique est plus que de la musique et la corse est représentée par une musique vivante, une àme et cette musique, c’est la vôtre. mention spéciale à di qui est pour moi et sincèrement une de mes chansons préférées. vos concerts sont des moments très importants car votre musique apporte beaucoup aux gens (et à moi). respect alain et jean francois.

  14. stephanie a dit:

    bravo i muvrini et tina arena ce matin je regardais l’émission de michel drucker et je dois vous dire encore bravo je pense à alain et jean françois et encore bravo pour ce concert le 8 mars vous êtes dans mon coeur bonne continuation de la part de steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *