Julien Clerc

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »179″]

Biographie de Julien Clerc

julien-clercNé le 4 octobre 1947 à Paris, dans le 19e arrondissement, Paul-Alain Leclerc (son véritable nom) grandit avec ses cinq frères et soeurs (dont un est le journaliste Gérard Leclerc), partagé entre le domicile de son père et de sa mère. En effet, ses parents divorcent alors qu’il est enfant.

Il grandit dans deux mondes différents: d’un côté, la semaine, chez son père haut fonctionnaire de l’UNESCO, sérieux et féru de musique classique… puis le week-end chez sa mère, d’origine guadeloupéenne, vivante et drôle, grande amatrice de chanson française. Elle écoute Jacques Brel, Georges Brassens, Jean Ferrat, Edith Piaf, …

Cette double influence laisse entrevoir les futurs penchants musicaux du petit Paul. A six ans, il découvre le piano, et c’est à l’adolescence qu’il fait de cet instrument un réel moyen d’expression artistique.

Il joue et compose alors tout ce qui lui passe par les oreilles et la tête. En ce début des années 60, il écrit ses premiers morceaux en compagnie de Momo (Maurice Vallet décédé le 31 mai 2017), son ami de lycée.

La chanson avant tout

Très tôt, Paul-Alain sait qu’il sera musicien et chanteur, et ce, malgré l’insistance de son père pour les études. Mais le jeune homme a autre chose en tête, et la rencontre, en 1966, avec Étienne Roda-Gil, ne le fera pas changer d’idée. Ce dernier sera son ami, son parolier, son fidèle compagnon.

Pour l’heure, le trio Vallet-Leclerc-Roda-Gil écrit de nombreuses chansons. Paul-Alain passe une audition fructueuse chez Pathé, puisqu’il y signe son premier contrat, un contrat de sept ans !

Dès 1968, le premier titre du fameux trio est enregistré, et quel titre ! La cavalerie est un énorme succès auprès d’une jeunesse en pleine révolution.

La cavalerie débarque…

Paul-Alain change de nom et devient alors Julien Clerc. Son deuxième titre, Ivanovitch, confirme son talent, la qualité de sa voix et des textes écrits par ses amis.

Le public est séduit, mais aussi le métier: Salvatore Adamo puis Gilbert Bécaud invite Julien en première partie de leur spectacle. C’est ainsi qu’à 22 ans, il se retrouve sur la scène de l’Olympia !

Son premier album obtient aussi en 1969 le Prix de l’Académie Charles Cros. La même année, Julien Clerc est engagé sur la comédie musicale Hair, qui va triompher au théâtre de la Porte St-Martin à Paris. Disques, scènes, et coeur (il vit alors avec France Gall), tout réussit à ce jeune chanteur talentueux !

La gloire

Julien écrit chanson sur chanson, à l’aide de son fidèle parolier Roda-Gil, et chacune d’elles est un tube: La Californie, Niagara, Ce n’est rien, Le coeur volcan, …

L’Olympia l’accueille à plusieurs reprises et ses chansons commencent à être traduites à l’étranger. Le résultat de ses ventes est fulgurant: il reçoit cinq disques d’or en 1974, après seulement cinq ans de carrière !

Profitant de sa rupture amoureuse avec France Gall, il entame en 1975 une longue tournée qui le mène au Japon et au Canada. Sur le tournage de D’amour et d’eau fraîche, il rencontre l’actrice Miou-Miou, et c’est le coup de foudre. Ils vivront ensemble pendant plus de cinq ans.

Des auteurs illustres

Si le talent de compositeur de Julien Clerc n’est plus à prouver, il existe une autre raison à son succès: savoir s’entourer de grands auteurs. Outre l’éternel Étienne Roda-Gil, Julien s’accompagne en cette année 76 des non moins talentueux Jean-Loup Dabadie et Maxime Le Forestier.

Au fil des années, le chanteur saura toujours « renouveler » son vivier d’écrivains: Jean-Claude Vannier, Thierry Séchan, Jean-Louis Murat, Françoise Hardy, Jean-Claude Petit, Serge Gainsbourg, Luc Plamondon, Carla Bruni, …

En 1978, un autre bonheur arrive, la naissance de sa fille Jeanne qu’il a avec Miou-Miou. Parallèlement, il chante pour d’autres: Émilie Jolie de Chatel ou 36 Front populaire, une comédie musicale qui restera au stade de disque.

Un nouveau virage

Julien Clerc sait se renouveler, tant dans ses activités que dans son entourage. Il ne cède ainsi jamais à la routine et à l’ennui. Ainsi se sépare-t-il en 1980 de son ami Roda-Gil. Leur collaboration s’enlise avec les années et les deux hommes se déchirent.

Côté coeur, Julien subit aussi la rupture d’avec Miou-Miou. Blessé profondément par ces évènements, ses chansons s’en ressentent. Il se jette à corps perdu dans le travail, change de maison de disques, de domicile également, puis rencontre une jeune femme Virginie Couperie, avec laquelle il partage sa passion du cheval.

Ils se marieront en Corse en septembre 1985. Côté scène, Julien est plus que jamais une star. On le voit remplir les plus grandes salles parisiennes, il tourne pour une campagne publicitaire Citroën, ses disques son des tubes internationaux (notamment Mélissa), ses tournées le mènent jusqu’en Afrique et au Canada, en passant par le Brésil. Puis sa deuxième fille, Vanille, naît en 1987. Julien est un homme comblé…

Retrouvailles

C’est en 1992 que sort un album majeur dans la carrière du chanteur, Utile. Il marque les retrouvailles avec son ami Étienne Roda-Gil. Avec les années, Julien Clerc ne perd pas de son talent et de sa notoriété. Au contraire, chacun de ses albums est un évènement.

En 1997, c’est sur scène qu’il fête ses 50 ans, avec ses trois filles, ses amis (Alain Souchon, Renaud, Patrick Bruel, …) et 5000 personnes dans la salle.

Ses disques sont attendus avec ferveur par un public fidèle. Julien Clerc n’a cessé d’être au sommet de son art, tout en restant fidèle à lui-même, sans jamais faire de concession à la mode. Un homme tendre et vrai, éternel séducteur.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Julien Clerc

Albums
2019 : Duos
2017 à nos amours
2014 Partout La Musique Vient
2012 Julien Clerc : symphonique
2011 Fou peut-être
2008 Ou s’en vont les avions ?
2005 Double enfance
2003 Studio
2000 Si j’étais elle
1997 Le 4 octobre (live)
1996 Julien
1994 Olympia Intégral 94
1992 Utile
1990 Fais-moi une place
1987 Les aventures à l’eau
1984 Aime-moi
1982 Femmes, indiscrétion, blasphèmes
1980 Sans entracte
1980 Clerc Julien
1978 Jaloux
1976 A mon âge et à l’heure qu’il est
1975 N°7
1974 Terre de France
1973 Julien
1972 Liberté, égalité… ou la mort
1971 Julien Clerc
1970 Des jours entiers à t’aimer
1968 Julien Clerc

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.