Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Véronique Sanson

Véronique SansonVéronique Sanson naît le 24 avril 1949 à Boulogne-Billancourt, dans une famille de mélomanes. Ses parents l’inscrivent très vite à des cours de piano avec sa soeur Violaine, de deux ans son aînée. Une éducation musicale classique que Véronique n’a jamais reniée.

Aux alentours de treize ans, la jeune fille se met à la guitare et compose ses premières chansons. Elle séjourne dans un pensionnat anglais ce qui lui fait découvrir les Beatles.

Roche-Martin

En 1965, Véronique Sanson peaufine sa véritable première oeuvre (un concerto pour deux flûtes, deux clarinettes et orchestre !) puis part en vacances en Espagne avec Violaine. Là, elles rencontrent le futur compositeur de Patricia Kaas, François Bernheim, avec qui elles forment les Roche-Martin. Un trio qui ne survit qu’à deux 45 tours mais qui permet à Véro de croiser la route d’un ami d’enfance, un certain Michel Berger !

Michel Berger

Ce dernier est alors directeur artistique dans une maison de disques et lui offre la possibilité d’enregistrer son premier titre en solo, Le printemps est là. Malgré son échec commercial, celui-ci signe ses vrais débuts discographiques.

Véronique Sanson continue de collaborer avec Michel Berger qui lui demande de composer un titre pour Isabelle de Funès, la fille de Louis, Les voisins qu’elle reprendra en 1992 sur son album Sans regrets.

Amoureuse

En 1972, le tandem fonctionne parfaitement pour le premier album de la chanteuse, Amoureuse. C’est l’aboutissement de centaines d’heures de travail, tant pour la composition que pour la voix, et quelques jolis tubes y figurent: Bahia ou Besoin de personne notamment.

Un second opus arrive l’année suivante avec De l’autre côté de mon rêve et elle commence à faire ses armes sur scène en ouverture de Julien Clerc, Claude François ou Michel Polnareff.

Stephen Stills

1973 est aussi l’année au cours de laquelle elle rencontre le musicien américain Stephen Stills, membre du célèbre quatuor Crosby, Stills, Nash & Young. Elle l’épouse en mars avant de partir vivre avec lui aux États-Unis où naît leur fils, Christopher, en 1974. Une nouvelle vie qui va durer dix ans lui permettant de se familiariser avec les musiciens du cru qu’elle sollicitera tout au long de sa carrière.

Véronique Sanson publie Le maudit en 1974 et donne ses premiers concerts en tête d’affiche à l’Olympia.

L’Olympia

Au milieu des années 70, il est plus que rare qu’un artiste français enregistre à l’étranger. C’est pourtant son cas puisque Vancouver, en 1976, est mis en boîte à Londres, avec une équipe anglaise.

Véronique Sanson a désormais apprivoisé la scène et se produit deux semaines d’affilée à l’Olympia. Le public semble friand de ce nouveau son, très anglo-saxon, qui se marie à merveille avec des textes en français de grande qualité.

Exclusivement féminin

En 1977, sort Hollywood, le cinquième album de Véronique Sanson. Il comprend un hommage à son nouveau manager, Bernard Saint-Paul, avec Bernard’s Song et elle confie les premières parties de la tournée française qui suit à Michel Jonasz. Elle est également la première femme à se produire au Palais des Sports de Paris en 1978. Elle y donne deux concerts quotidiens pendant trois jours !

Elle tourne la page de cette décennie avec 7ème en 1979 puis alterne entre albums et concerts de façon régulière jusqu’au milieu des années 80. Laisse-la vivre arrive dans les bacs en 1981, deux ans avant qu’elle ne fasse scène commune avec Michel Jonasz et Eddy Mitchell au moment où sort sa compilation Exclusivement féminin.

C’est cependant une période très difficile pour la chanteuse qui se bat pour récupérer la garde de son fils et revenir avec lui en France. Ce qu’elle obtient en 1983.

En 1985, Véronique Sanson propose un album éponyme. Elle s’engage en 1986 dans une nouvelle tournée intitulée “Chacun mon tour”, conjointement avec Alain Souchon.

Allah

Elle publie Moi le venin en 1988, comprenant notamment le très controversé Allah, censuré dans bon nombre de médias et qui lui vaut une protection rapprochée. Au moment où les islamistes font régner la terreur, particulièrement en Iran, elle est toutefois soutenue par la plupart des artistes français.

Les Enfoirés

Après une nouvelle série de récitals, Véronique Sanson prend part à la première tournée des Enfoirés avec Jean-Jaques Goldman, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Michel Sardou.

A la fin de l’année 1989, elle part répéter en Tchécoslovaquie avec l’orchestre symphonique de Prague. Un rêve qui se prolonge le temps de quelques concerts au Théâtre du Châtelet, à Paris, là où est enregistré le fameux Symphonique Sanson qui sort en 1990.

Victoire de la Musique

Sans regrets, réalisé à Los Angeles, lui succède en 1992 et le premier extrait, Rien que de l’eau, fait un tabac. Cet album lui vaut d’ailleurs une Victoire de la Musique en tant que chanteuse de l’année.

Une nouvelle tournée suit et elle y rend hommage à Michel Berger, récemment décédé, en reprenant le titre Seras-tu là. Les Francofolies de la Rochelle la saluent également en 1994; il en sortira l’album Comme ils imaginent. La chanteuse se marie en 1995 avec l’humoriste-acteur Pierre Palmade.

Indestructible ?

Après le toujours autobiographique Indestructible en 1998, Véronique Sanson prépare un album en hommage à Michel Berger qui sort en 1999. Il s’agit D’un papillon à une étoile où elle reprend les grands succès de son premier mentor. Dans la foulée, elle effectue une tournée avec l’orchestre de Paul Buckmaster, l’arrangeur d’Elton John.

Environ deux ans plus tard, lors d’une tournée piano-voix, elle se voit contrainte d’annuler bon nombre de concerts suite à ses problèmes de santé et de sa dépendance à l’alcool, qu’elle aborde notamment dans son livre La Douceur du Danger.

Une compilation, Les moments importants, comble en partie l’attente de ses fans avant le vrai retour à partir de 2004 avec Longue distance. Une résurrection aussi inespérée qu’émouvante.

zicactu.com

Discographie de Véronique Sanson

Albums
2018 : Duos Volatils
2016 : Dignes, dingues, donc…
2012 : Amoureuse (1972-2012)
2010 : Plusieurs Lunes
2004 : Longue Distance
1999 : D’un papillon à une étoile
1998 : Indestructible
1992 : Sans regrets
1988 : Moi le venin
1985 : Véronique Sanson
1981 : Laisse-la vivre
1979 : 7ème
1977 : Hollywood
1976 : Vancouver
1974 : Le Maudit
1972 : De l’autre côté de mon rêve
1972 : Amoureuse

Сommentaire

  1. Olivier et Janet Gosse a dit:

    Veronique sanson est sans aucun doute l’une des artistes francaises qui nous plaisent le plus. Sa maniere de chanter et la variete de ses chansons en font une “leading singer” dans le paysage Francais. Sa formation classique la suit depuis toujours et a forge son style et ses melodies…….keep going Veronique !

    Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *