Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Zebda

zebda
Zebda, qui signifie “beurre” en arabe, est né d’un mouvement de résistance enthousiaste, en 1985, dans le quartier des Izards, au nord de Toulouse.

A l’origine de cette aventure, une association de quartier, dissoute faute de crédits municipaux ! Dans ce véritable “melting pot” musical, des Maghrébins, des Espagnols, des Gascons…

Le groupe se compose de Magyd Cherfi (chant), Mustafa Amokrane (chant), Hakim Amokrane (chant), Rémi Sanchez (samples), Vincent Sauvage (batterie, samples), Joël Saurin (basse) et Pascal Cabero (guitare).

Intifada

Premier album en 1991, un mélange de rock, de ragga, de funk, de raï, qui va vite devenir le label de Zebda. La pochette fait aussi beaucoup de bruit, représentant un enfant de l’Intifada, une fronde à la main…

Le second opus, quatre ans plus tard, défraie encore plus la chronique ! Intitulé Le bruit et l’odeur, en référence à la fameuse petite phrase prononcée par Jacques Chirac sur l’immigration, il est emmené par le single Ma rue.

Pourtant, Zebda se fait un nom sans grand soutien médiatique, hormis les radios indépendantes et la presse spécialisée. Le groupe s’engage dans la lutte anti-raciste, anti-front national, anti-intégriste, aux côtés de militants de l’extrême gauche.

Tomber la chemise

Symboles d’une France pluri-ethnique, les Toulousains rencontrent toutefois un large public, au moment où les Bleus deviennent champions du monde de football. Leur single Tomber la chemise est le tube de l’été et sera récompensé aux Victoires de la Musique.

Ce titre est issu de l’album Essence ordinaire qui contient d’autres succès comme Je crois que ça va pas être possible ou Y’a pas d’arrangement.

Motivés

Le groupe confirme aussi son implication dans la vie locale et sociale en s’associant avec la marque Tati pour proposer des concerts à 10 francs, et son militantisme en participant à la compilation Motivés, financée par la Ligue Communiste Révolutionnaire.

En 2001, les Zebda présentent une liste justement baptisée “Les Motivés” aux élections municipales. Ils se mobilisent en outre pour venir en aide aux sinistrés de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse.

Après avoir créé l’incertitude en annonçant sa séparation, Zebda décide de continuer et collabore à la musique du film Le bruit, l’odeur et quelques étoiles en 2003. S’ensuit l’album live La Tawa.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *