Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Morcheeba


C’est à Londres, au milieu des années 90, que les deux frères Godfrey, Paul et Ross, travaillent avec David Byrne des Talking Heads. A la suite de cette collaboration sur six titres de l’album Feelings, les deux frères décident en 1995 de se mettre en quête d’une maison de disques.

Paul est plutôt DJ dans l’âme tandis que Ross officie en tant que guitariste et pianiste. Mais pour que leur compositions attirent l’attention, il manque un chanteur ! Ou une chanteuse… Et la patience doit être de mise.

Who Can You Trust ?

Quelques temps plus tard, ils font la connaissance de la chanteuse Skye Edwards lors d’une soirée branchée et forment avec elle le groupe Morcheeba. Ce nom est la contraction de “mor” (abréviation de “middle of the road”) et “cheeba” qui désigne la marijuana en argot portugais.

Deux mini albums suivent (Trigger Hippie et Music That We Hear), et permettent enfin au trio d’enregistrer son véritable premier album, Who Can You Trust ?, en 1996.

La presse spécialisée est unanime pour saluer le travail du combo et Morcheeba signe pour partir en tournée aux États-Unis.

Big Calm

En 1996, l’album est disponible outre-Atlantique et Morcheeba y partage l’affiche avec le groupe Live et la chanteuse Fiona Apple. A peine rentrés au bercail, le trio se remet au boulot et publie Big Calm, en 1998. The Sea, Over And Over et Fear And Love en sont quelques-uns des plus beaux aperçus.

L’accueil est tout aussi exceptionnel que pour l’album qui va suivre, Fragments Of Freedom, deux ans plus tard. Celui s’avère toutefois plus orienté vers la pop et des invités comme Biz Markie, Mr Complex et Bahamadia y sont crédités.

Charango

Morcheeba ne cesse d’expérimenter différents styles sur fond de trip hop et atteint une certaine plénitude avec Charango, du nom d’une petite guitare sud-américaine. Le disque paraît en juillet 2002. Le premier extrait est Otherwise et la production est tout simplement parfaite. On y note les participations de Pace Won (Outsidaz), Kurt Wagner (Lambchop) et Slick Rick.

S’ensuit une grande tournée immortalisée dans le DVD Brixton To Beijing. Le concert est filmé à la Brixton Academy de Londres alors que les bonus nous emmènent avec le groupe du côté de Pékin ! Un best of, Parts Of The Process, est publié en 2003, agrémenté de deux titres inédits et d’un DVD de trois titres en live.

En 2005, le groupe nous revient avec The Antidote. Sorte de retour aux sources, agrémenté d’un changement majeur: le remplacement de Skye Edwards par la chanteuse Daisy Martey.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *