Les clips de Iron Maiden : A Matter of Life and Death








A Matter of Life and Death
Iron Maiden
Album CD – 2006 – Capitol Records, Inc.

Numéro 1 en Allemagne, Suède, Italie, Finlande, Grèce, Slovénie, République Tchèque, Croatie, Pologne, Brésil… Numéro 2 au Canada, en Suisse, Norvège, Hongrie, Colombie, 3 au Chili, 4 au Royaume-Uni, en Autriche, Espagne, Inde, 5 en France, en Irlande, en Arabie et 6 en Belgique et en Islande. Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes: le monde entier attendait Iron Maiden. On pourrait presque arrêter la chronique ici.

Comme cela a déjà été le cas dans le passé, ce nouvel opus fait référence au film: “Une question de vie ou de mort” de Michael Powell avec David Niven. Une fois de plus, le thème de la guerre est très présent dans l’album: These Colours Don’t Run retrace la vie des soldats qui partent au front, Brighter Than a Thousand Suns fait référence à la bombe atomique ou bien encore de The Longest Day qui raconte le débarquement allié du 6 juin 1944.

Musicalement, on peut dire que le retour de Bruce Dickinson fait le plus grand bien au groupe. On sent ce dernier ainsi que ses compères, Smith et Harris en tête, fort bien inspirés. A l’exception de Different World, pas un seul titre ne dure moins de 5 minutes. Voilà des quinquagénaires composant de la musique comme il y a 20 ans. Les fans, anciens ou nouveau, apprécieront.

Quelques jours avant sa sortie, les Irons avaient lâchés dans l’arène le single The Reincarnation of Benjamin Breeg, titre sombre et alléchant, laissant présager du meilleur pour la galette complète.

Cet album vous fait du “rentre dedans” dès le début avec un Different World typiquement Maiden. Très rapide, il est suivi de These Colours Don’t Run à l’intro sombre avant de débouler sur un solo puis une partie très rock.

S’ensuit Brighter Than a Thousand Suns, le gros morceau de l’album. Près de 9 minutes (8.44 exactement) de heavy très planant, très progressif, un peu dans la veine de Dream Theater. Mais cela reste du Maiden, que les aficionados se rassurent !

En fait, le même genre de commentaire convient au reste des titres. Ils sont bons, très bons. Tantôt rapides, tantôt plus planants mais toujours très Iron Maiden. Il ne faut pas chercher de révolution musicale là-dessous.

Il semblait que le groupe avait pris le bon wagon avec Dance of Death. Un sentiment confirmé avec ce nouvel album et le retour de Dickinson. Iron Maiden est toujours bien là, plus de 20 ans après et 14 albums au compteur.

zicactu.com

Liste des titres

:
Different World
These Colours Don’t Run
Brighter Than a Thousand Suns
The Pilgrim
The Longest Day
Out Of The Shadows
The Reincarnation of Benjamin Breeg
For The Greater Good of God
Lord Of Light
The Legacy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *