black-orpheus_cover_s200
Black Orpheus

Keziah Jones

Album CD – 2003 – Delabel

Un peu de douceur dans ce monde de brutes! Keziah Jones + une guitare = l’équation d’un “Blufunk” élégant, léger et enchanteur, aux vertus apaisantes.

Pionnier de ce savant mélange de blues et de funk, Keziah Jones opère un métissage international entre ses racines nigérianes et des influences afro-américaines et européennes.

Black Orpheus, quatrième opus de Mister Jones, écoule une musique suave et tiède, entre sueur de l’âme et tachycardie harmonique. Les guitares et les voix sont mises en avant et traînent dans leur écho d’irrésistibles consonances pop, funk, et nu-soul.

Black Orpheus, ce n’est pas simplement le single Beautiful Emilie, tout l’album excite la curiosité, impose des réflexions, et stimule l’esprit. On retiendra particulièrement Afrosurrealism for the Ladies (au moins son atmosphère et sa mélodie, son titre ce sera peut-être plus difficile), 72 kilos (le poids idéal, pas une note de trop), et les larmes universelles de Sadness is….

L’édition limitée se voit bonifiée d’un second CD, où l’ambiance est encore plus soft, plus feutrée, celle d’une veillée tranquille entre amis. Plus on avance sur ces 9 titres acoustiques édulcorés (parmi lesquels des reprises clins d’oeil de morceaux de Jimi Hendrix et Bob Marley), plus on a l’impression de marcher sur le tapis en velours du hall d’entrée de l’univers de Ben Harper.

Un double album riche en (bonnes) surprises, à écouter sur la terrasse en été, pour accompagner le soleil qui s’enlise dans l’horizon, avec dans la main droite un verre de vin rosé, et dans la gauche, ce que vous voulez, après tout vous êtes libres.

zicactu.com

Liste des titres

:

Afro Surrealism For The Ladies
Kpafuca
Femiliarise
Wet Questions
Neptune
72 Kilos
All Praisies
Beautiful Emilie
Sadness Is…
Autumn Moon
Black Orpheus
Orin O’lomi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *