Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Kylie Minogue

kylie-minogueFer de lance de la musique anglo-saxonne, l’australienne Kylie Minogue accumule depuis son plus jeune âge toutes les récompenses. Après avoir acquis le statut de star dans une sitcom télévisée australienne, cette bombe sexuelle d’un mètre cinquante-quatre flirte désormais avec le sommet des hit-parades. Si chacun de ses albums est un phénomène médiatique, l’arrivée de sa petite soeur Dannii dans les ‘charts’ laisse présager un splendide duel fratricide.

Née le 28 mai 1968 à Caulfield, près de Melbourne en Australie, la petite Kylie Ann Minogue commence alors une existence hors du commun. Si son père Ron mène la vie rangée d’un comptable, sa mère Carol est une ancienne ballerine qui ne rêve que d’une chose: mener ses deux filles Kylie et Dannii sur une voie artistique.

Première étape pour les deux soeurs: enchaîner casting sur casting et tenter leur chance. Celle-ci leur sourit puisqu’en 1980, Kylie débute le tournage de la série Skyways. Elle n’a que onze ans et ce premier rôle est un tremplin à sa carrière.

Dès l’année suivante, elle joue le rôle de Carla dans The Sullivans, autre téléfilm populaire pour lequel elle tournera durant cinq années ! Elle y croise le chemin d’un autre futur chanteur: Jason Donovan. Lorsqu’elle signe en 1984 pour The Henderson Kids, elle met fin à ses études et se consacre pleinement à son métier. Elle n’a que seize ans et tourne déjà pour le septième art (Fame and Misfortune, Zoo Family, …).

Neighbours

Mais la célébrité viendra réellement en 1986 avec la série de renommée internationale Neighbours, aux côtés de Jason Donovan. Non seulement, elle devient une star, mais elle trouve aussi l’amour en la personne de son compagnon de travail Jason. Une période bénie qui durera près de trois ans !

Parallèlement, elle se lance dans la chanson dès 1984, puis plus sérieusement en 1987 lorsqu’elle rencontre le producteur des Bananarama. Celui-ci lui permet d’enregistrer la même année Locomotion, reprise du tube des années 60 de Little Eva. La version de Kylie dépasse toutes leurs espérances et devient le disque le plus vendu de la décennie en Australie !

I Should Be So Lucky, son second 45 tours, envahit cette fois l’Europe, de la France au Royaume-Uni. La petite actrice australienne devient soudainement une star de la chanson. Son premier album Kylie ne fait que confirmer l’engouement du public pour la jeune fille. Les récompenses pleuvent et les records de vente tombent dans le monde entier.

Enjoy Yourself

Si elle revient vers le cinéma début 1989 en jouant The Delinquents, elle trouve toujours l’énergie d’enregistrer son second album Enjoy Yourself. Ce dernier rencontre le même succès que Kylie et la pousse à entamer une tournée internationale.

A l’issue de celle-ci sort Rythm of Love, le troisième album de Kylie, dans lequel elle apparaît plus mature, mais aussi plus sexy. Elle se débarasse ainsi de son image de petite fille et devient un symbole sexuel et sulfureux. Ses tenues et ses poses glamour contribuent à sa réussite médiatique.

Symbole sexuel

Juste avant la sortie de son quatrième album Let’s Get To It fin 1991, Kylie réalise l’exploit d’entrer dans le Guiness Book des Records, aux côtés des Beatles et du King ! La consécration pour la petite australienne, après seulement quatre ans de carrière dans la chanson. Elle se permet même la sortie d’un double Best of Greatest Hits en 1992, comprenant vingt de ses plus grands succès.

Pendant des années, elle enchaîne tournées, prestations télévisées et journaux. Elle est partout et tous les médias s’accordent pour célébrer sa beauté, sa jeunesse et son talent. La sortie de Kylie Minogue en 1994 ne fait que confirmer cette reconnaissance mondiale (Confide In Me en est le premier extrait). L’album est dès sa sortie disque d’or.

On la voit au cinéma (comme avec Jean-Claude Van Damme dans Streetfighter, puis dans Hayride to Hell, Misfit ou Bio-dome) ou en duo avec Nick Cave pour un somptueux titre Where The Wild Roses Grow. Albums, concerts, livres, vêtements, cinéma, évènements médiatiques (des Jeux Olympiques à la Gay Pride), télévision, Internet, DVD et vidéos, rien n’arrête la tornade Kylie, et rien non plus n’entame, pendant les années 90, son incroyable longévité.

Dannii Minogue

2001 commence sur les chapeaux de roue avec la sortie du très controversé Can’t Get You Out of My Head (extrait de l’album Fever) dont le clip montre une Kylie quasiment nue. Si l’image de la chanteuse devient de plus en plus sulfureuse (elle est même censurée dans certains pays), les ventes de ses disques s’en trouvent naturellement accrues.

Cette habile stratégie marketing renforce la présence de Kylie dans les médias et permet aussi d’introduire sur le marché la petite soeur Dannii, dont les apparitions font sérieusement concurrence à son aînée. Les Minogue écrasent à plate couture toutes leurs rivales, de Madonna à Mariah Carey en passant par Jennifer Lopez et Janet Jackson.

Body Language

Alors que sort à l’automne 2003 son nouveau single Slow puis son neuvième album Body Language, la jeune femme de 35 ans dresse le bilan d’une extraordinaire carrière. De ses débuts télévisés en 1980 à la sortie de son dernier album, Kylie Minogue a accumulé un nombre impressionnant de récompenses, de disques d’or ou de platine, de couvertures de magazines et de produits dérivés.

Devenue une véritable institution, la chanteuse semble mener une interminable carrière, faite uniquement de succès. Admirée dans tous les pays, elle est devenue intemporelle et universelle. Un véritable exploit que beaucoup d’artistes lui envient.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *