Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Manu Chao

manu-chao-200x200
Comme un symbole, c’est le 21 juin, décrété plus tard jour de la fête de la musique, que Manu Chao naît à Paris, en 1961. Ce fils d’immigrés espagnols passe son enfance entre Boulogne-Billancourt et Sèvres, en région parisienne, à jouer au foot et à écouter de la musique.

Il s’intéresse à tous les styles de musique et finit par monter un groupe en 1985, les Hot Paints. Très marqué par des formations comme Les Bérurier noir ou les Garçons Bouchers, il tente ainsi de se faire une place sur la scène du rock alternatif français. Mais le succès reste relatif.

La Mano Negra

En 1987, Manu fait appel à son frère et à son cousin et donne vie à la Mano Negra. Un groupe qui bouscule complètement le rock français en étant l’un des premiers à proposer une musique métissée, faite de guitares et de rythmes latino.

La Mano Negra triomphe dans l’Hexagone mais aussi en Amérique du Sud où de nombreuses tournées sont organisées. Le fait de chanter principalement en espagnol facilite aussi cet accueil dithyrambique. Il ressort de ces cinq ans de carrière quatre albums et des tubes imparables comme Mala Vida ou King Kong Five.

Mais Manu Chao s’embrouille avec quasiment tout le groupe qu’il quitte au début des années 90. La Mano se sépare définitivement en 1995.

Il s’installe à Madrid durant deux ans et forme le groupe Radio Bemba. Comme avec la Mano Negra, Manu Chao se rend souvent en Amérique du Sud, mais il y joue, à chaque fois, avec différents musiciens.

Clandestino

Les vrais débuts de Manu Chao en solo se situent en 1998 avec l’album Clandestino… Esperando La Ultima Ola, qu’il a composé au gré de ses pérégrinations, à l’aide d’un mini studio portatif !

Le succès est immédiat pour ce disque toujours autant imprégné de culture espagnole et qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de la Mano. Une longue tournée internationale a lieu en 1999 et 2000, lui valant notamment de se produire pour la première fois au Brésil devant des dizaines de milliers de fans en délire.

Esperanza

Le 5 juin 2001, il publie son second album, Próxima estación : Esperanza, dans lequel il chante en français, espagnol, arabe ou “portugnol” (sa propre appellation du portugais). Ce disque contient le tube immense Me Gustas Tù. Une Victoire de la Musique lui est décernée pour le “meilleur album de musiques du monde”.

Très engagé, l’artiste n’hésite pas à dénoncer l’altermondialisation et, le 21 juin 2001, Manu Chao fait monter sur une scène de Milan des membres de l’extrême gauche italienne pour dénoncer le sommet du G8 qui se tient à Gênes quelques semaines plus tard.

Radio Bemba

C’est sur scène que Manu Chao donne la pleine mesure de son talent et c’est désormais l’Europe entière qui le réclame !

Il donne un concert événementiel au Stade Vélodrome de Marseille en 2002 et publie en fin d’année le live Radio Bemba Sound System, témoignage de cette grande tournée, faite de passages dans les plus grands festivals et de plus de cent concerts à travers trois continents, le tout devant plus d’un million de spectateurs !

L’année suivante paraît une biographie de Manu Chao, la première du genre, écrite par Alessandro Robecchi. Elle retrace tout le parcours du chanteur.

Sibérie m’était contée

En 2004, Manu Chao fait l’actualité de façon originale. Il propose en effet un livre-album, Sibérie m’était contée, distribué… par les marchands de journaux !

Tiré initialement à seulement trente-cinq mille exemplaires, ce recueil de poèmes d’une cinquantaine de pages, illustrées par le dessinateur Wozniak, est accompagné d’un CD contenant 6 titres inédits.

Devant le succès de l’opération, un nouveau pressage a lieu et le tout ressort en kiosques avec, cette fois-ci, un livret de cent-trente deux pages ! Manu Chao estime “qu’il n’a pas besoin de maison de disques pour exister” ! La preuve…

zicactu.com

Сommentaires (10)

  1. nono67 a dit:

    Un concert super génial à strasbourg, et un taratata tout aussi génial

  2. Juan-Jo a dit:

    Hijo, que suerte de tenerte. J’ai créé un club guitare et on étudie tes chansons. Que du bonheur.

  3. imad a dit:

    me gusta mucho este cantante specialmente la chanson clandestino y me gustas tu (imad-el-matador@hotmail.fr)

  4. Marjo87 a dit:

    Manu tu nous fais vibrer avec ta musique qui vient du soleil, ton album radiolina est génial continue à nous faire vibrer.

  5. éliane a dit:

    je viens de regarder une émission sur m6 sur le bien que manu chao fait et franchement de le voir donner de son temps et de donner de l’émotion à toutes ces personnes vraiment c’est formidable et cela m’a beaucoup touché

  6. katlady a dit:

    bonjours manu d abord je me présente katia et je suis éducatrice pour personnes handicapées mentaux hier j ai vu la rediffusion de 66min. j’ai été surprise, ravie et émue; j’ai toujours aimé votre music mais la c’est l’être humain que j’ai découvert tout ça pour vous dire merci pour eux et merci a vous continuez votre oeuvre et la leur.

  7. ChiPIL a dit:

    Manu, si tu vois mon message, je n’ai pas grand chose à dire à part que tu as une grande place dans mon coeur, que ce soit toi ou tes chansons… Te quiero muchisimo!!! (Finalement c’est une grande chose, hein!!):’)

  8. françois a dit:

    manu, le havre est une de tes villes, tu nous oublies pas, lors de tes venues tes concerts nous transportent dans une destination de folie inconnue, on dance jusqu’au bout de la nuit. A bientot l’artiste toi et ta bande.

  9. barça a dit:

    manu ta musique me fait rêver music latino c de la balle continue et j’espère des concerts en france

  10. emma a dit:

    tu es le meilleur! je t’adore!!! tu es beau, intelligent et tu chantes comme un dieu!!! tu es ma joie de vivre énorme bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *