Rammstein

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »360″]

Biographie de Rammstein


Rammstein est un sextuor allemand formé en 1994. Rammstein, c’est le nec plus ultra dans l’artillerie lourde, le groupe opérant entre metal viscéral et rock indus. Les six Berlinois ont su faire parler d’eux grâce à leurs prestations scéniques théâtralisées et outrancières, leur apparition sur la BO de « Lost Highway », et enfin leur deuxième album, Sehnsucht (1997), remarqué notamment pour le single Du Hast. Paru en 2004, l’opus Reise reise (rien à voir avec Desireless, malgré le titre) aura été celui de la consécration définitive.

L’histoire de Rammstein commence avant la chute du mur de Berlin, dans une RDA en mutation, à la fois méfiante et envieuse de l’Ouest. La genèse de Rammstein, c’est l’histoire d’une certaine jeunesse Est-Allemande qui s’échangeait quelques imports de Kiss, de Pink Floyd ou d’AC/DC sous le manteau en répétant dans les caves au sein de formations de rock underground, alors seuls vecteurs de révolte pour une jeunesse qui voyait lentement se profiler l’inéluctabilité de la fin d’un monde.

S’ils reçurent tous une éducation toute soviétique (le chanteur Till Linderman fut ainsi un jeune espoir Est-Allemand en natation), les futurs membres de Rammstein n’en passèrent pas moins leurs jeunes années à se roder à l’exercice du Rock au sein de quelques formations Punks comme Feeling B, Die Firma ou Firts Arsch dont les routes se croisèrent souvent dans les quelques festivals Rock vaguement tolérés par le pouvoir d’Erich Honecker.

Présents sur les bandes originales de Hellboy II et How High, Rammstein est l’objet d’un véritable culte en Allemagne. Si quelques membres du groupe font des apparitions en guise de guest-stars dans des productions cinématographiques d’Outre-Rhin, Lindermann, pour sa part, se voit transfiguré et transposé dans une série de romans fantastiques sous la forme – à peine stylisée – d’un vampire serial killer. Ce n’est pas forcément le genre de reconnaissance que l’auteur de « Heirate Mich » (littéralement « épouse-moi ») attendait, mais c’est la première fois depuis Scorpions qu’une formation musicale suscitait un tel engouement proche du délire de fans dans son propre pays.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Rammstein

Albums
2019 Rammstein
2009 Liebe ist für alle da
2005 Rosenrot
2004 Reise, Reise
2001 Mutter
1999 Live aus Berlin
1997 Sehnsucht
1995 Herzeleid

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.