Le cactus de Sibérie

Oxmo Puccino

Album CD – 2004 – Delabel

Trois ans après L’amour est mort, Oxmo Puccino nous livre son troisième opus: Le cactus de Sibérie. Personnage à part dans le milieu du hip-hop et “lyriciste” hors pair, il évite une fois de plus tous les écueils du rap français et nous livre un album d’exception.

Comme d’habitude, les thèmes abordés l’ont rarement été auparavant. Laisse-moi fleurter évoque le plaisir de la tendresse et, plus généralement, le bonheur de profiter de l’instant présent. Mes fans est un morceau dédié à son public, ce qui est encore très rare dans le rap.

Oxmo nous gratifie aussi d’un Arrivé sur Terre qui pose la large question du sens de la vie. On peut également souligner Black Desperado, dans lequel il part à la rescousse d’un rap français ligoté et mal en point. Avec le talent de conteur qu’on lui connaît.

Côté lyrics, c’est encore une fois du travail d’artiste. Des rimes inattendues se mêlent à des métaphores inspirées, superbement servies par le flow si particulier du rappeur. Musicalement, Oxmo Puccino a su bien s’entourer avec, entre autres, DJ sek, Alsoprodby, Jonxmoke et Diesel. Les productions sont impeccables et malgré des sons très différents, l’ensemble reste cohérent.

K. Reen et Kool Shen sont les invités de l’album. La première sur Nous aurions pu qui évoque la séparation, (“Je pars avant l’heure où l’homme commence à mentir. Lorsque l’aiguille penche entre le meilleur et le pire”) sur une très belle mélodie signée Jonxmoke. Kool Shen et Ox se répondent dans un duo très efficace traitant de l’aspect nuancé de la réalité qui se trouve entre Un flingue et des roses.

Et puis l’album se conclut sur deux morceaux réjouissants, surtout pour les aficionados du rap. Parallèles avec un scénario à la manière des classiques Pucc Fiction ou Mr Puccino, sur une instru électro signée Sebb. Et enfin l’hardcore Warriorz qui met en lumière les talentueux protégés d’Ox: le célèbre Bauza et Mam’s Maniolo.

Le cactus de Sibérie est donc un album soigné, travaillé et un futur classique pour les admirateurs de l’artiste. On l’écoute et on le réécoute toujours avec le même plaisir et en découvrant à chaque fois de nouvelles subtilités.

Zicactu

Liste des titres:

Intro
Le cactus de Sibérie
On danse pas
Black Desperado
La nuit m’appelle
Mon pèze
Toucher l’horizon
Laisse-moi fleurter
Mes fans
Nous aurions pu (avec K. Reen)
Arrivé sur Terre
L’amour est mort, mets…
Un flingue et des roses (avec Kool Shen)
Parallèles
Warriorz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *