Gloria GaynorFigure emblématique de la musique disco, Gloria Gaynor est née le 7 septembre 1949 dans le New Jersey, à Newark.

De son vrai nom, Gloria Fowles, elle fait ses débuts avec les Soul Satisfiers, puis se fait connaître au début des années 70, lors d’un passage au Wagon Wheel de New York.

C’est surtout durant cette décennie-là que sa carrière va être fulgurante. Ambassadrice du Segue, une variante du disco, elle va signer de nombreux tubes lors de cette période dorée, New York devenant par là-même la capitale mondiale du disco.

Never Can Say Goodbye

Dès 1973, son premier album Never Can Say Goodbye est un carton. Le titre du même nom, repris plus tard par les Communards (avec Jimmy Somerville), est l’un de ses plus gros tubes. C’est aussi la première chanson, dite “dansante”, à se classer numéro 1 aux États-Unis. Le début d’une longue série de hits.

I Will Survive

Le plus illustre est bien sûr I Will Survive, popularisé vingt ans plus tard par le Hermes House Band durant la coupe du monde de football en 1998, et devenu l’hymne des Bleus. Robbie Williams s’en est aussi inspiré dans Supreme.

Ce titre, issu de Love Tracks, lui a valu une renommée mondiale et un Grammy Award l’année suivant sa sortie. C’est aussi l’un des plus utilisés sur les compilations spécialisées…

Pendant les années 70, Gloria a publié un album chaque année et tous se sont classés dans le top 40 américain.

Come Back

A l’instar d’une Diana Ross, Gloria Gaynor a continué d’enregistrer et de se produire en live tout au long de son exceptionnelle carrière.

Résolument engagée dans la lutte contre le sida, elle a aussi passé beaucoup de temps en Europe, notamment en Italie où elle a conçu pas moins de six albums dans les années 80 !

En 2001, elle s’offre un come-back inattendu au “Billboard” américain avec le titre Just Keep Thinkin’ About You tandis que son duo avec Giorgio Moroder, Last Night, brille plutôt sur le vieux continent. Ces titres sont issus d’un album uniquement destiné aux clubs.

Award

En 2002, Gloria Gaynor reçoit des mains du Prince Albert, un Award d’honneur lors des World Music Awards, à Monaco. La même année, elle apparaît dans un épisode de la série Ally Mc Beal, dans la comédie musicale Smokey Joe’s Café à Broadway et I Will Survive figure sur la bande originale de Men In Black II !

Dernière production à noter: I Wish You Love, en 2003, premier enregistrement commercial depuis quinze ans ! Le single qui en est extrait, I Never Knew, y côtoie une version espagnole de I Will Survive, enregistrée au Brésil.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *