Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Lorde

Ella Yelich-O’Connor est née le 7 novembre 1996 et a grandi à North Shore, une banlieue d’Auckland en Nouvelle Zélande. Elle possède une étonnante capacité à capturer la beauté simple de l’adolescence dans de petits instantanés mélodieux étonnants pour son jeune âge.
lorde
Elevée au son de Neil Young, Fleetwood Mac, The Smiths et Nick Drake, mais aussi d’artistes soul comme Etta James et Otis Redding, Ella a débuté dans la vie avec un solide bagage musical. Plus tard, elle a découvert des artistes comme James Blake, Bon Iver, Burial, Animal Collective, SBTRKT et Drake, qui chacun à leur manière, ont eu un impact certain sur elle. Aussi variées ces influences soient-elles, elles ne suffisent pas à définir le style musical de Lorde, qui mêle paroles acérées, chant mélodieux et rythmes ultra-contemporains.

La sortie du premier EP de Lorde a été entourée de mystère, mais s’est faite sans marketing ni publicité, un choix judicieux qui revient à la belle. Même après 60 000 téléchargements gratuits sur SoundCloud, “The Love Club EP” s’est hissé à la première place des classements d’albums en Nouvelle Zélande, tandis que “Royals” devenait n°1 des charts single, sans même une video sur YouTube.

Avant de connaître un tel succès, Lorde avait déjà attiré l’attention de nombreux chasseurs de talents et s’était vue offrir des contrats pour l’Angleterre, les Etats-Unis et d’autres pays uniquement grâce à la puissance de sa musique et à son incroyable potentiel. Twittée par Grimes, Sky Ferreira, Doomtree et beaucoup d’autres, et remarquée entre autres par le site internet Buzzfeed et le célèbre blogueur Perez Hilton, Lorde a devant elle un avenir exceptionnel, celui d’une artiste faite de l’étoffe des stars.

Contrairement aux apparences, le succès n’est pas venu en un jour. La réalité est beaucoup moins glamour. Il aura fallu trois ans de travail avec Universal avant la sortie du “Love Club EP”, et le déclic s’est vraiment produit lors de la collaboration de Lorde avec le producteur et auteur-compositeur Joel Little. C’est lui qui a permis à Lorde de transformer ses idées de chansons en tubes imparables, et qui l’aide quand elle doit passer la journée a faire sonner des cymbales charleston comme un insecte, ou autre chose du genre.

Fille d’une célèbre poétesse, Ella a découvert dès le plus jeune âge les grands poètes, dont T.S.Eliot, Ezra Pound, Allan Ginsberg, Raymond Carver et Sylvia Plath. L’art unique de Lorde est le fruit de la combinaison de cette passion pour les mots à des influences visuelles allant des Sopranos et Brick au film Virgin Suicides de Sofia Coppola. Faisant fi des banalités représentant d’ordinaire la vision d’une adolescente de 16 ans, la musique de Lorde parvient à saisir comme nulle autre l’essence-même des sensations de frustration, de liberté, de curiosité, de confiance et de découverte que l’on ressent à l’adolescence.

Biographie Officielle

Discographie de Lorde

Albums
2013 Pure Heroine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *