Paolo Conte est né le 6 janvier 1937 à Asti, en Italie. Une ville réputée pour son vin et bien connue des cruciverbistes ! L’école lui donne goût au jazz et aux arts visuels. Avide de connaissances, il se passionne aussi pour le cinéma. Adoubé par un petit groupe de la région, Paolo sent pousser en lui les germes de la créativité. Il commence donc à écrire ses propres chansons, d’abord épaulé par le frérot, Giorgio, puis en solo.

Adriano Celentano

Des compositions qui ne laissent pas insensibles puisqu’Adriano Celentano apprivoise La coppia più bella del mondo et que d’autres vedettes italiennes de l’époque lui font confiance. C’est le cas, entre autres, de Caterina Caselli (Insieme a te non ci sto più), de Patty Pravo (Tripoli ’69) et d’Enzo Jannacci (Messico e nuvole).

San Remo

Sa vraie carrière de chanteur débute en 1974 avec un album éponyme où ce crooner à la voix envoûtante déploie son univers de sonorités jazzy et ballades mélancoliques. L’année suivante, il publie un second album, au titre identique et au contenu analogue, sorte de copie conforme du précédent. C’est cinq ans plus tard qu’il se fait remarquer du grand public avec Un gelato al limon.

En 1981, il présente l’album Paris Milonga, en grande pompe, à San Remo, dans le cadre du festival international de la ville, l’équivalent là-bas des Francofolies de la Rochelle.

Via con me

En 1982, cet amoureux des années d’avant-guerre publie Appuniti di viaggio, puis un nouvel album éponyme en 1984. Il se produit au Théâtre de la Ville, à Paris, puis enchaîne avec une tournée de concerts gravée sur le CD Concerti. Il y propose ses plus grands succès dont l’inoubliable Via con me. Un tour de chant fidèle à son oeuvre, mêlant jazz, tango et blues.

The Blue Note Club

La tournée suivante est beaucoup plus imposante et revêt un caractère international puisque notre homme sillonne l’Europe mais aussi l’Amérique où il est consacré en jouant deux soirs au prestigieux Blue Note Club de New York, le temple du genre.

La France lui réserve encore un accueil exceptionnel et Paolo Conte de donner trois semaines de représentations à l’Olympia ! Il en résulte Aguaplano Tour, suite logique de l’album studio Aguaplano, paru en 1987. Le CD est enregistré à Montréal et la vidéo, à Amsterdam.

Paris

Dans les années 90, Paolo Conte prend un peu de recul, bien que continuant à sortir régulièrement des albums. Au début de la décennie, c’est Parole d’amore scritte a macchina, puis Novocento en 1992, qui lui permettent de donner toute une nouvelle série de concerts en France. Trois ans s’écoulent ensuite avant la parution de Una faccia in prestito.

Cet amoureux de Paris lui consacre un disque en 2000, où il évoque la ville durant les années 20, les années folles… Razmataz fait aussi l’objet d’un spectacle et le CD est accompagné d’un livret qui reprend les plus beaux dessins du chanteur ! Un vrai voyage dans le temps pour cet artiste hors mode et définitivement inclassable. La compilation Rêveries, en 2003, retrace ce parcours hors du commun.

zicactu.com

Сommentaires (6)

  1. arnaud a dit:

    Paolo chante la chanson folle et frivole des années qu’il pleure. Il dit le goût défait des curraçaos amers et des rumbas éteintes. Paolo Conté chante. Esthétiquement c’est beau. Moralement, comme toute insulte à la médiocrité, c’est une bonne action. Pierre Desproges: chronique de la haine ordinaire.

  2. miqueline a dit:

    je suis fan inconditionnelle, à quand la prochaine sortie? et quand les prochaines dates en france?

  3. esther a dit:

    J’adore, quand viendras-tu à lyon?

  4. Muse a dit:

    Grand merci à Paolo Conte pour sa voix rauque et sensuelle dans des rythmes jazzy mais tellement italiens… à quand de vous revoir ?

  5. kiki a dit:

    je vous apprécie tant, mais que vos concerts sont rares en France, quel dommage et surtout jamais dans la région Alsace.

  6. ouayenote a dit:

    Je souhaite exprimer mon adoration pour cet artiste hors du commun et tellement genialissime!!! paolo vous êtes un artiste qui met de la lumiere sur la planete musica!! mille mercis ouayenote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *