Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Portishead

PortisheadLe groupe Portishead a débuté son aventure au début des années 90 avec la rencontre de Geoff Barrow et Beth Gibbons. Le duo a tout simplement pris le nom de la cité portuaire située à proximité de Bristol, en Angleterre.

Le premier nommé commence comme batteur au sein de divers groupes rock avant de se familiariser avec le hip hop grâce à un ami DJ. La seconde, fille d’agriculteurs, s’initie au chant dans les pubs de Bristol. Ils se croisent à l’ANPE locale…

Massive Attack

Geoff Barrow a tiré profit de ses différentes expériences en studio, notamment en tant qu’assistant durant l’enregistrement du fameux album de Massive Attack, Blue Lines.

C’est avec toutes ces influences qu’il a tissé le son si typique de Portishead, aidé en cela par le guitariste Adrian Utley, venu du jazz, et d’un ingénieur du son, Dave McDonald. En à peine un disque, le groupe est devenu le véritable symbole du trip hop.

Dummy

En effet, l’année 1994 marque la parution de Dummy mis en avant par les singles Soul Times et surtout Glory Box. Deux millions d’exemplaires sont vendus… Portishead vient de faire souffler un vent de révolution sur la scène anglaise.

Les violons conjugués à la voix planante de Beth Gibbons suffisent à en faire l’égal de Massive Attack ou Tricky.

La presse britannique élit Dummy comme album de l’année. Le trio reçoit en 1995 le très convoité Mercury Prize, devançant Oasis, Blur et PJ Harvey !

Doutes…

Une longue tournée s’ensuit et les conférences de presse s’enchaînent malgré la réticence de Beth Gibbons. Mais il faut digérer ce succès et l’on attend pas moins de trois ans avant de découvrir le deuxième album de Portishead, un disque empreint de doute, tant Geoff, l’âme du groupe, est déjà persuadé d’être allé au bout de ses possibilités ! Cet album éponyme est donc fraîchement accueilli par la critique et ne connaît pas la même réussite que le précédent.

New York

Cela n’empêche pas Portishead de donner une nouvelle série de concerts, l’un d’entre eux ayant pour cadre le Roseland de New York. Il en résulte un magnifique album live, PNYC, dans lequel un orchestre de trente-cinq musiciens accompagne cette oeuvre qui prend toute sa dimension sur scène. Nous sommes en 1998 et Beth Gibbons décide alors de prendre un peu l’air… Elle publie Out Of Season en 2002, en duo avec Rustin Man, et en collaboration avec l’ancien bassiste de Talk Talk, Paul Webb.

Retour ?

La chanteuse retrouve néanmoins Geoff quelques temps plus tard. Alors que l’on annonce régulièrement un nouvel opus de Portishead, le groupe produit le nouveau disque de The Coral en 2005 puis partage l’affiche d’un concert de charité, en février, avec Massive Attack.

zicactu.com

Discographie de Portishead

La discographie de Portishead n’est pas encore disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *