Ricky MartinRicky Martin est né Enrique Martin Morales, à Porto Rico, le 24 décembre 1971. Il commence par chanter à l’église puis devient vite l’une des vedettes des spectacles organisés dans son école.

Alors qu’il a tout juste six ans, il tourne dans des publicités télévisées tout en prenant des cours de chant et de théâtre. Six ans plus tard, il intègre une sorte de mini boys band local, Menudo. Un groupe d’adolescents au sein duquel il reste pendant cinq ans, parcourant le monde entier.

Heraldo

En 1989, Ricky Martin revient à Puerto Rico pour finir ses études, auréolé d’un statut de star. Il est ainsi contacté pour jouer dans une comédie musicale mexicaine, “Mama Ama El Rock”, puis joue dans une série télévisée, “Alcanzar Una Estrella II”, bientôt adaptée au cinéma. Il reçoit un “Heraldo”, l’équivalent mexicain de nos Césars.

Les Misérables

En 1991, Ricky Martin porte donc une double casquette, d’acteur et de chanteur. C’est à ce moment-là que se situent ses vrais débuts discographiques sous la forme d’un premier album éponyme. C’est un triomphe dans toute l’Amérique du Sud.

Deux nouveaux opus, Me Amaras en 1993 et A Medio Vivir en 1995, lui permettent de faire ses premiers pas aux États-Unis, où il joue parallèlement dans “Les Misérables” à Broadway et dans le feuilleton “General Hospital”.

Un, Dos, Tres… Maria

L’album A Medio Vivir lui ouvre les portes de l’Europe puisque le single Un, Dos, Tres… Maria constitue tout simplement la deuxième meilleure vente de l’année en matière de singles ! Trois millions de copies sont écoulées à travers la planète.

Devenu le chef de file d’une nouvelle génération de “latin lovers”, Ricky Martin est engagé en 1997 par Disney pour interpréter la chanson No Importa La Distancia (Go The Distance) du dessin animé Hercules.

La Copa de la Vida

En 1998, il chante La Copa de la Vida, hymne officiel de la Coupe du monde de football, en France, lors de la cérémonie de clôture.

Son plus gros tube avait un nom prédestiné ! “Un, Dos, Tres”, et un et deux et trois… Car en 1999, il publie l’album Vuelve avec, entre autres, le carton Livin La Vida Loca, produit par Desmond Child et Emilio Estefan, le frère de Gloria.

Il souhaite cependant s’imposer définitivement aux États-Unis et publie un premier album en anglais, simplement intitulé Ricky Martin. Expérience réussie et renouvelée en 2000 avec le disque Sound Loaded. Ce deuxième opus se vend à huit millions d’exemplaires dans le monde !

La fondation Ricky Martin

Ricky Martin décide alors de chanter à nouveau dans sa langue natale. Il donne vie à Almas Del Silencio, en 2003, qui oscille comme toujours entre ballades cuivrées et titres dansants.

Alternant albums en espagnol et en anglais, il en est à ce jour à plus de vingt millions de disques écoulés. Il s’implique en outre beaucoup dans la lutte contre le trafic d’enfants à travers sa propre fondation.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *