Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Sinéad O’Connor

Sinéad O'ConnorNée le 8 décembre 1966 à Dublin, Sinéad O’Connor se révèle dès 1986 dans la bande originale du film La captive puisqu’elle y interprète une chanson avec The Edge du groupe U2. Ce titre, Heroine, lance idéalement une carrière aussi brillante que surprenante.

Son premier album, The Lion And The Cobra (1987), est un énorme carton grâce entre autres au single punk-rock Mandinka. Elle fait une entrée tonitruante dans les charts avec son crâne rasé, son visage d’ange et son rock engagé.

Skinhead

Cela lui vaut le surnom de “Skinhead” O’Connor et la jeune femme s’affirme déjà comme une vraie rebelle ! Maltraitée -selon ses propres dires- par sa mère, subissant le divorce de ses parents à l’âge de huit ans, renvoyée de l’école pour vol à l’étalage et placée dans un internat, la belle Irlandaise n’a pas eu une jeunesse facile. Mais cela vous forge un caractère… Et le sien est bien trempé car si elle se rase la tête, c’est en réponse à sa maison de disques qui trouvait ses cheveux trop courts !

Mariée à son batteur, John Reynolds, dont elle aura deux enfants, Sinéad O’Connor fait beaucoup jaser dans une Irlande ultra catholique.

Nothing Compares 2 U

Son succès est pourtant là pour la conforter dans ses convictions. En 1990, elle reprend Nothing Compares 2 U de Prince et cette nouvelle version connaît une réussite internationale exceptionnelle.

Sa tournée l’emmène alors aux États-Unis où elle déclenche un scandale en refusant de se produire sur scène après la diffusion de l’hymne américain.

Universal Mother

Elle défraie une nouvelle fois la chronique en révélant publiquement son homosexualité au moment où elle reprend les grands standards du jazz dans Am I Not Your Girl ? (1992).

Parallèlement, Sinéad O’Connor prouve aussi qu’elle ne manque pas de coeur en s’impliquant fortement dans la lutte contre le sida ou dans de grandes causes comme celle menée par Amnesty International.

Nouvelle controverse lorsqu’elle apparaît dans l’émission Saturday Night Live et déchire la photo du pape Jean-Paul II devant des millions de téléspectateurs médusés. Un geste qui ne lui vaudra pas que des amis: une dizaine de jours plus tard, elle sera conspuée lors d’un concert en hommage à Bob Dylan et obligée de quitter la scène sous les lazzis de la foule.

En éternel conflit avec la société, Sinéad O’Connor continue néanmoins de publier des albums plus ou moins régulièrement. En 1994, sort Universal Mother puis l’EP Gospel Oak en 1997.

Faith & Courage

Sinéad O’Connor revient avec Faith & Courage en 2000. Un disque qui passe relativement inaperçu alors que c’est tout simplement l’un de ses meilleurs ! Elle y collabore avec Wyclef Jean (The Fugees) et Dave Stewart pour ce qui s’avère être une oeuvre hautement autobiographique.

L’Irlandaise se marie en 2001 avec un journaliste de Dublin puis enregistre avec le groupe Massive Attack en 2002.

L’année suivante, la chanteuse annonce son intention de mettre fin à sa carrière après avoir participé à un album en hommage à Dolly Parton et publié un DVD en live, Goodnight, Thank You, You’ve Been a Lovely Audience.

Elle signe pourtant dans la foulée le double album au titre mémorable: She Who Dwells in the Secret Place of the Most High Shall Abide under the Shadow of the Almighty. Imprévisible, on vous dit !

En 2018, elle se convertit à l’Islam et change de nom pour: Shuhada Sadaqat, mais elle continue d’enregistrer son son nom de naissance.
zicactu.com

Discographie de Sinéad O’Connor

Albums
2014 : I’m Not Bossy, I’m the Boss
2012 : How About I Be Me (And You Be You)?
2007 : Theology
2005 : Throw Down Your Arms
2003 : She Who Dwells in the Secret Place of the Most High Shall Abide Under the Shadow of the Almighty
2002 : Sean:nos Nua
2000 : Faith and Courage
1994 : Universal Mother
1992 : Am I Not Your Girl?
1990 : I Do Not Want What I Haven’t Got
1987 : The Lion and the Cobra

Сommentaires (10)

  1. remy a dit:

    elle est vraiment super

  2. remy a dit:

    elle me fait pleurer chaque foi que je l écoute

  3. Joy 59 a dit:

    j’ai eu aussi l’occasion de la voir en concert en octobre 2007 a Paris !! trop bien, trop rare, hélas !! comment faire pour touver d’autres dvds que les deux proposés en france !! fan aussi depuis la première heure !!

  4. hellojah a dit:

    juste un truc qui me titille elle est lesbian ou bi? Viva Ireland! love Sinéad

  5. didier a dit:

    Sinead est une chanteuse exceptionnelle, je l’adore!

  6. doudou a dit:

    sinead o’connor, une sensibilité à fleur de peau, tes chansons nous touchent droit au coeur. Continue c’est superbe.

  7. pierre a dit:

    sinead une chanteuse magnifique je ne vivrais pas sans elle, ma muse, je l’ai vue en concert une artiste rare la plus grande chanteuse du monde “je t’aime” n’arrête pas de chanter

  8. stephanii a dit:

    pour moi sinead o connor a ete la seule artiste a me faire ressentir toutes ces emotion d amour de colere et j en passe cette artiste est pour moi la plus grande elle est ma muse. Ses textes extraordinaires et cette musique et cette voix un pure diamant elle est un diamant qui n a pas toujours ete comprise mais je la comprend c est l essentiel reste comme tu es extraordinaire et magique

  9. yann a dit:

    Sinead est une chanteuse d’exception qui a enchanté ma vie depuis 1988. Après l’avoir vu à trois concert mon rêve est de la rencontrer, si quelqu’un peu m’aider qu’il prenne contact avec moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *