Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de The Bangles

the-bangles
Les Bangles ont été une sorte de “girls band” avant l’heure ! Formé en 1981, à Los Angeles, ce groupe est composé de Susanna Hoffs (chanteuse et guitariste), Debbi Peterson (batteuse), Vicki Peterson (guitariste) et Annette Zilinskas (bassiste). Il s’est d’abord appelé Colours puis Bangs.

Le quatuor se cherche en écumant les clubs de la mégalopole californienne et crée son propre label, Downkiddie. En 1981, le groupe enregistre le single autoproduit Getting Out Of Hand et c’est en 1984 qu’arrive le premier véritable album, All Over The Place, après avoir signé avec la “major” Columbia.

Prince

Cet album, très influencé par la pop folk des années 60, ne rencontre pas un grand écho. Annette Zilinskas quitte le groupe et est remplacée par Michael Steele à la basse.

Les quatre jolies jeunes femmes se remettent en cause mais c’est une rencontre impromptue qui va bousculer leur destin ! Elles font en effet la connaissance de Prince qui leur propose de composer un morceau. C’est ce qu’il fait en 1985 sous le pseudonyme de Christopher: le titre s’intitule Manic Monday.

Ce tube mondial se retrouve sur l’album Different Light qui est une vraie mine de tubes ! Pour n’en citer que trois, Walking Down Your Street, Walk Like An Egyptian et If She Knew What She Wants…

Mais les médias ont tendance à considérer Susanna comme la leader du groupe, ce qui a le don d’énerver les autres, en particulier les soeurs Peterson ! L’ambiance n’est donc pas au beau fixe quand les Bangles retournent en studio pour mettre en boîte l’album Everything.

Flamme…

Celui-ci sort en 1988 et c’est un troisième album qui se vend encore très bien. Il est remarquablement éclairé par le titre Eternal Flame (repris en 2001 par Atomic Kitten) qui est autant adulé que controversé… Celui-ci montre en effet à quel point Susanna considère le groupe comme son jouet ! C’en est trop pour le trio restant et la séparation est annoncée en 1989. La chanteuse sera tout de même la seule à réussir un tant soit peu en solo (albums When You’re A Boy en 1991 et Susanna Hoffs en 1996).

Eternelle !

Après toute une série de best of parus dans les années 90, le miracle se produit dès le début du nouveau millénaire. Redevenues copines, les quatre Californiennes se reforment à la fin de l’année 2002. Elles signent le titre Get The Girl, présent sur la bande originale du film Austin Powers 2. En 2003, cette nouvelle collaboration trouve son prolongement avec l’album Doll Revolution.

Pas de révolution musicale cependant pour les Bangles. Quinze ans après, elles reprennent les mêmes ingrédients, une pop sautillante matinée de guitares gentillettes et de belles mélodies. Le single Something That You Said en est le premier extrait et est plutôt boudé par les radios, malgré une grande qualité. Parmi les autres compositions de cet opus, notons The Rain Song, Grateful ou Tear Off Your Down Head, une reprise d’Elvis Costello. Un album que le groupe a lui-même financé avec l’argent récolté lors de différents concerts de reformation donnés dans les années 2002/2003.

zicactu.com

Discographie de The Bangles

Albums
2011 : Sweetheart of the Sun
2003 : Doll Revolution
1988 : Everything
1986 : Different Light
1984 : All Over the Place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *