Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de La Fouine

La Fouine, de son vrai nom Laouni Mouhid, est né le 25 décembre 1981 à Trappes dans une famille qui compte sept enfants de mère et de père marocains, Laouni grandit en banlieue parisienne, dans les Yvelines.
Il arrête ses études à l’âge de 15 ans pour se consacrer au rap et prend ses premiers cours de solfège et de batterie.
La Fouine, qui s’appelait à l’époque « Forcené », est membre actif du collectif « GSP ».
Il fit partie du groupe éphémère « FORS » avec DJ VR (Hervé) et Le Griffon (Tarek Medimegh),
créé principalement pour participer au tremplin 2 R puissance ART de la ville de La Verrière, où il décrocha le deuxième prix.
Le décès de sa mère en 2005 lui inspire le morceau « Je regarde là-haut ».
Il a également connu des périodes noires comme les foyers et la prison.
« Je n’avais que 15 ans quand j’ai été expulsé de l’école et placé en foyer. Je fuguais tout le temps.
Mais il ne fallait pas que je dorme chez moi, sinon les flics venaient me rechercher direct.
Je dormais chez des gens, dans des voitures, dans des locaux, etc. C’était la misère. »

En 2003, il décroche un contrat chez Sony ainsi qu’un emploi à la mairie de Trappes et devient médiateur dans les quartiers dits « sensibles »
de la ville.

En 2005, il sort son premier album, Bourré Au Son, avec le titre Quelque chose de spécial qui rencontre un succès d’estime.

Le 12 mars 2007 sort son second album intitulé Aller-Retour.
Le premier extrait de cet album est Reste en chien avec Booba. Le second extrait s’intitule Qui peut me stopper, suivi de On s’en bat les couilles,
Banlieue Sale avec Gued’1 & Kennedy et Tombé Pour Elle avec Amel Bent.

Son troisième album Mes Repères sort en février 2009 et obtient un disque d’or en octobre 2009.
Il comprend trois featurings notamment avec Soprano sur Repartir à zéro et encore Soprano avec Sefyu sur Ca fait mal (Remix) et Canardo (son jeune frère) sur Hamdoulah Moi Ca Va.

Le disque Capitale Du Crime 2 sort le 18 janvier 2010, il se classe à la 3e place des ventes d’album en France dès la première semaine de sa sortie sur lequel sont présents Canardo, Green Money, Kennedy, Vincenzo, Chabodo, A2P, Rickwell, Gued’15…
En avril 2010, il collabore avec Admiral-T & Medine sur le morceau Viser La Victoire, extrait de l’album d’Admiral-T intitulé L’Instinct Admiral et ainsi que sur l’album 1 Minute de Silence de M.A.S (qui sortira en 2011).
Il fait aussi une apparition sur Street Lourd II, dans le morceau Dans Nos Quartier en collaboration avec Alonzo et Teddy Corrona.

Le premier extrait de son double album La Fouine vs Laouni a été diffusé, il s’agit du morceau “Passe-Leur Le Salam6”,
qui a été clippé, en featuring avec Rohff. “Veni, Vidi, Vici” est le deuxième extrait et le troisième extrait “Caillra For Life”,
deuxième morceau clippé, est une collaboration avec le rappeur californien The Game dans lequel il s’essaie au français.
Puis le 4e extrait de cet album qui s’intitule “Papa” est un morceau où La Fouine parle de son père.
Le 5e extrait est sorti le 21 janvier 2011, il se nomme “Les soleils de minuit”.

La Fouine a révélé la liste des titres mais aussi les productions de l’album le 21 janvier 2011.
Les musiques sont notamment signées par Street Fabulous, Animalson, Dj E-Rise, Skalp… tandis que son frère Canardo, pourtant habitué à produire pour lui, reste absent des compositions
, mais apparait au micro sur le titre Bafana Bafana Remix. En avril 2011, il annonce qu’il prépare un projet commun avec Soprano pour la fin de l’année 2011.

Le 7 mai 2011, La Fouine invite Kamelancien à son concert au Zénith de Paris, pour mettre fin officiellement à leur clash.
Ce soir là, face au public, à la plus grande surprise de tous, ils interprètent ensemble, avec Zaho présente également ce soir là, le titre Quand ils vont partir, single (en featuring avec Zaho) du précédent album de Kamelancien et que La Fouine apprécie particulièrement, lui qui a perdu sa mère, quelques années auparavant.
Les deux anciens rivaux promettent que la hache de guerre est définitivement enterrée et qu’ils vont même collaborer ensemble, afin de “faire évoluer le rap français”.
D’ailleurs, quelque temps après, Kamelancien signe chez le label de La Fouine, Banlieue Sale, au sein d’une toute nouvelle structure gérée par les managers de La Fouine et financée par La Fouine lui même: S-KAL Records.
Kamelancien y sortira son nouvel album, alors que celui ci avait été bien entamé avec un autre label (Karismatik) .
D’autres rappeurs notoires suivront comme Sultan7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *