Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Shaggy

ShaggyDe son vrai nom Orville Richard Burrell, Shaggy est jamaïquain mais a grandi à Brooklyn. Ce chanteur noir, né le 22 octobre 1968 à Kingston, s’est inspiré du dessin animé “Scooby-Doo” pour son nom d’artiste. Sammy était en effet Shaggy dans la version américaine…

Ses mauvaises fréquentations new-yorkaises le poussent à s’engager dans les Marines en 1988 et à partir au Koweït pendant la première guerre du Golfe ! Lui qui espérait draguer avec ce bel uniforme…

Oh Carolina

De retour chez lui, il sort l’album Pure Pleasure, en 1993, dont le principal extrait, Oh Carolina -une reprise des Folkes Brothers- est un énorme succès. Il avait écrit ce titre alors qu’il était toujours militaire et basé en Caroline du Nord.

Shaggy devient vite la nouvelle coqueluche du reggae et rompt définitivement les rangs peu de temps après. Son single, qui contient un sample du célèbre générique de la série Peter Gunn, s’est vendu à six cent mille exemplaires et le cap du million est dépassé grâce à l’album. Lui qui avait connu ses premiers succès avec les singles Mampie et Big Up, accède en un temps record au statut de star.

En 1994, la maison de disques Greensleeves publie le disque Original Doberman contenant de nombreuses “oeuvres de jeunesse” de Shaggy.

Boombastic

Après une tournée mondiale, l’artiste revient en 1995 avec Boombastic, qui lui offre un Grammy Award et un nouveau hit mondial avec la chanson éponyme, Boombastic.

Mais le soufflé retombe en 1997 car l’album Midnite Lover, est un cuisant échec. Shaggy encaisse durement le coup et hormis deux musiques de films (Luv Me, Luv Me avec Janet Jackson et Hope), il n’enregistre plus rien pendant trois ans !

Internet

Il faut attendre 2000 pour découvrir Hot Shot, en hommage à Jimmy Cliff, réalisé entre New York et son île natale, dans ses propres studios.

Renouant avec ses racines jamaïcaines, Shaggy retrouve un semblant de sourire grâce au titre It Wasn’t Me, qui perce d’abord sur internet. C’est en effet l’animateur d’une radio basée à Hawaii qui a le coup de foudre pour cette chanson et la met en ligne. Résultat: trois millions de disques vendus !

Complètement revenu dans le circuit, il collabore pour une nouvelle musique de film en 2002, celle de “Showtime”, avec le titre Me Julie.

Hey Sexy Lady

Shaggy publie son cinquième album, Lucky Day, en 2003. Fidèle à sa réputation de séducteur, il le dédie aux femmes et notamment avec le tube hispanisant Hey Sexy Lady. Les plus grands producteurs hip hop et R&B du moment ainsi que le vétéran Chaka Khan sont de la partie. Une tournée américaine, australienne et japonaise a lieu en fin d’année 2003.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *