Bérurier NoirLes Béruriers Noirs, icônes punk de toute une génération, se sont formés en région parisienne en 1978. Le duo fondateur composé de Loran (chanteur – guitariste) et François (chanteur) n’a jamais hésité à s’engager et à dénoncer tous les maux de la société française: du Front National aux sectes en passant par l’anarchie, la violence, la folie et… la police ! Ils ont choisi ce nom en référence à un personnage qu’on retrouve dans les aventures de San Antonio…

Macadam Massacre

Le groupe, porte-drapeau du rock alternatif, va peu à peu s’agrandir, accueillant Pascal et Masto aux saxophones, Helno, Laul, la grande Titi et la petite Titi (les Titines) au micro.

Le premier album, Macadam Massacre, arrive en 1984. Ils vont publier un album par an jusqu’à la fin des années 80. Dans l’ordre, Concerto pour détraqués (1985), Joyeux merdier (1986), Abracadaboum (1987), Ils veulent nous tuer (1988), Souvent fauché, toujours marteau (1989) et Viva Bertaga (1990).

Leur zénith date de 1988 lorsqu’ils remplissent la salle parisienne du même nom. Les mouvement étudiants de ces années-là les mettent en pleine lumière.

Bus d’Acier

Contestataires jusqu’au bout, ils refusent tout passage à la télévision et boycottent la cérémonie de remise du “Bus d’Acier” qu’ils remportent en 1988. Durant cette période, les Béruriers Noirs sillonnent la France et l’Europe pour donner des concerts d’une rare puissance. Le concert d’adieu a lieu à l’Olympia en 1989.

Le label New Rose, célèbre pour avoir été le fer de lance du rock indépendant français met la clé sous la porte au moment où la formation décide elle aussi de se retirer. En fait, les Bérus ne supportent plus l’émergence du marketing et les pressions commerciales qu’on leur impose !

Reformation

Un best of arrive en 2000 mais la bonne nouvelle est pour 2003. Le combo est en effet contacté pour ouvrir la vingt-cinquième édition des Transmusicales de Rennes et ce que les fans attendaient depuis près de quinze ans se produit: une reformation !

Cette reformation inespérée donne lieu en prime à un DVD, Même pas mort, comprenant des titres inédits et des versions revisitées de leurs plus grands succès. Un second disque propose des documents d’archives et revient sur la carrière de ce groupe qui a marqué l’histoire du rock en bleu blanc rouge.

zicactu.com

Сommentaires (12)

  1. Nico a dit:

    La dernière fois que j’ai pu assister au spectacle bérurier, c’était l’été 2005 à astropolis (Brest). Un monde dingue ! pas très convivial mais vraiment sympa. Ils étaient passé la veille dans un trocson de Brest il parait ?!
    Sinon la formation actuelle de Loran avec les Ramoneurs de menhir, ca donne un autre image de la musique bretonne ! terminé les chants ennuyeux !
    Tchuss à tous les p’tits béruriers.

  2. Géronimo a dit:

    Je fais le tour de tous les forums où l’on parle des Bérus, groupe pour qui je suis tombé en amour voilà déjà une vingtaine d’années, donc mon “post” est pour savoir si quelqu’un sait quelle boîte à rythme était utilisée pour les albums Abracadaboum et Souvent Fauché Toujours Marteau. Pour les albums Nada et Concerto pour détraqué, j’ai déjà trouvé. Je monte un hommage alors ça me donnerait un sérieux coup de main.

    Salut à tous les Keupons.

  3. keupon_team a dit:

    salut les gens on me surnome keupon_team ou mini punk et avans de découvrir les bérurier noir j’était k’un sale bucheron a la con mais maintenant j’ai compris ke chaque jour ki passait a abatre et a abatre sans arrêt je détruisais mille fois plus de vie chaque jour alors que maintenant je découvre la nature et c sa qui fait la vie. vous allez surement vous dire que je raconte ma vie mais c’était une putain d’erreur de ma part et je tiens à m’en excuser sincèrement. a plus les gens et comme dirai marki et ke vive le cirque!!! merci a vous les gens ki comprendront ma souffrance…

  4. keupon_team a dit:

    putain j’ai jamais été à un concert des berurier mais ça bouge prévenez moi a keupon_team@hotmail.fr merci bien les gens

  5. Zedaie a dit:

    Salut a toi le beru, Magnifique groupe qui ne recule jamais et qui continnue ses revendications comme à ses débuts… Certes les moyens sont dérisoires en comparaison à d’autres mais sont toujours authentiques… Aura-t-on la chance de les voir parmi les festivals espagnols (vina rock…)? Protégeons nos forêts…… Geronimo… contre tous les fachos (qu’ici ils sont particulièrement nombreux los cabrones!!!)

  6. boss a dit:

    joyeux bordel à tous et que vive le cirque

  7. ludobiz a dit:

    J’adore rien de plus à dire venez à reims je serai là pour vous ludo 37 ans

  8. rico a dit:

    le même avis que frank j’ai 37 ans, plus cool mais nostalgique… quand, devant mon pc, je clique sur un morceau et m’ennivre… encore une fois pour la gloire!!! un ptit concert merci pour nous…

  9. laetitia a dit:

    moi aussi je les adore, j’ai 23 ans et je trouve que leurs paroles ont toujours autant d’effet qu’il y a 20 ans. Ils se sont battus pour leus idéaux, que je partage d’ailleurs, avec une hargne incroyable. alors à quand leur retour, il y a tout plein de petits béruriers qui attendent avec impatience!!! et nous aussi on e… le fn

  10. philippe44 a dit:

    moi aussi j’ecoute les beru depuis 86 et j’aime toujour oil f*** destroy…

  11. frank a dit:

    j’ai 36 ans et je suis toujours resté un béru depuis l’age de 16 ans!! j’écoute souvent mème si ma vie de maintenant est un peu plus “cool” et je resterai fidèle à ce groupe qui m’a ouvert les yeux

  12. Jess a dit:

    c’est génial j’ai 23 ans je vous ecoute depuis toute petite grace a mon pere qui est un fana vous etes un groupe realiste en tout cas continuez c’est le top car mes deux enfants aussi grandiront en ecoutant les beru et deja mon fils connais kelke parole et ce defoule bien en vous ecoutant alors ne nous lacher pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *