Eric Clapton

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »129″]



Biographie de Eric Clapton

eric-claptonEric Clapton, de son vrai nom Eric Patrick Clapp, est né le 30 mars 1945 à Ripley, une petite ville située à 45 kilomètres de Londres. Pour ses 3 ans, ses grands-parents lui offrent sa première guitare.

A l’adolescence il découvre le blues et plus particulièrement celui de Muddy Waters. Cela lui donne l’idée de monter un premier groupe, qui aura une existence éphémère, les Roosters.

L’année suivante, en 1964, il intègre des formations plus confirmées, pour faire ses véritables armes. C’est ainsi qu’il rejoint les Yardbirds.

Yardbirds

Il enregistre avec eux deux albums: Five Live Yardbirds et Sonny Boy Williamson & The Yardbirds. Puis les quitte, remplacé par deux autres guitaristes de légende: Jeff Beck et Jimmy Page (futur Led Zeppelin).

C’est en 1966 qu’il rejoint John Mayall et ses Bluesbreakers, avec lesquels il s’affirme comme un sacré virtuose de la guitare. C’est particulièrement perceptible dans l’album John Mayall and the BluesBreakers with Eric Clapton.

Nouveau changement de casting en 1967. Clapton fonde le groupe Cream avec Jack Bruce et Ginger Baker. Résultat: trois albums inoubliables dont Disraeli Gears. Il sombre alors dans la drogue pendant trois ans.

Layla

Nouvelle lassitude et création des formations Blind Faith puis de Derek & The Dominos. C’est avec ces derniers qu’il réalise le somptueux Layla. C’est en fait un hommage à Pattie Boyd, la femme de son ami George Harrison, dont il est tombé amoureux. Titre publié en novembre 1970.

Devenu chanteur, il est aussi une véritable idole pour nombre de guitaristes, connus ou non. Jimi Hendrix lui voue ainsi un vrai culte…

Désormais surnommé « God » (en français « Dieu ») par la profession, il se lance en solo. Des albums comme 461 Ocean Bvd ou Slowhand, des tubes comme Cocaïne ou I Shot The Sheriff – des reprises de JJ cale et Bob Marley, font beaucoup pour sa popularité.

Drame

Les années 80 ressemblent à une traversée du désert pour notre homme qui pourtant se reconstruit peu à peu. Eric devient l’heureux papa d’un petit garçon Connor qui disparaît tragiquement le 20 mars 1991 en tombant du 53e étage d’un building new-yorkais.

De ce dramatique événement naît l’émouvante chanson Tears In Heaven, extrait de la BO du film Rush. Un retour au premier plan déjà entrevu avec un magnifique album acoustique, Unplugged, écoulé à près de dix millions d’unités ! Cet album contient notamment une version sublime de Layla.

Il signe aussi un autre générique, celui de L’arme fatale en 1992. Il y est en duo avec Sting pour It’s Probably Me. Une chanson composée dans un hall d’aéroport en à peine dix minutes !

Reptile

Dans les années 90, assagi, Clapton a mûri. Il porte bouc et lunettes et a trouvé une certaine forme de sérénité. En témoigne le très réussi Pilgrim, paru en 1998.

En 2001, arrive l’excellent Reptile qui précède une tournée mondiale. Celle-ci est gravée sur le DVD One More Car, One More Rider, capté au Staples Center de Los Angeles.

En 2004, ce monument du rock ‘n’ roll rend hommage à l’un de ses maîtres des débuts. C’est le bluesman Robert Johnson qu’il salue dans Me & Mr Johnson.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Eric Clapton

Albums
2007 Complete Clapton
2007 Clapton Is God
2006 Road to Escondido (avec J.J. Cale)
2005 Back Home
2004 Me and Mr Johnson
2001 Reptile
2000 Riding With the King
1999 The Story of Us Soundtrack
1999 Chronicles
1999 Blues
1998 Pilgrim
1997 Retail Therapy
1994 From The Cradle
1994 The Cream of Eric Clapton
1992 Unplugged (Live)
1992 Lethal Weapon 3 Soundtrack
1992 Rush Soundtrack
1991 24 Nights (Live)
1989 Journeyman
1988 Homeboy
1988 Lethal Weapon 2 Soundtrack
1987 Lethal Weapon Soundtrack
1986 August
1985 Edge of Darkness Soundtrack
1985 Behind the Sun
1983 Time Pieces Vol. 2 – Live in the 70’s
1983 Money and Cigarettes
1982 Time Pieces Vol. 1
1981 Another Ticket
1980 Just One Night
1978 Backless
1977 Slowhand
1976 No Reason To Cry
1975 E.C. Was Here
1975 There’s One in Every Crowd
1974 461 Ocean Boulevard
1973 Rainbow Concert
1973 Live At The Fillmore [Derek & The Dominos]
1972 Live Cream Volume II [Cream]
1970 Layla and Other Assorted Love Songs [Derek & The Dominos]
1970 Eric Clapton
1970 Live Cream [Cream]
1969 Blind Faith [Band]
1969 Goodbye [Cream]
1968 Wheels of Fire [Cream]
1967 Disraeli Gears [Cream]
1966 Fresh Cream [Cream]
1966 Blues Breakers With Eric Clapton [Bluesbreakers]
1965 Sonny Boy Williamson & the Yardbirds [Yardbirds]
1965 Five Live Yardbirds [Yardbirds]





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.