Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Nirvana

NirvanaEn opérant la fusion du courant post-punk, de l’idéologie indie-rock et de la pop mélodique, Nirvana s’est imposé comme le groupe alternatif par excellence, donnant par la même occasion ses lettres de noblesse à un genre musical cantonné jusque là au milieu underground.

Kurt Cobain

L’histoire de Nirvana se confond en réalité avec celle de son leader charismatique: Kurt Cobain. Très controversé par les médias, Cobain fait figure -à son corps défendant- de porte-parole d’une génération désabusée, ballottée entre mondialisation économique, problèmes environnementaux et consommation de drogues.

Né le 20 février 1967 à Hoquiam, Kurt vit la plus grande partie de son enfance à Aberdeen, dans l’Etat de Washington (USA). La séparation de ses parents en 1975 le déstabilise complètement. Il passe les années suivantes en compagnie de son père jusqu’au jour où ce dernier, excédé par leurs disputes continuelles, le vire du domicile.

Adolescent, Kurt trouve refuge auprès de sa famille et aboutit finalement chez un oncle musicien. C’est à cette époque qu’il se familiarise avec la musique punk locale. Après avoir abandonné ses études, Kurt vit de petits boulots minables et parvient difficilement à nouer les deux bouts. Il s’essaie aux graffitis et au LSD.

Chris Novoselic

Kurt démarre son parcours artistique en 1985 au sein d’un groupe baptisé “Fecal Matter”. Une expérience très éphémère qui lui permet cependant d’entrer en contact avec Chris Novoselic. Kurt et Chris décident de fonder un groupe et d’écumer les bars d’Aberdeen, histoire de se faire un peu de blé en “poussant la chansonnette”.

Le groupe change de patronymes à maintes reprises (Skid Row, Bliss, Throat Oyster, Windowpane, …) avant que les deux compères ne se fixent définitivement sur Nirvana, séduits par la caractère mystique de la réincarnation.

Après avoir recruté Dale Crover en tant que batteur, Kurt (guitare et chant) et Chris (bassiste) enregistrent une première maquette qui retient l’attention du label underground Sub Pop. Les pontes de la firme de disques ne font pas vraiment preuve d’un enthousiasme délirant pour la musique post-punk de Kurt et de ses potes mais, bon, ils décident quand même de leur donner une chance. Résultat: un premier single, Love Buzz, reprise de Shocking Blue. Ce disque est écoulé à mille exemplaires.

Bleach

Il s’ensuit une mini tournée de deux semaines sur la Côte Ouest dans des conditions assez dantesques: le groupe voyage à bord d’un van miteux et délabré. La formation s’attaque ensuite à son premier album: Bleac. On y retrouve cette ambiance sombre et rageuse, héritée des années passées à Aberdeen, ville crépusculaire où Kurt restera à jamais marqué par la séparation de ses parents.

L’album recueille un succès limité. Dans la foulée, le groupe entame une tournée aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Nous sommes en 1989.

Cette même année, Kurt rencontre Courtney Love mais ce n’est que deux ans plus tard que les jeunes gens feront plus ample connaissance et tomberont véritablement amoureux. Un amour rapidement contrarié par les tournées incessantes du groupe.

Nevermind

En 1991, Nirvana prépare son deuxième album, Nevermind, avec la complicité d’un nouveau batteur: Dave Grohl. Cet opus, plus orienté pop que metal, va propulser Nirvana sous les feux des projecteurs et lancer le mouvement grunge.

Le titre Smells Like Teen Spirit, en particulier, fait un véritable carton. L’engouement est tel qu’il déstabilise Cobain, totalement dépassé par ce succès inattendu. Pour absorber l’onde de choc, l’ange aux cheveux filasses s’adonne à l’héroïne. C’est déjà le début de la fin…

Kurt Cobain et Courtney Love se marient en 1992 à Hawaii. La lune de miel sera de courte durée. La drogue, l’intrusion des médias dans leur vie privée, les frasques à répétition du couple -selon les propres aveux de Kurt, ils ne s’écoulaient pas un jour sans qu’ils se soient disputés-, tout cela fragilise terriblement les deux jeunes gens.

Quelques mois plus tard, Incesticide voit le jour. Un album fourre-tout dont le dépouillement musical n’est pas sans rappeler le premier album punk-rock Bleach. Sorte de retour aux sources…

In Utero

Début 1993, Nirvana nous revient avec In Utero. Un album bien accueilli par la critique et plus facilement accessible au public. On y retrouve les vieux démons de Kurt: la drogue, sa phobie du “star-system”, ses problèmes récurrents avec sa femme, autant de thèmes pas toujours très réjouissants distillés à travers ce mélange de styles propre au groupe de Seattle: pop, punk, hardcore et j’en passe. C’est l’album de la maturité.

Le groupe enchaîne ensuite avec une série de concerts pour terminer en apothéose avec l’enregistrement de l’album live Unplugged in New York. Un opus dépouillé, où la voix de Kurt, très douce, supplante la rage et les hurlements des débuts post-punk de Nirvana. Le chant du cygne, sans aucun doute.

Le 5 avril 1994, après une première tentative de suicide aux médicaments, Kurt se tire une balle dans la bouche. L’aventure Nirvana prend fin. Le mythe prend naissance…

Zicactu

Сommentaires (9)

  1. PlaceboGirl a dit:

    Kurt Cobain était une étoile filante, il a brillé, éclairé le ciel, avait de disparaitre… Kurt Cobain a marqué a tout jamais la vie de millions de personne

  2. une fille comme les autres a dit:

    je tenais a dire que j’ai peut-être que 15ans mais Nirvana a changé ma vie, je remercie Kurt Cobain avec mon coeur plein de tristesse à l’idée de savoir qu’il ne pourra jamais voir ce qu’il a fait de ce monde et combien de personnes il a aidé alors qu’il était incapable de se sauver lui-même, merci et tu seras toujours mais alors toujours dans nos coeurs à tous, on se retrouvera en enfer Kurt garde moi une place surtout.

  3. NirvanaLovers a dit:

    salut.. je suis une jeune fille de 13 ans et je tripe ben raide sur nirvana… Je trouve sa ben malheureux… Il s’est suicidé même pas un an avant ma naissance… Kurt j’tdr (L)

  4. le grung a dit:

    kurt c le dieu de tous les temps il a changé le monde avec ses songs vive le nirvana même après sa mort les fans sont toujours là ds le monde entier je l’adore putain je peux pas decrire ce ke je sens mais je crois ke tous c fans comprennent ce ke je veux dire vive lake of fire

  5. Lithium a dit:

    Je suis né au moment que kurt est mort depuis je le kiffe a mort c un barron et grace a lui je sais jouer de la guitare mieux que Jimi Hendrix Kurt jtd

  6. guitar a dit:

    je t’aime kurt cobain

  7. dark star a dit:

    A signaler la sortie en janvier d’un livre sur Kurt Cobain. Il s’appelle “Cassé (Kurt Cobain)”, le titre “Cassé” c’est pour ses initiales. C’est publié chez Naïve. C’est un peu l’histoire de Nirvana s’ils n’avaient jamais réussi à percer. On retrouve la même rage, le même désespoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *